Si tu vas à Copenhague (en passant par Rio*)

 Il n’est pas trop tôt pour vous parler de Copenhague. La capitale du Danemark abritera en décembre prochain une conférence sur le climat que ses promoteurs présentent depuis des mois comme décisive. Il y a tant d’acteurs en jeu, dont l’intérêt bien compris est d’exploser d’enthousiasme à la sortie, que je serais bien étonné d’entendre autre chose au moment de la clôture. Le président Obama vient, vous le savez sans doute, d’arracher un vote devant la Chambre des Représentants, qui prévoit de réduire les émissions de gaz à effet de serre américaines de 17 % en 2020 par rapport au niveau de 2005 (ici). Encore faut-il un second vote par le Sénat.

On s’habitue à tout. À Kyoto, en 1997, l’administration Clinton avait accepté pour l’année 2012 une réduction de 7 % des gaz à effet de serre made in America par rapport aux chiffres de 1990. Le Sénat avait refusé de ratifier le traité par 95 voix contre…zéro. Et depuis 1990, sachez-le, l’Amérique augmente ses émissions d’environ 1 % par an. Il est donc manifeste qu’en cette année 2009, les États-Unis, par leur comportement irresponsable, ont aggravé la crise climatique dans des proportions importantes.

Mais voilà Obama-Zorro, enfin, qui propose donc de prendre comme année de référence 2005. Ah le rusé renard – zorro, en espagnol – que voilà ! Je n’ai pas calculé, mais à la louche, je dirais que, si les engagements américains sont tenus, on en reviendrait, vers 2020, à peu près au niveau de 1990 ! Encore bravo. Pour le reste, car il y a beaucoup de restes, je suis navré de vous dire que cela se présente bien mal. Est-ce étonnant ? Les émissions concentrent les contradictions de notre monde malade comme aucune autre question. La machine qui nous tue, qui nous fait mal – et tant plaisir -, cette machine a besoin de cracher au-dessus de nos têtes. Et les parapluies ou parasols ne servent plus de rien.

Une étude on ne peut plus récente (ici), qui a mêlé les efforts de  la Commission européenne, du Centre commun de recherche (CCR) et du Netherlands Environmental Assessment Agency, estime que les émissions mondiales ont augmenté de près de 4 % l’an, en moyenne, depuis 2002. Les émissions mondiales de CO2 seraient passées de 15,3 milliards de tonnes en 1970 à 22,5 milliards de tonnes en 1990 et à 31,5 milliards de tonnes en 2008. Voyez-vous cela ! Plus de 40 % d’augmentation depuis 1990, date retenue par le protocole de Kyoto pour commencer à réduire la voilure. 40 % !

Pour la toute première fois – cela devait bien arriver -, les émissions des pays du Sud dépassent celles du Nord. En pourcentage,  50,3 % contre 46,6 % et 3,2 % représentant les transports internationaux. Cela n’a guère de sens, compte tenu des incertitudes, mais je rappelle que des spécialistes sérieux clament qu’il faudrait réduire de 80 % au moins les émissions du Nord en trois ou quatre décennies. On y va droit, c’est indiscutable.

* Merde, je n’ai plus vingt ans. Le titre de ce papier cache une allusion toute bête à une chanson que j’écoutais lorsque j’avais sept ou huit ans – 1963, donc -, et qui s’appelle Si tu vas à Rio, par Dario Moreno. Le refrain dit : Si tu vas à Rio/N’oublie pas de monter là-haut/Dans un petit village/Caché sous les fleurs sauvages/Sur le versant d’un coteau. Deux petites choses : d’abord, mille excuses aux moins de cinquante ans, j’essaierai de ne pas recommencer. Ensuite, j’affirme haut et fort que Dario Moreno, qui faisait apparemment rire tout le monde, me faisait pleurer secrètement. Je ne dois pas être normal.


air max air max

21 réflexions au sujet de « Si tu vas à Copenhague (en passant par Rio*) »

  1. Cher Fabrice,
    continue à être anormal; à nous toucher, nous alerter, nous faire réagir et nous désesperer…

  2. Fabrice hospitalier: C’est hors sujet, quoique..
    mais 1-pot de l’amitié contexte professionnel: beaurk: que des choses pas bio, dégueulasses! que faire joe le Bug? le dire? .merci une fois m’a suffit: fâcherie et le reste..alors j’ai machouillé ces petits fours et autres petites crèmes de courgette sur coulis de chèvre enfin vous voyez le genre..mais je faisais partie de la minorité (seule) sur 20 personnes! comment peuvent-ils avoir perdu le goût des choses? le goût vrai de l’aliment, je me demande si çà n’a pas à voir avec la liberté.
    2-autre chose pas tamtamisée: lu sur Yahoo:
    Gaza s’enfonce dans la pauvreté et le désespoir

    Six mois après la fin de l’invasion israélienne, les 1,5 millions de Palestiniens de Gaza connaissent une pauvreté de plus en plus grande et n’ont pas les moyens de rebâtir leur vie, écrit le Comité international de la Croix Rouge (CICR). Les restrictions draconiennes à l’entrée de marchandises sur le territoire freinent les efforts de reconstruction financés par la communauté internationale, qui a pourtant promis 4,5 milliards de dollars d’aide.

    La population manque de médicaments, les services de santé et l’approvisionnement en eau sont sur le point de s’effondrer, ajoute le CICR dans un rapport publié lundi.

    “Certains quartiers de Gaza particulièrement touchés par les frappes israéliennes continueront à ressembler à l’épicentre d’un tremblement de terre majeur tant que l’on autorisera pas l’entrée sur le territoire de grandes quantités de ciment, d’acier et autres matériaux de construction”, écrit le CICR.

    De nombreux habitants “sombrent dans un désespoir de plus en plus profond”, estime l’organisation….

  3. L’émission “ENVOYE SPECIAL” – carnet de voyage -,
    de ce jeudi 2 juillet à 20h35, consacre son deuxième reportage à l’association KALAWEIT et à la problématique de l’huile de palme. Reportage intitulé “BORNEO : la Forêt assassinée” (durée 33mn).
    Ne manquez pas ce rendez-vous !

  4. je revendique le droit pour les pays du sud de brûler autant de pétrole que l’ont fait les pays du nord . Copenhage est une manipulation des pays riches pour se donner bonne conscience et refiler aux autres les seuils d’alertes qu’ils ont été les seuls à exploser.
    Kyoto n’a servi à rien , Copenhage suivra l’exemple, les temps sont aux moyens de retrouver au plus vite les chemins de la croissance qui est le principal moteur de l’augmentation des gaz à effet de serre.
    Ecologie des bobos, croissance verte , green business, l’escroquerie libérale utilise la sémantique pour faire passer la pilule de la fuite en avant.

  5. @ Provala;
    Ben c’est ça les “compensations carbone”; un droit de poluer qu’on achète aux pauvres; et qui ne tombe pas toujours dans les bonnes poches!

    Du moins c’est ce que j’avais cru comprendre!

  6. Pour faire suite au combat des Indiens d’Amazonie péruvienne dont tu as parlé récemment, voici les dernières nouvelles relatées par l’ONG Survival:

    LE ‘PROFIT AVANT TOUT’ : LE PÉROU APPROUVE UN VASTE PROJET PÉTROLIER QUELQUES JOURS À PEINE APRÈS LE VIOLENT CONFLIT DE BAGUA
    Le gouvernement péruvien vient de donner son feu vert à Perenco, une compagnie franco-britannique, pour exploiter le pétrole en Amazonie, moins de deux semaines après le massacre qui a fait plus d’une trentaine de victimes au cours des manifestations contre l’exploitation de l’Amazonie.  
    Ce projet, qui doit être mené dans une région habitée par au moins deux groupes d’Indiens isolés, est considéré comme la plus grande découverte pétrolière de ces trente dernières années au Pérou. La compagnie Perenco dirigée par François Perrodo, l’une des plus grosses fortunes de France, avait contesté dans le passé la présence d’Indiens isolés dans cette région.  
    Jusqu’à récemment, les manifestants indiens qui bloquaient les routes et les rivières avaient réussi à empêcher Perenco d’accéder à la zone d’exploitation. Mais la compagnie a réussi à franchir au moins un barrage avec l’aide des forces armées péruviennes. 
    Des hauts membres du gouvernement péruvien espèrent que le projet de Perenco transformera l’économie du pays. Alors que des centaines d’Indiens manifestaient contre sa compagnie, François Perrodo rencontrait le président péruvien Alan Garcia à Lima et s’engageait à investir 2 milliards de dollars dans ce projet. 
    Le feu vert du gouvernement a été donné quelques jours après la mobilisation massive du nord du Pérou qui a été violemment interrompue par la police, faisant de nombreux morts parmi les forces de l’ordre et les manifestants indigènes. Le nombre exact des victimes n’est pas encore connu. Survival a récemment publié sur internet le rapport de deux témoins oculaires ayant été pris dans les affrontements. 
    Perenco projette de construire de nouvelles plates-formes et de forer des puits qui nécessiteront notamment un pont aérien et plusieurs milliers de tonnes de ciment. La « pollution du sol », la « pollution de l’eau » et la disparition du gibier et de l’avifaune sont des conséquences probables du projet d’exploitation pétrolière, a admis la compagnie. Tous ces éléments sont essentiels à la survie des Indiens isolés qui vivent dans ce territoire. Plus grave encore, ces Indiens seront menacés par des maladies contre lesquelles ils n’ont aucune immunité. 
    Stephen Corry, directeur de Survival International, a déclaré aujourd’hui : ‘Ceux qui espéraient que les violences de ces dernières semaines auraient engagé le gouvernement péruvien à agir avec plus de sensibilité envers les Indiens d’Amazonie doivent être consternés par cette nouvelle. Le moment ne pouvait être plus mal choisi – le gouvernement essaie de se forger une image plus conciliante, mais lorsqu’il s’agit des compagnies pétrolières c’est le profit qui compte avant tout’.

  7. Sur le sujet, je suis plutot Ok avec Provola. Les grands se réunissent pour trouver un moyen de continuer à consommer comme avant, en éliminant un max de nocivité, parce qu’il le faut bien. Pour exemple :
    http://www.economist.com/sciencetechnology/tq/displayStory.cfm?story_id=13174375
    Un arbre artificiel qui capte 1000 fois plus de CO2 qu’un normal, qui n’a pas besoin de lumière, qu’on peut planter sur les toits des villes. Je vous laisse méditer…

    @Marie :
    Notre société possède quelques règles de bienséance qu’il est de bon ton de connaitre et d’appliquer… On ne recrache pas son petit four aux OGM ! C’est trèèès mal 😉

    Pour autant, Marie, ces gens ne sont pas differents de toi. Ils ont perdu quelque chose, ce n’est donc pas un choix.

    A Gaza, et ailleurs, plus aucune considération pour les populations civiles qui souffrent. Plus grave que la qualité des petits fours, prévenir la faim, la soif, la maladie, donner un toit. Sans considération politique ou religieuse. Pour moi, ce doit être au coeur des revendications environnementales.

  8. Pérou: merci Emmanuelle; mais rassurez-vous avec le film HOME; ces choses là devraient disparaitre; Monsieur Perrenco doit d’ailleurs le voir bientôt et sera touché par la grâce..les indiens du coin pourront dire merci a l’auteur.

  9. Y a plus qu’à inventer l’Homme artificiel (supportant pesticides, OGM, TF 1, etc.) qui ira avec l’arbre et ce sera bon !

  10. En parlant d’OGM, vous le savez sans doute déjà, la CE valide pour la deuxième fois MON810 :
    http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5hChQrDcQeXsmrB1LOorKDrF-KVbg

    Au sujet des arbres artificiels, ce n’est qu’une des techniques parmi d’autres pour absorber le CO2 en excès dans l’atmosphère.

    Les autres sont encore plus terribles : des tonnes de soufre dans la haute atmosphère, ou alors “faire” des nuages réflechissants avec des grains de bicarbonate de soude, ou semer du fer dans les océans pour faire proliférer le phytoplancton…

    Tous ces projets sont portés par les Etats Unis, qui cherchent à produire “as usual”.

  11. je trouve le commentaire de Provala très réaliste .
    @ bruno, l’homme artificiel est en cours d’expérimentation .

  12. Chanee : excuse-moi si je suis indiscrète, mais je me demandais si ton pseudo avait un rapport avec le français suivi dans le reportage (dont j’ai malheureusement manqué le début).

  13. J’ai vu ce reportage. ça fait vraiment mal au ventre. Bornéo, bientôt Sumatra et la papouasie. Les forêt primaires disparaissent à toute vitesse et ne reviendront pas. Quelle folie !………..

  14. Chaperon Rouge, oui mon pseudo à un rapport avec Aurélien Brulé (A.B. Chanee). Chanee signifie gibbon en Thaïlandais.
    Je suis passionnée par les grands singes, dont les gibbons, et au fil de mes recherches sur le net, j’ai abouti sur le site d’Aurélien Brulé. C’est un être d’exception. Sa ténacité et sa détermination, son amour du vivant, suscitent l’admiration.
    A la fin du reportage d’hier soir, il ne me semble pas que les adresses internet de Kalaweit aient été communiquées. Je me permets donc de vous les (ré)indiquer ici :

    http://kalaweit.org

    ou le blog de Chanee, passionnant, avec plein de vidéos :

    http://chaneekalaweit.blogspot.com

  15. J’ai posté il y a une bonne heure une réponse pour Chaperon Rouge, qui visiblement ne s’affiche pas puisque le compteur des commentaires est encore à 17. Par contre, je vois mon commentaire à l’écran avec une anotation en dessous : “your comment is awaiting moderation” ! J’envoie ce message pour essai…

  16. @Chanee. Il arrive qu’il y ait modération quand on poste un commentaire avec des liens. Mais ce n’est pas systématique (je ne sais pourquoi)…
    Merci pour les liens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *