Ici Dame Anastasie (sur la censure)

Vers 1870 – la date est contestée -, Anastasie prend la place de Dame Censure et Dame Séraphine. Elle incarne la censure et bien sûr, elle est détestable. Pour autant, toute expression trouve fatalement ses limites, non ? Planète sans visa est un lieu imaginaire créé par moi en 2007. Il est gratuit pour tout lecteur, et me coûte à moi une somme X chaque année. Je ne sais laquelle, car je calcule pas et qu’au fond, je m’en fous. Ce n’est pas ça qui me ruinera.

Néanmoins, je dois ajouter qu’il y a quelqu’un derrière cet écran, et ce quelqu’un, c’est moi. Je me suis assez expliqué, au fil des années, pour espérer qu’une partie des visiteurs savent dans les grandes lignes qui je suis. Qu’on se rassure, je ne vais pas radoter une fois de plus. Simplement ceci : je découvre avec retard et stupéfaction un commentaire que j’ai laissé passer sans le lire réellement. Et si je l’avais lu, je l’aurais censuré sans la moindre hésitation. Il s’agit d’un texte signé Sophie et publié le 11 décembre. Sophie y écrit à propos du Front National : « Au moins ce parti dit des choses justes au sujet de l’immigration massive et de l’islamisation qui en découle ».

Ce point de vue, qui me heurte de plein fouet, n’a pas sa place ici et ne l’aura jamais. Qui pense cela doit trouver un autre lieu pour l’exprimer. Planète sans visa est un tout petit territoire où le racisme, le fascisme, les stalinismes ne peuvent, ne devraient jamais pénétrer. On voit qu’il est bien d’autres espaces pour eux, hélas.

J’ai fait une exception pour Bakoko 34, ce qui a déclenché quelques salves de commentaires opposés les uns aux autres. J’ai estimé qu’il avait le droit à la parole pour une raison simple : il ne fait aucunement la retape pour le FN. Il donne à voir la confusion d’un homme que je crois sincère, et du même coup, nous aide à un peu mieux comprendre la montée de ce parti raciste. P.P, je comprend bien entendu ta colère, mais dis-moi : que faire des millions de gens qui ont voté pour la famille Le Pen ? Il faut apprendre à vivre avec ceux qui ne nous plaisent pas, et j’utilise ici un plaisant euphémisme. Contre ce parti insupportable, tous au combat ! Mais il faut pouvoir parler à ses électeurs car, bis repetita, nous partageons la même société qu’eux, quoi que nous pensions.

J’espère être suffisamment clair : pas un mot ici contre les musulmans ou l’islam. Pas un.

[Ajout du 16décembre : Cette dernière phrase est fort mal écrite et suscite pas mal de commentaires. Au premier d’entre eux (Gérard), j’ai répondu ceci :

« Cher Gérard,

Je me suis mal exprimé, et je prie – façon de parler – tout le monde de m’excuser. On peut et on doit critiquer les religions quelles qu’elles soient. Bien sûr. Mais dans le contexte, je voulais dire : pas question de singulariser l’islam des autres faits religieux. J’ai lu il y a quelques semaines un livre sur les guerres de religion en France, et je le dédie à ceux qui ont oublié les fleuves de sang qu’ont fait couler les Catholiques et, à un degré moindre mais quand même, les Protestants. Bien à toi, ]

93 réflexions au sujet de « Ici Dame Anastasie (sur la censure) »

  1. -Respect du vivant-Liberté-Egalité-Fraternité aucuns mots sans les autres le jour ou on sera tous sur cette ligne là, dans les actes, je pense que tout ira beaucoup mieux sur cette planète.

    -Je suis abonné aux lettres d’info de survival, à chaque fois que je lit comment ces êtres sont vulnérables et tellement justes dans leur vision du monde, dans leur façon de vivre tels des poissons dans leur Mer que de voir avec quel mépris on les traite me désespère j’en pleurerai. Je me souvient d’avoir lu un texte d’un chef indien Nord américain datant du 19iem siècle ils étaient déjà désespérés face à l’ignorance, et l arrogance des visages pales venus ravager leur monde.

    -Je vie au Togo, l’institut français qui vient d’ouvrir, dans lequel je vais chercher des bouquins à lire, à accueilli des conférences durant le grand blabla de la cop 21.
    Je n’ai pas de voiture, je me déplace à vélo. J arrive là bas et la sécurité m oblige à aller poser mon vélo ailleurs, non surtout pas dans le parc de l institut c’est caca un vélo, dehors là-bas, tu l’accroches à la poubelle !
    Avec un gros 4-4 j’aurais pu me garer juste devant la grille!
    J ai bien essayé de râler en déposant un ptit mot dans le cahier de suggestions, j attend toujours mon parc à vélo ….

    Je viens d’entendre Jupé sur RFI, il va tout changer revoir toutes les façons de faire, de la politique, la sécurité, l’emploie, la santé, l’éducation, etc, rien sur l’environnement, bye bye COP 21

    Pour le reste ben dans 18 mois on aura Hollande le retour, trop bien…..

  2. @ Fabrice.
    Y’a intérêt que je leur fait pas de pub, au FN ! ! Je préférerais 1000 fois que l’opposition ait une autre figure, une autre couleur, car je suis dans l’opposition à tous ces fantoches , un point c’est tout ! J’aurais 1000 fois aimé trouver un parti qui abolisse la corrida, la ferme aux 1000 vaches, le projet de l’aéroport, le doublage de l’autoroute A9, ce délire absolu dont personne ne semble s’émouvoir… Alors comme tu l’as finement remarqué, j’ai provoqué quelques vagues, la sincérité ne paie pas trop, mais comme je l’ai lu dans un commentaire précédent cet article, le nouveau préfet de région va mettre en place l’évacuation de la ZAD de NDL, y’a plus qu’à s’en réjouir, puisque la majorité a voté pour lui en conscience.
    Après, pour les migrants, les musulmans, et toutes les questions religieuses, politiques qui vont autour, je préfère ne pas m’exprimer, ne me sentant pas correctement informé et cultivé sur la chose….
    A témoin, ce qui m’arrive ces jours-ci : ma voisine s’est entichée d’un compagnon Africain, débarqué de peu en France (1 an 1/2), dans des conditions que je ne connais pas mais dont je me doute un peu ; il obtient un visa de séjour à condition de trouver un boulot, ce boulot étant contingenté à un certain nombre d’activités sans doute peu attrayantes. Il n’y parvient pas, et trouve un job dans un secteur non autorisé, en l’occurrence l’entretien de jardins, dans lequel il excelle. L’état est alerté, lui met le grappin dessus, et se propose de l’expulser en fin d’année, au motif qu’il prend le travail d’un « vrai » français. J’ai à ce stade le choix d’aider ma voisine qui se démène pour éviter l’expulsion, (pétition, attestation, etc), ou de ne pas l’aider, car tout sympa qu’il est, c’est vrai qu’il crée par sa présence un chômeur de plus… Il vient d’un pays calme et sans conflit particulier. Un dilemme parmi des milliers d’autres, j’imagine.
    Bon, j’ai fait ce que j’avais à faire…
    En tous cas merci Fabrice de ne pas avoir gommé mes propos…… Je ne me sens pas bleu marine pour un sou, mais maintenant que la France est rose et bleue, ça donne un beau caca d’oie, et on est sacrément dans la merde….

    1. Mais pourquoi créerait-il un chômeur de plus ? S’il a trouvé ce boulot, c’est que par définition ledit boulot était vacant, donc…
      Nombreux sont les Français « de souche » qui ne veulent plus faire certains travaux. Il suffit de voir qui fait en majorité les travaux pénibles et mal payés : ménage, poubelles, transporteur, chantier, cuisine, etc…
      « Moi j’aime pas les étrangers, ils viennent manger le pain des Français !  » 😉

      1. En effet , les étrangers n’ont jamais volé le pain d’aucun français , mais ont pris celui que ces derniers ne voulaient pas et destinaient à la poubelle . Il y a deux raisons pour lesquelles jamais un politicien ne le dira :
        1 – il ne le sait pas
        2 – il le sait , mais comprend que le dire revient à accuser de feignantisme ceux qui vont voter . Qui voterait pour celui qui l’insulte , même si l’insulte est justifiée ?
        D’où la démagogie : flatter en externalisant , au sens national , la cause des problèmes par la désignation d’un bouc émissaire .
        Economiquement , il n’existe pas de solution au chômage , qui est proportionnel au développement industriel . Tant que les ouvriers chinois n’ont pas fait leur front populaire , tant qu’ils ne seront pas autant payés que les ouvriers des pays industrialisés depuis plus longtemps , le côut du travail plus faible chez eux fera que les entreprises occidentales y installeront leurs usines , et pas seulement pour le bénéfice d’une poignée d’actionnaires malfaisants qui courent après l’argent ( contrairement aux non-actionnaires …) mais aussi pour le bénéfice , c’est à dire le pouvoir d’achat , de ceux qui se plaignent de la concurence deloyale des mangeurs de riz mais seraient plus pauvres , par perte de leur pouvoir d’achat , s’ils devaient acheter du made in france , plus cher car fabriqué par des ouvriers bien mieux payés que ceux du soleil levant …
        Mais il est tellement plus confortable de s’en prendre aux dirigeants chinois , au medef , aux financiers …
        Et même le jour où les prolos chinois auront fait leur 1936 , la finitude du monde fera tendre la croissance économique vers zéro , donc le chômage .

  3. Vivre et même travailler avec des personnes qui votent FN (des racistes anti-noirs, anti arabes, anti gitans et même anti-pauvres), je le fais déjà et au quotidien, c’est une grande partie de mon métier et je peux même dire qu’avec les collègues, nous cultivons cette cohabitation pour le bien des enfants dont nous avons la charge. Bref, je sais faire, j’y crois même, c’est un peu mon quotidien et ce depuis un certain nombre d’années qui m’autorisent à dire que c’est pour moi un terrain connu et largement pratiqué.
    Par contre, on ne lâche rien, jamais, sur les valeurs en particulier : quand ça ne va pas, on le dit immédiatement. Sinon, le lieu est gagné par le pire. Notre rôle est (aussi) de le repousser, de dire « stop », « non », là est la limite de l’hubris.
    Ici, je fais pareil. Pour moi, insinuer une seule seconde que voter FN ce n’est pas très grave parce qu’on est aussi assez écolo quand même et puis aussi parce que ça rappelle les copains du marché avec qui on rigole bien… non ! C’est une forme de légitimation de l’inacceptable.
    Je fais donc une très grande différence entre une cohabitation en effet nécessaire… et tout risque de légitimation du soutien (exemple, le vote) à ce parti antisémite, raciste, autoritaire, islamophobe, révisionniste… etc…
    Parti qui créera inévitablement beaucoup de violence au fur et à mesure de sa prise de pouvoir (il y a déjà les morts en queue de cortège de ses manifestations, un peu de mémoire…). Ce genre de chose appellera à se positionner et à choisir les modes de résistances (débat sur la violence ou pas par exemple).
    Ainsi, dire que ce n’est pas grave de voter FN, c’est bien le banaliser et donc contribuer à son essor.
    Je ne souhaite pas que Bakoko soit viré d’ici mais qu’il aille jouer ailleurs quand son terrain est de banaliser le vote FN (qu’est ce sinon le banaliser que de dire, « ben quoi moi aussi je suis dans les 11% de leurs électeurs », qu’est-ce sinon le banaliser que de dire « ben quoi, pas grave et même, presque marrant » comme certains commentateurs l’on fait ?).
    Quant à Sophie, virée comme il se doit (et c’est très bien) elle a simplement accéléré sur la pente proposée par Bakoko en passant au cran supérieur : dire en quoi elle juge les thèses du FN si justes et si belles… sur fond de paranoïa typique dans ces cas là. Mais, vous le remarquerez, car vous êtes honnêtes, ce n’est la rançon de la banalisation dangereusement amorcée sur une planche maladroitement savonnée par plusieurs commentaires, à commencer par celui de Bakoko qui se déclare électeur du FN sans complexe… puisqu’il a un ami noir ou marocain ! Le Pen père dit souvent cela d’ailleurs, lui qui avait une maison d’édition où l’on trouvait rien de moins que des chants nazis. Presque pas grave et presque amusant ? Mais non !
    Avons nous tous conscience de cela (banalisation entraînant promotion des thèses FN) ? Il ne me semble pas. Et là oui ça me fait terriblement peur que de le constater.

    1. @PP
      Bon, vous citez à nouveau mon malheureux commentaire (« les copains du marché … ») et çà me fout en l’air encore une fois, alors 3 mots pour répondre, si je peux.
      OUI, vous avez raison je n’ai pas de leçons à donner sur la façon de répondre à Bakoko34, l’envoyer paitre si on veut, lui parler plus posément si on veut aussi, peu importe, tant qu’on arrive à parler.
      NON, mille fois NON, je n’excuse, ni ne cautionne, encore moins défends, ni ses propos, ni sa position, ENCORE MOINS LE FN.
      Non, ils n’ont rien de marrant – quelqu’un comme Sophie me fait carrément peur, –
      Oh non je ne veux rien légitimer ni minimiser : au contraire je cherche comment parler aux électeurs FN pour garder le contact, ne pas les lâcher, essayer de comprendre, essayer d’être entendue.
      Je ne vois pas en quoi c’est plus méprisable que votre propre culture de la cohabitation, comme vous dites.

  4. Sur le « petit territoire » de Fabrice que je fréquente depuis des années , j’aime bien venir « grappiller » des sources d’information très différentes des miennes (J’y ai découvert Piéces et main d’oeuvre par exemple) et bien en dehors de ma culture scientifique bien ancienne ou officielle.

    Ce qui ne m’empêche pas d’y signaler aussi ce qui prend du sens pour moi: ainsi ce matin, j’ai suivi avec beaucoup d’intérêt sur France Culture dans Les Matins, les paroles de Jean Jouzel et Amy Dahan à propos de la COP21. Deux scientifiques engagés et lucides, comme d’autres, au G.I.E.C.

    http://www.franceculture.fr/emission-l-invite-des-matins-cop21-un-accord-durable-2015-12-15

    Ne pas oublier aussi le rôle essentiel du glaciologue Claude Lorius, qu’on peut suivre ici: http://histoire-cnrs.revues.org/5722

  5. Cher Fabrice,
    un grand merci pour cette mise au point salutaire.
    J´ai lu avec attention les échanges qui ont eu lieu sur ce thème si peu réjouissant.
    Cette personne nommée Sophie a aussi infesté le blog Paccalet de ces commentaires. Il est intéressant d´observer que la défense des animaux sert souvent de camouflage aux racistes, aux fanatiques de tout poil. Des fanatiques qui d´ailleurs font consciemment le jeu de ceux qu´ils prétendent combattre, à savoir les islamistes.

    PP,
    merci aussi à vous pour votre prise de position pleine de bon sens mais sans aucune équivoque et pour votre droiture. Vous m´avez impressionnée.

  6. Anna, je crois que nous sommes d’accord après ces précisions et que nous faisons sûrement à peu près la même chose, désolé si je vous ai « foutu en l’air » mais je l’ai très sincèrement été moi même en vous lisant 😉
    Oui à la cohabitation avec les électeurs du FN mais à condition qu’ils sachent qu’il n’y a aucune approbation possible de leurs choix, aucune, il faut être clairs avec eux quand on est dans un espace commun et partagé comme mon travail (une école, qui plus est, institution républicaine pour le meilleur et pour le pire !) et comme, à mon avis, les commentaires d’articles d’un journaliste, et là, Fabrice a bien clarifié sa vision des choses même si j’ai souhaité apporté aussi mes précisions.
    Le FN ne sera jamais un parti comme un autre. Son histoire fasciste et le rôle de l’extrême droite en France empêchent cela et l’empêcheront toujours.
    On ne peut pas s’amuser avec les héritiers du nazisme et de vichy, de l’OAS et de tout le reste qui est nauséabond et qui fait l’histoire de ce parti.

  7. Merci Fabrice. Chacun ses « lignes rouges »! Et je suis bien d’accord avec les tiennes.

    C’est peut-etre la meme « Sophie » qui a ecrit un commentaire du meme genre, qui m’a fait l’impression d’un fluide froid, sur mon genre de « blog » (ma petition en ligne, pas tres victorieuse mais a laquelle, malheureusement, je ne vois pas ce que je pourrais ajouter ou retirer, 3 mois plus tard).

    Mais je trouve la diversite des commentaires assez interessante. Il faut peut-etre plusieurs points de vue pour s’approcher de la complexite d’une situation, dans toute sa richesse, et dans toute sa finesse.

    Un lecteur a ecrit (j’ai oublie qui) que la fascisme s’approche, FN ou pas. C’est surement vrai, malheureusement, mais il est tout aussi vrai que le FN joue pleinement son role de « mechant officiel », dans l’evolution d’une situation qui rend le fascisme de plus en plus probable, de plus en plus acceptable.

    1. Cher Gérard,

      Je me suis mal exprimé, et je prie – façon de parler – tout le monde de m’excuser. On peut et on doit critiquer les religions quelles qu’elles soient. Bien sûr. Mais dans le contexte, je voulais dire : pas question de singulariser l’islam des autres faits religieux.J’ai lu il y a quelques semaines un livre sur les guerres de religion en France, et je le dédie à ceux qui ont oublié les fleuves de sang qu’ont fait couler les Catholiques et, à un degré moindre mais quand même, les Protestants. Bien à toi,

      Fabrice Nicolino

  8. @Laurent, j’ai dénoncé ici des glissements dans des commentairesconcernant le FN, ça ne m’empêche pas dénoncer aussi autant que je le peux les glissements autoritaires propres à l’ex UMP désormais LR (je peux te dire que j’en ai soupé durant les années Sarko et notre désobéissance civile à l’école… et maintenant, j’ai Wauquiez comme futur président de Région… un clone du FN comme l’est aussi Estrosi ou l’autre dont j’ai oublié le nom en Vendée…)… et le PS est aussi très préoccupant : je pense intéressant et même nécessaire de se rapprocher en ce moment des mouvements droits de l’hommistes tels que la Ligue des Droits de l’Homme et Amnesty concernant notre magnifique état d’alerte. J’ai déjà décrit ici mes inquiétudes les plus vives quant à cet état d’exception, porte ouverte à tous les dérapages de l’exécutif. C’est une donnée bien connue de l’histoire politique hélas…
    Donc pour moi, le méchant FN, « officiel » comme tu dis avec raison, ne doit pas cacher le reste, il ne le cache pas, il reste le plus méchant mais cela n’excuse en rien les autres prêts à l’égaler et peut-être le dépasser, qui sait ce que l’avenir nous réserve…
    Oui, le fascisme rampant nous guette… mais je crois qu’il a toujours guetté l’Humanité et elle ne réussit à s’en débarasser qu’épisodiquement, quand elle parvient à s’en prémunir suffisamment et de manière éclairée comme déterminée (le plus souvent après un grand choc comme celui de la Shoah qui a plus ou moins « calmé » tout le monde pendant quelques décennies…).
    Mais je reste persuadé que plus le FN sera fort (en électeurs…) plus les autres s’aligneront dessus comme c’est déjà tellement le cas. La boîte de Pandore est ouverte et bien ouverte, merci notamment à Sarkozy pour cela et à son ex pote Buisson qui a fini par le trahir (seul avantage de la droite extrême : ils passent leurs temps à s’étriper entre eux tant ils ont le culte du chef chevillé au corps jusqu’au ridicule… bref, ils veulent tous être chefs et ça saigne… des intégristes je vous dis !).

    @Martine, merci pour votre message et je tenais à vous dire que oui, je suis d’accord avec vous, le milieu de la protection animale est hélas infesté (c’est du noyautage volontaire) par de nombreuses personnes et autres groupes d’extrême droite, c’est une évidence qui fait s’arracher les cheveux à beaucoup de sincères militants que je connais bien 😉 d’une cause pourtant essentielle et qui le sera de plus en plus : derrière la cause animale se joue aussi a relation à la nature et au monde de notre société…

  9. Merci pour cette mise au point et de ne pas avoir empêcher que Bakoko s’exprime car moi aussi je le pense sincère même s’il se trompe. J’aime venir ici car c’est un véritable espace de débat et de courtoisie et je serais navré que cela change.

  10. Bonsoir Fabrice, bonsoir à toutes et tous.
    Puisqu’il est question de morale, de fraternité, de liberté et d’égalité, de la France telle qu’elle était et telle qu’elle est; un petit lien entre l’histoire et l’actualité:
    https://www.mediapart.fr/journal/france/151215/la-justice-laisse-ferme-le-dossier-dun-massacre-de-tirailleurs-senegalais
    Ousmane Sembene a fait un film très fort sur le sujet, qui le concernait particulièrement en tant qu’ex-tirailleur et que Sénégalais.
    Bonne soirée à vous

  11. F.Nicolino, vous écrivez :

    « Mais il faut pouvoir parler à ses électeurs »

    Je reste perplexe devant ce pronom possessif « ses » ?
    A moins que vous n’ayez voulu dire « ces » ??

    Merci de m’éclairer.

  12. Re-bonsoir,
    je voulais remercier Marieline pour le lien vers le documentaire sur les Awàs en grand péril, grâce à Leroy Merlin, Saint Gobain et toutes celles et ceux qui se fournissent chez ces complices d’extermination et de déforestation (sans oublier les gouvernements brésilien et français, bien sûr) et qu’il est d’autant plus urgent de voir que Survival vient d’envoyer une pétition parce que la solution radicale pour en finir avec le problème Awà a été d’incendier leur territoire, en train de brûler.
    Mais sur notre merveilleux territoire à nous(plus en lien avec mon précédent message), dépassant en nombre la ferme des mille vaches, mais équivalent quant au traitement réservé aux animaux (avec abattage rituel sur l’autoroute, matraquage rituel etc.):
    http://www.bastamag.net/Calais-au-sein-d-un-bidonville-en-etat-d-urgence-devenu-la-honte-de-la-France
    Bon, j’ai plus que ma dose pour ce soir.
    Ciao. Buona notte. Sogni d’oro.

  13. Oui mais nous avons fait notre guerre de religions il y a bien longtemps.et l’époque n’est pas la même.les moyens de communication non plus.rien n’est comparable.aussi être trop dans l’idéalisme éloigne du réel.quelqu’un ´un connaît la réalité des cités ici?moi oui.

  14. Voilà longtemps que je n’ai pas posté ici. Je suis régulièrement ce blog mais de gros soucis de santé m’ont empêché d’y poster.

    Comme très souvent, y compris sur un autre blog et avec d’autres pseudos, je suis en accord avec P.P. Inutile donc de répéter ce qu’il a déjà dit, et mieux que je ne saurai le faire.

    Pour ses interrogations sur l’usage – éventuelle et en dernier recours – de la résistance armée contre une *vraie* dictature, je signale que d’autres se sont déjà posé la question. Et pas n’importe qui puisqu’il s’agit, par exemple, de notre cher et regretté Cabu.
    Je me souviens d’un dessin que je n’ai pas réussi à retrouver dans ma bibliothèque, donc ma description est approximative. Ce dessin était divisé en deux et les deux parties représentaient « presque » la même chose.
    • En haut, une colonne de chars a stoppé après avoir écrasé bon nombre de militants non-violents couchés sur la route. Le commandant qui a arrêté la colonne dit : « on ne peut pas continuer comme ça, il faut trouver une solution ».
    • En bas, presque le même dessin, sauf que le commandant dit : « on ne peut pas continuer comme ça, il faut trouver une solution… pour récupérer les dents en or ». Il s’agissait bien sûr de Waffen-SS
    Ce dessin montrait que même pour Cabu, la non-violence se heurtait à certaines limites et que contre des salopards qui sont prêts à tous les crimes et à tous les génocides, le recours aux armes peut être la seule et tragique issue. Pour éviter toute confusion, je m’empresse de préciser que, pour moi, ce n’est pas le cas de la France actuelle et que tout acte de violence serait extrêmement contre-productif (d’autant que l’on peut soupçonner le pouvoir dit de gauche, comme d’ailleurs la droite, de n’attendre que cela pour justifier des mesures anti-écologistes et anti-altermondialistes réellement liberticides).

    À ceux qui votent FN « pour voir et parce que ce sont les seuls que l’on n’a pas essayés », je signale deux choses.

    1) Si ! Nous les avons déjà essayés (du 10 juillet 1940 à 1944) ou vus à l’œuvre (OAS). Le FN est l’héritier direct du pétainisme et de l’extrême droite putschiste. N’écoutez pas leur discours mais ce qui est dit hors micros et vous entendrez qui ils sont réellement. Comme beaucoup l’ont déjà dit ici, relisez vos livres d’histoire.

    ► S’il y a bien une philosophie et une « idéologie » politique qui n’a jamais encore été essayée dans les pays développés, ce n’est certainement pas l’extrême droite rance, raciste et totalitaire mais l’écologie qui est la seule idée politique neuve de ces deux derniers siècles.

    Ceci étant dit, si vous votez FN, n’oubliez jamais que l’extrême droite totalitaire, que ce soit par le vote ou par les armes, est toujours et partout arrivée au pouvoir grâce à deux catégories de personnes.
    – La première, peu nombreuse, est constituée de salopards plus ou moins psychopathes, en général cultivés et intelligents. Ce sont eux qui dirigent et commandent.
    – Cette « élite » ne serait jamais arrivée au pouvoir sans une masse d’ »idiots utiles », peu cultivés et pas très doués, prête à avaler tous les bobards de la propagande et de ses discours « présentables » (et populistes). Parmi ces « idiots utiles », quelques rares familles sont riches, influentes, sages et obéissantes. Eux ne risquent rien, du moins jusqu’à l’effondrement, et continueront à s’enrichir et à profiter du système.
    – Pour les autres « idiots utiles » (sans pouvoir financier), dans le meilleur des cas, ils vivent sous le régime de la terreur et, pour beaucoup et sans raison apparente, suivent le même chemin que les opposants de la première heure. De l’Allemagne nazie au Chili de Pinochet et passant par l’Italie fasciste, la Grèce des colonelles et bien d’autres, le schéma a toujours été le même.
    En clair, vous aussi en prendrez plein la g… mais vous ne pourrez vous en prendre qu’à vous-mêmes. Contrairement à ce que vous croyez, vous n’y gagnerez rien à moyen terme mais l’ordre social inégalitaire actuel sera encore renforcé. Quand la démocratie a été assassinée, les « idiots utiles » fauchés ne servent plus à rien.

    PS pour éviter les remarque à la c… Le processus est le même pour les dictatures « de gauche » sauf que les « idiots utiles » riches se tirent le plus vite possible avec tous les biens qu’ils peuvent emporter.

    1. Bravo et merci P’tit nouveau pour vos paroles.
      J’ai bien envie d’envoyer ce texte à mon voisin raciste et agriculteur, issu de l’immigration italienne, qui m’a dit le jour des élections « Faut qu’ça change », avec son air d’idiot utile…

  15. Salut,

    Oui, c’est intéressant de parcourir tous vos messages et je le fais régulièrement après avoir lu tes billets, Fabrice, dont j’espère bien sincèrement que tes douleurs s’amoindrissent au fil des jours… Vos derniers échanges sur la progression du vote FN m’amène cette réflexion.

    Ne trouvez-vous pas que, par une sorte de mimétisme malsain, les politiques de tous bords profitent bassement de cette sinistre période pour faire de la surenchère sur les traces du parti d’extrême-droite ?

    De l’état d’urgence, qui permet au gouvernement d’adopter des pratiques de plus en plus liberticides et hors-la-loi, aux déclarations de plus en plus décomplexées de certains leaders d’une droite soit-disant démocratique et républicaine, on assiste à un véritable concours.

    Et ça me semble tout aussi inquiétant que les terribles événements de cette année et les scores du FN. Comme PP, je crois que cette dérive sécuritaire n’est pas à prendre à la légère.

    Comme le dit le proverbe : Seul celui qui ne bouge plus ne sent pas ses chaînes…

    1. « Ne trouvez-vous pas que, par une sorte de mimétisme malsain, les politiques de tous bords profitent bassement de cette sinistre période pour faire de la surenchère sur les traces du parti d’extrême-droite ? » (Sancho):
      Ça me semble tellement évident que je me demande l’utilité du point d’interrogation. Des politiques, de droite comme de gauche, nous enjoignent de monter la garde devant la porte pour « barrer la route au FN » alors que, non seulement ils ont ouvert toutes les fenêtres, mais même détruit tout un pan du mur.

      1. Bonjour « Cultive ton jardin », bien d’accord , j’enlève donc mon point d’interrogation car il était un peu hypocrite, je l’avoue 😉 Heureux de revenir par ici après quelques mois d’absence…

    1. Bonjour,
      qu’est-ce que la haine ? Attention à ne pas utiliser n’importe quel mot pour n’importe quoi. Cet article relate des faits qui ont notamment donné lieu à une plainte. La justice tranchera. S’il fallait haïr toutes les personnes qui commettent des faits répréhensibles légalement ou moralement, il ne nous resterait plus d’énergie pour agir positivement… la haine étouffe d’abord celui qui hait, autant qu’elle peut tuer celui qui est haï.
      Cela ne veut pas dire qu’il faut fermer les yeux et ne pas vouloir savoir ce que font nos élites, de quelque bord qu’elles soient d’ailleurs. Un élu, encore plus, devrait être exemplaire. Nous en sommes, hélas, très loin. Un conteur, un poète, a fait dire à l’un de ses personnages (qui se situe dans un siècle antérieur) : « plus un homme a de pouvoir, plus il fait froid auprès de lui. Un voleur peut être digne d’amour, de confiance, un roi, un pape, jamais ».

  16.  » Il faut apprendre à vivre avec ceux qui ne nous plaisent pas, (…) nous partageons la même société qu’eux, quoi que nous pensions. »
    oui, je souscris Fabrice, et de toutes façons nous n’avons pas le choix.

    Où je ne souscris pas , c’est avec … « J’espère être suffisamment clair : pas un mot ici contre les musulmans ou l’islam. Pas un. »

    Et pour quoi donc ?
    pourquoi l’islam aurait un traitement de faveur ?
    Toute religion est critiquable, toute. Christianisme, judaïsme, paganisme, islam, bouddhisme, … On a le doit de « croire » et de pratiquer les enseignements de ces religions. On a le droit également de ne pas être d’accord et de les critiquer, et même de ne pas les supporter. Au même titre que toute philosophie de vie, spirituelle ou athée.
    Pourquoi un traitement de faveur envers l’islam ?

    Si vous le voulez bien, vous pouvez lire ou relire Soumission de Michel Houellebecq et 1984 de Boualem Sansal, cela vous ouvrira quelque peu les yeux.
    Mais reprenons par le commencement.
    C’est quoi l’islam ?
    Islam veut dire, justement, soumission. Sous-entendu soumission à Dieu.
    Déjà, on peut ne pas accepter ce programme …
    L’islam est né dans les sables du désert d’Arabie au 8ème siècle, dans une région où les tribus arabes de l’époque étaient païennes, ou juives, ou chrétiennes.
    Mahomet a grandi à leur côté, voilà pourquoi il se réfère à eux, et voilà pour quoi dans la 1ère partie de sa vie il accepte les juifs et les chrétiens. Et pourquoi certains passages du coran sont tolérants à leur égard.
    Passons sur la révélation du coran : l’archange Gabriel qui lui dicte pendant des années le texte du coran … A -t-on le doit de ne pas y croire ???
    Mais après l’égire, Mahomet, de caravanier du désert, devient chef de guerre; Il faut imposer la nouvelle foi, et dans une société violente ce sera par les armes.
    Il multiplie les razzias, les pillages d’autres tribus, les enlèvements de femmes, les massacres (une tribu juive en entier), a des esclaves, et, cerise sur le gâteau de nos jours, de polygame devient en langage d’aujourd’hui pédophile, puisque son épouse préférée, Aïcha, a été mariée à 8 ans, et le mariage consommé à 10 ans …
    Doit-on continuer ?
    A-t-on encore le droit de ne pas souscrire à ces choses ??
    Et c’est dans cette deuxième partie de sa vie que les passages du coran deviennent très agressifs vis-à-vis des mécréants, apostats et autres non-musulmans, avec comme châtiment l’impôt pour les mécréants ( qui deviennet des dhimmis, des citoyens de second ordre) et la mort pour les autres …
    A-t-on le droit de critiquer cela ou faut-il se taire ??
    Voilà pourquoi dans le coran, qui n’est pas un ouvrage chronologique, on peut trouver des passages d’amour et des passages de haine.
    ET voilà pourquoi aussi on n’est pas obligés d’apprécier ce genre de prose.
    OK, c’était au 8ème siècle, mais le christianisme de l’époque n’était pas bien fin non plus, n’Est-ce pas. Oui mais il a su ou a été contraint d’évoluer, tandis que l’islam … c’est soi-disant la parole de Dieu révélée, donc on ne peut pas y toucher !!
    sinon, fatwa … peine de mort … attentats … massacres …

    Bien sûr qu’il y a des musulmans intégrés, respectueux du pays dans lequel ils vivent, de même qu’il existe en islam un courant spirituel et méditatif ouvert qui s’appelle le soufisme.
    Mais bon sang, on a le doit d’y croire à toutes ces bondieuseries, de même qu’on a le droit de ne pas y croire !
    et le devoir d’y faire passer l’esprit critique.

    Si ce n’est plus possible de dire les choses clairement concernant l’islam, ou toute autre religion, si c’est devenu un tabou, alors ne débattons plus, ce n’est même plus la peine de discuter.
    Mais dans ce cas je ne pourrai plus rester sur ton blog Fabrice.
    A mon grand regret.

  17. Pas un mot contre les Musulmans, soit. On ne critique pas les personnes. Mais pas un mot contre l’Islam ? Pourquoi l’Islam ne serait-il pas chose critiquable comme n’importe quel objet ? L’Islam ou n’importe quelle croyance humaine serait-elle tabou ? Ce serait très décevant. Et la libre pensée alors ?

    1. JanusB,

      J’ai déjà répondu à Gérard. Je me suis très mal exprimé. Bien entendu, on peut et on doit critiquer l’islam…à la condition pour moi qu’on ne se limite pas à cette forme religieuse. Mille excuses pour ce malentendu.

      Fabrice Nicolino

      1. amis-e-s (?) critiques de l’Islam, du Bouddhisme, du Christianisme, du Judaïsme, j’ai envie de vous demander : pourquoi ici ? Pourquoi interpeller Fabrice sur ces sujets ? Je ne trouve que 5 articles dans la catégorie religion(s) de ce blog. Il y a bien d’autres lieux où s’écharper ou débattre plus ou moins paisiblement sur ces questions. Ici, il me semble qu’il est plutôt question de la Terre, de la vie sous toutes ses formes, menacée, à défendre, et personnellement, je préférerais que ça continue.

  18. cher Fabrice, j’avais compris le « pas un mot sur » comme s’il vous plait, pas de préjugés, stigmatisation, de mise de tout le monde dans le sac, de jugement à l’emporte pièce … contre n’importe quelle catégorie (je ne trouve pas mieux) de personne.

  19. Le problème, lorsque l’on critique les religions, c’est la tentation de les opposer… j’ai tendance à en chercher les points communs, façon de dire finalement que tous les croyants sont frères… ennemis ou pas.
    En ce qui me concerne, j’avais écrit sur ma page Facebook cette « profession de foi », après l’attentat contre Charlie Hebdo :
    « Je ne suis persuadée que d’une chose, c’est qu’aucun dieu ne préside à ma destinée et que si les religions ont pour racine notre condition humaine, c’est à dire notre conscience de la mort, elles ont pour assises nos sociétés, et leurs préceptes ne visent qu’à régir notre vie quotidienne dans la soumission à leurs règles. »
    C’est la raison pour laquelle je respecte infiniment ce en quoi chacun croit au fond de lui-même, si cela l’aide à vivre, mais pour laquelle je n’accepterai jamais de me soumettre à un dogme quelconque. Vous remarquerai que je n’ai pas écrit « je sais que », mais « je suis persuadée que »… L’athéisme, j’en suis consciente, est aussi une forme de croyance, même si de plus en plus de connaissances sur notre passé renvoient à leur vrai statut de légendes les textes qui parlent de la création du monde et de la vie. Reste qu’il est infiniment difficile de penser que la vie n’a pas de raison d’être ni de but à poursuivre. Jamais je n’essaierai d’arracher à quiconque ce qui peut donner un sens à la sienne, sauf si c’est la haine de l’autre.

  20. Bonjour à tous,
    Fabrice, un peu hors sujet mais je rebondis sur les commentaires que vous pouvez parfois laisser passer (et il en est peut-être de même pour des messages).
    Le 26 octobre dernier, dans celui adressé à planetesansvisa@yahoo.fr, je vous proposais un lieu de séjour/convalescence. Avez-vous pu le lire ? Autrement dit, est-ce que cette adresse « yahoo » est encore valable ?

    P’tit nouveau, j’espère que vous allez mieux vous aussi ; je partage entièrement votre avis du 16/12 à 4:13 sur le FN : les « idiots utiles » oublient vite les leçons de l’histoire… C’est désespérant.
    Bien à vous

  21. Salut à tous,

    Juste un petit mot pour rappeler que ça fait quand même trois fois que Fabrice s’excuse.

    Moi aussi (bien sûr) j’ai été surprise de cette fin de texte – et pas d’accord – mais, connaissant l’homme, je savais que ça ne pouvait pas être sa pensée. À noter que Mouton noir, suite à la réponse de Fabrice, a posté « Je m’disais aussi ! » mais que – problème avec son ordi – le message n’est pas passé.

    Bref, Fabrice est quand même journaliste à Charlie, non ? Avec le courage et la liberté de pensée que ça implique.

    Donc… même si vos arguments sont recevables (oh combien !)… on se calme… siouplaît !

  22. J’ai du mal à imaginer que cette phrase de Fabrice, dont il a par ailleurs reconnu la maladresse, ait pu donner lieu à tant de malentendus.
    On connaît bien cette ruse des racistes, dont « Sophie », à l’évidence, fait partie, de se cacher derrière une attaque contre l’islam pour s’en prendre à toute une population. Le texte sec « pas un mot sur l’islam », c’était plutôt « enlève ton masque, on t’a reconnue ». Personne, connaissant ce blog, ne pouvait le comprendre autrement.

  23. Anne-Lise et Jeanne Guiader,
    complètement d´accord avec vous.
    Sincèrement, je ne vois pas l´utilité d´un tel débat, surtout ici. D´ailleurs, je ne me suis même pas posé de question en lisant la fameuse dernière phrase qui a échauffé certains lecteurs. Je l´ai comprise comme un avertissement aux racistes et aux sectaires, et dans le contexte actuel il me semble logique de citer l´islam et les musulmans plutôt que le shintoïsme ou le zoroastrisme, non ?

  24. Pour rappel à certains ici, le bouddhisme n’est pas une religion, c’est une philosophie. On pourra dire blablabla, mais non, le bouddhisme n’est pas une religion.
    Et aussi… qu’est-ce qu’on en à foutre du FN? Sérieusement, vous ne croyez pas que ces idées dirigent déjà la France. C’est la vraie dictature, les CRS tapent à fond, les préfets sont plus qu’autoritaires dans bien des départements et laissent passer des marches aux flambeaux d’extreme droite dans certains. Quel rempart au FN? Aucun. Leur discours républicains vous y croyez encore?
    Et la censure? « La censure est la limitation arbitraire ou doctrinale de la liberté d’expression de chacun ». Vive la démocratie donc?

    1. « le bouddhisme n’est pas une religion » (Alain)
      Disons quand même que c’est une croyance, non? Parce que la réincarnation, hein, ça dépasse quand même un peu la simple philosophie.
      Par contre, je suis bien d’accord que le FN et ses idées sont depuis pas mal de temps bien installés dans la place, et que « nos » politiques, de droite comme de gauche, se foutent de nous en nous enjoignant de lui « barrer la route ».

    2. Désolée mais le bouddhisme est la religion de beaucoup de pays d’Asie avec tous les travers que cela peut impliquer.

      Bien sûr c’est aussi une philosophie ô combien passionnante quand on s’y plonge un peu.

      N’empêche, il existe un clergé bouddhiste et même des moines bouddhiste qui soutiennent la junte militaire en Birmanie…

        1. Un lien qui explique le rôle de ‘collabo’ du haut clergé avec la junte

          http://www.iris-france.org/docs/kfm_docs/docs/observatoire-religieux/iris-obs-rel—bouddhisme.pdf

          Bien sûr les moines de base en contact avec les gens ont joué et continuent à jouer un rôle libérateur.

          N’empêche, quelques uns continuent à tuer et persécuter les musulmans.

          http://www.liberation.fr/planete/2015/05/01/birmanie-des-bouddhistes-prechent-la-haine-plutot-que-le-zen_1282125

          http://www.marianne.net/birmanie-folie-integristes-bouddhistes-100237747.html

          Les humains sont capables du meilleur comme du pire.

          Ce n’est malheureusement pas la religion qui les empêche de nuire à leur prochain, bien au contraire ; et trop souvent ils s’emparent de leur foi pour tuer et éradiquer l’autre sous prétexte que seule leur croyance est juste.

          Pauvres humains !

          Il y a encore du chemin à parcourir pour que les consciences s’ouvrent davantage à l’amour, à la paix, à la beauté de la vie.

          1. « Des violences contre la minorité musulmane qui serait orchestrée par le pouvoir militaire. »

            1/Je note le conditionnel « serait »
            2/ nulle part il est dit que les moines Bouddhistes mèneraient des exactions
            3/ qu’une partie de la population extrémiste et de confession bouddhiste par tradition, se comporte mal est fort possible…de là à dire que les moines en sont les auteurs est un pas trop rapidement franchi, et qui n’honore pas le prétendu journaliste de Marianne

            Cdlt

  25. Plutot que de se prendre la tete avec des questions debiles et faussement « religieuses » du type l’Islam est-il soluble dans la Republique, exigeons que la Republique soit un peu moins soluble dans daech. Pour ceux qui n’ont pas envie de mettre du sang d’Arabe -pas que musulman, mais chretien aussi- dans leur moteur, n’achetez plus le petrole de daech vendu en France par Exxon-Mobil, le plus gros client de daech, sous les marques ESSO et MOBIL. Un petrolier de la companie de daech-erdogan vient de livrer sa cargaison a la raffinerir Mobil de Fos sur Mer.

    1. Bien d’accord avec vous Laurent Fournier. Lorsque j’ai dit cette semaine à quelqu’un qu’il fallait arrêter d’acheter le pétrole de Daech, cette personne m’a répondu « mais il n’est quand même pas raffiné à Cressier ». J’ai souri tristement. Cressier c’est dans mon pays de montagnes et de lacs, et surtout, sa raffinerie est approvisionnée via Fos sur Mer.

      1. Oui! On nous rebat les oreilles avec le boycott des territoires occupes et d’Israel, il faut le faire il faut pas le faire, mais le boycott de daech c’est quand meme plus important financierement, et aussi plus urgent non? Alors voila, faites chauffer google, trouvez qui fait quoi, et que chacun decide de sa conduite! Les sous c’est aussi ca qui compte.

  26. Bonjour à tous,
    Comment se fait-il qu’un parti « fasciste » puisse présenter des candidats à toutes les élections dans un pays comme le nôtre ?
    Pourquoi a-t-on refusé de l’interdire à gauche comme à droite ?
    Il me semble avoir trouvé la réponse !

  27. Je le répète le bouddhisme n’est pas une religion. Mais certains, comme toujours, dénaturent les choses pour en faire autre chose. C’est ce qui est arrivé au bouddhisme.

    1. Le Bouddha à peine parti il y avait 18 sectes différentes se réclamant de son enseignement…

      Les humains ont le chic pour compliquer les choses…

  28. Couper les vivres à Daech en n’achetant plus leur pétrole, en bloquant leurs comptes bancaires, en ne leur fournissant plus d’armes… c’était ma première réaction. Hélas, il semble que leur méchant pétrole soit difficile à démêler du gentil pétrole des « autres », et que leur argent ne soit pas si facile à repérer (faute de bonne volonté?) dans les paradis fiscaux.
    Restent les armes, qui finissent entre leurs mains, et de toutes façons ne peuvent guère être divisées entre gentilles armes qui tuent le méchants et méchantes armes qui tuent les gentils. On me chuchote que le commerce des armes est en plein boom.

    1. Voyons, ne melangeons pas les metiers!!! En tant qu’architecte je ne demande pas a mes clients de demeler mes gentilles maisons qui ne s’ecroulent pas, de mes mechantes qui tuent leurs occupants! De meme, n’achetons plus un litre de Mobil ou Esso jusqu’a ce que Exxon-Mobil fournisse la preuve verifiable qu’ils n’achetent plus de petrole a daech. Et ce ne sont pas les declarations inverifiables de Loic Le Floch-Prigent qui donneront le change: Il dit que le petrole de daech est « invendable en France » parceque tout petrole a un « ADN ». Et alors? L’ADN il est verifie ou pas, et par qui? Ce ne sont pas des gens qui jusqu’a hier donnaient encore des armes a daech, qui ont toujours attendu que daech evacue une raffinerie avant de la bombarder, qui n’ont jamais detruit un seul convoi de camions-citernes… a qui on peut faire confiance pour verifier cela…

  29. Salut à toutes et tous,

    Si vous ne l’avez pas encore vu, allez voir le superbe documentaire « Demain » co-réalisé par Cyril Dion et Mélanie Laurent et financé par des milliers de donateurs.

    Ou comment des utopies deviennent réalité dans de nombreux domaines (économie, éducation, agriculture, énergie, démocratie) et un peu partout sur notre planète … C’est un film qui fait vraiment du bien !

    http://www.colibris-lemouvement.org/comprendre/demain-le-film

  30. Ne pas acheter le pétrole de Daech ? C´est bien joli mais comment le reconnaître ?
    Et puis finalement, les fournisseurs de pétrole sont tous des criminels ! Que dire de l´Arabie Saoudite, du Quatar, des Emirats arabes réunis ? Ce sont des des régimes politiques pourris jusqu´au trognon, dirigés et soutenus par des nouveaux riches, des ploucs à la mentalité et aux moeurs moyennâgeuses !
    Le mieux serait encore de boycotter TOUT le pétrole, cette énergie fossile de malheur !
    Qui détruit inoxerablement notre terre et nous rend si vulnérables face aux cinglés de tout genre. Il faut combattre Daech, c´est un fait incontestable, mais il faut aussi combattre le système inique dans lequel nous vivons et que nous entretenons par nos habitudes de consommation pour le moins imbéciles.

    1. Non! Il ne faut pas tout melanger dans un « tous pourris »! A moins que vous ne preniez plus ni voiture ni moto ni car ni bus ni rien qui marche au petrole! Mais si vous utilisez ne serait-ce qu’un peu, ne serait-ce qu’indirectement, un peu de petrole, alors vous ne pouvez pas l’acheter, meme indirectement, a l’ISIL et pretendre que vous ne saviez pas.

      J’oubliais, il n’y a pas que Exxon-Mobil (marques ESSO et MOBIL en France) il y a aussi BP qui achete du petrole a l’ISIL. Ne mettez pas du sang dans votre moteur.

      http://www.veteranstoday.com/2015/10/26/mike-harris-bp-exxonmobil-benefit-from-daesh-oil-smuggling/

      http://www.veteranstoday.com/2015/12/03/isis-oil-tied-to-kurdistan-erdogan-and-lots-of-american-tanker-trucks-shipped-from-houston/

      http://www.voltairenet.org/article189653.html

      Comme vous pouvez le remarquez, dans les liens au-dessus, les Americains s’occupent des Americains, les Francais des Francais. C’est la bonne demarche. Balayons devant notre porte avant de denoncer les voisins. Et puis c’est plus efficace.

  31. Merci à ceux qui s’y enferrent de faire un minimum d’efforts pour sortir de la pensée binaire : on doit s’opposer de toutes nos forces au fascisme du Front National, cela n’empêche pas, au contraire (!), de dénoncer les dérives des autres partis et le fascisme rampant en les combattant aussi avec fermeté et détermination. Mais pourquoi donc l’un empêcherait l’autre ? Je suis sidéré de le lire souvent ici chez certains, sidéré ! Pourquoi voir le monde en noir et blanc ? Pour une seule raison inavouable : on trouve que finalement, le FN, c’est pas si grave.

    Et bien ce glissement est insupportable et je me battrai jusqu’au bout pour en sortir.
    Nous avons, nous écologistes, bien mieux à proposer, c’est évident. Alors allons-y au lieu de chercher des solutions lamentables, des drames historiques sinistres, bien connus et réchauffés qui ne feront que précipiter d’avantage l’intensité du chaos sanglant qui s’annonce.

    A lire certains commentaires ici (peu mais quand même, c’est insistant…), auprès de personnes que je trouve pourtant le plus souvent éclairées, je m’aperçois que la situation politique de notre pays (et du monde) est encore pire que je ne l’imaginais : il y a ceux sur qui je pensais un peu naïvement compter qui flanchent du côté mou de la force, celui qui a toujours permis la venue des pires atrocités.

    La prise de pouvoir du FN est l’une de ces atrocités possibles (car nécessairement porteuse d’autres atrocités traditionnelles à l’extrême droite…). Et bien entendu, d’autres atrocités à venir ET EN COURS sont aussi à dénoncer (Etat d’urgence liberticide et ses aggravations potentielles, coupables de la double catastrophe écologique -climat et biodiversité- toujours au pouvoir, etc…)

    Réveillons nous et soyons créatifs, organisés, lucides, unis et bien plus forts pour éviter le pire. Le temps presse… Et de grâce, halte à la vision binaire : c’est le meilleur moyen de se prendre le mur de plein fouet dans un monde que l’on sait complexe, multiple, nuancé.

  32. L’exemple même du dérapage qui risque de se généraliser et qu’il faut dénoncer en sortant de la vision binaire du type « ils font pire que le FN alors le FN pourquoi pas ? ».
    Ca ne vient pas (directement) du FN, c’est sous le pouvoir actuel donc sous gouvernement PS que ça se passe (comme l’affaire Rémi Fraisse…), et l’Etat d’urgence prolongé laisse augurer que ceci risque fort de se multiplier et de s’aggraver hélas. Et en même temps, c’est évident qu’un FN à 40 % permet cela beaucoup plus facilement (regardez les noms des jeunes victimes de ce système).
    Ces policiers soudards peuvent donc remercier tous les électeurs du FN de leur donner cette forme de carte blanche tacite (et c’est peut-être ça le plus grave : ils se sentent pousser des ailes au cul….) pour les pires dérapages (et ce n’est qu’un début) :

    http://www.lemonde.fr/police-justice/article/2015/12/18/espece-de-libanais-de-merde-connards-sales-noirs-des-adolescents-portent-plainte-pour-violences-policieres_4834472_1653578.html

  33. Laurent Fournier,
    je ne sais pas à qui s´adresse votre dernier post, mais au cas où j´en serais en partie la destinataire, je tiens à préciser que « tous pourris » désigne les états nommés dans mon commentaire. Cela me semblait assez clair. Et ces états, on ne peut pas les appeler autrement. Ce ne sont pas des démocraties, ce sont purement et simplement des dictatures, où le fric fait bon ménage avec l´obscurantisme et la répression. Il n´existe pas de presse indépendante, l´opinion publique est baillonnée, la condition des femmes est désastreuse, sans parler du sort indigne fait aux travailleurs migrants réduits à l´esclavage, comme c´est le cas au Quatar. Dans ce petit état tribal richissime, 94 % de la main-d´oeuvre sont constitués par des travailleurs étrangers, pour la plupart venus d´Asie. Des travailleurs forcés de se lier à un seul et unique employeur qui leur consfisque leur passeport. Violences et salaires non payés sont le lot de ces misérables.
    Je conseille vivement la lecture de l´ouvrage écrit par Nicolas Beau et Jean-Marie Bourget, « Le vilain petit Quatar, cet ami qui nous veut du mal ».
    A la place des fans de foot qui suivront le mondial en 2022, j´aurais drôlement mauvaise conscience. Parce qu´il en aura crevé pas mal, de travailleurs migrants, sur les chantiers pharaoniques des stades et des infrastructure nécessaires au grand cirque.

    Une dernière remarque, Laurent Fournier, j´aime bien votre conclusion, vous avez un humour pince-sans-rire tout à fait « british »

    1. Chere Martine, je suis bien d’accord avec vous sur le Quatar, la famille Seoud etc. Mais en l’occurence je ne suis ni sujet de sa majeste Exxon-Mobil (je n’ai pas de passeport Quatari) ni sujet de la famille Seoud (je n’ai pas non plus de passeport Saoudien). Donc ma position n’a que peu d’influence sur ces pays. En revanche, en tant que citoyen Francais je peux et je dois faire tout ce que je peux pour que le gouvernement de mon pays, les entreprises de mon pays, n’ordonnent ni ne participent ni ne profitent de crimes contre l’humanite. Ne serait-ce que parce que la France pretend etre democratique, qui est un argument a double tranchant: Si je laisse mon gouvernement faire des crimes de guerre tout en respectant (plus ou moins) les formes de la democratie, alors en tant que citoyen j’en deviens legalement co-responsable. Et les autres citoyens du monde, mes enfants, seront en droit de me demander, « qu’as-tu fait lorsque des pays entiers furent rayes de la carte sur ordre du gouvernement elu de ton pays? ». Et au moins, je peux des aujourd’hui eviter d’acheter des produits des entreprises qui commercent avec daech. A chacun de se renseigner, ce n’est deja plus du « complotisme », plusieurs pays ont ouvert des enquetes officielles, il y a deja des journalistes assassines, des generaux et des juges en prison, pour avoir denonce cela. Si ces gens ont trouve le courage de s’opposer, nous pouvons au moins faire le minimum, de notre confort et de notre securite.

  34. Bonsoir Monsieur Nicolino

    Cet espace vous appartient, il est donc normal et indiscutable que vous en fixiez les règles. Je vous ai déjà remercié pour la qualité et la gratuité de ce blog : en contre partie (je vous suis depuis 2008), j’achète vos livres et cela tombe bien car ils sont souvent bons et très intéressants (je vous dois d’avoir revu totalement ma position sur les nécrocarburants mais là n’est pas mon sujet).
    Sur le FN, parti que je combats sur un plan intellectuel mais dont je respecte les électeurs (car nous devons à minima cohabiter), je trouve que nombre d’arguments avancés ne sont pas exacts et du coup, desservent les idées que l’on veut défendre. Quelques exemples :
    – Il est faux de dire que le FN = pétain. En 1940, le mouvement nationaliste s’est rallié à Pétain oui, mais une partie de ce mouvement à rejoint De Gaulle. Vous aviez vous même M Nicolino produit un article exceptionnel sur un individu issu de cette mouvance qui a rejoint le général et connu ensuite une évolution et un parcours de vie exceptionnel. Son nom hélas m’échappe.
    – la description de l’électorat du FN me ferait éclater de rire si le sujet n’était pas aussi intellectuellement sérieux et grave : les premiers électeurs de ce parti sont les ouvriers qui ne sont de loin pas des racistes ou des skinheads !! L’électorat du FN s’étend de plus en plus aux classes moyennes et aux petits patrons qui ne sont pas plus ou moins racistes que n’importe qui d’autres mais qui en ont simplement marre, marre de ne pas s’en sortir, marre de travailler comme des malades et de ne pas boucler leurs fins de mois et qui sont probablement très en colère de se faire traiter de raciste ou de pétainistes, ce qu’ils ne sont pas.
    – immigration : le sujet brûlant par excellence et qui me concerne, étant moi même descendant d’un espagnol qui a fuit le franquisme. S’il est absolument dégueulasse, immonde, pourri de stigmatiser une personne en raison de ses origines, sa religion etc (ce que fait une partie de l’électorat du FN), une autre partie, comme moi d’ailleurs qui ne vote pas pour ce parti, s’interroge simplement et légitiment sur notre capacité à accueillir correctement et dignement toute population quelle qu’elle soit. Si certains pensent que c’est un crime de se poser cette question, je m’interroge sur le bon sens de notre société
    – interdire ce parti !! Très bonne idée. Pourquoi ne pas casser le thermomètre dès lors que l’on a de la fièvre ?
    Vu qu’il y a visiblement de nombreuses personnes qui mentionnent 39-45, je les invite ardemment à visionner le film « La Vague ». Ce film impressionnant montre comment le processus et la montée du nazisme peuvent se reproduire aujourd’hui, à notre époque, alors que nous savons. Depuis la fin du Général de Gaulle, les politiques désastreuses entreprises sur les plans sociaux, économiques et environnementaux nous ont conduit au désastre et ont mis le FN aux portes du pouvoir. Il est aujourd’hui trop facile de traiter les électeurs de ce parti de nazis sans une compréhension fine des problèmes. Je pense qu’une réponse intellectuellement sérieuse au FN commence par cette autocritique, féroce et sans concession. Bonne soirée. Laurent

    1. Laurent, concernant les réfugiés , vous, dont la famille a connu cette chose là, avez-vous oublié que l’humanité existe,la solidarité existe, et qu’il ne peut seulement être question de chiffres qui mettraient en cause votre petit confort personnel.Petit confort que vous avez, j’imagine, aujourd’hui , parce que des humains ont tendu la main ,un jour ,aux membres de votre famille.

      1. Bonjour Marieline

        Je suis bien d’accord : c’est pour cela que je dis qu’il faut s’interroger sur notre capacité à accueillir DIGNEMENT les gens, quelles que soient leurs origines. C’est raciste de revendiquer la dignité pour mes frères et soeurs humains ? C’est raciste de trouver dégueulasse d’accueillir des étrangers dans des conditions indignes ? Pour ce qui est de la solidarité, Marieline, il faut juste que vous sachiez que mon grand père a été accueilli en 39 en France dans des camps de concentration. Oui, vous avez bien lu, des camps de concentration ! Tapez sur WIKIPEDIA : camps de concentration d’ARGELES, là où était mon grand père. Cela ne m’empêche pas d’aimer la France dans sa diversité (culturelle, religieuse etc…). Croyez moi si vous voulez ou non mais de voir que des descendants d’immigrés votent FN me débecte, tout autant que la pensée binaire de certains (le bien le mal, comme c’est simple…) Cordialement

        1. « C’est raciste de trouver dégueulasse d’accueillir des étrangers dans des conditions indignes ?  »

          NON, ce n’est pas raciste. Ce qui est, franchement et irrémédiablement raciste, c’est de préférer les voir crever à nos frontières plutôt que de les accueillir, dignement ou pas.

          Oui, on a « accueilli » les espagnols fuyant Franco en les mettant dans des camps, oui c’était indigne et dégueulasse. Aurait il été préférable de fermer la frontière pour les laisser massacrer par les franquistes sous prétexte de ne pas pouvoir (vouloir) les accueillir « dignement »?

          On a de même, plus tard « accueilli » les harkis dans des camps. Une partie des harkis. Car d’autres, on les a laissé massacrer en refusant de les embarquer. C’était mieux?

          Quand vous dites que nous devons accueillir dignement les migrants, je vous suis. Quand vous dites que, faute de les accueillir dignement, il faut les refouler… mais vous êtes plus malin que ça. Vous vous « interrogez ».

          Et moi, je ne m’interroge plus à votre sujet, j’ai compris où vous vous situez. J’ai compris que vous faites partie de ceux avec qui je ne discute pas.

        2. Laurent, mon grand père aussi ,est resté enfermé trois longues années dans un camp du sud de la France, par erreur du gouvernement français.
          Malgré cela il n’a jamais voulu retourner en Espagne, alors qu’il y avait un hôtel en bord de mer.Et alors ? Malgré cela, la France l’a sauvé, si elle l’avait rejeté, il aurait été fusillé.
          A combien de milliers de personnes refuse-t-elle aujourd’hui ce secours , sous prétexte de conditions d’accueil pas digne ?
          Où est la priorité , Laurent ??

    2. « …une autre partie, comme moi d’ailleurs qui ne vote pas pour ce parti, s’interroge simplement et légitiment sur notre capacité à accueillir correctement et dignement toute population quelle qu’elle soit.  »

      Cela fait justement parti de ce que le FN (et ses complices souterrains, de droite comme de gauche) nous mettent dans la tête. Oui, nous pouvons accueillir dignement beaucoup plus de migrants que nous ne le faisons. À mon avis, tous ceux qui voudront bien de la France comme pays d’accueil. À condition, bien sûr d’en faire le choix acrif, et par ailleurs de ne pas laisser s’évaporer des milliards en gaspillages, corruptions, fraudes fiscales, malversations de toutes sortes.

      D’innombrables bénévoles s’y investissent déjà, il suffirait de les aider un peu, ou même, simplement, de cesser de les combattre, pour qu’une grande partie de ce travail d’accueil soit effectif. Ensuite, bien sûr, on aurait besoin d’une vraie politique d’accueil, les bénévoles ne peuvent pas, quand même, tout faire.

      Par ailleurs, nous devrons, de gré ou de force, mal ou bien, accueillir ces migrants, car si la noyade en mer, la traversée des déserts, les murailles de barbelés, l’asphyxie dans les camions, la mort sous leurs roues ne les arrêtent pas, qui les arrêtera, et à quel prix?

      En ne voyant pas l’urgence, l’inéluctabilité, de cet accueil, en propageant cette analyse erronée qu’on « ne peut pas », vous faites partie, sans le vouloir bien sûr, de ceux qui ne votent pas FN mais apportent de l’eau à son moulin. De ces hommes de bonne volonté trompés certes, mais qui sont aussi, à mon sens, responsables de se laisser tromper.

      Car nous devons TOUS être vigilants.

    1. Chere Martine, oui la mefiance est de mise. Pour ma part j’ai le plus grand respect pour les journalistes qui font l’effort de chercher et de recouper des informations qui ne leur soient pas « livrees pretes a publier » par Reuters ou les services de presse du gouvernement.

  35. @ Laurent, votre phrase est pourrie ,
    « L’électorat du FN s’étend de plus en plus aux classes moyennes et aux petits patrons qui ne sont pas plus ou moins racistes que n’importe qui d’autres  »
    Je refuse d’être assimilée à des gens qui « comme nous tous seraient plus ou moins racistes »…c’est bien ce que vous voulez dire , n’est-ce pas, et là vous BANALISEZ le racisme ! Votre pensée est tordue monsieur, je me demande vraiment qui vous êtes.
    Un pion du FN ?
    Fabrice, fais gaffe, Sophie déguisée est de retour .

    1. Bonjour Marieline

      Votre argumentaire est insultant : je n’y répondrai donc pas. Je constate simplement avec désolation qu’il n’est pas possible de défendre une position de pacifiste. Oui pacifiste c’est à dire d’éviter le piège d’un conflit par le bas où les Français, de toutes origines, religions se mettraient sur la gueule pendant que nos gouvernants qui ont conduit le FN aux portes du pouvoir (et demain au pouvoir, vu le niveau d’argumentation des opposants) n’auront pas à rendre des comptes (comme ils n’auront pas de compte à rendre pour la crise écologique). Je vous laisse donc Marieline prendre les armes contre ces salauds de fascistes qui ne sont plus ni moins que vos voisins, vos cousins et peut être même certains de vos amis pendant que nos gouvernants rigoleront bien du chaos qu’ils ont semé. La guerre contre mes concitoyens : sans moi désolé et libre à vous de me voir comme un pion du FN, même si la pensée binaire me désole et l’association avec eux me navre. Cordialement.

      1. @Laurent,Je suis aussi pacifiste, puisque je continue de discuter avec mon voisin.
        Je suis en très bons termes avec lui, et loin de moi l’idée de lui faire du mal. Je le prend juste pour un malade qu’il faut essayer de soigner. Car pour moi,le racisme est une sorte de maladie de l’esprit , ne croyez-vous pas Laurent ?
         » Ces salauds de fascistes », comme vous dites, et là vous me prêtez des pensées insensées , d’où votre manipulation, d’accord avec toi Anne J,sont à mon sens des malades. La propagande violente de la télé développe chez eux cette peur irrationnelle de l’autre, mais à d’autres époques, sans télé, ceux là existaient aussi, alors ..
        Ils n’ont pas besoin d’armes contre eux, mais de psychiatres et de livres d’histoire.
        Je n’ai pas apprécié votre manière très très molle d’être pacifiste, ..en mettant tout le monde dans le même panier de crabes,en voulant vulgariser cette manière d’être. Franchement, on a le droit de se poser des questions, et heureusement, mais posez-les en votre nom. merci.
        Quant aux immigrés, il n’y a pas de questions à se poser,la France est capable de les accueillir ,vous rendez-vous compte de l’état de richesse et d’infrastructures dans lesquels on vit ??
        Correctement et dignement sont des adjectifs qui permettent de faire trainer les choses en longueur, et qui nous éloignent de notre humanité .
        Ma famille n’a pas été accueillie correctement et dignement, mais elle a été secourue par la France, puis elle a fait son chemin.
        C’est bien le secours que l’on doit aux autres en danger de mort qui est le plus important, avant de s’interroger pendant des heures si c’est une manière assez correcte et digne. Qu’en pensez-vous, Laurent ?
        Lisez » Les Bienveillantes », un petit chef d’œuvre qui vous fera toucher du doigt la complexité de la nature humaine.
        Vous avez décidé de couper court sur ce sujet, mais il est un peu trop facile de balancer des propos sujets à discussion, et de ne pas y répondre.
        Donc, merci de répondre à mes deux questions pacifistes .

  36. Le pétrole de Daech ?

    Je te signale pour ton savoir, que ce sont, les sites signalés comme parlants de complots, qui ont divulgué en premier, ce qui se cachait derrière le trafic de pétrole. Depuis des mois …. Alors que les journaux grassement payés par l’État, ne se sont pas même posé la question, comment et d’où viennent, les finances pour pouvoir subvenir à une telle logistique guerrière.

    Tiens, cadeau, en voila un que tu pourras rajouter à ta liste.

    http://www.les-crises.fr/

    Tu es priée de ne pas mettre les gens dans l’embarras, quant au boycott du plein d’essence. Est tu au courant que cela est interdit par la loi? Veux-tu que nous allions tous au gnouf, ou quoi?

    🙂

  37. Désolée de faire un hors-sujet, Fabrice, pendant que ça bataille dur sur le sujet de la censure et du FN, mais pendant ce temps là, le gouvernement veut poursuivre le massacre des loups. Aussi, en prévision de la grande manif du 16/01/16 à Lyon, voici la campagne de financement lancée sur Ulule :
    http://fr.ulule.com/manifestation-loups/

  38. Bonjour Monsieur Nicolino

    Un dernier mot pour ne pas encombrer d’avantage le blog et susciter des réactions guidées par l’émotion alors que je tente de parler à la raison. Si un malade à la fièvre, nous pouvons casser le thermomètre et insulter la fièvre en disant qu’elle n’existe pas, qu’elle est là pour de mauvaises raisons. A titre personnel : je chercher à comprendre d’où vient la fièvre pour la combattre et guérir le malade. Je pense que le FN est équivalent à une très forte fièvre pour notre pauvre société bien mal en point. Et si par ailleurs, refuser la guerre avec mes voisins et revendiquer des conditions d’accueil dignes pour les étrangers (d’où qu’ils viennent) et être un pion du FN et c’est banaliser le racisme, je préfère ne pas argumenter d’avantage. Cordialement. Laurent PS : je ne répondrai à plus aucun sujet sur le FN qui nous éloigne de la mère des batailles : la crise écologique.

    1. Cher Laurent,

      Vous êtes ici le bienvenu. On a le droit – et le devoir – de se poser des questions. Et votre façon de le faire ne me pose aucun problème. Cela dit, bien sûr, retour à la « mère des batailles ».

      Fabrice Nicolino

  39. @Marieline,
    je me suis fait la même réflexion que vous. Ces gens reviennent toujours à l´assaut. Il y a eu cet affreux Patrick Z, que j´appelais Zorglub, puis Sophie. Une fois démasqués, les zélateurs du FN s´adaptent, se font plus discrets mais ils n´en demeurent pas moins tout aussi nocifs et extrêment dangereux.
    Il faut être drôlement sur ses gardes avec cette propagande qui tente insidieusement de justifier ce qui ne peut l´être, à savoir le vote FN.
    Je suis d´accord avec PP, la prise de pouvoir du FN serait atroce. Et pour la première fois, si ce désastre devait se réaliser, je serais heureuse de ne pas vivre en France. Même si dans certaines régions (ancienne RDA) l´extrême-droite allemande reprend fortement du poil de la bête, elle ne menace pas encore le fonctionnement démocratique du pays comme c´est aujourd´hui le cas en France.

      1. Voila …. et nous deux, nous allons rester avec les belles choses, en faire aussi, tout plein, et laisser ceux qui veulent continuer à débattre sur le vilain gros coincoin.

        Vilain qui d’ailleurs, ne sert de fusible que pour les manipulateurs. Qui de plus, ne sortira jamais, faisant office de tampon à gogo. Les manipulateurs n’ont besoin de nul pour allumer la mèche d’une guerre civile. Ils sont la mèche déja allumée.

        http://www.ledauphine.com/politique/2015/12/16/presidentielle-temps-en-moins-pour-les-petits-partis

        https://www.youtube.com/watch?v=aphJLhSWcno&spfreload=10#t=77

        ——–

        Un moment d’humanité

        19 Décembre 2015,

        Lors d’un sauvetage d’oiseaux blessés, le cygne s’enveloppa autour du cou de son sauveteurs.

        Habituellement, les cygnes sont très territoriaux et n’aiment pas la compagnie des humains, mais Richard Wiese a vécu un émouvant et merveilleux moment, au cours d’une opération de sauvetage exécuté avec plusieurs de ses amis d’une fondation qui aide et sauve les oiseaux blessés en Angleterre.

        Voici comment il décrit ce moment:
        «Je l’ai soulevé, pressé doucement sur sa poitrine pour qu’il se sent en confiance et en toute sécurité. Après quelques instants, le cygne a cessé de résister et s’est littéralement enroulé autour de mon cou. Je pouvais sentir son cœur battre avec le mien. Je voulais fermer mes yeux afin de profiter de ce moment complètement merveilleux et ce sentiment lorsque vous sentez une vraie connexion « Trust- mutuelle » quand un animal se rend compte que vous ne lui voulez  » aucun mal « .

        🙂

  40. Nous sommes bien d’accord : la « mère des batailles » est évidemment la double crise écologique (du climat ET de la biodiversité).
    Et justement, c’est pour cela qu’il est important de ne pas se fourvoyer, de ne pas perdre de temps avec les fausses solutions ou même, celles qui non content de nous faire perdre un temps précieux, aggraveraient encore la situation.
    Présenter le vote FN comme un solution entre exactement dans ce cas de figure.
    @Laurent, quand je parle de la nécessité (oui, avilissante) de prendre les armes contre le FN, je parle évidemment des bras armés du FN qui, en cas de prise de pouvoir seront triples : police, armée et milices restés loyaux (il y a toujours des milices avec l’extrême droite. Les polices municipales armées en seront sûrement… d’où le danger de les armer aujourd’hui… leur lien direct avec les petits potentats locaux ont de quoi inquiéter… imaginons la Police municipale de Béziers par exemple…).
    Bref, la violence contre le FN, ce sera contre ses propres exactions, en dernière limite, et en aucun cas contre ses électeurs bien entendu…! Même s’ils sont à la fois responsables et coupables d’une situation qui ne manquera pas de devenir insupportable pour tous.
    J’ai déjà expliqué combien je suis forcé de cohabiter avec des électeurs du FN et combien je le fais volontairement et bien entendu, pacifiquement dans le cadre de mon travail. Il n’a jamais été question de quelque violence que ce soit à leur égard !
    Quand on parle de violence vis à vis du FN, ce n’est pas pour se montrer gratuitement violents avec n’importe qui … c’est simplement que dans les situations violentes que le pouvoir FN créera, nous n’aurons parfois guère le choix.
    Réduire cette réflexion à une apologie de la violence et à fortiori de la violence « contre ses concitoyens » est une erreur intellectuelle.
    Il y a je trouve chez certains ici une méconnaissance de ce que pourrait être un Etat totalitaire et quels exactions criminelles ce dernier serait prêt à mener comme c’est le cas pour tout pouvoir totalitaire. Il ne s’agit pas seulement (et même, plus du tout!) de simplement cohabiter avec ses voisins !
    J’en reviens à ce que je disais : habitués à vivre dans un monde relativement très démocratique, on peine à imaginer ce que serait un pouvoir autoritaire en France… Cela nous pousserait à bien autre chose que de devoir se montrer violent envers des concitoyens, ce qui est complètement hors de propos. C’est uniquement pour se protéger et se défendre face aux exactions de milices violentes (y compris armée ou police restés loyaux) qu’il faudra se rabaisser à prendre les armes ou le maquis (ce qui revient au même) ou a fuir si on le peut.
    Enfin, nier les liens entre le FN et le pétainisme ne tient pas la route une seule seconde. Inutile pour moi de revenir dessus, il suffit de se documenter un minimum de façon sérieuse pour le constater.
    Je termine vraiment : lutter contre la venue d’un pouvoir totalitaire est pour moi COMPLETEMENT lié à « la mère des batailles » c’est à dire à celle consacrée à sortir de la double crise écologique.
    Donc, non, il n’est pas hors de propos de dénoncer le FN ici. Et de dénoncer aussi tous ceux qui retardent les bonnes solutions à la crise écologique, y compris à gauche. J’ai toujours agi pour le dénoncer… et Fabrice aussi bien entendu (il n’y a qu’à penser à son départ de Politis) !
    Ce qui ne signifie en rien de renoncer à l’héritage du mouvement ouvrier. Encore une fois, halte à la pensée binaire : le monde est complexe et pas noir ou blanc, les réponses aux crises actuelles ne peuvent pas rester en mode binaire sous peine de se fourvoyer dramatiquement. Comme cela l’est de croire un seul instant que le vote FN peut résoudre quoi que ce soit. Au contraire : il aggrave tout et nous fait perdre un temps précieux… voire la vie au bout d’un moment, ça j’en reste persuadé. Face à un pouvoir totalitaire, c’est évident.
    Imaginez un instant les manifs contre Sivens ou ND des Landes avec un pouvoir FN… ce n’est pas seulement la mort de Rémi Fraisse que nous aurions à déplorer.
    Ce n’est déjà guère reluisant avec un pouvoir PS (ou UMP/LR) et il faut le crier partout… de là à se jeter dans les bras du FN pour obtenir mieux, il y a un monde !

  41. Laurent, vous dites avoir du respect pour les électeurs du FN , mais d’évidence, vous n’en avez pas pour les lecteurs et commentateurs de ce blog ( sauf notre hôte, on dirait) au vu de votre ton pour le moins condescendant et moralisateur!
    En tout cas, je trouve que vous illustrez parfaitement le fait qu’on ne peut débattre avec une personne de mauvaise foi. Car si vous étiez de bonne foi, vous auriez lu attentivement les multiples commentateurs, sur ce billet et sur un autre antérieur, et vous vous seriez aperçu de la finesse de certaines analyses. Et tous ces commentaires mis bout à bout nous donnent une lecture probablement assez réaliste de la situation. Et une belle palette arguments multicolores!
    Mais cela n’est pas suffisant pour vous, on se demande bien pourquoi!

    Pour réagir tout de même un peu à vos commentaires que je n’aime pas car je les trouvent manipulateurs, autant sur le fond que sur la forme, vous souhaitez que l’on se réfère à un film de fiction, qui lui-même se réfère à l’expérience personnelle d’un professeur d’histoire dans les années soixante aux Etats-Unis et nommée la « troisième vague ». C’est une affaire intéressante, en effet.
    Mais attendez, ce film ne reflète pas la réalité!
    Ce n’est pas un documentaire étayé sur le néonazisme en Allemagne ou sur les électeurs du FN en France.
    Et vous, vous utilisez cela comme argument pour nous prouvez que nous ne serions que de simples benêts face à une réalité qui nous échapperait.
    Le moins que l’on puisse dire, c’est que vous ne manquez pas d’air, car comme référence, c’est un peu limite, non?

    Et pour en revenir à la vraie expérience des années 60, elle traite essentiellement de manipulation mentale sur un groupe de scolaires et des mécanismes psychiques à actionner pour y parvenir. Ce serait ce que ce professeur a réussi à démontrer.

    Alors si l’on se réfère, comme vous nous le proposez, à ce film, les électeurs du FN sont des êtres immatures, manipulés mentalement par le parti du même nom (et donc inconscients des conséquences de leurs choix). C’est donc pour cela qu’ils votent à l’extrême droite sans être eux-même d’extrême droite…
    Alors, oui, c’est surement le cas pour certains! Et Marine Le Pen, étant avocate de profession, est parfaitement à l’aise dans l’utilisation de la rhétorique.
    Mais je trouve que ça ne colle pas avec le reste de votre discours qui tend à démonter que l’électorat frontiste, parfaitement capable de s’interroger simplement et légitiment sur les tous sujets de société, serait donc plus au fait, et donc plus excédé, plus frustré, plus malheureux, plus à plaindre et plus légitimement en colère que « le reste » de la population. Et que c’est de cette « juste »colère que naîtrait l’envie d’une politique d’extrême droite ( mais toujours sans être d’extrême droite car si on dit qu’ils le sont ils se mettent en colère et il ne faut pas froisser un voisin qui s’y voit déjà, au Pouvoir!).

    Vous ne parlez soi-disant pas en votre nom, (et vous insistez beaucoup la dessus) mais au nom des autres, et vous faites tout votre possible pour justifier et banaliser des votes d’extrême droite tout en prétendant parler à la « raison » et non à l’émotion.
    Et l’on pourrait presque lire dans vos propos une pointe de menace, quand à la cohabitation avec les électeurs frontistes. Est-ce cela la « raison »?
    Seriez-vous une sorte de porte parole des électeurs frontistes?
    Je puis vous assurer que ceux qui sont mes voisins n’ont pas besoin de porte parole. Ils savent s’exprimer et par plus d’un moyen!
    Alors dites-moi, Laurent, quel respect accordez-vous aux citoyens qui ne pensent pas FN?
    Je ne suis pas d’accord non plus avec Fabrice sa vision de vous. Mais ça, ça le regarde.

  42. Je reviens sur ce que je viens de vous écrire en m’apercevant que c’est un peu long… pour ceux qui n’ont pas le temps, ouvrez seulement le premier lien ci-dessous, imprimez vous en mini (économie de papier!) les quelques pages de Casto et … savourez les pendant vos congés de fin ou de début d’année en pointant bien ce qui nous éloigne définitivement de toute allusion au FN… et aux autres partis !
    Pour les chanceux qui ont davantage de temps, lisez le second livre sans hésiter 😉
    J’écrivais donc :

    Pour se réconcilier tous (oui tous !) autour de la « mère des batailles », je crois, j’espère, pouvoir vous proposer deux lectures de Castoriadis.

    L’une concerne la politique et montre assez clairement combien la notion de parti politique ne vaut plus grand chose, en tout cas, elle ne vaut pas qu’on y place autant d’espoir que nous en venions à nous diviser (lien vers la version mini-brochure A5):
    https://infokiosques.net/IMG/pdf/c.pdf
    Cela montre que non seulement le FN (bien entendu!) mais aussi les autres partis politiques ne seront jamais à la hauteur face à la complexité du monde qui n’est ni noir, ni blanc, je le répète (j’ai déjà cité cette référence à Casto, mais suite à nos échanges parfois tendus, ça fait du bien de le relire).

    L’autre concerne les actes d’un colloque. Lecture tout à fait accessible. Et ce qui est très réjouissant, c’est qu’un ensemble de jeunes chercheurs y ont contribué. Si Casto est mort en 1997, sa pensée n’a pas fini de nous servir, bien au contraire !
    « AUTONOMIE OU BARBARIE – LA DEMOCRATIE RADICALE DE CORNELIUS CASTORIADIS ET SES DEFIS CONTEMPORAINS » Ed. Le passager clandestin, 341p., 18 euros.

    Oui, l' »AUTONOMIE » est la solution contre la barbarie, bien entendu ! … et en aucun cas le vote FN.

    Lisez… et faites lire !

    Et qu’on ne me dise pas que c’est de la branlette intellectuelle : ce sont les fondements même de nos sociétés qui sont à revoir, or ils sont assis sur plus de 2000 ans de philosophie et d’épistémologie.
    Pourquoi croyez vous que les Verts et EELV – et même les Assos de Protection de la Nature, allons-y !- passent leur vie à se planter et à produire le pire ? Mais parce qu’ils sont sans réels FONDEMENTS ou pire parcequ’ls sont restés sur les anciens… Il n’y ont jamais pensé (je le sais, j’en étais et j’ai suivi les travaux de la commission culture des Verts pendant quelques années … peu, si peu de choses concernant un changement de civilisation ! Or la culture, c’est avant tout notre manière de traduire notre civilisation…).
    Croire que l’on va changer le monde sans repenser ses fondements est aussi la pire des illusions : le penchant naturel des choses reviendra avec plus ou moins de force (le triomphe des réactionnaires – en cours- et, comme toujours, l’éternel retour du fascisme ou du totalitarisme…) et privés de fondements, c’est le même monde que nous risquons de rebâtir, avec les mêmes horreurs… La pensée, la réflexion ne doivent pas stériliser mais féconder nos actions, plus que jamais.
    Ce sont des balises extrêmement précieuses contre les dérives les plus évidentes (le FN) et les plus pernicieuses (croire aveuglement en la science ou en EELV pour résoudre nos problèmes par exemple !)
    Vous voyez bien que cette crise est une crise de civilisation, qu’elle est foncièrement philosophique et même, surtout, anthropologique donc qu’elle touche à cela même qui nous fait hommes et Etres humains ! voir nos relations avec les espèces non-humaines et la proportion (légitime!) que cela prend.
    Et… plus qu’une crise, c’est donc vraiment à la fin d’une civilisation que nous assistons.
    Attention que par la force des choses ou par mollesse, n’en ressorte pas une autre encore pire que celle que nous quittons ! Du prêt à penser fascisant est dans les starting-blocks pour cela, de daesh au FN…
    Oui, nous devons réfléchir (et prendre du temps pour cela : « travailler plus pour gagner plus » en ce sens aussi c’est criminel !) réfléchir et agir, réfléchir pour agir, fidèles à notre destinée naturelle d’Etres humains : il s’agit aussi de se montrer à la hauteur de nos responsabilités. On ne peut pas à la fois être la cause si mortifère et puissante de l’Anthropocène et fuir en s’enterrant la tête dans le sable comme si tout pouvait continuer de la même façon…
    Enfin, je ne crois pas un seule instant que la seule juxtapositions d’alternatives (et j’en suis et il faut en être bien entendu !) aussi louables qu’elles puissent être suffira par enchantement à nous faire basculer vers un monde plus vivable au présent comme au futur. Oui nous avons besoin de tous les « colibris »… mais compter uniquement là-dessus est un terrible leurre.
    Je reviens sur la pépinières extrêmement riche d’alternative présentes depuis les années 60 aux USA. Est-ce que cela a une seule fois fait flancher cette civilisation du pétrole, de l’atome et du canon ? Pas une seule seconde… car il manque un ciment commun pour éviter l’épuisement des générations les unes après les autres. Il est temps de le sentir pour réussir à se lever tous ensemble !
    Il nous faut des rails communs, des éléments de pensée commune.
    Au boulot et… bonne lecture à tous 😉
    Mais… lire Casto ou ce qui parle de lui est souvent du pur bonheur, de clui qui dégage enfin des possibles généreux et lucides.
    Mes amitiés profondes à TOUS les lecteurs et commentateurs de Planète Sans Visa et… plein de belles et bonnes choses pour toi Fabrice en ce « bout d’an » comme on dit dans mon Sud natal… et … merci pour ton soutien à notre cohabitation avec le monde : le soutien du loup pour la manif du 16 janvier à Lyon.
    On s’y retrouve tous ?! Chiche !

  43. Quand les Musulmans protègent les Chrétiens contre les mercenaires d’Al-Qaeda/CIA:

    http://www.presstv.ir/Detail/2015/12/22/442806/Kenya-alShabab-Muslims-Mandera-Christians-

    Voila la vraie laïcité, qui n’est pas haine de l’autre mais fraternité: Des Musulmans protègent, au nom de leur religion et au péril de leur vie, des Chrétiens qu’ils ne connaissent même pas, simples co-passagers rencontrés au hasard d’un trajet en car, contre les mercenaires financés par l’empire… sans dieu!

    Mais comme cette histoire ne cadre pas trop bien avec le récit officiel, (« religion = violence, haine de la religion = paix, religion = Islam ») on ne la trouvera probablement pas dans la presse hexagonale. D’ailleurs ça en dit long sur la « soumission »… Mais bien sur rien ne fera changer d’avis ceux qui ont tout compris.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *