Merci à Nicolas Hulot

J’ai sévèrement secoué Nicolas Hulot à plusieurs reprises, et notamment après sa nomination au ministère de la Transition écologique. Il n’a guère aimé, et je comprends, car cela n’était pas agréable. Est-ce que je le regrette ? Non. Est-ce que je recommencerai ? Sûrement. Ai-je si peu que ce soit modifié mon jugement sur Emmanuel Macron (ici) ? Non.

Je me sens donc à l’aise pour remercier chaudement  Hulot, qui a eu un magnifique comportement sur le dossier de Notre-Dame-des-Landes. Il se trouve que dans les derniers mois, j’ai eu à agir dans cette sombre affaire, et j’ai pu voir de près le ministre au travail. Je ne sais pas si la décision aurait été différente sans lui, mais je le crains bel et bien, rétrospectivement. Que ceux qui aboient avec facilité et souvent sottise contre lui retiennent, au moins aujourd’hui, leurs cris.

Moi, qui connais Hulot depuis tant d’années, et malgré tout ce qui nous sépare, je tiens à le remercier publiquement et à lui renouveler mon estime et mon affection.

Fabrice Nicolino, le 17 janvier 2018

 

 

39 réflexions au sujet de « Merci à Nicolas Hulot »

  1. Non pas lui ,pas vous!
    ¨Et les heureux récipiendaires iront comme de juste vanter le fort engagement « écologiste » de leur maître¨
    C’est la lutte sur le terrain qui est la seule responsable de l’abandon du projet. Macron n’avait pas les moyens d’évacuer la zad … nous aurions été des milliers à défendre la zone en plus de l’opinion.

    1. Sauvage jeanpierre,

      Ma foi, pensez ce que vous voulez. J’ai constamment depuis plus de dix ans soutenu cette bagarre, bien avant que les zadistes n’existent. Et soutenu de même ces derniers quand tant les accablaient. Hulot n’est pas celui qui a obtenu cette victoire. Il a juste joué sa partition. Le combat écologiste m’aura appris que dans un écosystème, il ne faut mépriser aucune dimension, aussi improbable qu’elle paraisse à qui ne sait pas voir. Je maintiens donc la totalité de ce tout petit papier.

      Fabrice Nicolino

    2. et oui, et ces ont les assoces “ACIPA”,”Les naturalistes en Colére” et “Copain” assoce des paysans contre l’aéroport,ce sont les civils, qui ont gagné,l’instrumentalisation des victoires par les politiques ,boff,Hulot n’y est pour rien sauf que il avait mis cela dans la balance en prenant son poste ,,Macron a joué finement,Hulot n’est en rien dans cette victoire, ce sont les 40 ANS de lutte sur le terrain et la législation européenne qui a sauvÉ la zone humide, biodiversité,vive les tritons dorés et tout les autres bêtes sur place, car c’est grâce a elles ,sur le plan juridique, merci a l’Europe, que ils ont pu tenir aussi longtemps,Hulot n’ a jamais été écolo,juste un incantateur médiatique,franchement Fabrice,ta naiveté est incroyable.
      Merci au vivant et a tout ces habitants, en espérant que les récupérations des terres ,qui vont être revendues plus chères par l’état aux paysans ,va pouvoir être cédées aux habitants qui sont sur le terrain pour 1 € symbolique.

        1. ce n’est pas que cela me convient,Fabrice, c’est la réalité du monde ,tu sais comme ,je connais tant ces sujets,les luttes pour sauver le Vivant,ne se gagnent que grâce aux citoyens, et pas ‘aux manoeuvres des politicards, voir le Larzac où je fus,Mittemitte a eu le courage et. avec panache,de venir sur place pour nous annoncer la bonne nouvelle et a laissé 6000 hectares a tout ceux de la haut, n’oublie pas a petite morale obligée de Hulot,hier,minable obéissance aux gérants qui gouvernent, les vilains de la ZAD vont devoir partir ,les gentils rester si c’est possible, les manoeuvres sont raides ,voir le prix des terres a racheter,l’etat hausse la note,helas,bon,on est pas encore dans la Coopérative Intégrale de Barcelone, où se sont les “squatters” géniaux,genereux, qui mettent les jardins. a dispositions des urbains qui viennent faire un potager pour la survie, magnifique,un peu rikikiki tout ça,Hulot est pathétique.Bien a toi.

  2. Merci Fabrice
    Je suis très touchée de tes remerciements publics à Nicolas Hulot.

    Hier j’étais déçue qu’il n’apparaisse pas aux côtés du Premier Sinistre alors qu’on avait droit à la tête de croque-mort du Sinistre de l’Intérieur…

    Je suis tellement contente que le bocage soit préservé.
    C’est une belle claque pour tous les va-t’en-guerre.

    Si seulement la France pouvait renoncer à l’enfouissement des déchets radioactifs à Bure… et aussi protéger les terres agricoles à EuropaCity, Val Tolosa et partout ailleurs.

    Rêvons !

  3. J’ai toujours pensé Hulot sincère, sur NDDL et sur tout le reste. Il y a juste qu’il est d’une naïveté qui nous perdra tous.
    Va-t-il réussir à dépasser ça maintenant que c’est terminé pour NDDL ? On ne peut que l’espérer…
    Il reste quand même les conditions de l’évacuation et puis surtout, TOUT, TOUT, TOUT le reste dans le cadre d’un gouvernement ultra-libéral…

  4. D’ailleurs, sur les dégâts de l’ultrralibéralisme Macronien (comme celui de Berlusconi, Tatcher, Reagan, Sarkozy, etc… = rien de nouveau à l’horizon absolument rien hélas…!) ceci :

    “Des mesures pour lutter contre les recours abusifs dans l’urbanisme

    Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des territoires, a reçu ce jour le rapport de propositions de Christine Maugüé, conseillère d’État, pour un traitement du contentieux des autorisations d’urbanisme plus rapide et plus efficace. L’objectif sous-jacent est de mettre un terme aux recours abusifs. Les propositions du rapport couvrent quatre champs de simplification et d’accélération : la réduction des délais de jugement, la consolidation des autorisations existantes, l’accroissement de la stabilité juridique des constructions achevées et l’amélioration de la sanction contre les recours abusifs. Ainsi, pour la réduction des délais de jugement des recours, les mesures les plus importantes proposées par le rapport consistent à l’interdiction pour un requérant de demander au juge la suspension de l’autorisation au-delà d’un certain délai ; la fixation d’une date au-delà de laquelle il est impossible de soumettre aux juges de nouveaux arguments pour le requérant ; ou encore, la mise en place d’un délai de jugement à dix mois pour certains projets.”

    Et ceci :

    http://www.liberation.fr/france/2018/01/17/notre-dame-des-landes-une-victoire-ecolo-qui-donne-des-ailes_1623257

  5. Bonjour Fabrice,
    J’espère que tu vas bien et que tes séquelles de ce jour terrible s’estompe peu à peu.
    En ce qui concerne Hulot, et contrairement à P.P (plus haut), je ne le crois pas naïf. Je pense surtout qu’il a face à lui de redoutables lobbyistes et collègues plus ou moins cornaqués.
    Sur NDDL, il a fait preuve d’une opiniâtreté qu’il faut saluer et il était, à mon sens, bien conscient qu’il y avait là une ligne rouge à ne pas franchir. Il a tenu bon et, oui, il faut saluer là son courage.
    J’ai lu ce matin dans l’Obs cet itw du philosophe Dominique Bourg : Abandon de Notre-Dame-des-Landes : “La France a changé de civilisation” (https://www.nouvelobs.com/planete/notre-dame-des-landes/20180116.OBS0753/abandon-de-notre-dame-des-landes-la-france-a-change-de-civilisation.html#xtor=EPR-1-%5BObsActu8h%5D-20180118)
    Sic : “Notre-Dame-des-Landes est le signe que nous entrons dans de nouveaux paramètres pour ce qui concerne la décision publique : les activités économiques sont redevenues un moyen, et non plus une fin.”
    Inutile de te dire combien j’aimerais qu’il en soit vraiment ainsi.
    Mais, même si c’est encourageant, ce n’est pas gagné.
    Bien cordialement
    Alain

  6. merci aussi à vous Fabrice
    merci à tous ceux qui ont beaucoup donné de leur temps et bien au delà, là-bas dans cette zone humide…pour “quelques arpents de marécages”;
    j’oserai aussi dire merci à monsieur Philippe
    je crois qu’il faut beaucoup de courage pour prendre et porter cette décision très politiquement incorrecte, et ne pas” hurler avec les loups” qui demandent toujours plus de sévérité avec les petites gens mais sont d’une grande bienveillance avec les brasseurs de millions, pactoles dont on ne sait pas toujours l’origine ou le bien fondé.
    L’avenir puisse-t-il donner raison @ Alain.

  7. Reste à avoir la même décision pour la LGV Bordeaux-Dax, et là ce n’est pas gagné, pas de ZAD, juste des producteurs de vins qui s’inquiètent pour leurs terres.

  8. Jeudi 18 janvier 2018 :

    Les trois dernières années sur Terre, les plus chaudes jamais enregistrées.

    Les trois dernières années ont été les plus chaudes jamais enregistrées sur la Terre, a averti jeudi l’ONU en révélant des chiffres qui montrent un rythme “exceptionnel” du réchauffement au regard des données collectées depuis l’ère pré-industrielle.

    “Il est désormais confirmé que les années 2015, 2016 et 2017 sont les trois années les plus chaudes jamais enregistrées”, a annoncé l’Organisation météorologique mondiale (OMM), agence spécialisée de l’ONU.

    Selon l’OMM, ces trente-six mois “s’inscrivent clairement dans la tendance au réchauffement sur le long terme causée par l’augmentation des concentrations atmosphériques de gaz à effet de serre”.

    Toutes les analyses montrent par ailleurs que les cinq années les plus chaudes dans les annales ont été enregistrées depuis 2010, a précisé la Nasa.

    https://www.romandie.com/news/ZOOM-Les-trois-dernieres-annees-sur-Terre-les-plus-chaudes-jamais-enregistrees/882010.rom

  9. Bonsoir Fabrice,
    Quand j’ai entendu la décision du gouvernement au sujet de NDDL, outre ma joie de voir ce projet absurde et destructeur abandonné, c’est à vous que j’ai pensé en premier.
    Moi aussi je me suis posé beaucoup de questions au sujet de Nicolas Hulot et je rejoins votre analyse.
    Mes grands-parents ont vécu à Cléden-Cap-Sizun près de Plogoff et aujourd’hui je vis près de Nantes donc je suis sensible à ces sujets… Et il y en a tant d’autres…
    Continuons la lutte pour le vivant sous toutes ses formes !
    Amicalement,
    Steph

  10. Alain, lucide, ce n’est pas naïf ! Je crois Hulot naïf sur le plan stratégique (stratégie politique) et globalement. C’est absolument certain que pour NDDL, cela n’a pas été le cas, il n’y a eu là aucune naïveté. Mais… même si très très heureux de cette issue (bien qu’ encore inquiet par la ZAD…), je sais, nous savons, que NDDL, comme le Canal Rhin-Rhône pour Voynet ou Superphénix, tout ceci, ce sont des donnant donnant qui valent pour acceptation de s’engager dans le gouvernement. Reste voir maintenant… tout le reste.
    Et…je veux bien être optimiste mais… de là à dire que c’est la preuve que la France change de civilisation (cf Dominique Bourg)… franchement, très franchement, je ne demande que ça ! J’espère mais pour le moment… comment dire… je doute encore beaucoup ! Après… si joue le rôle d’une prophétie auto-réalisatrice, pas de pb, je signe ! 😉
    Mais allez, ne surtout pas bouder la victoire NDDL ;-)))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))

  11. Pour compléter le message de P.P (18 janvier 2018 à 4:20 ), un décret passé beaucoup trop inaperçu.
    ————————-
    Décret n° 2017-1845 du 29 décembre 2017 relatif à l’expérimentation territoriale d’un droit de dérogation reconnu au préfet

    Publics concernés : administrations, préfets, citoyens, collectivités territoriales, entreprises, associations.
    Objet : expérimentation par les préfets d’un droit à déroger aux normes réglementaires.
    Entrée en vigueur : le texte entre en vigueur le lendemain de sa publication.
    Notice : le décret vise à évaluer, par la voie d’une expérimentation conduite pendant deux ans, l’intérêt de reconnaître au préfet la faculté de déroger à certaines dispositions réglementaires pour un motif d’intérêt général et à apprécier la pertinence de celles-ci. A cet effet, il autorise, dans certaines matières, le représentant de l’Etat à prendre des décisions dérogeant à la réglementation, afin de tenir compte des circonstances locales et dans le but d’alléger les démarches administratives, de réduire les délais de procédure ou de favoriser l’accès aux aides publiques.

    Article 1
    A titre expérimental et pendant une durée de deux ans à compter de la publication du présent décret, les préfets des régions et des départements de Pays de la Loire, de Bourgogne-Franche-Comté et de Mayotte, les préfets de département du Lot, du Bas-Rhin, du Haut-Rhin et de la Creuse ainsi que le représentant de l’Etat à Saint-Barthélemy et à Saint-Martin et, par délégation, le préfet délégué dans les collectivités de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin peuvent déroger à des normes arrêtées par l’administration de l’Etat dans les conditions fixées par les articles 2 à 4.

    Article 2
    Le préfet peut faire usage de la faculté prévue à l’article 1er pour prendre des décisions non réglementaires relevant de sa compétence dans les matières suivantes :
    1° Subventions, concours financiers et dispositifs de soutien en faveur des acteurs économiques, des associations et des collectivités territoriales ;
    2° Aménagement du territoire et politique de la ville ;
    3° Environnement, agriculture et forêts ;
    4° Construction, logement et urbanisme ;
    5° Emploi et activité économique ;
    6° Protection et mise en valeur du patrimoine culturel ;
    7° Activités sportives, socio-éducatives et associatives.

    Article 3
    La dérogation doit répondre aux conditions suivantes :
    1° Etre justifiée par un motif d’intérêt général et l’existence de circonstances locales ;
    2° Avoir pour effet d’alléger les démarches administratives, de réduire les délais de procédure ou de favoriser l’accès aux aides publiques ;
    3° Etre compatible avec les engagements européens et internationaux de la France ;
    4° Ne pas porter atteinte aux intérêts de la défense ou à la sécurité des personnes et des biens, ni une atteinte disproportionnée aux objectifs poursuivis par les dispositions auxquelles il est dérogé.

    Article 4
    La décision de déroger prend la forme d’un arrêté motivé, publié au recueil des actes administratifs de la préfecture.

    Article 5
    Dans les deux mois qui précèdent la fin de l’expérimentation, le préfet adresse au ministre de l’intérieur et, pour Mayotte, Saint-Barthélemy et Saint-Martin, au ministre chargé des outre-mer un rapport d’évaluation.
    Ce rapport précise notamment la nature et le nombre des dérogations accordées, les motifs d’intérêt général qui les ont justifiées et apprécie les effets de l’expérimentation au regard de ses objectifs. Il fait état, le cas échéant, des contestations et des contentieux auxquels les dérogations ont donné lieu.
    Une synthèse de ces rapports est transmise au Premier ministre par le ministre de l’intérieur.

    Source : https://www.legifrance.gouv.fr/eli/decret/2017/12/29/INTA1731553D/jo/texte

  12. TraLalala youppie tagazouuu la vie est belle et on va enfin nous foutre la paix avec cette histoire de gros fric lamentable. Quel cauchemar ! On en a bavé en Loire-Atlantique, il y a eu des grosses pressions, du chantage, des représailles,et des coups pourris qui nous tombaient dessus de tous bords, car des crapules, il y en a partout et nous en avons fait les frais, c’était du délire complet… Alors je ne boude pas ma joie que toute cette merdaille s’arrête, et que cette destruction n’aura pas lieu parce que ça me rendais malade les bulldozers dans ce si beau bocage (le bocage, c’est sûrement une des meilleures chose que l’humain ai réussi a faire en harmonie avec les autres espèces…) 
    Je ne sais pas qui était la Dame des Landes, mais c’est sûrement elle qui a sut convoquer les forces diverses et variées pour sauver cet endroit…merci belle Madame !

  13. Et maintenant, le loup !
    Que pensez-vous du projet de Plan National d’Action 2013-2018 soumis à consultation publique jusqu’au 29 janvier ?

  14. Je crois qu’il faut avant tout remercier tous les militants. S’il n’y avait pas eu cette lutte acharnée, le site aurait été envahi par les multinationales, salopé…
    J’ai écouté l’annonce de l’abandon, et à ce moment, même le premier ministre m’a paru moins antipathique… 🙂 Pourtant, il n’y est pour rien.

    Pour le glyphosate, Hulot n’a pas promis mieux que Royal; on reculerait plutôt.

    Les centrales vétustes et dangereuses ? Les sites pollués ?
    Que cela plaise ou non, il faudrait fermer les usines polluantes, abandonner la pétrochimie… On remplacerait les emplois sacrifiés par des emplois propres; il y en aurait largement pour tous.
    Il a du pain sur la planche !

    Certains permis de forages ont été également stoppés grâce aux luttes, pas à Hulot.

    À ce propos, où en est cet abominable “projet Eridan”… entre autres aberrations..?

    1. Mais évidemment que la mobilisation des citoyens contre ce funeste projet est le principal facteur de cet abandon! Mais rien n’empêche de comprendre que pour le dénouement final, des personnes, dont Nicolas Hulot, ont oeuvrés dans le bon sens pour que la décision soit prise au sein du gouvernement. En ce cela, c’est plutôt pas mal de simplement le remercier, (ce que fait Fabrice qui est tout sauf un grand naïf me semble-t-il). C’est quand même juste de le faire, pour lui et tous ceux qui ont apporté leur contribution (les 3 derniers experts par exemple). Cela n’enlève en rien le mérite aux militants. Ce sont des actions complémentaires. De plus, rien n’est parfait, n’oublions pas que la Zad et l’attitude de certains zadistes ont aussi étés très contre productives, notamment au moment du pseudo référendum. Beaucoup d’habitants de Loire-Atlantique, chauffés à blanc par les élus et une campagne de pub en faveur du “oui” ( payée avec des fonds publics), ont votés “oui” non pas pour la construction de cet aéroport dont ils n’on rien à foutre, mais pour voir l’évacuation de la zad qu’ils ne supportent pas de façon épidermique. Cela aurait aussi pût être décisif dans le sens tant redouté. Mais il semblerait qu’une soudaine intelligence ai saisi le premier ministre pour avoir les couilles de dire non de façon argumentée à nos petits barons locaux, elle lui a surement été insufflée par quelqu’un(s)… est-ce si difficile à comprendre???

  15. 🙂

    L’ endroit était protégé.

    “Je ne sais pas qui était la Dame des Landes, mais c’est sûrement elle qui a sut convoquer les forces diverses et variées pour sauver cet endroit…merci belle Madame !”

    Elle a soufflé aux oreilles des Saints qui eux ont soufflé aux oreilles des barons …….

    ,) ,)

  16. Si l’on imagine que l’une des conditions posées par N.Hulot pour son entrée au gouvernement était justement l’abandon de NDDL, alors il conviendrait avant tout de saluer le Président et son PM pour avoir tenu parole.
    Moi aussi je connais bien Nicolas, pour avoir entre 2003 er 2004 fait partie du comité de veille écologique de sa Fondation et si je ne partage sans doute pas toute l’estime et l’affection que F.Nicolino lui porte, je lui reconnais volontiers le mérite de la sincérité. Hulot croit vraiment dans le péril absolu de notre situation et il ne fait guère de doute qu’il est le principal animateur de la consciente écologique émergente du Président. Tout comme il a déjà été celui de J.Chirac (la maison brule …), Sarkosy et son funeste Grenelle de l’environnement, Hollande et sa sinistre farce en forme de victoire de la COP 21 et maintenant Macron pour qui la bataille est en train d’être perdue (discours devant les argentiers du Monde pour les inciter à financer la transition écologique dernière fumisterie en date).
    Ce n’est donc pas sa sincérité qui pose problème mais sa vision de la solution. Hulot procède par une pensée « collaborationniste » pour lui nous sommes tous sur le même bateau (le syndrome du Titanic) et il n’existe d’autres solution que de collaborer avec les dirigeants si l’on veut tous se sauver. Cette vision impose de ne faire aucune distinction entre coupables et innocents, entre bourreaux et victimes, elle interdit de tracer une ligne de fronts entre le camps de ceux qui choisissent la vie et ceux qui nous vendent la mort.
    En décidant enfin de prendre des responsabilités dans le poste de pilotage de son Titanic, N.Hulot, aussi sincère soit il, a joué sa dernière carte. Il est allé au bout de sa logique, soit il réussit et il nous prouve que l’on peut vraiment croire dans le politique économico-financier pour maintenir le réchauffement en dessous des 2 degrés (sachant qu’il nous reste deux ans d’après l’appel des 15000) soit, ce qui est malheureusement plus probable, il sera contraint de démissionner et de reconnaitre enfin que le Titanic est vraiment entrain de couler et qu’il est plus que temps d’abandonner le navire. En démissionnant et en tirant toutes les conséquences de sa décision, en reconnaissant publiquement qu’il n’y a plus rien à espérer du système en place pour sauver le futur, N.Hulot et sa sincerite ouvriront alors sans doute une nouvelle voie a tous ceux, et ils se comptent en millions, qui croyaient comme lui ou qui croyaient en lui….

  17. Cette décision prise était LA décision du bon sens.
    Je suis contente pour eux. Cette région étant très éloignée de moi, je ne pouvais personnellement qu’apporter un minuscule soutien du genre pétition ou écrit.
    Mais merci à tous les acteurs de cette victoire, merci aussi à Fabrice et à ceux qui ont offert leur aide et leur temps sans être pour autant auréolés.

    D’autres causes à défendre nous attendent…

    1. Louis V,

      Je vais être brutal, mais qui s’oppose, s’oppose vraiment au Grand Contournement Est de Strasbourg ? Sans création d’un mouvement de lutte permanent et tous azimuts, il ne se passera rien. Rien.

      Fabrice Nicolino

      1. Dernière nouvelle lugubre, non seulement Macron a detourné 3 0 millions d’euros des l’agence de l’eau et zones humides pour les allouer, a la Federation de Chasse,incroyable mais vrai,en plus les milices de chasseurs,formées par les gendarmes, des mecs non. assermentés et armés vont faire la loi dans la nature ,totalement illégal,, et ce matin,je reçois, que , en douce, du 2 janvier, autorisation des chasseurs et piégeurs de tirer les 91 animaux classés “nuisibles” en France ,qui cumule le plus de temps de chasse et 31 millions de bêtes tuées par an,ca leurs suffit pas,avec un silencieux, donc les bêtes ne vont pas entendre les tirs et se sauver, les humains non plus ,et merci pour le braconnage de jour et nuit,impossible donc de prévenir les gardes si effractions,ou de savoir que des mecs tirent ,et j’en passe,on glisse dans un régime de gouvernance, on se dirait chez Petain,Aspas et autres attaquent.Hulot tu dors!!!!

      2. Bonjour Fabrice,

        Totalement d’accord avec vous sur la dernière phrase, et c’est valable sur toutes les luttes.
        Quand à savoir qui s’oppose vraiment au GCO, j’habite maintenant trop loin pour savoir. J’en étais resté pour l’Alsace à ce que j’y ai vécu en 1977 quand EdF voulait nous mettre une centrale nucléaire à Gerstheim : les habitants s’étaient battus comme des lions (j’en étais alors et j’y ai modestement participé) : EdF a renoncé. Mais c’était une autre époque.
        Pour Hulot, j’aurais aimé qu’il soit plus actif aussi sur le GCO. Mais vous avez raison : c’est être naïf et oublier que seule une lute locale véritable peut donner des résultats.
        (Pour la petite histoire, il s’agit du contournement ouest ; à l’est de Strasbourg, c’est l’Allemagne.)
        Cordialement,
        Louis V.

  18. Je reste sceptique quant au réel pouvoir de certains politiciens qui sont tout à coup propulsés « sauveurs » de ci ou de ça… (surtout en ayant lu vos bouquins, Fabrice !!) Hulot n’aura-t-il pas fait des concessions ailleurs pour ne pas démordre de la ZAD ? Pourquoi le remercier, il fait son boulot après tout, il est payé pour et qui plus est, c’est son devoir de nous représenter ! J’aurais plutôt tendance à remercier ceux qui ont tenu bon sur le terrain et s’il y en a qui se sont mal comportés…il faudrait peut-être se demander aussi si ce n’était pas voulu pour jeter le discrédit sur les manifestants ?? À Standing Rock, ils sont considérés comme des terroristes…

  19. Vous croyez franchement que Hulot y est pour quelque chose? Balivernes. La contre partie à l’arrêt de l’ aéroport de NDDL, c’est l’intensification du trafic sur Nantes Atlantique. D’autre part, Vinci aura une compensation, cependant moindre que celle demandée; pourquoi? Car Vinci lorgne la privation d’ Aéroports de Paris.

    Donc tout cela est de la politique politicIenne et ce n’est sûrement pas Hulot qui y est pour grand chose , mais plutôt les personnes qui se sont battues sur place.

    Hulot est l’archétype du prétendu écologiste qui se meut avec délectation dans le capitalisme vert, le développement durable et toutes ces fadaises et inepties.

    Il sert de paravent au gouvernement pour nous faire accroire à une prise en compte du désastre engendré par le capitalisme.

  20. ^^
    Bonjour Fabrice

    Parfois je me demande si tu ne prêches pas le faux, pour prendre la température de tes modestes lecteurs. T’as pas honte? 🙂

    En toute franchise, ce M. Hulot ( tu vois, je respecte 🙂 ), ben … je le sens pas! Les animaux lorsqu’ils sont face à un dilemme, ils sniffent, et ne se trompent jamais. 🙂

    Yakas, fôkon, fairecommeça, comme ceci, c’est facile à dire, mais à faire est une autre paire de manches, et M. Hulot a plutôt les manches courtes, quant à ses exemples personnels.

    Ce n’est pas un jugement, juste des constatations. C’est comme si je te disais de cesser de picoler, de fumer ou que sais-je, alors que moi j’en fais de même. Cela n’a pas de sens et c’est du n’importe quoi.

    Oui je sais tout le monde à des casseroles, personne n’est parfait. Ben dit donc, il est des personnages qui travaillent dans des cantines monstrueuses!

    M Hulot n’est qu’un pion, servant de fausse soupape dans le cas de Notre Dame, et qui aide a la mise en place de l’écoblanchiment si cher a qui de droit.

    Bien a toi, à toutes, tous,

    1. Le Vent,

      Eh non, tu te trompes sur moi. J’ai salué et saluerai encore Hulot, car il a oeuvré, dans le registre qui est le sien, pour le bien commun à propos d NDDL. Est-ce que cela m’a empêché de durement le critiquer, ce dont il s’est d’ailleurs plaint auprès de moi ? Jamais. Je crois que face à une crise aussi décisive qu’est le désastre écologique, il faut admettre, autant que le peuvent nos petits cerveaux, la complexité. Et nouer des alliances avec quantité de gens avec qui, à première vue, on ne passerait pas une soirée. Je t’embrasse,

      Fabrice Nicolino

  21. Bonsoir Fabrice,

    Merci,

    “Et nouer des alliances avec quantité de gens avec qui, à première vue, on ne passerait pas une soirée.”

    Fabrice, cela fait des lustres que des alliances ont été nouées. Toujours au détriment des peuples pour le seul engraissage des plus nantis.

    Enormes bises,

    Pas de mot pour acheter ou vendre

    Le jedek reflète le mode de vie de cette communauté de chasseurs-cueilleurs. Il y a moins de différences hommes-femmes que dans nos sociétés, la violence entre personnes est quasi inexistante, les parents encouragent leurs enfants à ne pas faire de compétition.

    Chacun participe à la vie du groupe sans que des «métiers» soient individualisés. Le jedek ne comporte pas de mots pour loi, tribunal ou pour voler, emprunter, acheter ou vendre.

    En revanche, la langue est riche en termes concernant le partage et les échanges.

    http://www.lefigaro.fr/sciences/2018/02/15/01008-20180215ARTFIG00136-une-langue-inconnue-decouverte-en-malaisie.php

    1. Le Vent,

      Non, tu as tort. Ces alliances ont été nouées sur la base de ce que pensaient nos adversaires. Je parle de relier par des fils qui comprend que le feu est au lac. Franchement, crois-tu qu’il a été simple de réunir dans la résistance antinazie tant de gens séparés par tant de barrières ? Et, te parlant de cela, j’ajoute que le combat qui est le nôtre est incomparablement plus complexe. Donc, je t’en prie, tente de faire en sorte que tu puisses changer au point de composer. Et c’est moi – !!! – qui écris cela. Au reste, c’est cela, ou la mort. Bises.

      Fabrice Nicolino

  22. Merci Fabrice,

    Le V du vent, en petit lettre, humble …….

    Oui le combat est incomparablement plus complexe, étant aussi spirituel.
    Suis pas une nouille! Je compose depuis des années, avec le peu et du mieux qu’il m’est donné.

    “Au reste, c’est cela, ou la mort.” Cela sera les deux. 🙂

    Bien à toi,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *