On aurait découvert des humains intelligents ! (par Frédéric Wolff)

L’information est à prendre au conditionnel, tant elle semble édifiante : on aurait découvert des humains communicants et, chose plus incroyable encore, intelligents…

D’après nos premières investigations, ces individus seraient capables de lire l’index de leurs compteurs électriques sans être connectés à un écran d’ordinateur ou de smartphone. Il semblerait même qu’ils aient la faculté de réduire leur consommation d’énergie sans compteur intelligent, sans émetteur radio et sans smartphone. Les plus ingénieux éteindraient leurs appareils en veille et isoleraient leur maison. Les radicaux, quant à eux, revêtiraient un pull en hiver. Quelques-uns, parmi les plus intégristes, se passeraient même de congélateur, voire de frigo et de téléviseur pour les fondamentalistes.

Nous les avons suivis dans leurs activités quotidiennes afin de mieux saisir l’étendue de leur génie. Ce qui nous a frappés, d’emblée, c’est leur capacité à communiquer sans passer par un écran. Ainsi, cette espèce serait pourvue d’une aptitude à la parole de visu, sans aucune assistance électronique. A ce don, s’ajouterait celui des gestes, des mimiques et des émotions, ce que nous appellerons la « communication ». Certains s’écriraient des lettres à la main qu’ils insèrent dans des enveloppes. Ils seraient même en mesure de lire des livres en papier et se passeraient ainsi des liseuses numériques.

Ce qui semblerait guider ces humains, c’est le plaisir de partager des moments de vie réelle avec leurs semblables. Ils seraient, à proprement parler, connectés entre eux par tous les sens, ainsi qu’au monde qui les entoure. Ne disposant pas de téléphone intelligent, ils pourraient soutenir des conversations sans être interrompus par une sonnerie ou par une vibration, sans être contraints de devoir répondre à des dizaines de messages. Ils seraient pleinement présents à l’instant et au lieu où ils sont, prendraient le temps de contempler les arbres, de réfléchir et même de ne rien faire.

Leurs faits et gestes ne seraient pas surveillés en permanence. Ayant refusé d’être assujettis à un portable, ne disposant pas de carte de crédit ou de fidélité, n’étant inscrit sur aucun réseau social, ils auraient à cœur de préserver leur vie privée et leur intimité.

La plupart de ces individus hors réseau cultiveraient leurs légumes sans aucun dispositif d’arrosage à déclenchement automatique ni capteurs de détection des besoins hydriques. Ils pailleraient leur sol avec des matières végétales locales et se passeraient des matériaux composites connectés de la dernière génération. Apparemment, leurs récoltes seraient abondantes.

Concernant leur santé, nos premières observations font apparaître des conclusions de toute première importance. Leur denture ne présenterait aucun problème majeur, bien que non entretenue par une brosse à dents intelligente. Quant à leur sommeil, sa qualité serait très nettement améliorée. Nos analyses ont relevé quatre fois moins de réveils nocturnes et sept fois moins d’endormissements tardifs. Ces individus s’endormiraient avec le silence et se réveilleraient avec la lumière du jour ; aucune dépendance n’a été remarquée avec les molécules innovantes, les musiques de détente et d’éveil. D’autres paramètres sont en cours d’approfondissement, comme l’appétit, la régulation thermique, les migraines, les complications digestives, les problèmes cognitifs… Les premières conclusions plaideraient en faveur d’une moindre exposition aux ondes toxiques, ce qui confirmerait les études scientifiques menées par les chercheurs indépendants depuis des dizaines d’années.

Nous avons analysé l’impact de ces donné en termes d’espérance de vie. Il apparaît que cette catégorie d’humains sans prothèse vivrait jusqu’à sept ans de plus que le reste de la population. Quant à l’espérance de vie en bonne santé, la différence serait de plus de douze années en faveur des humains non connectés à la planète 2.0.

Si ces informations s’avéraient confirmées, elles marqueraient un tournant dans l’évolution de l’espèce. Ces humains intelligents et communicants pourraient bien être les précurseurs d’une humanité perfectionnée, en bonne santé, équipée d’un cerveau opérationnel et susceptible de pourvoir à ses besoins sans être dépendante d’un système technologique de plus en plus fragile, toxique et intrusif.

Nous allons poursuivre nos recherches afin de mieux appréhender l’ampleur du phénomène et ses évolutions.

Dépêche de l’aéronef 6222, depuis la Terre, pour la planète Médianus de la galaxie Z43, le 24 septembre 2022, conformément au calendrier terrestre.

21 réflexions au sujet de « On aurait découvert des humains intelligents ! (par Frédéric Wolff) »

  1. Ah ça c’est beau et bien dit, il est vrai que la technologie devient agaçante autour de soi, quand on y est un peu réticent dans ce sens là. J’ai accepté un portable à clapet, il y a 2 ans parce qu’il le fallait à ce moment là, mais il est souvent oublié et je m’en porte bien pour autant…
    Encore mes félicitations, j’y adhère à cent pour cent…
    Jean Marie

  2. J’en étais sûr, ce n’était que de la science-fiction… et en plus, même en admettant que cela existe, Macron les aurait déjà fichus en tôle, pour la menace qu’ils représenteraient pour les autres…

  3. merci ,Monsieur Lupo,de mettre en mots efficaces ce que beaucoup pensent sans trouver comment le dire .Umberto Eco aurait été » aux anges  » de vous lire !
    Merci.

  4. elle est bien bonne celle là, mais où va-t-il chercher tout ça ?
    … et ces humains qui décodent ce qu’on leur propose : des « meilleurs prix » de train et non des horaires, des « services » qui asservissent le client ..
    oh la la ça fait du bien de regarder tout ça en face, je crois que je vais continuer à lister mes micro-pièges intrusifs qui me sautent aux yeux, je vous tiens au courant !
    merci les ET intergalactiques

  5. Il parait même que ces êtres ont un ligne de code incompatible avec notre chiffre : r.e.p.r.o.d.u.c.t.i.o.n ! LéonDrkvdr, dit que ces humains sont isomorphes aux autres créatures extrasystemes produits en usine ISOgm ! Le combinat droiteetgaucheconfondues recherche les brevets de fabrication dans les archives fhrnht451. Malheureusement, une obscène corruption rend les dossiers dangereux à consulter. Le système de refroidissement du laboratoire P4 montre un signe critique !

    Une image cognitive m’arrive, que je ne comprends pas -pour communiquer suivant l’ancien code- : https://blogs.mediapart.fr/ficanas/blog/240516/nice-gaffe-des-drones-vous-survolent

    marqué : Robobo

  6. La compagnie Uber annonce qu’elle étudie la possibilité d’utiliser des voitures auto-guidées , sans conducteur humain . Celles-ci fonctionnent grâce à un ensemble de caméras , dont celles qui dictent la trajectoire se réfèrent au marquage au sol .
    Une véritable aubaine pour tous les terroristes ! Désormais , on pourra en une journée , sans prendre aucun risque , faire autant de mort qu’en 2015 . L’investissement sera modique : le prix d’une bombe de peinture , avec laquelle il suffira d’effacer le marquage au sol , voire d’en créer , qui continue en ligne droite dans les virages , ou est en courbes dans les lignes droites . La nuit , c’est un jeu d’enfant , à moins de surveiller à l’aide de caméras l’ensemble du réseau routier …

    1. Ils manquent totalement de culture cher Uber, mais ce n’est guerre étonnant quand on mise sur le tout techno, ils auraient vu « la grande vadrouille », ils auraient immédiatement abandonnée cette idée saugrenue avant même de l’étudier. Mais voilà, la vindicte populace le dit souvent: celui qui ne connaît pas l’histoire est condamné à répéter les mêmes erreurs… Haaaaa, ces braves nazis ! 🙂

  7. Sale gosse: donc, pour survivre au système, il faudrait donner de l’argent? Le financement participatif est malheureusement une forme de capitalisme qui s’inscrit dans la même lignée que les UBER et compagnies. La solidarité qui passe par internet, facebook ou twitter, ulule et truc machin chose?
    Si vous financez le fameux projet pour survivre au système, on aura droit à « un hommage sur leur page facebook ». Quelle drôle de projet qui parle de? de quoi déjà? Ah oui, ca me revient… de…de…de décroissance !!!!

    1. 🙂

      M Alain, vous me faites trop rire!Je me permet de vous faire un peu mal et de vous boucher un coin!

      La démarche de ces jeunes est plus que louable, et les aider, leur permettra de prendre du large par rapport au système. Tout ne tombe pas toujours tout cru dans le bec et donner un coup de pouce, permet a certains de concrétiser un rêve, (celui que nous avons toustes, qui s’est réalisé avec ou sans aide extérieure) même s’il faut passer par le modernisme, passage obligé, pour ce cas.

      Les hommages on s’en fiche! C’est eux qui ont décidé ainsi, par respect pour ceux qui ont donné.

      Alain, attention c’est la que cela va boucher! 🙂

      Ex. Les anti nucléaires se servent de panneaux solaires et revendent le surplux a qui?

      Le mot décroissance est captieux, et vous savez très bien que dans cette société, telle qu’elle, il est impossible de décroître total. Il y a toujours une faille. Et celui qui se targue d’être un pur, dur décroissant, n’est que dans une illusion de plus.

      Le wifi passe par les murs épais de votre grotte?

      Bien a vous, avec respect, 🙂

    2. Bah, moi j’ai donné un petit peu de mon surplus et cela m’a fait plaisir. Ils ont choisi un beau chemin, pas si facile, alors j’ai eu envie de les encourager. Je garde mes munitions pour d’autres cibles.

  8. Quoi, il y a encore des gens pour lire et commenter, ici ? Tout le monde n’est pas en train de faire la queue pour s’approvisionner en carburant ? 😉

  9. Voila qui me rappelle Jacques Lusseyran, chef de la resistance et aveugle:

    Seriez-vous capable de faire 30km en moto chaque semaine pour rendre visite a votre vieille maman, avec votre femme (ou votre mari) assis derriere vous pour seul guide, si vous etiez aveugle?

    https://www.rt.com/viral/344309-blind-man-motorcycle-china/

    Plus fort que la voiture « Google » sans pilote: la moto sans les yeux, sans casques et sans accidents!

    (Comme quoi si l’amour « rend aveugle », il fait aussi le contraire)

    Mais non je ne suis pas hors-sujet: Est-ce que ce n’est pas cela l’intelligence, au sens d’intelligence « avec l’ennemi », avec l’ami, avec son amour, avec tout ce qui nous entoure?

    1. Quand nos trop chers marketeux parlent d’intelligence, c’est surtout au sens anglo-saxon (c’est tellement plus in depuis toujours): le renseignement, la communication.
      Soit, dans notre cas: l’espionnage de nos faits et gestes de notre vie (privée ou pas), leur numérisation et leur communication vers des centres de données, pour « faire du big data ».
      Pas grave, demain les robots nous remplacerons, il n’y aura plus que des robots pour servir ou surveiller d’autres robots : une voiture autonome ? Plus besoin de passer son permis alors, puisque de toute façon je serai le maillon faible; hop ! tout un tas de personnes autour des métiers de la conduite devenues totalement inutiles…
      Bon je vais me recycler dans quoi alors, le bâtiment ? Ha bah non, entre les maison imprimée 3D du futur (http://www.construction21.org/france/articles/fr/insolite-limprimante-3d-qui-peut-construire-une-maison-en-24-heures.html) et toute sorte d’automates pour faire les finitions et tout gérer dedans (http://www.batiweb.com/actualites/insolite/le-batiment-bientot-envahit-par-les-robots-16-03-2012-19789.html, https://humanoides.fr/2014/02/des-robots-termites-qui-construisent-comme-de-veritables-ouvriers/ et https://iatranshumanisme.com/2015/01/25/j-a-e-s-a-intelligence-artificielle-et-assistant-personnel-au-service-de-la-domotique/), ça semble mal barré. Bon je vais me mettre à écrire ou à faire un peu d’arts plastiques. Ha ben non, même là il y a des algoritme qui font déjà bien mieux que ce qui me mettra plus d’une vie à parfaire (https://www.slate.fr/story/115861/roman-prix-litteraire-japonais, http://www.huffingtonpost.fr/2016/04/07/nouveau-rembrandt-ordinateur-video-oeuvres-maitre-peinture_n_9631424.html). Je suis fatigué, je crois, je crois que je vais m’endormir, peut-être pour toujours si je ne sert plus à rien, en sachant que de toute façon, il y a tellement de choses qui veillent à ce que tout tourne à la perfection je n’ai plus qu’à me montré satisfait probablement, à moins qu’il n’y ait aussi une application pour faire ça à ma place… paix à nos âmes, ou ce qu’il en reste.

  10. Puisque le ton est à la littérature, petite contribution personnelle. Un quotidien d’amour cent mille fois rêvé, loin des agglomérations contemporaines… happés toujours que nous fûmes dans les grandes villes, parce que les études le travail… locataires, tributaires (sacrés veinards de propriétaires!);
    – est-ce que les plantes en pot ressentent la même chose en rêvant de pleine terre où s’enraciner vraiment?

    SAISONS

    Tes désirs mon âme le thé bouillent
    L’eau gelée mes semelles le pain craquent
    Une cloche le grésil des rouets tintent
    Tes colères le froid mon humour mordent

    Les passereaux tes pupilles mes idées vibrionnent
    Une fleur mes mains tes paupières s’ouvrent
    Les roches ton aine la terre suintent
    Dans la ravine les bêtes l’orage grondent

    Les ramées nos rêves ta gorge chantent
    La lumière ta sueur la sève perlent
    Tes cheveux mon sourire la lune luisent
    Mes feuillets la forêt tes boucles bruissent

    Le terreau l’âtre ma pipe fument
    Un peuplier ton corps mes lèvres tremblent
    Tes doigts l’étau mon cœur se serrent
    Le torrent nos larmes les années coulent.

    http://www.les-crises.fr/democratie-histoire-malentendu/

    http://www.jose-corti.fr/Lescollections/Bio4_Shepard_nous_n_avons_qu_une_seule_terre.html

  11. Il y a quelque chose de troublant à lire cette chronique, écrite pour une diffusion par écran et web interposés…
    Difficile d’être sur le fil, entre décervelage garanti et radicalisme primaire !
    On fait ben comme on peut, mon pauv’ monsieur…

  12. Des humains intelligents ? ça va être coton pour en trouver du côté des Hautes-Alpes. Parce que par là-bas, ils ont réussi à mettre en place des élevages industriels de crétins, pas bio du tout. Et des gratinés en plus. Le pire, c’est qu’ils les lâchent dans la nature, sans surveillance. Et ils peuvent être dangereux. Une mesure de salubrité publique serait d’envoyer des gros malabars en blouse blanche pour les capturer et les interner, afin de leur administrer le traitement psycho qui-va-bien, pour sauver les quelques neurones qu’il leur reste.
    Parce qu’en plus, à cause d’eux et au train où ça va, le préfet de ce département est foutu de pondre un arrêté d’interdiction de séjour pour notre Frédéric Wolff national. Persona non grata.
    Je rigole pas, tout est là :
    http://www.ferus.fr/actualite/les-anti-loups-ont-peur-des-peluches-pas-du-ridicule

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *