Hollande est bien l’homme de la situation

Je vous ai dit hier ce que je pensais de Ségolène Royal. Grâce à Luce Lapin (son indispensable blog), que j’embrasse au passage, il me faut féliciter le père de ses enfants, François Hollande. Mais regardez cette image renversante, qui date d’hier.

 

View image on Twitter

On voit sur cette photo hideuse notre président de gauche en entretien privé avec le dictateur du Kazakhstan, Noursoultan Nazarbaiev. Je vous passe les détails, que vous connaissez ou pouvez imaginer. Le pays est plein d’uranium, de pétrole, de charbon, de fer, et son taux de croissance est de 7 % par an. Nazarbaiev règne sans partage depuis 1990, soit avant même la chute définitive de cette maudite Union des républiques socialistes soviétiques. Bien entendu, il a été lui-même dirigeant du parti communiste, avant d’imposer sa dictature personnelle, qui dure depuis un quart de siècle. Chez ce brave garçon, on torture tranquillement tous ceux ce qui pourraient gêner la corruption de masse, qui fait enfler chaque jour les comptes secrets du maître et de ses valets.

Pour en revenir à Hollande, on notera – je noterai – trois choses. Un, comme la Royal, il s’exhibe sans manières avec de la fourrure. Je gage que, cette fois, il pourrait bien s’agir de loups, car on en tire beaucoup au beau pays de ces grands salauds. Deux, il est atrocement ridicule, et réussit à nous faire encore un peu plus honte.Un exploit. Trois, il se comporte comme une pute. Attention ! J’emploie ce mot à contre-cœur, piégé que je suis par l’usage de certains mots. Il va de soi que je ne vise pas celles qui vendent leur corps. C’est Hollande, que j’entends insulter. Il ne vend certes pas son corps, mais c’est pis : il a fourgué ce qui lui restait d’âme à un tortionnaire de bas étage. Pour quelques tonnes d’uranium qui seront cramées dans nos centrales nucléaires avant, peut-être, de vitrifier tout ou partie de la France. Le dégoût.

 

 

36 réflexions au sujet de « Hollande est bien l’homme de la situation »

  1. Impressionnant. La photo est surréaliste. On croirait un photo-montage ou un canular.

    Quand aura-t-on enfin des dirigeants avec une certaine éthique, un minimum d’empathie pour les êtres humains, les animaux et l’environnement ?

  2. Bonjour,

    Et Merci.

    Tiens donc!

    Ils ont le même décorateur. Il creuse notre tombe avec ses dents. Puisque nous n’en avons point.

    ^^

  3. Il est pathétique. Il ne lui reste plus qu’à faire la même chose avec Kadirov, le chef de la Tchétchénie, minable petit personnage qui vit dans d’affreux palais monumentaux et gigantesques et qui organise le racket de sa population au profit d’une fondation qui construit des éléphants blancs et des décors à la Potemkine dans tout le pays (des gratte-ciels somptueux -mais affreux- inhabitables et vides, tout en toc !) qui torture tout opposant, qui organise des combats de « Free-fighting » (combats d’une rare violence interdits en France et où tous les coupes sont permis) mais aussi des combats de chiens et autres horreurs…
    Un pont d’or pour les islamistes qui paraissent presque progresssites à coté d’autant d’horreur et de gâchis.
    Prochain projet : une station de ski de 2 miliards d’euros sur une montagne forestière complètement sauvage…
    Tout ceci grâce à Poutine et au silence occidental bien entendu.

  4. Merci pour les articles

    Une coquille dans celui-ci :

    « on torture tranquillement toux ceux ce qui » : … »tous » ceux qui…

    Au plaisir de vous lire

  5. Cette photo me rappelle une photo ridicule montrant Michel Rocard habillé à la tartarin pour, à l’invitation de François Mitterand – plus sobrement équipé – aller à la conquête de l’himalayenne Roche de Solutré. D’aucuns avaient avancé que l’inexpérimenté Rocard était alors tombé dans un piège tendu par le fort tranquille Mitterand.

    Pour revenir à la casaque de l’autre François, on pourrait imaginer un piège semblable ourdi par les services de Noursoultan Nazarbaiev.

    Jeremy Brossard de BFM TV écrit : « L’Elysee aurait préféré éviter cette photo. Prise dans un moment privé, hors presse… Mais le photographe de Nazarbaiev était la.. »

    Libération précise : « La photo, publiée à l’origine vendredi soir sur le compte Instagram du service de presse kazakh, a finalement été retirée samedi matin » (Libération)

    et ajoute : « Des défenseurs de Hollande diffusaient des photos d’autres présidents eux aussi affublés d’un costume traditionnel lors de visites à l’étranger, comme Vladimir Poutine, Barack Obama et Nicolas Sarkozy. »

  6. @ Olivier R
    D´accord avec vous, je ferais de même, illico presto !

    Quand à la photo du roi Ubu, il faut prévenir les lecteurs âgés avant de les confronter avec pareilles caricatures ! Pitié pour eux 🙂 J´ai failli m´étrangler de rire ! Quelle émotion mes amis. La preuve que le ridicule ne tue pas, malheureusement !

  7. J’utilise le site pour relayer l’appel national contre le puçage RFID.

    ——————————

    Bonjour à tous,

    Depuis 2010, le puçage électronique par RFID (Radio Frequency IDentification) de chaque brebis, de chaque chèvre est imposé législativement à toute la profession de l’élevage.

    Officiellement, ce puçage permettrait une plus grande sécurité alimentaire.

    Dans les faits, il permet :

    – de happer dans les mailles du système de gestion globalisé alimentaire toute la chaîne de production de l’élevage. En effet, les chevriers, les bergers deviennent de simples interfaces entre l’ordinateur, leurs animaux devenus des machines communicantes et les objets communicants de leurs ferme-usines « intelligentes » (1).

    – de continuer la fuite en avant dans le productivisme en espérant des gains de productivité en remplaçant les hommes et les femmes et leur métiers par des machines.

    Les coups de boutoir de modernisation agricole réussissent depuis quelques dizaines d’années le tour de force de faire passer d’une production agricole extensive, sensible, saine, de petite échelle à une production intensive, réifiée, éloignée, concentrationnaire de malbouffe automatisée industrielle.

    Cela en graissant la patte des entreprises de micro-électronique, d’informatique, de startups en traçabilité dont le but est de mettre dans chaque objet, dans chaque être vivant une puce – un mouchard électronique – afin de tout contrôler et vendre des applications de gestion, tout en faisant des profits faramineux.

    Les plus petits éleveurs sont soit éliminés – augmentation permanente du nombre de têtes de bétail minimum pour exister administrativement -, soit transformés en gestionnaires aliénés et dépossédés de leur métier.

    Pourtant un nombre grandissant d’opposants à ces techniques coercitives voyant là une régression majeure des libertés individuelles se fait entendre : refus de pucer les animaux au risque de fortes pénalités, transhumances festives à Valence et à Lyon en 2013, occupations de chambres d’agricultures, débats, manifestations …

    Comme le dit l’adage, ce que l’on fait aux animaux, on le fait aux hommes.

    Des entreprises comme Thalès avec Hypervisor mettent en place d’ores et déjà des centres de traitement de données comportementales de type « big data » et d’organisation de l’ordre, de pilotage automatique généralisé de flux du cheptel humain.

    Dans ce système d’organisation publique rationnelle par les machines, ce sont nos objets proches équipés de mouchards RFID, par le biais des téléphones portables (nous appartenant ou non), des capteurs dans le mobilier urbain et des relais wifi dans l’environnement proche qui nous identifient.

    Ces puces RFID nous font devenir des machines communicantes (2) dans les villes-machines de la planète intelligente (celle du projet dystopique d’internet mondial des objets d’IBM (3)).

    Le mercredi 17 décembre, la Confédération paysanne appelle à manifester contre les RFID dans les rues de Privas le matin à 09h30 devant la DDCSPP (7, bd du Lycée), et l’après-midi à 13 h30 devant l’ancienne DDT (2, place des mobiles).

    Voici l’appel ici de la Confédération paysanne à faire circuler si possible.

    Opposition Valentinoise aux Nanotechnologies Iniques.

    1) Intelligent au sens cybernéticien : Qui communique (électroniquement) des informations nous concernant à notre insu, de système à système, de machine à machine. Qui prend une décision binaire et prédéfinie à la place du discernement complexe et nuancé de notre cerveau.

    2) Il est déjà techniquement possible de savoir quels objets pucés sont rentrés / sortis de chez vous, lesquels ont été déplacés, utilisés, où votre téléphone -avec vous – est-il allé, à côté de quels téléphones portables vous passez le plus de temps, etc.

    3) Voir à ce sujet le documentaire pertinent de Pièces et Main d’Oeuvre : RFID la police totale : http://vimeo.com/21667025

  8. Sinon, pareil qu’Olivier, Martine et Violette. Le commentaire sur les « putes » et le plaisir, au mieux, ça fait un peu blague grasse à la Bigard. Au pire, une marque de machisme et un mépris crasse de la situation des prostituées. Après, je ne suis pas un adepte de la censure, et ma réaction est hors-sujet, désolé.

  9. Salut Lionel, la Confédération Paysanne de l’Ardèche a décidé de faire des choses plus intelligentes que de taper sur le loup ? C’est une bonne nouvelle !

  10. Hollande profite à fond de son mandat (vu qu’il n’y en aura pas d’autre). Ce qui explique à mon avis qu’il n’a honte de rien, parce qu’il se fout de tout sauf de son enrichissement perso. Il s’en fout d’autant plus qu’il n sera pas tenu de faire un bilan à la fin du dit mandat. C’est donc pour lui le temps des voyages princiers au frais de qui vous savez et de recevoir de riches cadeaux de ses hôtes les dictateurs. Effarant, mais on nous avait prévenu.
    La connerie humaine est un gouffre sans fond, preuve avec l’ex femme de ce président, aujourd’hui ministre de l’écologie en fourrure (…)

  11. qui est ce François Hollande?

    y aurait il des relations avec cette Ségolène Royale de l’article précédent que je ne connaissais pas non plus?

    Nous habitons sur la même terre mais nous ne vivons pas dans la même sphère: Nos considérations environnementalistes, ils ne savent même pas qu’elles existent et n’en ont cure.
    Pouvoir : voilà bien la seule chose qui les intéresse: les cols de fourrure sur les photos le démontrent bien…

  12. Dans le parler du théâtre – est-ce un peu vieilli ? -la grande casaque désigne un rôle de premier ordre parmi les rôles de valets. L’origine étymologique de « casaque » est comme toujours affaire de choix :  » la plus probable semble être celle d’un empr. au turc quzzāk « aventurier, vagabond, nomade » (Barb. Misc., loc. cit.) ou ḳazaḳ « id. » (Lok., no1143), nom donné à un peuple turc de la côte septentrionale de la mer Noire, constitué en un corps de chevaliers légers par les Polonais au xives. (d’apr. Barb. Misc., loc. cit.), d’où casaque (alternant en m. fr. avec cosaque*) appliqué ultérieurement au vêtement porté par ces cavaliers. »

    En selle, et au galop !

  13. Voilà ce que c’est, Fabrice, d’utiliser le mot « pute », même avec des précautions de langage: on attire des commentaires comme celui d’Ertalif. Ne le supprimez surtout pas, c’est une utile piqûre de rappel pour ceux qui auraient des envies de jouer les bisounours.

    On a un vrai problème de vocabulaire, pour remplacer loups, vautours, putes et enculés (et j’en passe, cons, se faire baiser, blaireaux…).

    J’ai peur qu’un dictionnaire des synonymes soit insuffisant. Ça mérite une action spécifique. Créatifs de toutes sortes, voici votre mission!

  14. Cultive ton jardin,

    Je suis tout à fait d’accord avec vous (toi ?). Créons des mots nouveaux !

    « Des mots oui des mots comme le Nouveau Monde
    Des mots venus de l´autre côté clé la rive
    Des mots tranquilles comme mon chien qui dort
    Des mots chargés des lèvres constellées dans le dictionnaire des constellations de mots
    Et c´est le Bonnet Noir que nous mettrons sur le vocabulaire »

    (C’est dans Le chien de Ferré).

    Bon dimanche !

    Fabrice Nicolino

  15. Cultive ton jardin,

    C’est parce que tu écrivais : « Ne le supprimez surtout pas ». Et que je pensais que cela s’adressait à moi. Évidemment ! nos désaccords nous renforcent l’un autre.

    Un bon dimanche à toi,

    Fabrice Nicolino

  16. @ la bien-pensance
    J’ai hésite à répondre, est-ce réellement nécessaire ?
    Puis-je convaincre les béotiens qu’ils n’aient vu que leur reflet dans mes propos ? Ou bien voudrais-je restaurer mon ego ?
    Bon… affirmation n’est pas raison aussi dois-je vous parler des inférences déductives :
    Ce n’est pas moi qui ait comparé Hollande à une pute, j’ai juste rebondi sur le propos…
    -Qu’est qu’une « pute » : homme (eh oui) ou femme qui marchande des relations sexuelles
    -Le « client » paye pour… le plaisir attendu en retour (eh oui)
    -Donc ce que le commun des mortels éprouvera suite à cette relation, c’est du plaisir (eh oui)
    -Hollande est une « pute », je le paye (eh oui) , où est mon plaisir ?

    Il fallait, avec un peu de compréhension, vu le contexte (blog à Nicolino, les boules de celui-ci, l’emploi d’un terme très inhabituel de sa part) avoir la finesse d’esprit que vous me refusez, pour compléter la phrase par :
    -alors qu’avec Hollande, ça ne risque pas….

    Messieurs et Dames les grands esprits moralistes, bonsoir

    PS : je n’ai pas remarqué que le MOT « pute » vous ait dérangé !

  17. Ah, je l’imagine notre président accoutré de cette manière (un drôle de cosaque) aller rue du paradis voir la belle Julie puisque paraît-il… il la rencontre toujours.
    note: on ne voiT pas les bottes…

  18. J’aurais préféré voir notre président rendre visite aux chefs séparatifs en Ukraine de l’est puisqu’il s’en mêle.
    Ma compagne est d’origine russe par son père…

  19. P.P,

    Je suis d’accord avec toi. Mais à la conf’ de l’Ardèche, les avis sont partagés à ce sujet.

    D’ailleurs je voulais savoir s’il était prévu que PMO vienne pour le 17 décembre (ils viendront peut-être), mais j’ai appris qu’ils divisaient au CA à la conf’ à cause de leur position sur la PMA (!) : ça m’a déçu car PMO est un allié vraiment important, c’est idiot de se diviser dans la lutte contre la société industrielle, surtout que ça parait évident, le sujet de la PMA.

    J’espère qu’il y aura du monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *