Monique Lang et Anne Hidalgo (paso doble)

C’est le hasard. Je rouvre sans y penser le très remarquable livre intitulé Histoire secrète du patronat (sous la direction de Benoît Collombat et David Servenay, La Découverte, 720 pages, 25 euros). Vraiment, si vous avez de l’argent, a fortiori  si vous conservez des illusions, lisez ! Et faites lire. Il y a de cela treize années, j’ai vu comme bien d’autres – nous étions en 1997 – un papier du Canard Enchaîné concernant l’emploi accordé par la Lyonnaise des Eaux à l’épouse de Jack Lang. Vous situez le monsieur ? Un grand rebelle, qui a abandonné Blois parce que les électeurs le boudaient, et qui, n’ayant pas obtenu l’investiture socialiste à Paris – ce Delanoé, quelle crapule ! -, a dans son immense bonté accepté une circonscription législative acquise de toute éternité à la gauche, Boulogne.

J’espère vivement que les trajets entre Le Marais – Paris – et le Pas-de-Calais sont tout de même moins fatigants que les allers simples de son ami Jacques Mellick entre Paris et Lille en 1993 (ici). Je vous confirme au passage que Wikipédia sait être une excellente fille avec les excellents citoyens comme Lang (ici). Nulle trace de sa campagne acharnée contre Delanoé. Nulle trace de son amitié incandescente avec Mellick, le roi de la conduite à 300 à l’heure. Nulle trace bien sûr de la faveur faite à son épouse Monique.

Ce n’est pas seulement étrange. C’est directement stupéfiant. Si vous tapez sur Google : « monique lang » lyonnaise des eaux, il n’y a que 20 occurrences. Je n’ai aucune preuve, et n’en cherche d’ailleurs pas, mais je ne serais pas étonné d’apprendre un jour que les Excellences de ce monde ont trouvé le moyen d’agir sur ces moteurs de recherche. Quoi qu’il en soit, voici un extrait du livre cité en préambule, en sa page 582 :

« Fin 1992, alors que se profilait un désastre pour le Parti socialiste aux législatives de mars 1993, une de ses filiales [ de la Lyonnaise] a embauché Monique Lang, épouse de Jack Lang, jusque-là chargée de mission au cabinet de son époux, ministre de l’Education nationale de 1992 à 1993. La filiale en question, la Compagnie auxiliaire de services et de participations (Caspar), lui a versé de janvier 1993 à 1994 un salaire de 25 000 F nets par mois (3 800 €). Interrogée en 1997 par le Canard enchaîné qui avait révélé l’affaire, Monique Lang avait admis n’avoir « jamais avoir mis les pieds au siège de la Caspar » et ne pas avoir de traces écrites de ses prestations. Elle mettait en avant un travail de mise en relations, de prises de contact…».

Dans le même genre, pour faire penser. Un coup de chapeau à l’ami Marc Laimé, dont je retrouve un article – oublié, je le confesse – publié en mars 2005 dans Le Monde Diplomatique (ici). Il y revient, entre autres, sur les excellentes relations nouées entre l’ancienne Compagnie Générale des Eaux (CGE), devenue Veolia, et ceux que l’on appelle les socialistes, sans doute par sens de l’humour. Je le cite : « Ainsi Mme Anne Hidalgo était la numéro 2 de la direction des ressources humaines de la Générale des eaux de 1995 à 1997, avant de devenir en 2001 première adjointe au maire de Paris, M. Bertrand Delanoë. Ex-responsable du Parti socialiste (PS) de la région de Lille, membre du cabinet de Mme Martine Aubry, M. François Colin deviendra responsable des affaires sociales de Vivendi Universal (VU), ex-Générale des eaux, de 1998 à 2003. Le porte-parole pour l’économie et les entreprises de l’état-major de campagne de M. Lionel Jospin en 2002, M. Eric Besson, député PS de la Drôme, dirigeait, quant à lui, la Fondation Vivendi, de 1998 à 2002. Ancien conseiller technique de Charles Hernu au ministère de la défense, M. Jean-François Dubos deviendra secrétaire général de Vivendi Universal en 1997 ».

Vous savez quoi ? Je crois que je n’ai pas davantage de goût pour ces gens que pour les autres. Mais je ne veux décourager personne d’accomplir un si noble travail civique que le dépôt d’un bulletin dans une urne.

18 réflexions au sujet de « Monique Lang et Anne Hidalgo (paso doble) »

  1. Bon, alors, Le mode diplo, c’est quoi comme journal? J’ai lu ici un article disant qu’Ignaciot Ramonet était un gars louche, et là un article de ce canard est repris en référence…

    Quels sont les bonnes signatures chez ces gens?

  2. Et tant d’autres « à plus bas niveau » : par exemple au conseil général de Saône et Loire dirigé par M. Montebourg et ailleurs… : des élus qui vous proposent un coup de piston pour monter hiérarchiquement etc.
    Pouhaaaaa! des oeufs et du purin

  3. Winston,

    Si les choses étaient simples, cela se saurait. Ramonet est qui il est, et Le Diplo, à côté d’articles qui me dégoûtent, publie AUSSI d’excellents textes. Ainsi va la vie. Bien à toi,

    Fabrice Nicolino

  4. Fabrice,
    je pense qu’il ne faut pas trop s’attarder sur le copinage. Il existe à tous les étages, dans tous les milieux. Nous assitons simplement à une crispation des classes dirigeantes qui cherchent par tous les moyens de se maintenir à la tête du pouvoir et d’en profiter au maximum. Et comme à la fin du XVIIIe siècle, lors d’un moment fort de l’histoire, ils se diviseront, et il y aura des gagnants et des perdants… Mais notre propos me semble avant tout être la crise majeur que subit notre société thermo-industrielle, qui n’a rien de comparable avec le passé, qui menace notre avenir et particulièrement celui de nos enfants (c’est-à-dire les générations futurs), et ce, quelques soit le pays où l’on est.

  5. merci pour la piqure de rappel, il est si facile d’oublier le parcours de ces personnes, de se laisser bercer d’illusions et également si facile de les détester tous. Ca ne fait pas de mal de s’appuyer sur des faits pour y voir clair et les critiquer au mieux.

  6. Communiqué de Seasheperd, désolée pour le hors sujet mais à savoir que 50 dauphins sont morts pour avoir mangé du poisson…sales concurrents des pêcheurs japponais
    l’association vous demande d’appeler l’ambassade du Japon pour protester.

    « Over 50 dolphins lost their life today to marauding fishermen. Their crime was eating fish. Taiji consider dolphins pests so they slaughter the unattractive ones and sell the « flipper » types.
    Please call your Japanese embassy closest to you and demand this action stops. You owe it to our planet, these dolphins belong to you and I. Japan has no respect for the oceans. We are the guardians of our children’s future…. »

    http://vimeo.com/17303241

    http://vimeo.com/17303241

  7. Fabrice a écrit :
    « Je n’ai aucune preuve, et n’en cherche d’ailleurs pas, mais je ne serais pas étonné d’apprendre un jour que les Excellences de ce monde ont trouvé le moyen d’agir sur ces moteurs de recherche ».

    J’ai le même doute. Il y a quelques temps, pour plaisanter j’ai essayé d’imiter Giscard d’Estaing qui disait « Au revoir… » et en faisant claquer mon doigt dans ma bouche tel un bruit de tire-bouchon.

    J’ai alors expliqué à un ami le contexte : les adieux du président Giscard et tout d’un coup, il me souvint qu’en partant il se trompait de porte et ouvrait le placard à balai, repassait devant la caméra et redisait « Au revoir… », ridiculisant à jamais ses adieux devant des millions de Français hilares.

    Bien qu’étant petit lorsque j’ai vu ces image dans une rediffusion à Noël ça m’avait fait beaucoup rire.

    Eh bien : impossible de trouver la vidéo ou la trace décrite e cette mésaventure sur Internet.

    Ma mémoire est-elle bonne ? S’était-il vraiment trompé de porte ?

    Y a-t-il un ou plusieurs Winston Smith travaillant au miniver (Ministère de la Vérité) chargé(s) de ré-écrire l’histoire, ou du moins effacer ce qui pourrait être compromettant pour les Excellences ?

    No lo sé.

  8. Tout est dans la cohérence des personnes,regardez leur parcours et vous savez où ils sont,être cohérent c’est comme une ligne qui vous prend jeune et ne vous lâche plus,alors les leurs ont hélas souvent un parcours fusionnel avec des boites pollueuses,des fondations lobbistes,des Think Thank crapoteux,et des sectes religieuses ,la Cohérence est le secret .Pour être certain que un représentant du peuple est sincère,malgré les cachotteries,derrière les fagots les collusions sont fréquentes ,bien tristes,puisque les gens bougent pas,a nous d’y aller,cette sociète patriarcale ne lcâhe pas son credo croissons mes fréres,autiste et suicidaire,bon on va faire sans eux.

  9. Comment fait-on quand on refuse de faire sienne l’assertion « tous pourris », qui ouvre un boulevard aux fachos de toutes tendances, et qu’on n’imagine pas un quart de seconde aller voter pour Royal Aubry; DSK et autres pantins? Vous je ne sais pas, mais en ce qui me concerne, je suis limite désespérée. Et je ne rigole pas

  10. Bonjour ,

    Excusez moi , de mettre ceci ici , mais je ne voulais pas « partir » sans un mot dire…. c’était la moindre des politesses .

    Fabrizio , vous pouvez effacer ,plus tard si cela vous dérange . Je n’y verrait pas de mal . Merci Fabrizio .

    J’adore les ânes .

    Un âne , c’est mignon , patient et très gentil . Mais cela reste un âne ! Hi-Han ! Les dit-on têtus ou sont ils prudents ?

    De temps a autre , dans un grand champ immense bien vert , en face d’une des fenêtres de la maisonnée , il y en a un qui batifole gaiement avec des chevaux . Des grands , des coûteux . Je les observe et l’on croirait presque qu’il se parlent entre eux .

    Certains de ces équidés , les plus hauts sur pattes , très intelligents et joueurs font manger des « salades » au petit âne , ce qui le rend dès fois un peu malade . Ce n’est pas la mauvaise herbe qui lui donne des nausées , non , non , mais la façon d’agir de ces grands chevaux . Eux , cela les a fait rire , tant mieux , sinon ils s’ennuiraient peut être . Le petit âne aura au moins servi a leur décoincer les mâchoires autrement qu’avec le mors .

    Déçu , mais pas amer , heureux d’avoir apprit plein de choses , bonnes et moins bonnes aussi , le petit âne à décidé de rejoindre le modeste cheptel des poneys , celui qu’il aime tant et dont il est toujours resté proche .

    C’est triste parce que dans le groupe , certains grands chevaux étaient sympas , surement sincères et une confiance mutuelle semblait s’être installée . Semblait ….Mais comme ils ont tous une couleur similaire , le petit âne ne sait plus a qui se fier . Est ce un âne daltonien ou lui faudrait il des lunettes ?

    Ce n’est pas bien grave , dans quelques mois le petit âne aura tant de travail a la nouvelle ferme , tant a assumer , qu’il n’y pensera plus . Il devra se lever a l’aube , se coucher tard , pour retourner la terre , préparer le grand terrain afin d’y semer les premières graines pour palier aux besoins . Pas les siens , ceux des autres .

    Lui n’a pas vraiment d’exigences , si ce n’est qu’une seule , l’envie de voir des yeux pétiller de la plus belle flamme qui soit et des sourires sur les lèvres .

    C’est son seul but , sa route est tracée , de tout coeur bonne chance pour la vôtre , prenez bien soin de vous . Merci pour tout , Le petit âne vous embrasse très fort .

    Léa . Une âne (onyme) couillue .:)))Grand Merci a toutes les personnes qui étaient sincères .

    PS .
    Patrick Sébastien :  » Les internautes anonymes n’ont pas de couilles  » !

  11. Je vais dans le même sens que Léa. Il existe beaucoup d’autres sites ou journaux pour faire de tels révélations…..Diantre revenons a « planete sans visa ».

    « Je vais me remettre à l’écologie »

    A vous lire YVES

  12. Ha! Le diplo; moi perso j’appelle ça le monde diplodocus 😉

    Des fois j’y lis des trucs qui me font dire que je ne l’achèterais plus; puis quand je me retrouve devant le choix d’une librairie de gare; et que je sais que mon trajet va être long…J’me dis qu’il y a pire à lire; bien pire! Ourse la cohérence; des fois c’est difficile.

  13. Bonjour,

    Je ne comprends pas bien le message de Lléa.
    Elle ne participera plus à Planète sans Visa?

    Et s’en va reprendre une ferme?
    Il me semble que c’est ce que dit son message.

    Lléa, si c’est ça, BRAVO!!! Mais ce n’est pas une raison pour vous priver de Planète sans visa, même (ou surtout…) dans une ferme!

    A bientôt, plutôt…

    ps: Les poneys et les ânes ont une rusticité, une , une intelligence , une force que les grands chevaux de luxe leur jalouse farouchement!!!
    Sans parler des ruades efficaces que les poneys ont faciles, juste à bonne hauteur et qui font trembler les élites chevalines et encore plus leurs propriétaires.
    Mais, parait-il que les équidés, qu’ils soient de basse souche ou de haute conditions sont tous daltoniens…!

  14. mais enfin le « tous pourris » n’est pas une assertion, et le mot manque de nuances; c’est juste un constat certes un peu injuste pour ceux qui ne le sont pas; je ne crois que ce soit une vue de l’esprit. ou alors il faut aimer être dans le déni d’une certaine réalité.

  15. Discrétion exemplaire !
    « Compagnie auxiliaire de services et de participations » donne une dizaine de réponses sur Google, dont 5 en rapport avec le livre que tu cites et 5 qui sont de simples annuaires.
    Cette compagnie n’existe donc pas en tant que telle sur internet, ne fait rien de connu, n’est en rapport avec rien, et n’est pas citée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *