Hulot n’ira pas à Rio (hip, hip, hip !)

Un article du Point. Je crois qu’il faut le lire, car il donne une image juste de l’état du mouvement écologiste en France. Nicolas Hulot, qui est fort loin d’être le pire, que j’ai salué plus d’une fois tout en le critiquant durement, et plus d’une fois, Nicolas Hulot n’ira pas à Rio, où se tiendra sous peu la farce planétaire connue sous le nom de « Rio+20 ». Les associations officielles, qu’elles soient critiques ou non, participeront au show, qui sera un moment important de honte universelle.

Hulot n’y sera donc pas. Oui, lisez ses paroles. Il est très, très éloigné de ce que je pense. Mais il est aussi très, très éloigné, en fait, de l’écologie officielle qui ira se faire photographier du côté de Copacabana.

Le sommet sur le développement durable se tiendra du 20 au 22 juin prochain au Brésil.

Nicolas Hulot est convaincu qu'en matière d'écologie une politique de petits pas ne peut plus suffire.

 Par

Nicolas Hulot a souligné, vendredi, préférer que le sommet sur le développement durable Rio + 20 débouche sur “un crash diplomatique” plutôt que sur “des engagements mous”, précisant qu’il ne se rendrait pas à ce rendez-vous prévu du 20 au 22 juin au Brésil. “Ça ne sert à rien d’aller à Rio pour constater l’incapacité de nos États à coordonner leurs volontés”, a dit le président de la fondation qui porte son nom, en marge du forum de lancement à Paris de la participation française au sommet, “France Rio + 20″. “Je ne vois pas pourquoi il y aurait un miracle et que tout se réglerait d’un coup de baguette magique”, a-t-il estimé.

Pour lui, “il vaut mieux un crash diplomatique à Rio que des engagements mous”. “On ne peut plus s’arc-bouter sur de beaux discours, on est le dos au mur. Il faut que la France monte d’un cran dans sa radicalité, ses exigences.” Vingt ans après le sommet de la Terre, sommet environnemental fondateur organisé en 1992 à Rio, “la plupart des objectifs n’ont pas été réalisés, et la situation est beaucoup plus critique, la crise écologique se mêlant à la crise économique”, a estimé l’ex-animateur de télévision.

Nicolas Hulot appelle à “ne pas aller dans la politique des petits pas, les amendements à la marge : on donne l’illusion qu’on peut continuer business as usual, que le statu quo est tenable”. “Il faut une révision complète de notre modèle économique et de notre modèle de gouvernance, parce que le pouvoir n’est pas là où on croit et que ceux qui ont la main sur le sort de la planète ne sont pas les responsables politiques, c’est le pouvoir économique”, a-t-il conclu. Il souhaiterait qu’”au moins” Rio mette en place des instruments de gouvernance “qui permettraient de prendre les problèmes en charge dans la durée”.

Déja 25 commentaires

  1. luline le 8 juin 2012

    On pense ce qu’on veut de monsieur Hulot, mais il aurait bousculé les verts qui préfèrent le politique “juteux” plutôt que les actes de résiliences que nous devons faire, et qui nous font si mal, rien que d’y penser. Mais comme toujours, l’homme scie la branche sur laquelle il est assise.

  2. slider le 8 juin 2012

    hulot est aussi un homme lucide,et il semble souffrir aussi de ces nouvelles,et éffectivement il y a de quoi se faire du mourron

  3. Laurent Fournier le 9 juin 2012

    Bien d’accord avec Nicolas Hulot ! Mais un Etat revolutionnaire, un Etat qui veuille, qui seulement puisse, autre chose que “poursuivre les affaires comme d’habitude”, n’est-ce pas une contradiction insurmontable ? Ces sommets n’ont jamais ete qu’une officialisation de politiques decidees ailleurs, en petits comites discrets… Comme Hulot le dit lui-meme ! Merci a Hulot d’avoir dit cela dans “Le Point”. Il faut aussi rendre hommage a tous ceux qui construisent la resilience, qui etape par etape, re-construisent la vie en la des-incarcerant de la destruction economique, et creent le monde de demain, l’air que nous respirerons tous demain, et les aider.

  4. Eugène le 9 juin 2012

    La bonne question consiste donc à savoir ce qui pourrait bien surplomber l’économistique financiarisée. En dehors de codes bien conçus s’appliquant à tous, je ne vois pas…

    (bien conçus= structurellement communs, mais incorporant des seuils d’application variables et adaptés aux contextes…)

  5. Sylviane le 9 juin 2012

    Je suis en hors sujet…
    Je viens de publier ça sur fessebook; parce que je suis révolté par la connerie d’une loi favorisant l’élevage de masse des animaux de compagnie… Et la Belgique viens de faire très fort à ce sujet:

    Je ne pensais pas dire ça un jour; une loi belge sur le bien être animal va être du grand n’importe quoi!

    La voici:

    “Stériliser l’ensemble des chats domestiques vendus ou donnés
    Le premier arrêté royal proposé prévoit la stérilisation en plusieurs phases de tous les chats domestiques dans notre pays: à partir du 1er septembre 2012, tous les chats se trouvant dans un refuge belge devront être stérilisés, identifiés et enregistrés avant de pouvoir être adoptés. Par ailleurs, à partir du 1er septembre 2014, cette mesure sera étendue aux éleveurs et aux particuliers. Il faudra alors que chaque chat soit stérilisé, identifié et enregistré avant d’être vendu ou donné. Seuls les chats destinés à un élevage agréé ou à des personnes à l’étranger pourront encore être vendus sans avoir été stérilisés au préalable.”

    Je voudrais bien savoir comment c’est réalisable pour un particulier de garder une portée six à huit mois: de payer 25 euro par chatons pour l’identification;50 à150 euro pour la stérilisation;payer la vaccination+ la nourriture… Et ensuite “donner” les chatons???

    Cette loi va favoriser l’élevage à grande échelle, pour ne pas dire industriel: qui est critiquable pour le bien être animal.
    Cette loi va favoriser des gens qui vont se mettre hors la loi et faire n’importe quoi! Genre nourrir très mal des animaux, les faire stériliser avant l’age ect
    Cette loi ne va pas endiguer le problème des chats errants qui ont toujours existé: la reproduction ne s’arrêtant pas aux frontières d’un pays. De plus les chats sont munis d’un mécanisme naturelle: là où la population féline est éradiquée soit par une maladie soit par l’homme; les femelles ont des portées plus nombreuses pour “boucher” les trous!
    Cette loi va favoriser l’abandon de chatons, parce que beaucoup de particuliers improvisés éleveurs se retrouveront sans moyens pour “être responsabilisé”.
    La courbe des chats abandonner suivant malheureusement aussi le “pouvoir d’achat” des particuliers, et la crise.
    Cette loi va aussi favoriser l’importation d’animaux venant de pays ou les loi sur l’hygiène est moindre qu’ici! Les chats pouvant être de vecteurs de quelques maladies transmissible à l’homme.

    En aucun cas cette loi ne va favoriser le bien-être animal; elle va juste favoriser les comportements irresponsables et les élevages industriels! Et doit être remise en question. Elle ne réglera en rien la problématique des chats errants; mais risque même de favoriser l’augmentation de celle-ci… Des gens de bonne volonté ne pourront plus ramasser de chats errants dans la rue pour les mettre en refuge ou leur trouver un foyer d’accueil “responsable”…Favoriser un lobby n’est en rien favoriser le bien-être animal et les comportement responsable envers ceux-ci!
    Les refuges en manque de moyens vont voir leur pourcentage d’euthanasies augmenter!
    Les seuls lois réaliste sur le bien-être animal serrait d’arrêter de prendre un animal pour une marchandise et de considérer ceux-ci comme une vie a par entière! Loi qui bien sûr ne favoriserait pas de lobby.
    Un animal n’est pas un produit de luxe; beaucoup de propriétaire d’animaux a “faible budget” ont des comportement responsable vis à vis de ceux-ci, car ils savent qu’ils ont la responsabilité d’une vie entre leur mains. Les propriétaires d’animaux sont moins stresser, responsabilisés; donc apte a former une société plus humaine! Les élevages de masse favorisent des reproduction à la chaines dans des boxes trop petit et mal éclairer… Les animaux qui sortent d’élevages intensif sont souvent en mauvaises santé à cause de la concentration; mal vacciner et complètement désocialiser: de futurs abandons pour cause de troubles du comportement.

    Sylviane.

  6. Hammel le 9 juin 2012

    Hulot parle bien ici. Surtout quand il mentionne que les vrais pouvoirs ne sont où l’ont croit. Très bien. est-ce qu’il aurait réellement évolué dans sa conception du monde ? j’aimerais le croire au vu de cette affirmation claire de convictions. Mais il a peut-être aussi fait une étude marketting à propos des courants de pensées dominants dans la génération montante des écologistes ?
    Pas difficile en effet, de voir que les positions ultra molles et abdiquationistes des oligarchies écologistes du moment, ont créé une frustration chez la plpuart des sympathisants.

    à partir de là, sans mandat, sans engagement politique, il est plus aisé de se montrer incisif et sans langue de bois.

  7. LBL le 9 juin 2012
  8. wuwei le 10 juin 2012

    Je suis assez d’accord avec ce qu’a écrit @Hammel. Pour ma part je croirai en Hulot le jour où il ne s’inscrira plus dans le “cadre”, celui ci étant le capitalisme. Or il me semble qu’il n’a jamais prononcé son aversion pour lui et que même il s’y prélasse depuis assez longtemps et avec gourmandise.

  9. marie le 10 juin 2012

    j’en ai MARRE! hulot n’est pas communiste, c’est clair; les rouges et les capitalistes ont fait autant de conneries en matière d’écologie, de destruction des milieux naturels , chacun dans leu style

  10. Hélène le 10 juin 2012

    @Wuwei, d’accord mais il a le mérite de dénoncer ENFIN ces parodies de sommets qui émanent d’une l’écologie “officielle” de laquelle il ne faut plus rien attendre !

  11. ourse le 10 juin 2012

    mais il representerait qui a Rio,il ne représente legalement personne,que sa fondation qui n’a aucun impatc legal sur aucune decision,ni pression,pour cette imposture que cet homme ne représente que lui même,donc en quoi cela est il un sujet,son avis,en tant que quoi,que lui,cela ne donne rien,sa Fondation pour ramasser du fric et payer tout ceux qui ne travaillent pas du tout bénevolement,ni lui ni les autres,pour moi il ne represente que lui même et c’est la réalité vraie,donc son avis incantatoire habituel,mais on s’en fout!

  12. wuwei le 10 juin 2012

    @ Marie

    Qui prétend le contraire, mais pour autant doit-on passé sous silence ses errements capitalistes ?

    @Héléne

    Dont acte ! attendons une prise de position similaire, mais aussi des actions réelles contre le cancer capitaliste.

  13. Anne-Marie le 10 juin 2012

    “Demander au pouvoir économique de prendre des mesures qui permettrait de prendre en charge les problèmes dans la durée.” décidément ce bon Mr. hulot me fera toujour rire et puis cessons de parler de “développement durable” (bel oxymore).
    Il nous faut changer de société, arrêter de con-sommer à tort et à travers, travailler moins et Vivre plus, vive l’a-croissance.
    Cela dépend surtout de nous comme l’a dit, je crois, Coluche, si nous n’achetions pas, ça ne se vendrait pas.

  14. […] Hulot n’ira pas à Rio. Hip ! Hip ! Hip ! à lire sur : http://fabrice-nicolino.com/index.php/?p=1326 […]

  15. LBL le 10 juin 2012

    Bonsoir,

    BASTA!

    Mal au coeur! Parce que d’autres dénoncent, ont dénoncés avant lui, et que peu, porte attention a leurs paroles.

    Mr Hulot se réveille bien tard … qu’il aille se recoucher!

    Bises,

  16. martine le 10 juin 2012

    Tout à fait d´accord avec les commentaires de LBL et Anne-Marie.
    Que ce bon Monsieur Hulot prenne des vacances :-)

  17. René le 11 juin 2012

    Il est certain que Nicolas Hulot sera crédible quand, au lieu de se contenter de bonnes paroles, il usera de sa notoriété pour lutter contre l’industrie nucléaire, les gaz de schiste et qu’il participera à des actions contre l’aéroport N.D. des Landes ou bien à la construction de la ligne T.G.V. Lyon-Turin.

  18. marie le 11 juin 2012

    pas vrai du tout Hulot si vous lisez ses livres est réveillé depuis longtemps! mais il a longtemps crié dans le désert, et si le grennele en est là ce n’est pas de son fait, la plus belle femme ne peut donner que ce qu’elle a ; après il fait ce qu’il peut avec ce qu’il a dans le contexte sociétal qui est le notre. quant à ses errements pré ante je dirais “que celui qui n’a jamais péche lui jette la première pierre”! la seule chose que je déplore c’est que ce type était le SEUL qui pouvait avoir l’oreille des français de base (je ne parle pas de vous qui venez sur ce blog) sur ces thématiques, via la télé! c’est un fait les français matent la télé 3 heures 30 par jour! faute de merle on mange des grives!

  19. marie le 11 juin 2012

    les gens aiment detester et la detestation dont ce type fait l’objet est consternant!

  20. marie le 11 juin 2012

    quant à lbl qui parle que “d’autres avant ont dénoncé” bien entendu! dénonce toi et tu verras qui va t’écouter! tu peux brailler toutes les vérités que tu veux encore fautil que les recepteurs , à tort ou à raison t’accordent leur oreilles et la légitimité. eh bien dans ce pays il y a un label c’est “VU à la télé”! c’est meme un argument de vente!

  21. alain le 11 juin 2012

    Marie, qu’à donc proposé Hulot pendant longtemps aux gens: de fermer le robinet pendant qu’ils se brossent les dents. Il ne fallait surtout pas être radical pour être entendu, mais malheureusement, ce n’est pas en le suivant qu’on aurait sauvé le peu qu’il reste.
    C’est un bouffon médiatique. A chaque déclin d’une société, y’a toujours des bouffons, des profiteurs, des tribuns qui promettent la lune: Hulot est donc dans ce magma. Les gens qui dirigent, qui ont la belle parole, qu’il faudrait écouter…qui ne font finalement rien que de prendre notre fric soit en étant politic(h)ien, soit en étant animateur télé.

  22. ourse le 11 juin 2012

    Mais Marie,crier cela change quoi,rien,avec tout le fric de sa Fondation il fait pas grand chose pour L’Ecologie ,c’est cela la réalité,les incantations ca suffit pas du tout,il est seul,oui,il ne représente que lui même alors que de gens magnifiques ont crié et agis,et nous en somme au desastre,et au chambardement total de société qui est a deux doigt de s’écrouler et tant mieux,alors Hulot,ce n’est rien qu’un homme des com’s qui a pris conscience du désastre un peu trop tard ,aprés avoir pollué par ces images tout les lieux encore vierges ou apres son passage,les autres se sont rués,la cata,et qui ne se met pas au service des autres avec sa Fondation,donc il fait quoi,pas grand chose,just causé au poste,lamentable.

  23. stan le 11 juin 2012

    Le Hulot le plus lu sur les blogs ? (pardon Pierre, j’ai craqué !)

    Marie.
    On ne démonte pas les murs à pêches !

  24. LBL le 11 juin 2012

    Bonsoir,

    Marie … aucune détestation, tu te trompes. Autre chose a faire que de passer mon temps a détester. :)

    Mr Hulot avait en ses mains toutes les cartes, tout les moyens pour dénoncer et se faire entendre, dix fois, cent fois plus qu’un autre. Mais ménager la chèvre et le choux ne donne rien de concret … la preuve!

    TON Mr Hulot n’arrive pas même a la cheville de MON Fabrice! Lui, Fabrice, il rentre dans le lard! Et très profond!

    Oui, Marie tous nous faisons des erreurs … mais quand on dit aimer la nature, et en faire si peu, il y a des erreurs qui sont pathétiques.

    Biseatoi,

  25. Jacques le 12 juin 2012

    Bonjour
    quand dans le film de Coline Serreau, Nicolas Hulot, au côté de Pierre Rabbi explique, devant les terres maraichères des Yvelines ou il avait été envisagé de construire un circuit de formule 1: je cite ” je n’ai rien contre la formule 1″, j’ai très envie de hurler.
    “les aspirations des pauvres ne sont pas très éloignées des réalités des riches” Pierre Desproges