La guerre aux bêtes (encore, toujours, à jamais ?)

 Une question mouline toute seule dans ma tête : comment faire avec ceux qui haïssent tant les animaux qu’ils ne contrôlent pas ? Je vois que le dialogue est impossible. Je vois aussi que ces pauvres fous ont l’appui des pouvoirs politiques et sociaux. En vrac, je tire de ma besace deux ou trois histoires dont j’essaie de rire un peu. Pas facile.

Un membre du comité directeur de Chasse, pêche, nature et tradition (CPNT), le regroupement des gros durs, passe sur le net, dans le cadre d’une revue de presse, cette « information » :

Dans le Gers un brocard embroche une jeune touriste

Une touriste venue de la Somme a vécu une drôle d’aventure. Alors qu’elle circulait en scooter avec son conjoint, un brocard leur a coupé la route à l’entrée de Fleurance. Malgré une manouvre désespérée pour éviter l’animal, celui-ci  a percuté le deux-roues.  Fonçant tête baissée, ce chevreuil a enfoncé ses bois au plus profond de la jambe de la jeune femme. Conduite par les pompiers aux urgences d’Auch, il aura fallu 11 points de suture et 7 points sous-cutanés pour refermer la plaie de la malheureuse.

—————————————

Le 15 juillet, une gosse de 15 ans a été tuée par un requin dans la baie de Saint-Paul (La Réunion). Depuis, festival de propositions plus grotesques les unes que les autres. Comme le proclame un communiqué signé par dix associations (ici), dont ma chère Aspas et mon cher Seashepherd, «Aujourd’hui, la raison a perdu tout droit de cité et nous assistons à un véritable hold-up sur ce dossier qui nous concerne tous mais qui a été phagocyté par une poignée d’individus, peu représentatifs de la population réunionnaise ».

————————————-

En baie de Somme, certains pêcheurs voudraient qu’on les débarrasse des phoques qui sont miraculeusement revenus le long de cette côte. Pardi ! ils osent manger du poisson. On les accuse aussi de dévorer les filets, demain on dira qu’ils violent les grands-mères. C’est à pleurer (ici).

————————————-

Que meurent donc les moustiques aussi ! L’an passé, j’avais oublié de vous parler de cette grande nouvelle : le moustique-tigre attaque (ici). Mais cette année, c’est pire, car il tue : voyez plutôt.

————————————-

On remarquera le silence des imbéciles au sujet des chiens, qui sont en principe soumis au maître. Selon les chiffres du Centre de Documentation et d’Information de l’Assurance – je ne sais ce qu’ils valent -,  500 000 morsures de chiens seraient déclarées chaque année en France (ici). Dans tous les cas, des milliers de drames et d’hospitalisations, sans compter les cicatrices du corps et de l’âme. Mais là, rien. Aucune plainte, aucune gueulante des habituels gueulards.

À part cela, je viens de passer un moment délicieux en compagnie d’un lucane cerf-volant, un mâle renversant de grâce. Une femelle, à ses côtés, avait le poitrail défoncé, et des petites fourmis s’en échappaient. Elle vivait, mais pour combien de temps ? La beauté est encore là.

Lucanes (Lucanus cervus): comparaison entre mâles major et minor.

43 réflexions au sujet de « La guerre aux bêtes (encore, toujours, à jamais ?) »

  1. J’ai parfois l’impression que l’objectif plus ou moins conscient des bipèdes que nous sommes est de proliférer pour pouvoir consommer, se marcher sur les pieds les uns des autres, nuire à notre environnement aussi dans certains cas pouvoir toucher les allocs.

  2. La Dépêche aujourdhui:

    http://www.ladepeche.fr/article/2013/08/18/1691490-brigitte-bardot-parce-que-ce-sont-des-cons.html

    et deux articles sur les rencontres stupides hommes et toros à Béziers et à Dax
    aujourd’hui

    hier c’était:
    http://www.ladepeche.fr/article/2013/08/17/1691178-dax-alberto-aguilar-dompte-les-escolar-gil.html

    La fréquentation de Planète sans visa m’ a aussi fait ressortir de ma bibliothéque
    L’ANIMAL SAUVAGE ENTRE NUISANCE ET PATRIMOINE

    http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/56/63/11/PDF/Postface_animal_sauvage_nuissance_patrimoine_Frioux.pdf

    que j’avais acheté en solde ( 7 euros) chez ma libraire habituelle.

  3. Au premier abord, ces réactions haineuses pourraient sembler outrancières, minoritaires. Je crois qu’elles révèlent assez bien un état d’esprit commun à la plupart de nos contemporains : une forme de psychose phobique à l’égard de la nature, pouvant déboucher sur une hystérie guerrière.

    Le sauvage inquiète, la vision même de la terre lève le cœur, les trottoirs sont bétonnés, les parterres de fleurs couverts de copeaux. Attendez le retour du virus H5N1 et étonnez-vous des réactions vis-à-vis des oiseaux des villes et des champs. Le printemps, même le printemps se retrouve au banc des accusés, avec ses cohortes de pollens responsables d’allergies. L’été et ses moustiques n’est pas mieux loti, quant à l’hiver et à la neige, n’en parlons pas…

    Que des chiens fassent usage de leurs crocs sans susciter de réactions particulières, que des milliards de gens se précipitent sur les gogophones derniers modèles à bousiller des vies, qu’ils se délectent des pires cocktails chimiques sans broncher, y-a-t-il là sujet à étonnement ?

    Si les arbres ou les herbes sauvages étaient responsables d’un tel carnage, ils auraient depuis longtemps disparu de la surface du globe. Du reste, ils en prennent le chemin, soyons confiants.

  4. Papypeinard,
    Merci pour ce lien. « Voir un semblable en tout être exposé à la souffrance », cette phrase à elle seule nous montre l’étendue du chemin à parcourir pour commencer à entrevoir un début de sagesse et d’harmonie.

  5. Depuis la nuit des temps, l´homme mène une guerre sans merci contre les animaux, d´autant plus acharnée qu´il « perfectionne » sans cesse son instrumentaire de destruction massive.

    Pour ceux qui ne connaissent pas encore le film « Earthlings », un documentaire qui « montre le traitement des animaux destinés à la nourriture, à l´habillement, aux divertissements et aux recherches scientifiques. » (Wikipedia)

    http://www.earthlings.com

    Pour le voir en version française :

    http://www.youtube.com/watch?v=qsQhQTyOKMI

    La connerie humaine n´est pas en voie d´extinction, bien au contraire. Un petit exemple, parmi des milliards : le syndic de mon immeuble veut faire enlever les nids que les hirondelles ont bâti cette année sous l´auvent du toit, une dizaine en tout. Une chance formidable pour les oiseaux qui ne trouvent plus de quoi se loger, j´étais au septième ciel 🙂 en les observant au printemps alors qu´elles s´activaient à la construction de leurs nids. Malheureusement, je suis la seule dans le coin à voir les choses de cette manière. Les voisins ne l´entendent pas de cette oreille, ils se lamentent pour leurs fenêtres salies par les déjections et oublient que les leurs, même si elles s´éclipsent en toute discrétion dans la tuyeauterie, n´en demeurent pas moins de la merde puante ! Je discute âprement avec le syndic de l´immeuble pour qu´il fasse installer des planches de protection qu´il suffira de monter au printemps. Si les nids sont quand même enlevés, je porterai plainte. Une plaine qui n´aboutira sans doute pas, comme tout ce qui touche aux animaux.
    « Les hirondelles n´ont pas à venir dans mon espace de vie, qu´elles aillent s´installer ailleurs, là où leurs saletés ne gêneront personne » martelait une voisine ! Faut-il en rire ou en pleurer ?

  6. LE SEUL NUISIBLE sur cette planète, mais qui hélas, fera sûrement crever toutes les espèces vivantes, c’est l’être dit « humain »
    le combat est rude contre la connerie humaine qui exploite jour après jour les animaux, les massacrent, les torturent dans les labos, alors qu’on sait que les conclusions ne sont ni fiables ni applicables à l’homme, continuent à bouffer de la bidoche alors qu’on sait que c’est mauvais pour la santé, etc, etc, etc…………
    Il faut continuer à se battre pour les sans voix, jour après jour, nos combats porteront des fruits! c’est mon combat en tout cas, sans relâche!
    http://archedenoelle.over-blog.com
    merci d’en être aussi, Fabrice!

  7. soit le changement que tu veux voir dans le monde à dit Gandhi. alors messieurs, mesdames, GO VEGAN ! si tous les gens qui déplorent ce que l’homme fait subir aux animaux devenaient vegans, nous serions assez nombreux pour changer le monde et réfléchir aux réponses à donner aux nombreuses questions qu’il y aura lieu de se poser … en temps utiles. les animaux sont des êtres sentients, ce n’est pas parce que c’est mauvais pour nous qu’il ne faut plus les exploiter, c’est avant tout parce qu’il n’est pas morale (éthique) de le faire.
    et si vous avez envie de voir les hirondelles, les vaches, les cochons eux, ont envie de les voir aussi ou ont envie de ne pas exister pour notre profit.
    que les imbéciles qui pensent qu’il faut continuer à manger les animaux pour pouvoir continuer à voir des vaches et des cochons, évitent de me répondre, merci.

  8. http://blogs.mediapart.fr/blog/jaquis/180813/litalie-vient-de-vivre-une-revolution-passee-inapercue

    …. »Celle qui a consisté en cet été 2013 à limiter considérablement la pratique de l’expérimentation animale et donc celle de la vivisection. Le parlement italien vient en effet tout juste de voter une série de lois qui limitent l’expérimentation sur de nombreux animaux et encadre la recherche médicale qui ne sera plus désormais livrée au bon vouloir des scientifiques qui ont trop souvent, et cela dure depuis trop longtemps, mis entre parenthèses toute éthique animale digne de … »

  9. Le chasseur Français du mois d’août titre « y-a-t-il trop de rapaces ? ». Et des cons, il n’y en a pas trop ?
    Si seuls les chasseurs pensaient ainsi, cela ne me gênerait pas, mais…. pas plus tard qu’avant-hier, ma voisine, en vacances dans la nièvre, mais habitant la région parisienne, (pas de chasseurs dans sa famille) me dit : il y a trop de buses ici, il faudrait pouvoir en éliminer quelques unes, à cause d’elles il n’y a plus de lapins et d’écureuils (j’en déduis que ceux-ci, parce qu’ils ont trop mignons (syndrôme Bambi peut-être) ont davantage le droit de vivre que ces saletés de rapaces)… Pauvre humanité…

  10. @ Martine
    Ici en Belgique, dans la vallée du Geer où j’habite une campagne de promotion pour l’installation de nids artificiels a été lancée depuis plusieurs années et la population a répondu à l’appel. Des nids sont installés un peu partout y compris sur le bâtiment de l’administration communale et les hirondelles reviennent de plus en plus nombreuses au grand bonheur de tous.
    http://bassenge.blogs.sudinfo.be/archive/2013/04/30/vallee-du-geer-bonne-nouvelle-les-hirondelles-sont-de-retour.html

  11. martine.

    L´homme ne mène pas une guerre sans merci contre les animaux depuis la nuit des temps.
    Dire cela met sur le même plan tous les hommes et n’aide vraiment pas les peuples autochtones qui, eux, subissent le même sort que les animaux sauvages (disparition de leur habitat, ethnocide, déportation et même génocide). Les peuples chasseurs-cueilleurs du paléolithique, tout comme ceux qui survivaient encore au début du XXe siècle, n’étaient pas en guerre contre les animaux. Il suffit de lire à ce sujet les témoignages des amérindiens ou des inuits. Ou alors, il faut considérer que la nature en général n’est qu’un vaste champ de bataille, ce qui ferait le plus grand plaisir à tout ceux qui veulent la « domestiquer ».
    La grande rupture s’est faite au néolithique, il y a 12.000 ans, qui a « inventé » à la fois le « sauvage » et le « capitalisme », séparant définitivement l’homme (agriculteur) de la nature.

    Pour les hirondelles, si vous êtes en France, le mieux serait de vous rapprocher de la LPO, ce sera plus efficace qu’un combat solitaire.

    @ catt
    On est un imbécile quand on ne pense pas comme vous ? Bien, rien à ajouter.

  12. Un peu de légèreté dans ce monde de brutes…
    Une chanson qui me fait mourir de rire…!
    http://vimeo.com/45850759

    Et puis aussi :

    GAZ DE SCHISTE PERMIS DU BASSIN D’ALES: ALERTE ORANGE

    Depuis plusieurs mois nous vous tenons au courant de la situation dans notre région.

    Le rapport d’expertise dont nous venons de prendre connaissance est très favorable aux pétroliers.

    La Sté MouvOil ne tardera pas à venir chez nous pour commencer ses travaux de recherche d’hydrocarbures.

    Seule une mobilisation citoyenne très forte peut empêcher cela. C’est pourquoi nous organisons un rassemblement de protestation devant la Préfecture du Gard, à Nîmes, 10 avenue Feuchères -près de la gare SNCF-,
    le VENDREDI 30 AOÛT à 14H ,
    à l’occasion de la remise officielle du rapport aux maires et aux représentants des collectifs citoyens du Gard et de l’Ardèche.

    Diffusez largement cette information autour de vous.

    VENEZ NOMBREUX, NOUS AVONS BESOIN DE VOUS …

    Cliquez ici pour télécharger l’affiche.

    Lire le rapport d’expertise.

    Position commission scientifique: cliquez ici.

    ======================

    SITE DE VIGILANCE ET D’ALERTE DES COLLECTIFS « ANTI GAZ ET HUILES DE SCHISTE » GARDOIS

    http://www.bassindales.fr/

    Twitter: https://www.twitter.com/bassindales

    Rejoignez-nous sur Facebook: bassindales

    Numéros de vigilance
    Véhicules, camions ou travaux suspects? Mouvements sur terrain? Contactez les numéros d’alerte ci-dessous. Notez bien ces numéros et gardez-les précieusement sur vous! Avant tout signalement, précisez: lieu et/ou direction.

    Gard: 06 95 60 22 27 – Ardèche: 06 23 66 15 51

  13. P´tit nouveau,
    c´est vrai, vous avez raison.
    J´ai écrit cela trop vite.
    En ce qui concerne les hirondelles, comme j´habite en Allemagne, la LPO ne peut malheureusement rien faire.

    Anne-Marie,
    je souhaiterais qu´il se passe la même chose par ici, mais apparemment les gens du coin tiennent plus à leurs biens matériels qu´à la biodiversité.

  14. heureusement, il y a des pays où les politiques sont à l’écoute des citoyens concernant la souffrance animale! et se préoccupent du bien-être animal: l’Italie, suite aux actions des militants contre l’expérimentation animale et pour la fermeture des élevages de chiens qui fournissent les labos, a entendu leurs requêtes et de grandes avancées sont en cours!
    voir ici:
    http://archedenoelle.over-blog.com/victoire-l-elevage-italien-de-beagles-de-green-hill-pour-l-experimentation-ferme-definitivement
    J’ajoute que quand on voit le niveau de Jean Lasalle, député pyrénéen copain des lobbies d’éleveurs et chasseurs, on prend peur concernant les grands prédateurs, lire ici sa prose lamentable:
    http://archedenoelle.over-blog.com/le-niveau-de-nos-elus-est-remarquable

  15. Malheureusement, contrairement à ce que vous dites, les chiens ne sont pas davantage épargnés.

    On se rappelle des campagnes anti-chiens menées par le gouvernement et les médias dont l’aboutissement a été l’éradication de certaines races, par contre les voyous qui les maltraitaient atrocement pour en faire des chiens de combat n’ont jamais risqué grand chose !

    Et tous les jours, et là ça concerne toutes les races, des chiens sont euthanasiés parce qu’ils ont mordu, et souvent simplement pincés, le gamin mal élevé de la famille qui passait son temps à les tourmenter et à les traiter en jouets, sous l’oeil complaisant des parents.

  16. @ Bantiki, je suis tout à fait d’accord avec vos propos. Je trouve également que les chiens payent un lourd tribu à la cruauté humaine.

  17. N’oublions pas ces saletés de moucherons qui nous rentrent dans les yeux au risque de provoquer des accidents de vélo, de moto… et les moustiques avec la malaria !

  18. Le plus sidérant, c’est quand un chauffard qui menace des vies à chaque fois qu’il prend son bolide, vient gueuler contre les requins (probabilité d’être tué par un requin en zone surveillée équivalente à un sur un milliard) où contre les oiseaux au moment du H5N1

  19. commentaire sur fb d’ONE VOICE

    LE COSTA RICA FERME SES ZOOS !
    « Nous voulons nous débarrasser des cages pour privilégier l’interaction avec les animaux et la biodiversité dans un environnement naturel ». Tels furent les propos du ministre de l’environnement, René Castro, lors de l’annonce début août de la fermeture des deux zoos publics du Costa-Rica. Il est vrai que les mentalités sur la captivité ont beaucoup évolué dans ce pays. Ainsi, à partir de mars 2014, tous les animaux enfermés seront rendus à la liberté. Ceux dont l’adaptation à la vie sauvage est inenvisageable seront placés dans des sanctuaires où ils pourront vivre paisiblement jusqu’à leur mort. Les deux grands zoos publics deviendront, quant à eux, parc public et jardin botanique. One Voice se réjouit de cette belle initiative. Une première qui, nous l’espérons, inspirera d’autres nations et de nombreux citoyens. La captivité, dans les zoos et autres parcs animaliers, est en effet contre nature et une souffrance pour tous les animaux prisonniers.

  20. @ catt

    Le Costa Rica a un parcours original et prolongé dans l’écologie scientifique

    voir ce texte d’un botaniste français JFB après un stage dans ce pays
    http://www.hjimenez.org/articles5.html

    JFB a relu le texte du livre  » La naissance de l’écologie » de Patrick Matagne dans la collection ellipses et en particulier le chapitre 6 Aux racines tropicales de l’écologie scientifique

    Donc l’écotourisme se développe aussi au Costa Rica et attire une clientèle particulière.

    http://etudescaribeennes.revues.org/432

    Si on n’a pas le temps de trop lire les textes précédents, on peut aussi lire cet article de journal:

    http://www.lejournalinternational.fr/Le-Costa-Rica-l-ecologie-comme-empreinte_a1003.html

  21. @ catt

    Le sanglier est le gibier préféré des chasseurs.
    qui ont développé les effectifs, l’ont nourri, jusqu’au moment où les agriculteurs ont vu les ravages au moment de la maturation du maïs et ont protesté. Il y a un dialogue délicat chasseurs agriculteurs: les chasseurs remboursent les dégâts car ils sont encore riches.

    Ca leur permet aussi dans le Lot de programmer dans chaque village un repas offert aux habitants.

    Reste que le sanglier est maintenant classable parmi les « nuisibles  »

    Mais les chasseurs locaux sont moins attirés par les chevreuils très bien développées aussi; en même temps les populations de cerfs sont en train de se développer, et les dégats du cerf aux cultures vont dans les années qui viennent faire réagir les agriculteurs.Mais les chasseurs sont amateurs des trophées de cerf mâle; ils ont donc envie de pouvoir en tuer plus, alors que pour « réguler » la population qui se développe, il faut plutôt tuer les femelles qui ont des jeunes de plus en plus tôt.

    Plus généralement, en Europe le sanglier est devenu « génant »; à Cahors, une famille de sangliers avait élu domicile sous un établissement hospitalier; ils allaient retourner les pelouses des voisins et se nourrir des restes de nourritures déposés (intentionnellement ?? ) sur les composts. Les rapports singuliers avec des animaux sauvages devenus familiers et étiquetés maintenant nuisibles sont un reflet de l’incohérence de la société française dans ce domaine. Mais les droits des animaux en même temps sont des idées qui progressent. Chez les chasseurs du Lot j’avais lié amitié avec quelqu’un qui essayait de monter, au niveau national une association qui s’occupait avec des chiens dressés à cet usage d’achever les gros gibiers gravement blessés, soit par la chasse, soit par les collisions avec les voitures.
    Ce qui témoigne d’une progression légére d’un commencement de préoccupation du sort des animaux en France ; c’est comparable un peu à l’évolution de la société du 19° siècle qui a commencé à s’émouvoir du sort des chevaux battus par les charretiers pour les faire avancer.

    Mais je salue le travail » incompris » de ma contemporaine Brigitte Bardot: c’est pour cela que j’ai indiqué le lien dans la Dépêche, journal qui accueille tout du moment que çà fait vendre.
    J’ai été trop long…les naturalistes en excursion sont des gens bavards…

  22. Ce matin un vendeur d’info avait le ton vaguement ironique pour relater un fait divers survenu en Angleterre : il s’agissait d’un cygne retrouvé depecé et probablement mangé…or les cygnes sont des oiseaux protégés par la couronne anglaise… je ne vois pas pourquoi çà faisait ricaner l’idiot conformiste mais qui se croit malin de ricaner dès lors qu’un animal est en cause! sauf si il s’agit d’un chien mordeur alors là, le ton devient grave! Rappel : EMILE ZOLA avait un grand amour des bêtes ce qu’omettent de signaler TOUS les journalistes lorsqu’ils en parlent! quelle misère de conformisme que ces gens! ils seront complices du mal qui adviendra !

    « On aime Dieu, et c’est l’amour divin. On aime ses enfants, on aime ses parents, et c’est l’amour maternel, c’est l’amour filial. On aime la femme, et c’est l’amour, le souverain, l’éternel. On aime les bêtes, enfin, et c’est l’amour encore, un autre amour qui a ses conditions, ses nécessités, ses douleurs et ses joies. Ceux qui ne l’éprouvent pas en plaisantent, s’en fâchent, le déclarent absurde, tout comme ceux qui n’aiment pas certaines femmes ne peuvent admettre que d’autres les aiment. Il est, ainsi que tous les grands sentiments, ridicule et délicieux, plein de démence et de douceur, capable d’extravagances véritables, aussi bien que des plus sages, des plus solides volontés. » ce merveilleux texte est là :
    http://bibliodroitsanimaux.voila.net/zolaamourdesbetes.html
    eh oui, zola n’était pas que Dreyfusard!

  23. bardot est étiquettée dans le clan du mal! et jamais un des ces conformistes vendeurs d’infos du paf ne va signaler qu’elle a comme d’autres stars bien secouru et aidé joséphine baker (par exemple)ils vont meme citer d’autres gens et ommettre son nom ! bardot est raciste! c’est tout.donc toutes les infos qui iraient à l’inverse de cette vérité ont oublie c’est tout.la complexité du monde …

  24. en 1945, dans la journée je gardais trois vaches et une douzaine de chévres en Sologne, et le soir je lisais des ouvrages illustrés par Benjamin Rabier

    http://rocbo.lautre.net/illus/RabierBenjamin/index.htm

    tout en feuilletant le Chasseur Français et le Catalogue de ce qui était en train de devenir Manufrance
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Manufrance

    les vaches riaient alors et pourtant il y avait des bouchers et des abattoirs…

    ensuite on a vu apparaitre la guerre avec la vache sérieuse

    http://www.deja-hier.com/histoiredesmarques/grosjean.htm

    Vache et loup, récupérés par les uns et par les autres nous accompagneront encore longtemps.

  25. Merci Marie, cette vidéo est très émouvante. Certains sèment la mort, par bonheur il existe aussi des personnes qui cherchent à sauver.

  26. Suisse/Italie : La région du Trentin, au nord de l’Italie, a réintroduit les ours en 1999…
    Les deux pays ont de fortes divergences sur les spécimens qui doivent être considérés comme « problématiques

    « PASSEPORTS ». « Les ours ne se préoccupent pas des frontières. Ils n’ont pas besoin de passeports », déclare Caterina Rosa Marino, une représentante de la Ligue italienne pour l’abolition de la chasse, lors d’un entretien avec l’AFP.

    « M13 a été exécuté en Suisse pour avoir volé des patates ». « Quel dangereux criminel! Je pense que les Suisses sont très sensibles sur le vol de pommes de terre », ironise-t-elle, regrettant qu’une partie des gens veuillent « attraper leur fusil dès qu’ils voient un ours »…
    http://sciencesetavenir.nouvelobs.com/nature-environnement/20130823.OBS4209/les-ours-creent-des-tensions-entre-la-suisse-et-l-italie.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *