Patience dans l’azur

 

À toutes celles, à tous ceux qui ont répondu à mon appel, merci. Je n’ai pu encore répondre à personne, pour des raisons indépendantes de toute volonté, mais je vais le faire dès que possible. Merci encore, et plus.

11 réflexions au sujet de « Patience dans l’azur »

  1. ‘Patience dans l’azur’ étant placé sous le signe de la ‘Santé’, je te souhaite le meilleur Fabrice.
    Mes pensées de réconfort, s’il en est besoin, t’accompagnent.
    La satisfaction de ma grande curiosité attendra…

    A bientôt

    1. nous avons noté aussi que depuis un moment déjà, le RSS des commentaires ne fonctionnait plus …
      du boulot pour Alban ?

  2. Vieux, fatigués, et néanmoins très occupés nous sommes …
    Juste bons à héberger les lampyres.
    Mais c’est déjà un sacré boulot !
    Evidemment que nous serons là ensuite … comme nous pourrons !
    à te lire …
    Véro (et stan) bien sûr !

  3. Et un conseil de lecture, pour vous tous :
    “Ecoute l´arbre et la feuille” de David Haskell (The Songs of Trees). C´est magnifique, tout comme son précédent ouvrage, “Un an dans la vie d´une forêt”.

  4. 🙂

    Pardon? Dans l’azur? La côte d’Azur? Oula!

    Ne me dit pas que tu es au festival de Cannes, qui a été reporté en juin parce que Macrounette l’a décidé ainsi ?

    Ou alors, été enlevé par les moines de l”île Saint-Honorat, pour ta grande sagesse ?

    🙂

    Grosses grosses bises, prend bien soin de toi, et de ta famille,

  5. l’Azur, c’est le bleu du ciel. Ce bleu que personne ne peut s’approprier. Jamais.
    C’est pas la côte bétonnée, privée, ratatinée, boursouflée… où Ciotti et le FN/RN vomissent leur bile infâme sur ce qui reste d’humain dans ce monde…
    Cela dit, il reste des perles de nture extraordinaires et d’une beauté à tomber par terre sur la Côte d’Azur… mais c’est vrai que la mentalité y est … comment dire… allez, soyons gentils : totalitairement irrespirable !
    J’y suis né… et je suis actuellement réfugié politique et philosophique en des terres plus humaines et plus saines !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *