On se lève tous pour la (vraie) forêt

Amis et lecteurs, je vous adresse ci-dessous une page que j’ai consacrée la semaine passée à la forêt sur Charlie. Vous verrez. Vous verrez à quel point nous avons tant besoin d’une nouvelle révolution, ainsi que je vous l’ai bassiné dans mon dernier article ici. N’hésitez pas à faire circuler. Pas pour moi – quoique -, mais plus utilement pour les arbres. À quand une association nationale de défense des arbres et de la forêt ? Mais c’est maintenant qu’il faudrait la créer !!!

Cliquer ici pour lire mon papier.

 

 

Post-scriptum :

Mille excuses pour avoir oublié les amis de SOS Forêts France (http://www.sosforet.org), qui organise une réunion importante :

 

Réunion nationale

des membres de SOS forêt France

le 28 février à Paris

Bonjour,

Suite à la première invitation que vous avez reçue le 9 février, vous trouverez ci-dessous le programme de la journée, les modalités d’accès et le document de la première invitation pour rappel et pour les quelques ratés du 1er envoi…

Merci pour ceux qui ne l’ont pas encore fait de s’inscrire très rapidement.

formulaire d’inscription

Le formulaire prévoit le covoiturage, actuellement un seul départ en voiture de Ancey (21), nous contacter pour avoir les coordonnés

À mercredi prochain

Programme de la journée SOS forêt France du 28 février

9h-9h15 : accueil

9h15-10h : présentation des textes fondateurs

10h-11h45 – présentation par chaque groupe local (SOS forêt régional) des problèmes concrets vécus sur leur territoire et de l’état des besoins pour agir  – 10mn par groupe local max.

Un projecteur et un ordinateur peuvent être mis à disposition si besoin si vous souhaitez illustrer visuellement vos propos (merci de prévenir – contact@sosforet.org). Si vous avez besoin de renseignements complémentaires : contact@sosforet.org

11h45-12h30 : à quoi sert SOS Forêt France ?

12h30-13h Présentation du projet de campagne de communication (contexte, objectifs, outils)

13h-14h30 repas sur le lieu

14h30-15h30 Présentation et validation du choix des priorités
(intégrant les propositions du matin par les groupes locaux et dans la mesure du possible identification des ressources disponibles par priorité : texte de référence , étude, etc.)

15h30-17h présentation des moyens humains, techniques et financiers et des manques à combler, constitution des groupes contributeurs par thèmes, organisation, éléments de planning.

17h-17h30 Conclusion

Lieu et accés

CENTRE D’HEBERGEMENT MAURICE RAVEL 6 avenue Maurice Ravel 75012 PARIS? + 33(0)1 44 75 60 00 – ? +33(0)1 43 44 45 30

3 réflexions au sujet de « On se lève tous pour la (vraie) forêt »

  1. Pour justifier leur plan de communication, ces brillants ingénieurs sont disposés à forcer un peu le trait sur la puissance de l’ennemi : « Pierre Lieutaghi, éthnobotaniste au Museum national d’histoire naturelle, membre de l’Académie des sciences, est un des « anciens » du sujet « . S’il est certain que Pierre Lieutaghi en sait plus sur les arbres que les auteurs du rapport, il n’en est pas moins certain qu’il n’a jamais été que lauréat de l’Académie des sciences (et « attaché » au Muséum). Ce qui tendrait à limiter son pouvoir de nuisance… On notera aussi que l’ethnobotanique est tellement étrangère aux brillants ingénieurs qu’ils ne savent pas orthographier le mot. Il est vrai que cela parle des rapport que les hommes entretiennent avec les plantes et même de ceux que les plantes entretiennent avec les hommes (voir, par exemple, Haudricourt : http://www.persee.fr/doc/hom_0439-4216_1962_num_2_1_366448 ou bien le livre récent de Pierre Lieutaghi, Une ethnobotanique méditerranéenne, Actes Sud, 2017).

    1. Cher Fabrice,
      Il existe « Forêts sauvages » qui est une association loi 1901 dont l’objectif
      principal est la préservation des écosystèmes à fonctionnement naturel notamment en s’en assurant la maîtrise foncière. Pour cela, elle a besoin de vous : faites un don qui contribuera à l’achat de m2 de naturalité !
      http://www.forets-sauvages.fr/web/foretsauvages/42-forets-sauvages.php
      Pour moi abattre un arbre c’est comme abattre un humain…
      Françoise

  2. Réseau alternative forestière Dubus et Nick Bell,Forêts Sauvages :Cochet and co,,Autun Morvan,Adret Morvan ,le Pic Noir,ASPAS,et toutes les assoces qui existent et tentent de racheter de la foret pour la sauver dont je suis ,il y en a tant en ce moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *