Un remaniement, un réchauffement

Vous connaissez le principe du pâté d’alouette, n’est-ce pas ? Vous prenez un cheval, une alouette, et vous mélangez le tout. Sous le nom (à peine) frauduleux de « pâté d’alouette ». C’est à cette coquecigrue que je songe, en ce lundi après-midi, après avoir écrit quelques lignes, voici trois heures, sur le résultat des élections municipales françaises. Coquecigrue ! Le mot est apparu dans notre langue par la grâce exquise de Rabelais, dans son grandiose Gargantua, où son héros Picrochole « fut avisé par une vieille lourpidon que son royaume lui serait rendu à la venue des coquecigrues ».

La coquecigrue est une absurdité, car elle est le mariage entre un coq, une grue, et de la ciguë, ou une cigogne. Pourquoi avoir pensé à cela ? Toute la France politicienne, qui se compte tout de même en millions d’humains, attend avec fébrilité l’annonce d’un remaniement dans le sinistre gouvernement actuel de notre pauvre République. Et dans le même temps, on apprend la publication d’un nouveau rapport du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC). Vous vous en doutez certainement, le dérèglement climatique s’aggrave dans des proportions terribles (ici).

Nous allons vers des conflits, des famines, des inondations, des sécheresses, une érosion massive, des extinctions d’espèces par milliers, l’acidification accrue des océans, le malheur pour tous ou presque. Parce que nous avons encore confiance dans des gens comme Hollande ou Sarkozy en France. Ou Merkel en Allemagne. Ou Obama aux États-Unis. Ou Poutine en Russie. Ou Li Keqiang en Chine. Ou Manmohan Singh en Inde. Le monde court de plus en plus vite vers une destinée affreuse, et tant d’entre nous se demandent qui sera ministricule. C’est ridicule. C’est abject. J’ai honte.

39 réflexions au sujet de « Un remaniement, un réchauffement »

  1. La coquecigrue n’est pas seulement « toute la France politicienne » mais bien « La France politicienne vassale de l’Europe bruxelloise ».
    Quant à Poutine selon ma compagne ukrainienne-pro russe par son père, il est un président à l’échelle de son pays et du monde actuel.
    Malgré la propagande émise – construite par l’occident, il est totalement normal vu les conjonctures que la Crimée rejoigne la grande Russie.
    nota: chaque communauté autonome a droit de définir à son propre devenir. (une formule)
    (voyez la charte des n

  2. Effectivement c est pas gagné, rien à foutre de la planète, Hollande n’est inquiet que de surtout préserver les frémissements de la sacro sainte croissance …

  3. Ce qui m’écœure encore plus c’est que plus les rapports sont alarmants, et plus autour de moi les gens sont dans le déni. Avant c’était « on est pas sûrs », maintenant c’est « on ne sait pas, si le réchauffement est dû à l’homme ».
    Quand je vois que mon père a failli clamser il y a quelques jours d’une infection pulmonaire suite à la pollution… et que trois jours après il s’offusque que je lui dise de vendre sa voiture diésel, au nom de la liberté face aux ayatollahs vert, je me laisse vraiment aller au désespoir quant à un éventuel sursaut…

  4. Les nouvelles automobiles diesel (et camions) possèdent des filtres à particules fines. Renseignez-vous. Ce sont les normes européennes qui l’exige. Mais comme de bien entendu, seulement en Europe et pas ailleurs…

  5. Certains doivent être contentsici, c’est sûr.

    Ayrault qui dégage à cause de la claque que s’est pris la gauche – grâce à l’abstention se plait-on à penser -, on espère que l’aéroport de Notre Dame des Landes partira avec la chasse tirée.

    On doit être content aussi car Duflot et Canfin partent aussi.

    Excisez-moi, mais je ne peux pas m’empêcher de penser que si les abstentionnistes écologistes avaient voté écologie là où c’est possible, la gauche se serait pris la même claque, le FN aurait une moindre part, c’est tout.

    On aurait peut-être eu autre chose que Valls comme premier ministre, et du coup, on aurait toujours la pression écologiste au gouvernement concernant le nucléaire et les gaz de schiste et plus de chance de virer le projet aéroport NDDL.

    Au lieu de cela, on a cette mince protection encore réduite par le départ de Cécile Duflot et Pascal Canfin.

    Enfin …

  6. Bonjour à tous,

    en ce premier jour d’avril, avec sa tradition humoristique, laissez-vous aller au bien être de notre ciel bleu garni de petits nuages blancs… Dans les coulisses, le GIEC enfonce le clou du dérèglement climatique et surtout des conséquences dramatiques qu’il entraîne pour l’humanité. Alors, Sœren Kierkegaard avait raison d’écrire dans Ou bien… ou bien (Gallimard, 1943), ceci :
    Il arriva que le feu pris dans les coulisses d’un théâtre.
    Le bouffon vint en avertir le public. On pensa qu’il faisait
    De l’esprit et on applaudit ; il insista ; on rit de plus belle.
    C’est ainsi, je pense, que périra le monde : dans la joie
    Générale des gens qui croiront à une farce.

  7. Cher Fabrice, libérons-nous de la honte, libérons-nous totalement de ces idées véhiculées par des pantins, eux qui nous déconcentrent, car lutter contre le systèem c’est le maintenir en place. Le paradigme doit et va changer, soyons le moteur de cette mobilisation.
    Donc arrêtez de vous oxyder par Hollandite, et sentez-vous libre, faites comme si vous aviez les bonnes idées qui mobilisent et que plein de gens motivés vous écoutaient: car tel est bien le cas. Merci.

  8. Oui. Et avez vous remarqué qu’il est de plus en plus difficile de faire passer le message, on nous traite de « pessimiste impénitent » ,voire d' »allumé  » ou on vous soupçonne de faire partie de quelque secte apocalyptique.Puisque « les 30 Glorieuses sont devant nous » comme le serine l’ineffable Karine Berger (l’économiste officielle du FN). Consternant…

  9. Lapsus : je voulais dire « l’économiste officielle du PS « . Quoique ce lapsus soit assez révélateur…

  10. et un empoisonnement généralisé:
    http://www.journaldequebec.com/2014/03/31/un-tueur-dabeilles-croupit-dans-les-flaques
    Un extrait: » Jamais un scientifique n’avait cherché l’assassin présumé dans les flaques avant M.Samson-Robert. Ces sources d’eau sont pourtant vitales pour les abeilles, car elles sont plus chaudes que les cours d’eau, ce qui permet aux insectes de maintenir leur température corporelle, explique-t-il. »

    Or, 100% des flaques que l’étudiant en biologie végétale a échantillonnées dans les champs de maïs montérégiens contenaient des néonicotinoïdes à des taux dépassant parfois les 100 fois la dose mortelle. »

  11. A Lionel,

    Ben faut pas être triste comme ça, ici, nous avons toujours Bure.
    Pour le reste, regarder, sans détour, la réalité…

  12. A Fabrice,

    A partir du 8 avril 2014, politique de gestion des forêts françaises.
    Pour moi, je crains d’y voir la fin d’un « paradoxe ».

    🙁

  13. Déjà un rapport de la CIA suite à une étude remis à Obama (vu dans la rubrique flash info sur le site « Convention Vie et Nature pour une Ecologie Radicale » était alarmant vu la future sur-population dans le monde là ou est lié le changement climatique prochain cependant ce rapport en question ne mentionne pas expressément cette variation climatique.

  14. @ai, tu me demandes mon avis sur l’abattage allal… je connais très mal le sujet.
    Les enjeux sont pour moi à la fois proches (souffrance animale) et très différents de ceux de la chasse à la baleine (risque d’extinction d’une espèce).
    Par contre, je suis très fortement gêné par l’infiltraiton d’extrême droite dès qu’on évoque le sujet du allal (et la protection animale en général hélas…).
    Bref, je suis ouvert mais méfiant…

  15. A P.P:
    le fait que la protection animale soit parfois infiltrée par l’extrème droite (comme d’autres sujets, par exemple l’allégeance au marché américain)ne doit pas être une excuse pour ne rien faire; je m’indigne du silence assourdissant des écolos de tout poils sur ce sujet!

  16. P.P
    tout à fait d´accord avec vous sur le thème de « l´infiltration d´extrême droite » dans le domaine de la protection animale. Elle semble servir de vecteur à des idées sordides qui condamnent le spécisme mais prônent le racisme et la xénophobie !
    Les animaux ont bon dos ! 🙁
    Je ne mettrai pas ici le lien déposé par un commentateur admiratif de cette nouvelle idéologie « les animaux oui, les bougnouls non » (le vocabulaire habituel des adeptes de cette tendance), sur un blog voisin. Il suffit d´y aller pour en rester pantois !

  17. Une note: un boeuf souffre pendant 14 minutes avant de mourrir dans l’abattage halal, celui-ci égorgé (à vif) orienté vers l’est sans aucune anesthésie préalable.
    comparativement, cela correspondrait à capturer un loup par piégeage (piège de pattes enfui dans sol) et ensuite, l’achever froidement.
    Ceci sachant que 24 loups (GNL) sont appelés à disparaître pour l’année 2014. (ZPP – ZPT – loups erratiques)

  18. A Fabrice Nicolino: Etant agent certifié COFREND en END ou CND dans ma région (examen ou contrôle non destructif), c’est moi qui avait averti en 2013, le bureau de l’Aspas d’un document/article que vous avez émis sur votre site concernant des fissures de cuves dans une centrale nucléaire. Le contenu essentiel de votre document a ensuite été relayé au sein de l’association via son magazine. (article)
    END ou CND (ressuage(s) 7 modes – magnétoscopie – ultrasons) pratiqué en aviation – ferroviaire – marine – installation atomique. (industries)
    Quant aux dossiers (d’investigation) concernant l’écologie mis en lien à vos documents ou vous en faites article, je les relais là ou il me semble utile, jusque dans les antennes du « mouvement bleu Marine ».
    Comme quoi à mes yeux, vous ètes un bon journaliste.
    Infiltration « dite d’extrême droite » ou pas ou autre?
    Cordialement

  19. Erratum: suite message posté ci-dessus, il faut lire: « c’est moi avait averti en 2012 le bureau de l’Aspas, des fissures de cuves d’une centrale nucléaire ».
    Voir rubrique sur le nucléaire: l’édito en question (sur le nucléaire) en septembre 2012.
    nota: pourquoi les nationalistes du mouvement bleu Marine n’auraient pas le droit d’être écologiste?

  20. Nouvelle de ce jour: EELV boude le (speudo) nouveau gouvernement parce que probablement le nouveau premier ministre représente l’aile droite du PS. (il est également extrêmement pro-corrida voir actu passée notamment proposition Conseil d’Etat)
    Alors que députés et sénateurs VERT s’offusquent…
    Moralité (ce que je pense): l’affaire des rom, les sans-papiers, et sûrement, l’émigration non-contenue « en dessous de la surface » ne font pas bon ménage avec « la véritable écologie politique ».
    Pour l’heure, je ne sais pas ce que pense JV PLACE, Sénateur VERT. (bon gars)
    Ne parlons pas de Noël Mamère « la fripouille ».
    Qui a ce jour peut se targuer d’être un authentique écologiste sans débordement quelconque?
    Les VERTS se reconstruiront mais comment?

  21. Ai,

    Je ne vous chasse pas, mais je refuse de laisser passer d’autres textes concernant le Front national. Vous êtes ici chez moi, et je ne laisserai jamais entrer quiconque copine de près ou de loin avec ce parti. Choisissez. Ici sans lui ou ailleurs, et en ce cas, cela ne me regarde plus.

    Fabrice Nicolino

  22. mais l’extreme droite s’infiltre partout pas que dans la protection animale! jetez un œil sur les projets high tech nano, ogm et tout ce qui tourne autour du transhumanisme….dans le genre terrifiant et techno fascisme!

  23. Pour ceux qui s’y intéressent, les Décroissants (ça va, n’ajoutez pas « au beurre » on le leur a déjà fait) tentent de se mettre en ordre de marche pour les prochaines Européennes, et de faire taire leurs intestines querelles, voici un projet de profession de foi bien « noir c’est noir », comme à leur habitude, mais qui rencontrera sans doute un écho bienveillant parmi quelques lecteurs de ce site.
    C’est là : https://drive.google.com/file/d/0BxZaoIQt1E6TZktPMURMckFObmlYWUhiM0Y1ZkpVVlgxWC1N/edit?usp=sharing
    (désolée pour la googueuleserie, pas trop le temps de mettre ça sur un support plus propre).
    Pour ceux à qui ça tomberait du tapis de la souris, (en effet, ça contient largement plus de 160 caractères), je vous recommande de sauter tout de suite à la fin, la dernière page, pleine de « moins », est très réussie, à mon avis.

    Bien amicalement,

    Une cycliste assez décroissante (surtout en ce qui concerne la vitesse dans les montées)

  24. A Millan-Brun Anne-Lise: bien lu votre document posté ci-dessus.
    Oui pour la sortie de l’OTAN, non à la sortie de l’OMC dans l’instant, non à moins de vaches mais alors surtout pas. Pour le 100 pour 100 bio, tout le monde ne peut pas en produire et d’autres ne peuvent pas l’acheter. Le commerce équitable reste une bonne formule. A cela s’ajoute cette « bulle de gaz » que sont les 27 membres de l’UE à « géométrie variable »… Je suis sceptique quant à votre dossier. Le mieux est le protectionnisme d’où « production consommation régionale ».
    D’ailleurs ne faudra-t-il pas produire en masse étant donné que la démographie grimpe d’une façon exponentielle dans le monde, un vaste sujet. (voir actu suite à études faites sur sujet)

  25. « pourquoi les nationalistes du mouvement bleu Marine n’auraient pas le droit d’être écologiste? »

    Parce que nationalisme = la haine, la guerre, la mort ?

  26. A Olivier R: J’espère que rien ne tournera au vinaigre. de toute façon, je ne répondrai pas sur des invectives, de la véhémence, c’est inutile. Par ailleurs, j’en ai pas le droit puisque je suis chez « Planète sans visa ».
    Nationalisme signifie en somme protectionnisme.
    Egalement « protectionnisme » n’écarte pas humanité et écologie. L’écologie est universelle tout comme l’humanité. Les USA ont été protectionniste avant de… Le royaume-Uni l’est puisqu’il n’ont pas ratifié certains traités européens. La Suisse l’est plus que d’autres. Enfin la Russie l’est également pour ne parler que de l’Europe continentale.
    Voyez ci-dessus, Anne-Lise a sorti un dossier qu’elle a posté, il mérite de s’y intéresser et d’y répondre si des arguments sont à faire valoir sur ses questions de géopolitique.

  27. à P.P

     » Par contre, je suis très fortement gêné par l’infiltraiton d’extrême droite dès qu’on évoque le sujet du allal (et la protection animale en général hélas…). »
    L’infiltration , mais de quoi ? Pas des associations de protection animale de petite taille . Je peux vous assurer , d’expérience , que celles-ci sont hostiles aux idées d’extrême droite . Le terme de récupération aurait été plus approprié , car il est évident qu’on ne peut pas lutter contre la souffrance infligée aux animaux au nom de l’islam et du judaïsme tout en ne pipant pas mot sur celle infligée par les blancs-cathos-hétéros-bons-français , comme la corrida , la chasse à courre etc … B.B n’est pas Marine : la première fait de la protection animale une fin ; la seconde , un moyen . Il est donc assez facile de distinguer le prétexte raciste de la compassion sincère .
    Un exemple vécu , il y a quelques mois , alors que je faisais signer une pétition contre un projet d’abattoir rituel . Trois ados marchent dans ma direction , et je tente le coup :
    – bonjour , je fais signer une pétition contre l’abattage rituel . Vous avez ce que c’est ?
    – oui oui ! On signe où ?
    Pas le temps de sortir mon refrain que les trois se disputent le stylo ! Joie intérieure … Arrive le tour du troisième , auquel un des deux tend le stylo :
    – tu veux signer ?
    – Ouais ouais ! Tant que ça fait chier les bougnouls ! Tristesse …
    On peut supposer , à la lecture , que les deux autres avaient la même motivation , mais cela reste une supposition , et on aime tous supposer ce qui nous arrange ( c’est ce que j’appelle la pensée  » si ça se trouve …  » : on émet une hypothèse –  » si ça se trouve , Fabrice vit dans un grand appart , avec tout le pognon de ses livres !  » , aussitôt l’hypothèse devient certitude , ce qui permet d’arriver à la conclusion qu’on désire : Fabrice est un faux-cul , donc un nazi latent , d’où les heures les plus sombres de notre histoire etc …). Les deux premiers signataires de mon anecdote étaient sincères , l’un disant  » Whoua non , c’est trop gore , ce truc !  »

    La présence ici ou là de gens d’extrême droite ne doit pas être une raison pour ne pas investir le champ de la protection animale et de l’écologie , bien au contraire , sinon celui-ci sera un repoussoir pour les nouveaux venus , et d’autant plus qu’ils percevront qu’il n’est qu’un moyen qui sert un autre but que la défense des plus faibles du monde vivant .

    à lionel , sur un autre fil

    Les hommes ne peuvent pas s’empêcher de viser quelque chose lorsqu’ils urinent . Survivance ne notre lointain passé de chasseurs , expression à l’état brut de la volonté de puissance ?
    Pour ceux qui ont la fibre verte , désir de se passer autant que possible des produits chimiques au profit d’une action mécanique par jet liquide ! 🙂

  28. A azer:
    En 2006, j’avait rédigé un exposé de communication pour Ferus et l’Aspas, ceci mettant en scène le rôle du correspondant local qui n’existait pas alors ayant pour mission d’appuyer les animateurs de région (ferus) ainsi que pour les délégués départementaux (aspas). Ceux-ci déclinés avec leurs propres particularités associatives.
    Ces documents avaient été validés par chacun des bureaux APN.
    Dans un temps donné, ça a marché… mais trouver des adhérents voulant s’impliquer afin de militer n’est pas chose facile.
    Par ailleurs, jamais je n’ai parlé politique mise à part l’écologie et la protection animale.

  29. A azer:
    Egalement, outre mon passé de passionné associatif, j’ai été auteur animalier (ode à lupus (version texte littéraire/version chanson) – l’ours dans la lice ou le sort du taureau – honni soit qui mal y pense – félicité – c’est magnifique (chanson))
    Au fil du temps, ces textes ont été publiés dans des magazines d’associations de protection animale.

  30. Chers tous,

    Merci pour votre attention et vos commentaires sur le texte indiqué en lien,
    https://docs.google.com/file/d/0BxZaoIQt1E6TZktPMURMckFObmlYWUhiM0Y1ZkpVVlgxWC1N/edit
    je précise s’il en était besoin que je n’en suis pas l’auteur(e), que ce n’est pas « mon dossier ». Je répète qu’il s’agit d’une tentative de profession de foi dont l’auteur peut être contacté, son mail apparait à la fin, et qui a toute les chances d’être rejetée par les autres mouvements décroissants [oui, parce qu’ils ont beau être 12, ils trouvent le moyen de se répartir en 3 ou 4 associations ou partis 🙁 ]. Et ne me demandez pas si ce sera par excès de radicalité ou parce qu’elle est trop timorée, je ne me suis pas assez approchée d’eux pour en juger.

    J’ai une question pour AI : pourquoi « surtout pas moins de vaches » ?

    En tant que correspondante d’une AMAP, je reçois toutes les semaines des propositions de colis de viande bovine de la part d’éleveurs qui ont du mal à écouler leur production, et du coup, ce « moins » là ne me semblait pas si étrange.

    Bien amicalement,

  31. A Anne-lise:
    Issu de la campagne jusqu’à 17 ans où j’ai côtoyé les vaches de près, « les fameuses » blanche et noire (comme dans la chanson de Stone et Charden) et, bien sûr, tous les autres animaux de ferme. je vois rouge (comme un taureau) lorsque l’on parle des vaches.
    Bien que ceci ne soit pas une blague, c’est néanmoins un ressenti.
    Aussi, je me rappelle de l’époque Rocard avec ses mesures de moins de beurre dans les frigos de l’Ue et les terres en jachères…
    Les vaches d’ici et d’ailleurs sont précieuses alors une question: que se passera-t-il plus tard s’il faut exporter dans ce monde des matières issus des bovins? (pénurie – séisme – maladie – changement climatique)
    Je vous ai répondu alors je vous demande une faveur: depuis Google, ça sortira en tapant ode à lupus et puis ensuite L’ours dans l’arène ou le sort du taureau et lisez mes 2 textes publiés.
    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *