Hollande et la haine (bonhomme) du vivant

Mais quel président ! Dieu du ciel, quel petit personnage ! Je vous invite à lire l’entretien que François Hollande a donné au Chasseur français de novembre. Merci à Raymond Faure de m’en avoir adressé la copie, que vous lirez ci-dessous. Peut-être est-ce un peu en désordre, et je plaide de toute façon coupable, car j’atteins vite mes capacités techniques. N’importe, non ?

Le fond de l’affaire est tragicomique. Notre président est là en campagne électorale, et adresse tous les mamours du monde au million de chasseurs français, dont la plupart enverront bouler, quoi qu’il arrive, les candidats de notre maître provisoire. Or donc, on apprend de la bouche élyséenne que les chasseurs aiment et protègent la nature et que les zadistes ont fait de la France un « terrain d’exercice de groupes venus de loin et qui contestent l’idée même de progrès ». Tout est rose, dans le propos présidentiel, aussi rose que la peau des cochons industriels farcis d’antibiotiques. Le système agro-alimentaire est parfait, c’est la saison des cèpes, notre vin est somptueux, etc. Ses conseillers lui ont inspiré les réponses les plus imbéciles qui soient, mais à la vérité, ce sont visiblement celles qui viennent spontanément aux lèvres de Hollande. Pouah !

Une mention pour sa diatribe contre les Loups. L’espèce est protégée – dommage, hein ? -, mais comme ce vilain animal se multiplie et s’attaque aux moutons – ce que ne font pas les abattoirs, n’est-ce pas ? -, eh bien, il faut buter les surnuméraires. On a compris que l’heure du massacre avait une nouvelle fois résonné dans les campagnes, et que la tuerie serait menée à son terme grâce à l’aide professionnelle des chasseurs. Voilà un type qui demain, se lancera dans des discours pareillement préfabriqués sur la biodiversité et la crise climatique. Jocrisse, va !

Un dernier point personnel : lorsque j’étais sur mon lit d’hôpital, après avoir reçu trois balles des frères Kouachi, j’ai reçu un appel téléphonique de François Hollande. J’avais envisagé de le voir, mais d’évidence dans un moment d’égarement, car je n’ai évidemment rien à lui dire. Et au fond de moi, je ne suis pas peu fier d’avoir été si peu considéré par nos Excellences après la fusillade du 7 janvier 2015. Je ne suis pas aveugle : quantité d’officiels se sont succédé auprès des rescapés de Charlie. Ou se sont montrés en compagnie des survivants debout du journal. Pour ma part, j’ai été – heureusement – épargné. Le coup de fil présidentiel a sans doute été suggéré en une sorte de rattrapage par quelque conseiller se pensant avisé. Mais moi, je les avise tous que je ne ferai jamais partie de leur monde, fût-ce à la marge.

Comment je vais ? Je crois bien avoir perdu mon sens de l’équilibre, car je me suis étalé dans les grandes largeurs, à deux reprises. Ça fait mal ? Eh bien oui. Mes amitiés à vous tous. Vraies.

 

Chasseur Français nov. 2015 (1)Chasseur Français nov. 2015 (2)Chasseur Français nov. 2015 (3)Chasseur Français nov. 2015 (6)Chasseur Français nov. 2015 (4)Chasseur Français nov. 2015 (9)Chasseur Français nov. 2015 (7)Chasseur Français nov. 2015 (8)Chasseur Français nov. 2015 (5)

 

 

 

 

 

 

43 réflexions au sujet de « Hollande et la haine (bonhomme) du vivant »

  1. Que te dire d’autre, sinon de continuer à te tenir debout comme tu l’as si bien fait jusqu’à présent par ta prose et par ton courage. Quant à Hollande et à l’instar de son prédécesseur, il prouve tous les jours un peu plus qu’il est sans envergure, un simple fantoche.
    Afin d’éviter qu’à l’avenir soit porter au pouvoir des Hollande ou autres politicards de sa trempe, il serait nécessaire que de nombreuses personnes lisent et s’inspirent de « Contre les élections » de David Van Reybrouck (auteur du magnifique « Congo une histoire »). Ce livre démontre que des solutions existent pour se défaire de cette dérive aristocratique que sont les élections.

    1. Mon brave RAYMOND on vit une époque formidable.

      Ils sont prêts à tout pour continuer à jouir de leur faste, peu importe les reniements et les renoncements pourvu qu’on ait l’ivresse. Aucun préjugé, rien ne les arrête, ils piétinent les fondements de leurs fonds de commerce. Fonds de commerce une formule tout à fait appropriée mon brave RAYMOND

      Tu sais RAYMOND j’ai toujours admiré les paysans et leur attachement à la terre, j’étais de ceux qui ont soutenu ceux du plateau du LARZAC et je suis toujours resté fidèle à leur histoire, et à leur victoire. Aujourd’hui on n’a rien trouvé de mieux que de reverdir notre causse bien aimé avec du kaki. Même pas le respect de celui qui avait pris la sage décision il y a plus de trente ans de lui laisser sa vocation agricole.

      Alors tu comprends bien qu’on ne va pas tout de même pas s’offenser pour une tentative de rapprochement, fut elle douteuse … , une de plus une de moins, à quoi bon s’embarrasser de préjugés. Tu sais lorsque l’on est capable de transférer l’espoir des masses dans le camp du diable, soit on est un piètre pédagogue, soit incompétent ou malhonnête.

      A notre époque le concours de la médiocrité est ouvert à tous, les concurrents ne manquent pas au départ et de tous bords.

      RAYMOND, n’oublies pas de souhaiter bon courage à Fabrice, ses colonnes nous confortent dans nos espoirs et nos utopies : des autres mondes sont possibles

      Merci Fabrice

  2. Oui, en effet, le qualificatif de « jocrisse » lui va comme un gant. Et que dire de ceux qui l´ont élu, et de ceux qui voteront à nouveau pour lui s´il décide de se lancer dans la bataille. Il y en aura encore tout plein, des jocrisses pour lui accorder leur confiance, des jocrisses-tout le monde qui disent aimer la nature, qui pleurent peut-être de temps à autre devant les photos des loups massacrés, mais qui, au final, ne se préoccupent pas plus que ça de l´avenir de la faune de France.
    Et puis si François Hollande prend une dérouillée électorale, un autre jocrisse le remplacera. Pauvre loup, vient plutôt chez nous, en Allemagne. Même s´il y a aussi des
    maniaques de la gachette, tu auras plus de chances de survivre qu´en France.

    Sur le même sujet, un article d´Yves Paccalet .
    http://www.yves-paccalet.fr/

    Cher Fabrice,
    ce que vous écrivez au sujet de votre santé m´attriste beaucoup. J´espère que cette « perte du sens de l´équilibre » sera passagère et que vous allez retrouver votre « aplomb ».
    Mille bonnes pensées pour vous soutenir.
    Martine

  3. C’est toujours un plaisir de te lire et de voir que tu es toujours là. Bravo pour ton dernier livre que l’on m’a offert récemment et qui parvient à synthétiser en une centaine de page l’enquête plus dense (et forcément plus complête aussi) de Bidoche, je l’ai lu avec grand plaisir – et beaucoup d’effroi aussi, le récit aidant -.

  4. Effectivement, je me souviens bien de ce moment où tu nous avais demandé notre avis sur l’opportunité d’aller rencontrer le personnage ; pour autant qu’il me’en souvienne, une majorité de suggérait d’aller à l’Elysée, (Pas moi !) et par chance la lucidité t’es revenue ensuite, ouf !
    Pensée aux loups en sursis, à tous les animaux qui n’ont pas réchappé de l’abattoir d’Alès, et à l’équilibriste que tu vas redevenir sans tarder !
    Ton dernier livre fait une belle synthèse des précédents, je dis ça pour ceux qui n’auraient pas lu tes précédents ouvrages, mais il ne doit pas y en avoir des masses ici…
    Amitiés

    1. Ben oui. Fabrice préfère, je pense, rester avec ses frères reclus de l’Elisée… bien qu’il n’y en ait pas des masses.

      😉

      1. il n’y en a peut-être pas des masses mais il y en a encore!!!! 🙂

        « les zadistes ont fait de la France un « terrain d’exercice de groupes venus de loin et qui contestent l’idée même de progrès ».  »

        La ZAD de Notre Dame des Landes est plutôt bien achalandée, le progrès, ils – elles le créent de leurs mains tous les jours et je les aime. L’avenir passe par elles-eux aussi!!!!

  5. Bonjour,
    Merci de nous avoir fait partager cet article car en le lisant je me dis que non, définitivement, je ne comprends pas notre président. D’autant plus, qu’étant moi-même rurale, il entend ici s’adresser également à moi, si l’on en croit ses propos. Mais la ruralité ne se limite pas, et loin de là, à la chasse, cher président. Tuer n’est pas un « loisir ». Se promener, oui. Et beaucoup de gens aimeraient bien des fois se promener dans les bois sans craindre de se prendre une balle.
    A un moment de la lecture, mes yeux se sont écarquillés:
    « ils entretiennent la flore et protègent la faune » Waouw. Je suis sur le cul. Les chasseurs entretiennent la flore et protègent la faune. C’est nouveau, ça. Il faudrait le répéter à tous les animaux tués, à la chienne affamée qui s’est réfugiée chez moi pendant plusieurs jours et qui appartenait à un chasseur, à ma propre chienne qui a passé une journée et une nuit enfermée dans une de leur cage (ma chienne est en totale liberté et va souvent se promener là où elle a envie… ), aux faisans qu’ils traumatisent en les lâchant alors qu’ils ne sont pas du tout sauvages (on en voit souvent près des routes, voire des habitations),…
    Mais voilà, malheureusement, le chasseur, tout comme le con, n’est pas une espèce en voie de disparition. Mais on arrive quand même à cohabiter avec lui. On n’a pas trop le choix, en fait.
    Bon rétablissement

    Lisa

    Ps: j’ai bien aimé votre petit texte sur Valls publié sur le site tout beau et tout neuf de charlie… rien que le titre: « La couille molle de Matignon », ça me fait rire… (https://charliehebdo.fr/le-direct/ ).

    Pps: je ne connaissais pas le terme « jocrisse », me voilà un peu moins conne. Merci.

  6. Étymol. et Hist. 1587 (Cholières, Après-dinées, I ds Œuvres, éd. E. Tricotel, t. 2, p. 51 : c’est dommage que vous n’avez nom Jocrisse, je crois qu’il vous feroit fort bon veoir mener les poules pisser); 1618 (Les differents des poules et des chapons, Variétés hist. et littér., IV, p. 281 : Les chapons … ne servoyent que de jocriz tant a taster qu’a mener les poules pisser). Prob. altération du m. fr. joque sus, subst. « homme mou, sans force, niais, benêt »

    Où il n’est pas sans risque de chasser la mor(t)dorée !

  7. Fabrice,

    Tous tes lecteurs te souhaitent de garder l’équilibre et de profiter de chaque jour que nous offre la nature. J’espère que tu pourras passer quelques heures en forêt en cette belle saisson automnale. Les couleurs sont magnifiques.
    J’invite tous tes lecteurs à voir le passionnant et magnifique film de Luc Jacquet sur Claude Lorius, La Glace et le ciel.
    À voir aussi l’interview de Bertrand Piccard, sur
    http://www.publicsenat.fr/lcp/politique/si-veut-survivre-notre-planete-besoin-des-technologies-selon-bertrand-piccard-pilote-s

  8. Et bien oui Fabrice, c’est un honneur d’avoir été ignoré par ces hypocrites et ignorants :-)) Pour le reste, tiens le coup, je ne sais que dire de plus…

    Une dernière chose pour le loup, il semblerait qu’enfin, une grande manif pour canis lupus se prépare. Le moment où une mobilisation générale sera demandée approche… pourvu que cet appel soit entendu par le plus grand nombre.

  9. Un « million de chasseurs français. »

    Fabrice, tu te laisses embobiner par la fédération des chasseurs qui tient beaucoup à ce chiffre symbolique d’un passé maintenant révolu. Ils sont sans doute moins de 900 000 maintenant et peut-être seulement 800 000 mais le véritable chiffre est devenu un secret d’État tant les effectifs sont à la baisse voire à l’effondrement.

    Ensuite il ne faut pas oublier que 20 à 25% des chasseurs se contentent de « faire l’ouverture » et remisent leur fusil au placard jusqu’à l’année prochaine.

    Un autre quart des chasseurs « sort » moins de cinq à six fois au cours d’une saison de chasse.

    Ensuite je m’amuse toujours d’entendre parler des « jeunes chasseurs. » Certes la jeunesse est affaire personnelle. Mézenfin ces « jeunes » taquinent pour la plupart la cinquantaine. Et les moins de trente ans de tout un département ne sont guère que quelques dizaines.

    Même si la chasse compte encore trop de monde à notre goût, n’oublions pas qu’elle connaît une hémorragie continue depuis des décennies.

    Tout cela donne le bourdon aux chasseurs. Les chasseurs disent que c’est la propagande des écolos qui a saccagé leur image. En oubliant le vieillissement de campagnes, la forte diminution du nombre des agriculteurs, la forte diminution du nombre des actifs ruraux et d’autres éléments de sociologie qui pèsent lourdement en sus d’un changement de regard sur le nature dont on ne se plaindra pas.

  10. Si toutes fois vous aviez l’honneur et le privilège de croiser l’excellence un jour , voudriez-vous de la part des sans-dents lui souhaitez bien des choses ? merci .
    Le déséquilibre est malgré tout une phase de la recherche d’équilibre .
    Vaut-il mieux être celui qui reste ou celui qui part ? Les chasseurs visiblement ne se posent pas cette question , eux .
    Courage , votre ténacité est un réconfort .

  11. Coucou Fabrice,
    Je te remercie pour ce billet efficace. Cette interview de F.H dans le Chasseur Français m’a mise hors de moi, les propos sur les loups m’ont ulcérée… (le reste des propos étaient aussi stupides et creux.) Cela m’inspire une sorte de rage et un immense désespoir devant cette ignorance crasse du vivant. Ces pauvres loups ne sont pas sortis de la bergerie avec des décideurs de cet acabit… Pauvre faune !

    Merci Fabrice. Tes mots et ton point de vue apaisent ma colère : ça fait du bien de te lire (lire les commentaires de tes lecteurs me font cet effet aussi).
    On pense fort à toi.

  12. j’aimerais tant que les médias, qui nous expliquent ans tous les détails les causes possible de cet accident de bus tragique, en fassent autant pour la trajectoire économique socio-environnementale de notre Terre dont le climat va s’aggravant https://www.grain.org/fr/article/entries/5318-ces-accords-commerciaux-qui-dopent-le-changement-climatique-le-facteur-alimentaire
    un article long qui prend le temps d’expliquer comment les traités de commerce internationaux aggravent le dérèglement climatiques par les pratiques agricoles et les transports qui en découlent;
    j’espère Fabrice que votre équilibre est revenu, et votre goût pour la vie toujours bien là.

  13. L’imbécillité et l’hypocrisie des chasseurs est bien résumée dans la publicité de la dernière page :  » vends traverses de chemin de fer neuve , en chêne  » . Degraissées est pour eux synonyme de neuf , tout comme un tiers des animaux tués chauqe année provenant d’élevage constitue une régulation des écosystèmes …

    voyez plutôt :

    http://www.snpgc.fr/

  14. Bonsoir Fabrice : j’admire ton grand courage après tout ce que tu as enduré . Malgré ton équilibre encore instable tu trouves encore la force d’écrire . Bravo. Merci pour tout ce que tu nous transmets sur ton blog. Mes amitiés.

  15. La photo à 6 personnages de l’article est « lumineuse » avec la présence au premier rang, côte à côte, de Gaspard Gantzer en train d’écrire et de Thierry Coste, aux cheveux blancs

    Thierry Coste depuis longtemps au service de la Fédération de la chasse
    http://www.lopinion.fr/22-octobre-2013/thierry-coste-lobbyiste-assume-5330

    Gaspard Gantzer, vedette du récent film d’Yves Jeuland « A l’Elysée, un temps de président  »
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Gaspard_Gantzer

    A eux deux, ils ont bien composé la communication servie toute chaude avant les élections du Chasseur Français : de la haute cuisine politique traditionnelle française, légérement faisandée tout de même. Un aliment synthétique….

  16. Cher Fabrice,
    vous avez raison : « je les avise tous que je ne ferai jamais partie de leur monde, fût-ce à la marge. »
    La solution est en partie là en effet : ne pas faire partie de leur monde… et construire le nôtre ou du moins essayer de le sauver.

  17. Très cher Fabrice, Comme le vie est dure pour ceux qui, comme nous et les animaux victimes, avons un peu plus que 2 neurones et bcp plus de sensibilité que l’humain moyen(cad mediocre). Hollande(allez, osons: l’autre pays du chômage)est soumis aux chasseurs et autres minables à grosse voix et petite…
    A defaut de voter pour des gens, on vote pour le symbole et contre le FN. On est coincé! Esperons que Gerard Charolois se presentera.

    Pour votre equilibre, je vous conseille de faire une reeducation proprioceptive. C’est pas trop long. Quand j’ai eu une entorse grave de la cheville avec operation, j’etais allé voir un kyné très bon pour ça.
    Il s’occupait des danseuses du Lido. C’ est de surcroit le sosie officiel d’Elton Jones. 😉

    Après un traumatisme, notre image du corps est perturbée, et nous avons alors besoin de retrouver nos marques.
    MAIS la cause peut etre autre, comme l’oreille interne, ce qui, après ce qui s’est passé n’est pas exclu. En attendant une solution, prenez bien soin de vous. Nous vous aimons et nous avons besoin de vous!…Je parle au nom des animaux, donc aussi des fans de charlie.

    1.  » j’etais allé voir un kyné très bon pour ça.
      Il s’occupait des danseuses du Lido. C’ est de surcroit le sosie officiel d’Elton Jones.  »
      Je crois bien que notre hôte préférerait avoir un kiné qui s’occupait d’Elton John , et qui serait le sosie d’une danseuse du Lido 🙂

      Fabrice ,
      tu peux bien sûr me démentir , je ne t’en souhaiterai pas moins un bon rétablissement .

  18. Bonjour a tous.
    Hollande devrais se remettre en couple avec son ex, tout les deux font une bonne paire d’idiots , madame royal vous êtes une sotte , et vos crimes sur les loups, bouquetins, devrons être payé top ou tard.
    Vos salariés ces chers préfets de Savoie, qui part pour la Charente maritime, et celui de la H-savoie, ancien bras droit de madame Bachelot quand elle était ministre de la santé, Mr le préfet de H-Savoie devras aussi payé ces crimes.
    C’est haut fonctionnaires coût trop cher aux français.

    1. @La Blanche
      Bonjour, j’ai lu la BD dont vous parlez dans la magazine Causette que j’ai reçue ce matin même. Bon résumé de ce qu’est la viande (« du caca prout » !), dessins de Besse qui illustrent bien le propos avec dérision , ludique et tout et tout. Nan, j’ai plutôt bien aimé, bravo ! 😉

      Lisa, lectrice de Charlie et de Causette (et de Terra Eco, aussi)

  19. Que dire devant ce monceau de bêtises, de parti pris … Le degre zero de la vie en societe, le regne du Moi Je pense cela donc il ne peut y avoir d’autres visions et encore moins de compromis … Or vous qui dites defendre ‘ la vie ‘ ( ? ) vivre sans negocier ce n’est pas vivre .. c est etre totalitaire… Ce que sont helas trop souvent ceux qui se disent ‘ defenseurs de LEUR nature ‘

    1. Nous ne sommes pas d’accord avec vous , donc nous sommes le règne du moi , n’est-ce pas un peu contradictoire ? Quel est votre démarche ? chercher querelles , bomber le torse ? Compromis et compromissions sont proches , vous savez , les petits arrangements ? ….. soit .

  20. Cher Fabrice
    Votre révolte est légitime et je ne peux que m’y associer sans réserves. Elle me renvoie loin en arrière sur les bancs de l’école communale. Mon père était alors instituteur. Un instituteur à l’ancienne comme on dit aujourd’hui. Il enseignait dans un coin de France où le chasseur était roi. A chaque rentrée scolaire, il écrivait sur son tableau la célèbre citation de J.O Curwood: « Il y a un plaisir plus grand que celui de tuer: celui de laisser la vie ». Aucun parent d’élève ne s’est jamais permis de lui faire la moindre remarque à ce sujet. Mon père qui avait un profond respect de la vie sous toutes ses formes a marqué des générations de gamins. Il n’est plus là pour assister au spectacle affligeant d’une classe politique qui attache moins d’importance à une vie qu’à un bulletin de vote. Bel exemple pour notre jeunesse que ces mains ensanglantées.
    Fabrice, merci pour votre indignation, nous avons besoin de voix comme la vôtre.
    Bien à vous.

  21. Bonsoir Fabrice,
    j’avais lu en diagonale cet article dans une librairie (cela m’avait bien énervé )
    mais voilà tout est dit dans ce triste personnage en campagne, de plus en plus.
    Les médias soutiennent bien encore les chasseurs, chez moi dans le sud ouest ,
    dans le journal du même nom , 2 pages consacrés aux nemrods qui reçoivent gratuitement
    pour assister au brâme du cerf, 2 jours après encore une page sur leur nouvelle « communication »
    avec un site « www.undimanchealachasse.com » ou 51 départements participent à cet « ouverture » du monde de la chasse au grand public ,affligeant, alors que de nombreuses associations rêvent d’un dimanchesanschasse.com
    J’ai écrit au journaliste , on a fini par me répondre me trouvant un peu injuste, ben voyons
    le journal leur fait de la pub régulièrement .
    Hollande/Royal sont encore un couple antinature de 1er ordre, mais à droite de l’échiquier ce n’est guère mieux.
    Bon courage et encore merci pour cet article.

  22. Sans intérêt ! Ces gens sont des monstres ! Leur monstruosité s’expriment à Calais !
    https://passeursdhospitalites.wordpress.com/
    Là bas c’est un camp de concentration,une prison à ciel ouvert.
    Et les zécolos qu’est qu’ils disent ? Rien de plus que les petits collabos !
    Et la caste politique ?
    Presque tous le monde ferme sa gueule car ce ne sont que des non blanches et des non blancs !
    Rien ne change, tout s’aggrave
    Pour la chasse écouter ou réécouter Henri Tachan
    Pour la révolte cruellement absente lire ou relire l’homme révolté Albert Camus

    PS: Vous êtes au courant pour ça ?
    http://www.eauxglacees.com/La-tragedie-de-Bourg-Fidele-par

  23. Les chasseurs chassent le dimanche, en automne, quand le temps est beau et doux, et qu’on a un besoin vital d’être en pleine nature . Ben on y va pas, parce que ça tire, et qu’on se croirait en guerre.
    Dimanche après-midi, j’ai entendu au loin les sirènes des pompiers .J’ai appris lundi que lors d’une battue au sanglier, alors que les chasseurs étaient en ligne,la bête leur est passée devant, et l’andouille a suivit la bête avec son fusil.Emporté par sa frénésie à tuer,il a tiré ,heureusement pas dans la bête, mais dans la cheville de son voisin…Oups !
    Entretenir la nature, protéger la flore : j’ai demandé à un vieux chasseur ce que voulait dire ces expressions mystérieuses .
    « On sème du maïs pour donner à manger aux oiseaux, canards, palombes « protéger la flore ? »… et on entretient les abords d’un lac en y passant la débroussailleuse » entretenir la nature ? ». »
    Peut-être qu’ils englobent aussi dans cet entretien et cette protection, les journées passées à construire les tunnels des palombières, à les camoufler, à « nettoyer » dans la forêt les aires d’atterrissage pour colombidés, à installer des câbles dans tous les sens..et sur le littoral, des heures et des heures à recharger les digues, à la pelle mécanique ou à la main,tout autour de leurs tonnes à canards,oui, quel travail de forçats ! Beaucoup d’heures passées à entretenir et protéger la nature, on le voit.
    Les socialistes et leur président Hollande les caressent en cette période d’élections, c’est grossier, nauséabond, récurent.
    Hollande ou La haine du vivant pas normale.

  24. Bonjour Fabrice,
    Merci de relayer ce nouveau coup bas porté par ce président au monde du vivant. Tant de bêtises exprimées, c’en est désespérant !
    Seulement 8 à 900 000 chasseurs mais de très forts appuis à tous les niveaux politiques pour ces cons-cons flingueurs, tel le deuxième personnage de l’état, président du sénat et ancien vétérinaire qui plus est, grand chasseur devant l’éternel…
    Comment se fait-il que plusieurs millions de Français, amoureux et pratiquant la nature, puissent encore aujourd’hui voir leur légitime aspiration à une nature partagée et surtout respectée, bafouée par ces semeurs de mort !?
    Il est plus qu’urgent d’exprimer clairement notre opposition à ces choix délétères lors des prochaines élections régionales.
    Dans ma région (Picardie/Nord-Pas-de-Calais) le président de la fédération des chasseurs de l’Oise est numéro 3 sur la liste des républicains (X. Bertrand) et c’est lui qui s’occupera de l’environnement en cas de victoire ! L’horreur absolue.
    Courage Fabrice pour la suite, nous avons besoin de tes messages éclairants pour tenter de contrer la connerie ambiante !

  25. Mon brave RAYMOND on vit une époque formidable.

    Ils sont prêts à tout pour continuer à jouir de leur faste, peu importe les reniements et les renoncements pourvu qu’on ait l’ivresse. Aucun préjugé, rien ne les arrête, ils piétinent les fondements de leurs fonds de commerce. Fonds de commerce une formule tout à fait appropriée mon brave RAYMOND

    Tu sais RAYMOND j’ai toujours admiré les paysans et leur attachement à la terre, j’étais de ceux qui ont soutenu ceux du plateau du LARZAC et je suis toujours resté fidèle à leur histoire, et à leur victoire. Aujourd’hui on a rien trouvé de mieux que de reverdir notre causse bien aimé avec du kaki. Ils pourraient respecter ceux qui avaient pris la sage décision il y a plus de trente ans de lui laisser toute sa vocation agricole.

    Alors tu comprends bien qu’on ne va pas tout de même pas s’offenser pour une tentative de rapprochement, fut elle douteuse … , une de plus une de moins, à quoi bon s’embarrasser de préjugés. Tu sais lorsque l’on est capable de transférer l’espoir des masses dans le camp du diable, soit on est un piètre pédagogue, soit incompétent ou malhonnête.

    A notre époque le concours de la médiocrité est ouvert à tous, et ils y a du monde au départ et de tous bords

    RAYMOND, n’oublies pas de souhaiter bon courage à Fabrice, ses colonnes nous confortent dans nos espoirs et nos utopies : des autres mondes sont possibles

    Merci Fabrice

  26. « les loups comme toutes les autres espèces sauvages, ont le droit d’exister à l’état sauvage.
    Ce droit ne découle en aucune façon de l’intérêt que porte l’homme à ces animaux, mais procède du droit de toute créature vivante de coexister avec l’homme dans le cadre des écosystèmes naturels. »

    Texte tiré du plan d’action pour la conservation du loup en Europe.
    Edition du Conseil de l’Europe

    Comme d’habitude on édite de super textes et on fait tout le contraire à la moindre occasion…

  27. Mon brave RAYMOND on vit une époque formidable.

    Ils sont prêts à tout pour continuer à jouir de leur faste, peu importe les reniements et les renoncements pourvu qu’on ait l’ivresse. Aucun préjugé, rien ne les arrête, ils piétinent les fondements de leurs fonds de commerce. Fonds de commerce une formule tout à fait appropriée mon brave RAYMOND

    Tu sais RAYMOND j’ai toujours admiré les paysans et leur attachement à la terre, j’étais de ceux qui ont soutenu ceux du plateau du LARZAC et je suis toujours resté fidèle à leur histoire, et à leur victoire. Aujourd’hui ils n’ont rien trouvé de mieux que de reverdir notre causse bien aimé avec du kaki. Ils n’ont même pas le respect de celui qui avait pris la sage décision il y a plus de trente ans de lui laisser toute sa vocation agricole.

    Alors tu comprends bien qu’on ne va pas tout de même pas s’offenser pour une tentative de rapprochement, fut elle douteuse … , une de plus une de moins, à quoi bon s’embarrasser de préjugés. Tu sais lorsque l’on est capable de transférer l’espoir des masses dans le camp du diable, soit on est un piètre pédagogue, un incompétent ou un malhonnête.

    Le concours de la médiocrité est ouvert à tous, et il y a du monde au départ et de tout bord.

    RAYMOND, n’oublies pas de souhaiter bon courage à Fabrice, ses colonnes nous confortent dans nos espoirs et nos utopies : des autres mondes sont possibles

    Merci Fabrice

  28. Hollande et la PEUR du vivant ??? :

    Libre-circulation suspendue : les défenseurs du climat ne seront pas les bienvenus en France pour la COP 21

    par Sophie Chapelle 29 octobre 2015

    Le gouvernement français s’apprête à rétablir les contrôles aux frontières pendant un mois, le temps de la Conférence internationale sur le climat à Paris. Cette mesure d’exception est prise « en cas de menace grave pour l’ordre public ou la sécurité intérieure ». La société civile, qui compte se mobiliser en masse, semble particulièrement visée. Nombre de délégations venant de pays du Sud rencontrent des difficultés pour obtenir leurs visas. Lire la suite sur Basta!

    si l’hyperlien ne fonctionne pas : http://www.bastamag.net/Le-gouvernement-francais-instaure-le-controle-aux-frontieres-pour-sa-conference

  29. Bonjour, impossible de lire l’article du chasseur français… Ca vaut peut être mieux, il n’est pas impossible que cette lecture me mette de très mauvais poil 🙂
    Cordialement.

  30. @ Appell daniel

    Cliquez sur les images de l’interview , normalement elles apparaisent sur votre écran , sont enregistrables et aggrandissables à volonté .
    Je confirme que vous serez de mauvais poil : il s’agit d’une liste exaustive des arguments invalides en faveur de la chasse .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *