Planète sans visa face à la technique

Amis et lecteurs, je lance mon vieil ami Alban sur la piste du crime technique, car il est pour le moment difficile de se connecter ici. Patience, ça va s’arranger.

7 réflexions au sujet de « Planète sans visa face à la technique »

  1. C’est mieux maintenant, avant il fallait 2 essais pour se connecter et sur l’écran du site mobile, plusieurs titres s’affichaient l’un sur l’autre au sommet de la page. Merci à la technique !

  2. Bravo à Alban (que je salut a travers ce blog ami) et Merci à Fabrice de nous tenir continuellement en alerte. Pour le livre à paraitre, je fais suivre.

  3. Tout mes messages à Planète Sans Visa sont non publiés avec un message d’erreur spam me demandant de vérifier le titre, le texte, mon courriel, etc… en revenant en arrière… et quand je reviens en arrière, tout le message est effacé définitivement.
    Très décourageant…

  4. Je pense avoir résolu le pb : il m’arrive souvent de ne pas rédiger un message directement sur planète mais sur un fichier texte (.txt) voire en piochant des extraits dans mes courriels.
    Et bien il semble qu’il y ait une sorte de « détecteur » de spam qui met de côté les « copier-coller  » et refuse les messages qui commencent ainsi.
    J’ai fait un teste en écrivant d’abord « test » dans mon message ici ( sur les séances de cinéma loup qui ont fait un énorme carton en Ardèche), et après le copier-coller, j’ai aussi écrit directement ici aussi, « test ». Et ça a marché.
    D’autre part, je peux laisser une adresse URL internet dans la rubrique Site web après la signature du message uniquement si je mets « http:// » avant le « www. » etc…

    Voilà mes petites recherches qui ont réussi pour pouvoir publier sans être pris pour un spammeur 😉 Si ça peut servir…

    Bon WE à tous,

    Patrick Pappola

  5. Bonjour,
    Macron il me fait penser aux boys band des années 80/90 il a le look, il a passer un casting, un recrutement organisé par Rothschild consorts et Francs-Macron.
    Cette élection me remémore l’histoire de Babylone qui brûlait et où dans le cénacle les « docteurs » de la débattaient du sexe des anges.
    Comme Fabrice je sais que nous sommes condamnés, l’excellent livre de Téo Colborn, Diane Dumanski, John Peterson Myers ,  » l’homme en voie des disparition », Gunther Anders, « l’obsolescence de l’homme », Un empoisonnement Universel de Fabrice Nicolino, Le monde s’en va en guerre( ne sait quand il reviendra), de Philippe Dessertine, et bien d’autres encore notamment le « 10 milliards » de Stephen Emmott, il n’est plus temps de savoir s’il faut choisir entre la Peste et le Choléra, que ce soit la fille Le Pen , ou le Macron isme , il faudrait que les terriens reviennent aux fondamentaux de la vie, et que l’on cesse immédiatement le « au nom du Pèze », ce qu’il faut dire à M. Paccalet et bien d’autres c’est que le capitalisme est dans son essence mortifère.
    Je pourrai développer, mais ceux qui veulent comprendre l’ont déjà fait, quand aux autres continuaient à confier votre destin aux « hommes miracles » les Mélenchon, Fillon, et vautre du même acabit ,
    Au plaisir Philippe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *