Une pétition, car tout arrive

Je ne signe jamais une pétition, car toutes me font rire. Je ne signe jamais, sauf quand un ami me le demande. Et je n’aurais pu refuser cela à François de Beaulieu, de Bretagne Vivante. Mais l’ayant signé, je ne pouvais pas quand même pas me planquer. Vous la trouverez donc ci-dessous, et je vous invite à faire comme moi. Pour deux raisons : Notre-Dame-des-Landes, et Notre-Dame-des-Landes.

Un, respecter la loi que les gougnafiers au pouvoir – hier, demain, après-demain – ont eux-mêmes votée me semble un minimum. Deux, vous n’ignorez pas que samedi prochain 8 octobre aura lieu un immense rassemblement contre le si funeste aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Sur place bien sûr. Je ne doute pas que vous serez tous là, physiquement ou en pensée. Il est impérieux de rappeler à tous les Valls du paysage que cette affaire est progressivement devenue sacrée. Leur monde ou le nôtre. Pour ma part, je suis prêt au combat. On sort du simulacre.

Ci-dessous, la pétition. Son texte est ici en ligne : https://www.change.org/p/monsieur-le-pr%C3%A9fet-de-loire-atlantique-respect-des-esp%C3%A8ces-prot%C3%A9g%C3%A9es-%C3%A0-notre-dame-des-landes


Rappel à la Loi : Respect des espèces protégées à Notre-Dame-des-Landes

À partir de janvier 2013, le collectif des Naturalistes en lutte a réalisé un inventaire méthodique de la biodiversité de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes. Composé d’experts naturalistes de toutes les disciplines il a montré de manière incontestable et incontestée les insuffisances des études officielles. Il a, en particulier, permis de découvrir quatre espèces animales et végétales protégées qui n’avaient pas été observées par les bureaux d’études missionnés par les promoteurs du projet. En lien avec toutes les grandes associations de protection de la nature, le collectif a transmis au Préfet de Loire-Atlantique l’ensemble des éléments permettant de vérifier la présence de ces quatre espèces protégées qui, comme les autres, doivent réglementairement faire l’objet d’une étude écologique et d’une procédure administrative complète préalable à d’éventuels travaux d’aménagement.

Les promoteurs du projet et particulièrement les élus qui le commanditent et qui font sans cesse référence à la loi et à la chose jugée pour le justifier ne peuvent passer outre ces découvertes qui ne font que souligner l’insuffisance des études qu’ils ont menées et qui sont pourtant censées valider la destruction des espaces naturels de la ZAD.

Avec Fabrice Nicolino, Nicolas Hulot, Allain Bougrain-Dubourg et les Naturalistes en lutte, les soussignés demandent simplement le respect de la loi sur la protection de la nature et que monsieur le Premier ministre, madame la Ministre de l’Écologie, monsieur le Préfet de Loire-Atlantique, monsieur le Directeur général de Vinci mettent en place toutes les procédures légalement prévues. Si l’État ne fait pas respecter cette loi, qui le fera ?

Cette pétition sera remise à:

  • Monsieur le Préfet de Loire-Atlantique

15 réflexions au sujet de « Une pétition, car tout arrive »

  1. Merci de cette exception, Fabrice.
    Mais,
    « Je ne signe jamais une pétition, car toutes me font rire », écris-tu.
    Je peux t’affirmer que, malheureusement, elles ne sont pas toutes risibles. Loin de là.
    J’admet cependant qu’il faut être de plus en plus strict sur celles que l’on signe.
    Pour être entendu sinon écouté…
    Cordialement
    Alain

  2. Nan!

    Ami ou pas!
    Je ne signerais pas, sur, pour un bras armé des US.

    Faire vivre ceux que nous dénonçons avec leurs outils, même pas en rêve!

    Et il y a fort à parier que ces sites constituent des sondages d’opinion permettant aux heureux détenteurs des données de connaître les citoyens du monde que nous sommes et ainsi de savoir, qui est opposé a qui, a quoi!

    Les données offrent plusieurs coups d’avance à qui les détient. Leur enjeu social et politique peut donc être énorme, et certainement dépasser ce que l’on imagine.

    Songeons à nous sentir concernés autrement que par la signature de pétition.

    Combien de ceux qui signeront, prennent l’avion?

    Bref ….

    Bel après midi,

  3. Bonjour Fabrice et bonjour à tous,

    Je viens de signer la pétition et je dois dire que j’en signe à la pelle… Peut-être bien que, pour la plupart d’entre elles, cela s’avère inutile et, pourquoi pas contre productif, comme le dis « le sale gosse » mais étant donné mes moyens d’action assez restreints, me voilà fort embarrassée : signer, au cas où nous serions très nombreux à le faire, il y aurait une chance d’impact, ou ne pas signer et puis… rien ? J’avoue que parfois j’en arrive à saturation mais j’ai toujours un satané espoir qui me dit : « Allez, signes-en une de plus et tant pis si c’est peine perdue ».

    Quant à Sale gosse, je crois bien que nos opinions sont cernées par différents moyens et cela, que l’on signe ou non des pétitions. Dès qu’il y a connexion au Net, qui sait ce que nos données deviennent ? Alors, un peu plus ou un peu moins, autant essayer… L’idée que je trouve amusante, au-delà de l’aspect tragique des multiples problèmes sous-jacents, c’est que ça peut leur ficher quelques sueurs froides, ce qui n’est pas pour me déplaire ! Ces gens là ne montreront jamais leurs faiblesses, ne reconnaîtront jamais leurs torts mais les bousculer dans leur train train quotidien nauséabond pourrait, sait-on jamais, les déstabiliser un tant soit peu.

    Trêve de plaisanterie, pour répondre à votre question Sale Gosse, je n’ai jamais pris l’avion, ce qui ne veut pas dire que je ne le prendrai jamais. Au passage, j’ai signé aujourd’hui même la pétition dont je donne le lien :

    https://www.sauvonslaforet.org/petitions/1063/jamais-les-avions-ne-protegeront-le-climat?t=358-113-1561-1

    Ai-je eu tort ou raison ?

    Je vous rassure, je ne me cantonne tout de même pas qu’aux pétitions… Quelques exemples : – partage des informations à mes connaissances – participation à des manifs (gaz de schiste, nucléaire,…) quand elles ne sont pas trop éloignées de chez moi (je n’ai pas de gros moyens) – soutien financier (si minime soit-il et parfois épisodique) à certaines actions ou associations : Planète Amazone, Bure, Greenpeace (même s’ils ont participé un peu a « tuer l’écologie »), Réseau sortir du nucléaire… – Adhésion à Enercoop – Boycott des grandes surfaces alimentaires… La liste n’est pas exhaustive ! Et je me dis qu’un jour peut-être, si l’occasion se présente et qu’elle correspond à mes compétences, je participerai en donnant de mon temps à une association environnementale.

    Signer des pétitions n’est en fait qu’une activité annexe qui n’enlève en rien l’action autrement significative qui peut être menée. A ce sujet, je ne pourrai pas être physiquement sur place à Notre-Dame-Des-Landes ce week-end mais je le serai par la pensée bien sûr.

    Je vous souhaite une belle manif, bien cordialement.

    1. Agnès,

      Merci pour toutes vos bonnes volontés,

      Plus d’un millions de signatures contre le traité transatlantique, Bruxelles a bien fait comprendre qu’ils s’en tapent royalement! Idem pour les autres!

      Bien a vous,

  4. @Sale gosse
    « Combien de ceux qui signeront, prennent l’avion? »
    Juste pour signaler que cela n’a rien de contradictoire. On peut prendre l’avion et signer quand même cette pétition. Parce qu’on a déjà un aéroport à Nantes. Et puis que si on veut pas que les avions survolent Nantes, il suffit de déplacer le trafic sur les aéroports déjà existants et quasiment pas utilisés : Saint-Nazaire, Angers, Rennes, La Roche-sur-Yon (j’en oublie peut-être). Même en étant pour la croissance du trafic aérien, on ne peut que constater qu’on a déjà largement assez d’aéroports dans la région.

  5. Ne craignant pas le « bras armé des US », j´ai signé la pétition ! Quelle hardiesse de ma part de le défier ainsi, pensais-je, en apposant mon paraphe électronique !!! :-))) Que nenni ! Il ne s´est rien passé, le bras armé n´a même pas remarqué ma modeste personne !
    Signez donc, vous ne courrez aucun risque :-)))

    Agnès,
    je partage tout à fait votre opinion et j´agis de manière semblable.

    1. Martine,

      A la place du mot craindre, mets y plutôt le mot nourrir!
      En toute franchise, cela relève de la tartuferie ou de la naïveté immodérée.
      Etre contre ce système mortifère et lui donner les moyens pour nous enfoncer et nous mettre a genoux.

      Martine, en tant qu’ami je te propose de signer une pétition contre la souffrance animale. Tu recevras en remerciements, un sac en croco dans les prochains temps. As tu compris?

      Bises,

      1. Hola les filles !
        Pour une bonne fin de semaine : loi n° 2016 – 1087 du 8 Août 2016 (1) pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et du paysage.
        😀

  6. Sale Gosse, vous avez entierement raison, mais il me semble que votre comportement n’est pas tout a fait compatible avec ce que vous defendez! En effet, vous ecrivez des commentaires sur ce blog, soit avec votre connection internet, soit avec celle d’un ou une amie, soit par un reseau wifi qui ne demande pas d’identifiant, je ne sais pas s’il en existe encore, et dans tous les cas le bras arme des US saura ou vous etes et ce que vous ecrivez. OK supposons que vous soyez assez futee pour vous connecter a internet sans reveler votre identite. Peu importe au bras arme des US, pour qui il suffit de faire le lien entre les differentes communications de « Sale Gosse » et de les mettre sur une carte. OK supposons que vous utilisiez a chaque fois un ordinateur different. Mais c’est encore pire, le bras arme des US connaitra petit a petit tous les ordinateurs auxquels Sale Gosse a acces, et pourra nourrir sa carte avec encore plus de donnees! Quels sont vos amis, ou vous travaillez, quels sont vos horaires, les villes et les quartiers que vous frequentez… Tout ca est probablement encore plus interessant pour eux que votre nom propre.

    Le probleme que vous soulevez est reel. Mais je ne suis pas pret a sacrifier ma communication pour ma securite, en tout cas pas encore. Et j’ai signe !

  7. Bonsoir Laurent,

    Personne n’est parfait! 🙂

    As tu lu la réponse offerte à Martine? Craindre ou nourrir! Est ce la même chose. Penses tu que je suis idiote au point de ne pas savoir que tout est pisté?

    « Quels sont vos amis, ou vous travaillez, quels sont vos horaires, les villes et les quartiers que vous frequentez… Tout ca est probablement encore plus interessant pour eux que votre nom propre. »

    Laurent tu me fait trop rire! 🙂 Ma sueur ne va qu’a la Terre, nuls horaires, hors fourmilière. Si ceci intéresse les surveillants, grand bien leur fasse.

    Eux-elles aussi sont aussi sous surveillances et pourtant, aucune technologie, rien ne sort, vie en vase clos. Si quelqu’un de mal intentionné décidait de penser « éliminer », cela serait fait, les moyens pour le faire sont là. Peu importe l’endroit!

    https://www.youtube.com/watch?v=BfwsF6xAXrg

    Tu admets que le problème soulevé est bien réel, merci a toi.

    Un petit clic pour mes amis,

    http://www.clicanimaux.com/?utm_source=patte&utm_medium=home_page&utm_campaign=test_tracking&utm_content=patte

    Laurent …. le sari, taille 38-40, en couleur ciel, et une photo de tes toilettes sèches, merci, bisous gros,

  8. Laurent, bonjour,

    Le gouvernement a publié au Journal officiel, le dimanche 30 octobre, en plein milieu du week-end prolongé de la Toussaint, un nouveau décret qui autorise “la création d’un traitement de données à caractère personnel relatif aux passeports et aux cartes nationales d’identité”.

    Et le fichier, nommé Titres électroniques sécurisés (TES), a un bel appétit pour les données personnelles. Chaque citoyen verra son nom complet, son sexe, sa date et lieu de naissance, sa couleur des yeux, sa taille, mais aussi une image de son visage, de ses empreintes digitales et de sa signature rejoindre la base de données, le gouvernement se réservant le droit d’exiger encore plus de renseignements, comme l’adresse de domicile ou l’adresse électronique, selon le profil de la personne.

    Bien à toi, itou autres toustes,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *