Teddy (Gloria eterna a te)

Un homme vient de mourir, que j’avais eu la grande chance de croiser pour la première fois en 1989. Teddy Goldsmith. Un être unique, ce qui ne veut pas dire intouchable. Le fondateur de la revue The Ecologist était la preuve vivante du mouvement, du changement, de la complexité et de la nécessité du changement. Je ne ferai pas ici sa nécrologie, car j’ai promis à Thierry Jaccaud, rédacteur-en-chef de L’Écologiste, version française du journal britannique, un article en sa mémoire. Je le lui réserve, je pense que chacun le comprendra.

Mais en attendant, je m’incline. Pensant à cette si belle tête qu’avait Teddy Goldsmith. Et à ses si précieuses idées. Je ne risque pas de l’oublier.

4 réflexions au sujet de « Teddy (Gloria eterna a te) »

  1. Il aurait sûrement aimé cette iniative européenne qui consiste à ensemencer des jachères afin d’en faire des « jachères fleuries », propices à la biodiversité et favorables aux pollinisateurs, abeilles et papillons.

    Et bien, en Rhône-Alpes, c’est la fédération de chasseurs qui a participé activement en lançant le mouvement. Si, si vous lisez bien: ils sont à l’origine de cette démarche, bon, rassurez-vous, comme le dit LE représentant des chasseurs à la fin de l’interview  » C’est mieux ces hautes herbes fleuries, pour les couvées de faisans et perdreaux… »

    Je suis rassuré, un chasseur reste un chasseur, un Tartuffe aussi 🙂

  2. Un autre grand bonhomme de l’écologie est décédé le même jour, Pierre Samuel. La nouvelle m’a bouleversé.

    Peu d’entre vous le connaisse, je pense. C’est normal, c’est toujours le cas avec les gens simples et modestes.

    Que de travail, d’abnégation et de patience ! J’ai toujours sur mon étagère un de ses livres « L’effet de serre » publié en… 1990, déjà. Tout est déjà dit, en mots simples, car ce mathématicien de renommée mondiale avait ce don de pouvoir expliquer les choses simplement.

    Merci Pierre pour tes qualité humaines et pour nous avoir ouvert les yeux. Et chaque jour où je continue, c’est aussi grâce à toi.

    C.

  3. Bonjour Fabrice, Je vous connais par Patrick Pappola qui vous apprécie beaucoup et avec qui j’ai construit le weblog bifurc.
    Je vois à votre commentaire sur Teddy Goldsmith que nous avons des affinités communes. Je serais heureux que vous soyez des nôtres pour faire vivre le blog « bifurc ». Sur votre site je vois que vous mettez des liens.Est-ce que « Bifurc » pourrait y être?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *