À quand une véritable histoire du mouvement antinucléaire ?

Je ne vais pas vous embêter longtemps. Il va de soi que je soutiens de toutes mes petites forces ceux de Bure, qui bagarrent contre le projet d’enfouissement des déchets nucléaires. Mais dans le même temps, je m’interroge, et je m’interroge depuis des années sur l’incapacité du mouvement antinucléaire à regarder son histoire. Or elle est chargée. Or elle regorge d’étrangetés, de personnages que l’on peut qualifier sans exagération de troubles.

Pourquoi une telle faiblesse de ce mouvement, au moment même où le nucléaire, après nous avoir fait trembler chaque jour, s’enfonce dans une tragique déroute financière et industrielle ? Pourquoi, depuis Malville, n’a-t-on jamais retrouvé l’élan des années 71 à 77 ? Il y a bien des raisons limpides, qui renvoient à l’immaturité et à la stupidité, sans compter l’épuisement du souffle de 68. Certes oui, le mouvement a constamment eu des faiblesses intrinsèques.

Mais à coté de cela, il n’est pas besoin d’être un grand enquêteur pour savoir, ou du moins pressentir, que les appareils au service de l’atome, notamment militaires, auront perpétuellement essayé de détruire nos mobilisations, et de manipuler les groupes. Je ne suis pas en train de vous servir une mauvaise soupe conspirationniste. Je veux juste vous dire que sans un bilan historique honnête de près de cinquante ans de combat contre l’atome, on aura bien du mal à avancer réellement. C’est tout.

50 réflexions au sujet de « À quand une véritable histoire du mouvement antinucléaire ? »

  1. Avancer ou ? Le point de non retour est passé les 1% ont installé au pouvoir des polichinelles et contrôle la presse la révolution se fera dans le chaos quand la catastrophe annoncée aura exterminé la moitié de la population.

  2. Absolument d’accord avec toi.

    En passant par ton Charlie hors-série spécial nucléaire, qui a fait 30 millions d’exemplaires vendus,
    en passant par AVENIR RADIEUX, une fission française de Nicolas Lambert, qui a été tiré à 220 000 …. et deux rééditions
    en passant par les morts de Creys Malville et d’Avricourt, qui ont coupé les pattes de militants qui étaient humains avant d’être militants, ce qui a bien fait rigoler les autres, les cyniques,
    en passant par le fait que l’expression réductrice “les déchets nucléaires” occulte toute information scientifique sur le sujet qui est plus que complexe, et que quand on essaye d’avancer des arguments à Monsieur et Madame Jourdain, on ne peut que se prendre les pieds dans le tapis, au bout de deux minutes d’argumentation, plus personne n’écoute … et on a droit à l’argument mille fois entendu “mais il faut bien les mettre quelque part …”
    ce à quoi stan avait répondu il y a quelques années à un vieux c… ” – ben pourquoi pas dans vot’jardin ? oh ben non alors …” j’en passe et des meilleures …

    en passant par le fait incontestable – je sais de quoi je parle, je suis au coeur du sujet – que tant que la résistance a été pacifique et d’information, elle n’a eu aucun impact au niveau des media, que la scène de Bure n’a été réellement découverte, non pas grace à toi, à Nouailhat, à Kempf ou à Desbordes, mais grace à une zone de non-droit – oh mon Dieu quelle horreur- qui elle seule a été relayée par lesdits media (tiens, cette info-là est passée, pourquoi ?) .

    L’histoire française est lourde et mes épaules bien fragiles. Et beaucoup de militants de la première heure avec moi, fatigués. Nous ne pouvons plus courir devant les ninja. Mais les déchets, eux, sont bel et bien là, plein de ressort et de vitalité, nageant dans de jolies piscines, ou ailleurs.
    Et d’ailleurs, que sait-on des actinides ? Ce ne serait pas une famille de l’ancien temps, ça ?

    La radioactivité n’a jamais été expliquée. Bien des gens de mon entourage croient de bonne foi que seule la région de Bure va être concernée. La rigolade ! Et d’une, ya personne, de deux, il suffit de prendre le TGV pour échapper aux radiations. La faute à qui, cette désinformation ?

    Et tu mets en cause le mouvement anti-nucléaire ? Euh … je veux bien des éclaircissements !
    Blaireau hérissé

    ps : stan trouve dommage que la période de comptage des hiboux en bois Lejuc soit perturbée …

    1. Blaireau hérissé,

      Il n’a aucun terrain qui soit pour moi interdit de critique. Si je mets en question – non en cause – le mouvement antinucléaire, c’est parce qu’il a échoué. Parce que nous avons tous échoué, et qu’il est important de comprendre ce qui s’est passé depuis un demi-siècle. Voilà. Bises,

      Fabrice Nicolino

    2. j ai eu la chance de voir le spectacle de Nicolas Lambert, il est très bien documenté, presenté, joué … bref que du bien fait.
      et complémentaire de l’hors série Charlie, bien entendu.

  3. précisions de mon commentaire précédent “non pas grace à toi, à Nouailhat, à Kempf ou à Desbordes, ”
    j’ajoute : à Séné, à toutes les associations de la région , et j’en oublie bien sûr 🙂 ….

    1. Salut

      Mettre en cause c’est bien .Se mettre en cause c’est mieux .
      Le mouvement anti nuke n’a pas échappé au mouvement de récupération ,intégration ,normalisation lancé par l’Etat dit de gauche suite à l’arrivée au pouvoir de l’union de la gauche .On pourra lire à ce sujet la deuxième droite de Jean Pierre Garnier
      https://agone.org/contrefeux/ladeuxiemedroite/
      La vidéo:https://www.youtube.com/watch?v=TPAWA48K3zI

      Les rapports humains sont conditionnés essentiellement par les notions de Pouvoir et de Domination .
      “Or le pouvoir apparaît indissociable de la domination”

      https://www.universalis.fr/encyclopedie/pouvoir/1-pouvoir-et-domination/

      J’ai vécu l’histoire du rézo et le putsch du sinistre individu qui règne sur une orga de cogestion du nucléaire .
      A peu de choses prêtes c’est le même type d’histoire chez Greenpeace …
      Toujours des problèmes d’égo,des problèmes de pouvoir ,des problèmes de domination qui débouchent sur la collaboration et la cogestion.
      La majorité des anti nuk et des écolos ont choisi activement ou passivement cet voie.
      Il faut dire que le pouvoir amène quelques compensations financières…Et c’est si bon de se sentir respectable et “normal”.
      Les femmes et les hommes font de la politique dans un cadre peuso démocratique,pour le fric car point de salut en dehors de la “religion” capitaliste .Point de salut en dehors de l’Etat .
      L’écologie sociale n’a pas intéressé grand monde car elle remet en cause le pouvoir et la domination
      Les tyrans n’existent que parce qu’ils sont servis par de pauvre ères dans la servitude volontaire…
      Mais si vous n’avez pas lu et intégré le discours sur la servitude volontaire de La Boetie je vous y encourage fortement .C’était un esprit éclairé.
      En socio on parle d’intersectionalité ,mais de toute cette notions les “gentils” petits antinuk /écolo plus vraiment antinuk n’en ont rien à faire car leur but est le pouvoir ,les honneurs,les respectabilité et le fric puisqu’il y a moyen d’en faire profession.
      Les jeunes encagoulés de Bure et d’ailleurs sont les seuls réellement dans la lutte. Ce n’est pas pour rien qu’illes(elles et ils) envisagent un autre monde anti capitaliste et antipatriarcale .
      J’avais déclaré à une assemblée du Rézo qu’il n’y aurait pas de sortie (Quelle expression à la con car avec les déchets bonjour la sortie )sans sortie du capitalisme ).
      J’ai vu ,vécu la bétise , la mauvaise foi du mouvement face à l’arrêt immédiat car quand on est contre quelquechose c’est maintenant et pas dans 30 ans !
      J’espère en la jeunesse et suis solidaire de leur lutte .Pour la majorité des autres je n’ai que du dégout !
      La fRance rayonne et rayonnera jusqu’à la catastrophe ! Vive son roi !

      Un peu de prose d’un copain sur Bure

      http://gedicus.ouvaton.org/

  4. “Mission”,
    Rassurez-moi, on est quand-même pas obligés d’être zadiste et jeune pour faire des choses intéressantes! Si?
    Produire sa propre électricité et ne plus être raccordé au réseau EDF me parait aussi être une action très intéressante pour sortir du nucléaire. Evidemment, faut y mettre quelques moyens et c’est ce qui fait que c’est aussi être dans la lutte.
    Evidemment, être totalement vertueux est impossible, on produit toujours des déchets, y compris dans les zad.
    Même morts, on pollue encore.

  5. Et comment dire?
    Lutter contre l’enfouissement des déchets nucléaires, c’est bien, mais se donner es moyens de ne plus en générer, c’est mieux!

  6. Pour abonder dans le sens de Misson, je vous recommande le texte suivant:

    Arnaud Michon, Du nucléaire au renouvelable, critique du système énergétique, 2013
    http://sniadecki.wordpress.com/2015/04/07/michon-nucleaire-renouvelable/

    Et son livre “Le Sens du vent”, éd. de l’Encyclopédie des Nuisances, 2010.

    Le Réseau “Sortir du Nucléaire” n’est pas anti-nucléaire, mais seulement alternucléaire, et a renoncé à toute critique de la société capitaliste et industrielle, avec des manifs pour les bisounours qui aiment la marchandise et le monde qui va avec…

  7. Salut

    Merci pour le complément d’info Georges .
    J’avais omis de mettre un lien pour l’écologie sociale:
    https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89cologie_sociale

    D’ailleurs Réné Dumont à la fin de sa vie était arrivé à cette notion d’écologie sociale

    Pour AnneJ:
    Pour ce qui est de poser des actes individuellement .Bien entendu” l’objection de conscience” est fondamentale mais elle a peu de poids quand elle reste individuelle Lorsqu’on passe au collectif on ades chancesd’avoir du poids au niveau social.

    Ex : J’ai commencé à être végé à 17 ans .J’en ai 61 et ça me permets entre autre de m’aimer mais quel poids ma démarche individuelle a elle au niveau social ? Oui je consomme moins d’énergie au niveau de l’alimentation,bien sur …
    Au niveau collectif L214 fait d’après moi un remarquable travail d’info sur la cause animal qui a aussi un aspect environnementale puisque manger de la viande est une gabegie énergétique .D’ailleurs en France les décideurs zappent volontairement l’aspect énergétique de la viande .
    Rappel: En moyenne pour produire un kilo de viande il faut 7 kgs de végétaux .En 2016 la conso de viande a baissé en France …La démarche Végane commence à apparaître au grand jour en France et c’est grâce à L214 …
    https://www.l214.com/

    Courage à nous et bien à vous !

    1. Mission, votre réponse est pour le coup un vrai hors sujet. Toujours tout ramener au véganisme alors que l’on essaye de comprendre ce que l’on peut faire pour ne plus dépendre de l’énergie nucléaire est un très bon exemple de ce qui pèche tant dans ce pays !
      Opportunisme et propagande… toujours les même phrases, les mêmes arguments, les mêmes raccourcis…mais bon, si ça vous permet de vous aimer. Ce sont des sujets 1000 fois débattus ici et moi, je suis lassée.
      Je préfère des actes concrets pour une autonomie énergétique non nucléaire et une autonomie alimentaire non pestiférée sur de vraies bases agronomiques. C’est pas pour moi, mais pour toute la vie qui en résulte.

  8. De notre coté, 9 panneaux photovoltaïques de 300 w
    En autonomie totale. Pas raccordés au réseau.

    Durée de vie des panneaux: 50 ans
    Durée de vie des batteries : 15 ans
    D’ici là, j’imagine qu’il y aura eu des évolutions et des innovations.

  9. AnneJ écrit : “De notre coté, 9 panneaux photovoltaïques de 300 w
    En autonomie totale. Pas raccordés au réseau.”

    Ca, ça m’intéresse.

    C’est ça que j’aimerais installer, moi aussi.

    Pour vous équiper de ces 9 panneaux photovoltaïques, vous avez dû dépenser combien d’euros au total ?

  10. Pour BA

    L’installation revient a 13 000€ TTC pour 2700w c avec possibilité de monter à 3600w c
    C’est à dire 3 panneaux de plus sont envisageables sans rien changer d’autre.
    A installer soi-même (un jeu d’enfant pour mon compagnon électricien de formation)

    Les panneaux sont allemands
    Les batteries canadiennes (fabriquées avec 60% de materiaux recyclés, elle sont elles-même recyclables à 95%)
    Le chargeur et le convertisseur sont neerlandais

    Nous avons sollicité un professionnel avec qui nous avons calculé nos besoins et qui nous a fourni le kit en question. Super matos.
    Evidemment, pas de four électrique, ni de sèche-linge, ni de lave-vaisselle , le reste en A+++ (frigo, congélo, télé, ordi)
    Le chauffe eau est à part.
    Si besoin de plus d’infos: a.jeg@orange.fr

  11. Pour revenir sur Enercoop (non je n’ai pas d’intérêt particulier) qui n’a pas changé ses tarifs depuis 10 ans, je leur donne environ 450€ par an soit environ 28 ans pour “amortir” une installation photovoltaïque. J’ai mis quelques sous dans le capital, et comme je dis toujours, une part de moi est contente de recevoir et de payer la facture et de ne pas “enrichir” le nucléaire.
    Je me demande toujours, si les gens qui militent contre le nucléaire sont clients Enercoop?

    1. J’ai claqué la porte d’EDF en novembre dernier pour Enercoop. Après leur volonté de prolonger encore les réacteurs initialement conçus pour 30 ans. Ils sont en train de financer l’accident à venir… à coup de milliard d’euros… Sans moi désormais ;-))))))))
      J’aurai dû le faire bien avant !
      J’en suis très content et je me sens mieux avec mon électricité, même si les barrages hydro, c’est catastrophique pour le milieu aquatique… donc la seule solution reste bien entendu d’économiser l’énergie de façon quasi obsessionnelle. C’est vital !

  12. Jacques,

    Vous faites de la publicité pour Enercoop si vous voulez mais je ne vous autorise pas à utiliser le chiffrage de MON installation pour calculer un “amortissement” de VOS factures Enercoop. C’est n’importe quoi!
    Comme on, dit vous parlez comme un livre mais il vous manque des pages puisque dans mon cas, l’installation est DEJA amortie, mais je ne dirai pas pourquoi, vu de la manière dont sont utilisés les infos que l’on peut donner.
    Ensuite, vous dites que vous payer 450 euros par an à Enercoop, mais vous omettez de dire pour quelle consommation!! Ca nous fait une belle jambe!
    Et puis, vous dites que vous n’avez pas d’intérêt chez Enercoop mais que vous avez investi dans le capital…..en omettant bien sur de dire combien! 100?1000?10000
    Je n’ai rien contre Enercoop, mais elle n’achète pas la production solaire des particuliers, donc on ne peut être que consommateur passif chez eux.
    Enercoop ne possède pas de réseau de distribution et utilise celui d’EDF à qui elle est pieds et poings liés. A chaque facture que vous réglez chez eux, automatiquement une part va à EDF et donc, à l’atome. Business is business.

    Utiliser mes chiffres pour les déformer ressemble à ces commerciaux qui arnaquent tellement les gens en France, c’est bien connu.

    1. Anne J: si le texte que j’ai écrit vous a autant blessé que votre réponse m’a meurtrie je vous prie d’accepter mes excuses.
      Par contre, je ne comprend pas la violence et je pèse mes mots de votre réponse.
      Je voulais seulement dire que quand on ne dispose pas d’un capital, on peut quand même s’éclairer avec de l’électricité renouvelable.
      Je ne suis qu’un client Enercoop qui a investit 100 euros dans les parts sociales parce qu’Enercoop est une SCIC (société coopérative d’intérêt collectif), voyez leur site internet cela vous évitera d’écrire des choses fausses.
      Quel dommage de déclencher une telle hargne alors que sur le fond nous sommes d’accord.
      Ma consommation électrique est d’environ 2800KWH par an.
      J’ai 65 ans, je vis seul dans une maison de 1870 en Anjou, je touche 1200 euros de retraite par mois, et je n’ai qu’une inquiétude, que mes deux petites filles ne puissent pas vivre simplement dans un monde supportable.
      Par conviction, j’ai été bénévole pour la construction du centre écologique Terre Vivante en 1994, je n’ai jamais pris l’avion et ne le prendrais jamais et j’ai créé en 2004 une SCOP qui travaille dans la restauration et l’isolation du bâtiment en utilisant que des matériaux écologiques.
      Comme disait Desproges, “j’essaie de ne pas vivre en accord avec des idées que je ne défend pas”

  13. Faire ” un bilan historique honnête de près de cinquante ans de combat contre l’atome”, pour ma part, je ne saurais y parvenir. Mais ça risque d’être encore plus difficile si les commentaires se partagent sur les mérites respectifs d’un abonnement à Enercoop et l’investissement dans une installation photovoltaïque.

  14. Se comprendre sans devenir agressif(ve), faire évoluer ses idées en les confrontant à celles d’autrui, se donner les moyens de l’écouter et de comprendre ce qu’il souhaite exprimer… c’est fondamental mais il faut se donner du temps et peut-être un espace pour cela. Or… le faire via des commentaires de notes sur internet, c’est propice à la montée de tensions (électriques ?!). Dommage.

    Sachons prendre du recul sans partir au quart de tour, le monde et nos proches ont plus que jamais besoin de toute notre énergie 😉

    N.B : je m’inclus dans les personnes concernées : il m’arrive de partir au 1/4 de tour sur a toile aussi… j’essaye de me soigner avec plus ou moins de succès ;-))))))

  15. P.P,
    sans oublier le malheureux porc, la représentation de comportements répugnants auxquels il est tout à fait étranger. Le français fourmille d´expressions qui nomment les animaux de manière péjorative, les associent à des attributs dévalorisants, qui les dénigrent, les rabaissent. L´animal, symbole de bien des horreurs dont seule notre espèce est capable. Il est bête, il est méchant, il est cruel (on parle bien d´un crime bestial). Ces expressions quotidiennes , ne sont d´ailleurs pas anodines, elles véhiculent des idées d´un autre âge et elles sont susceptibles d´affecter considérablement les modes de pensée et les comportements. Il serait temps de réviser notre vocabulaire.
    “Quand un tigre tue un homme, on crie à l´horreur, quand un homme tue un tigre, on parle de sport.” écrivait George Bernard Shaw.

    1. Oui, comme ecrit Andre Gunthert dans son excellent blog, avec sa finesse habituelle:

      “Au total, entre l’invisibilisation des agresseurs qui exclut le public masculin, et un message qui s’adresse exclusivement aux femmes, décrites comme promises au martyre, la campagne contre le harcèlement des transports publics parisiens réussit le tour de force de cocher toutes les cases de l’imaginaire de la culture du viol.”

      http://imagesociale.fr/5835

      Cette campagne est pire qu’idiote, elle est presque criminelle. Que des professionels de l’image et de la communication se fassent la chambre d’echo de la “culture” du viol, et que cette campagne aie ete approuvee, et financee par toute cette palette d’organismes publics…

      Un violeur est a l’ecoute exclusive de sa “nature interieure” qui lui commande de violer. Cette campagne parle le langage du violeur, le justifie et l’encourage.

      Que ces notions soient basees sur une conception completement fausse de “la nature” meriterait aussi d’etre creuse. C’est interessant que l’illusion sur le viol soit si etroitement liee a une notion completement fausse de la nature.

      On peut aussi violer sans s’en donner l’air, et faire plus de mal encore. L’essence du viol n’est pas dans une supposee “bestialite”. C’est pire. Bien pire malheureusement.

  16. Jacques Grolleau,
    C’est vous qui êtes hargneux parceque le fait de parler d’installation autonome vous agace alors que vous estimez que Enercoop, c’est mieux.
    Pour ma part, je répondais a une personne sur la question du coût de mon installation. Ce genre d’installation, il y en a très peu en France, ce n’est pas tombé tout cuit dans notre bec. Mon compagnon a beaucoup étudié, cherché la bonne installation, le bon matériel au meilleur prix, le bon fournisseur, ne pas se faire arnaquer, l’installer et que ça fonctionne au mieux. Je ne connais pas beaucoup de gens qui seraient capables d’en faire autant.
    Donc, je transmet l’information d’un chiffrage précis pour une puissance précise, sans faire de publicité pour personne par respect pour le site de Fabrice Nicolino. Je laisse un mail au cas ou. De rien merci !
    Et vous, vous prenez votre calculette et vous calculez : 13000 par 450 = 28 …ans…peuh, trop long ça .Pas good. Enercoop, c’est mieux !
    Vous avez fait ce calcul juste pour démontrer à tous ce qui selon vous n’est pas un investissement pertinent, ….et vous vous étonnez que je voue envoie bouler ???
    Votre calcul est absurde, parce que un amortissent, c’est compliqué à calculer, il y a beaucoup de données, notamment le coût du raccordement quand il doit se faire et évidemment, chaque cas est particulier.
    Mais la première chose à calculer, c’est sa consommation électrique et de la diminuer de moitié ! Si vous aviez été réellement intéressé par une installation solaire autonome, votre installation serait grosso modo la moitié de la notre et donc le prix serait bien inférieur. E l’amortissement aussi il va de soit.
    Mais mon propos n’était pas de faire de la réclame pour les installations autonomes, juste d’apporter des infos sur le fait que c’est possible et une option envisageable.

    13 000€ pour être autonome et solaire c’est cher ?
    Et bien, c’est le prix d’une voiture bas de gamme. Il y en a pourtant des millions dans le monde et les gens se les paient ! Alors nous, on fait l’impasse sur pas mal de trucs, mais c’est sans aucun regret, parce produire sa propre électricité solaire pour couvrir la totalité de sa consommation, et adapter sa consommation à sa production, c’est un des plus beau truc dans ma vie et la lumière brille différemment chez nous.On comprend pourquoi les égyptiens vénéraient tant le soleil…
    Et je crois qu’instantanément, c’est tout le système de pensée qui change, on envisage tout autrement.

    Je ne vois pas ce que j’ai dit de faux sur Enercoop, dites-moi donc.
    Comme déjà dis, je n’ai rien contre Enercoop, c’est une solution honorable parmi d’autres mais y’a encore du boulot !PP l’a bien compris.
    Par contre, je ne comprend pas la somme que vous payez par rapport a votre consommation étant donné que le prix du KWh est de 0,1719€
    Éclairez donc ma lanterne (solaire)..

    PS: PP , la campagne sur le harcèlement est une honte. Quelle bande d’enfoirés(ées)!
    J’ai jamais vu un ours ni un loup ni un requin violer une femme…
    Fabrice, tu peux pas intervenir la dessus?

    1. Ma bergère préférée,

      Deux choses. La première est que je sais Jacques de bonne foi. Je gage qu’il y a derrière cela un malentendu. La seconde est que j’adore ta réponse, car en effet, un amortissement est une affaire complexe. Il ne me déplairait pas qu’on puisse y intégrer la joie profonde d’utiliser le soleil sans en référer à quelque chef que ce soit. Et la troisième, car il n’y avait pas deux choses, mais trois : la campagne de la RATP est lamentable, à l’image de ce monde de tarés. Je vais réfléchir, mais que faire contre cet Himalaya de sottises et de préjugés ? Je t’embrasse,

      Fabrice Nicolino

  17. cher Jacques, il me semble que vous avez fait l’objet d’une incomprehension et lisant ces mots je me suis sentie.. triste et meurtrie aussi. pas besoin de s’écorcher vifs entre nous, il y a tellement d’autres raisons pour garder son energie.. voila, un petit mot de gentillesse, pour compenser, parce que ca ne peut pas faire de mal!

    1. Aussi de ma part, Jacques, un petit message de consolation. Vous êtes resté poli, courtois, ce qui ne fut pas le cas pour tout le monde.
      Bien amicalement.

  18. Merci Fabrice, au moins un que la prise d’indépendance et la subversion n’effraie pas et qui ne balaie pas d’un revers de main méprisant la recherche et le travail d’autrui!

    Bien sur, pour l’instant, le prix du KWh est bon marché. Il n’y a cas regarder les éclairages publiques…et l’énergie n’est pas une préoccupation majeure pour le citoyen lambda.
    Mais quand on voit se qui se trame, l’EPR, les champs éoliens offshore, le gigantisme de ces installations, on se dit qu’il y quelque chose qui ne colle pas. Qui va payer? Faut-il que l’énergie coûte plus cher pour quelle devienne importante, quelle que soit sa source?

    Et pour le plaisir, une petite citation de Kaczynski
    “La liberté signifie la maîtrise – en tant qu’individu ou membre d’un groupe restreint – des questions vitales de sa propre existence : la nourriture, l’habillement, l’habitat et la défense contre toute menace éventuelle. Être libre signifie avoir du pouvoir; non pas celui de dominer les autres, mais celui de dominer ses conditions de vie.”

    1. Sauf que “le pouvoir” n’existe pas. La possibilite de faire une chose particuliere a un moment precis, oui. Mais “Le pouvoir” en general, surtout lorsqu’on croit l’avoir, c’est qu’on l’a achete, c’est a dire qu’on s’est vendu, et donc qu’on est moins “libre” que jamais… Ted Kaczynski a probablement vecu une tragedie (victime probable de l’horrible experience MK Ultra) mais sa “philosophie” ne fait que reproduire la naivete de l’anarchisme americain, flingue compris…

      Ceci dit, Anne, j’aime beaucoup vous lire ici. Vous etes toujours precise et pile sur le sujet (au contraire de moi…)

      1. Cher Laurent, n’oubliez pas qu’il s’agit d’un point de vue occidental!

        Et de ce point de vue, la liberté d’action individuelle donne du pouvoir pour cesser de générer des déchets nucléaires, par exemple…or qu’est’ce qu’une société si ce n’est une multitude d’individualités?
        Je puis vous assurer que face à un monstre muli têtes comme EDF, parler de pouvoir n’est pas une ineptie!
        Kaczynski est ce qu’il est, victime de la CIA assurément et son action est contestable puisque meurtrière (pour ma part: rien au nom du sang).
        Néanmoins, cet homme est extrêmement intelligent, plus que surdoué, et j’apprécie les engagements qui ne se limitent pas à de simples choix de consommation.
        Rapprocher les états-unis d’Amérique des années 80 avec la France d’aujourd’hui ne me parait pas totalement dénué de sens, flingues compris.

        Bise à vous!

  19. Que la France vienne encore torpiller 12 milliards à un pays pauvre comme l’Inde pour refourguer principalement des armes et du nucléaire, c’est une honte… Gaspillages de moyens précieux. Voilà aussi en quoi ce gouvernement continue le pillage de la planète, aggravant la double catastrophe écologique : effondrement de la biodiversité et chaos climatique : l’argent qui devrait servir à lutter contre ces deux fléaux va terminer dans les poches de nos industriels déjà pleins aux as et pillards toute catégorie (je préfère pillard à “prédateurs” car en écologie, un prédateur, c’est précieux…et mal aimé par les publicistes à deux balles…) …
    Quelle misère…
    Qu’en penses-tu Laurent ?

    1. Les pillards Indiens et les pillards Francais font affaire… Les deux gouvernements (Francais et Indien) presents n’ont jamais ete aussi dependants des Etats-Unis. Suite a sa servilite appuyee en Syrie, la France a finalement ete autorisee a vendre quelques rafales, a l’Egypte avec de l’argent Saoudien, et a l’Inde avec de l’argent Indien. Ni l’Inde ni la France n’ont le choix, la fenetre s’ouvre et se ferme au rythme des instructions americaines, et la France se precipite tant qu’elle reste entrouverte…

      Un bon media generaliste sur l’Inde:
      https://thewire.in/

  20. Pas le temps de traduire cet excellent article de l´hebdomadaire allemand “Die Zeit” (l´un des meilleurs de la presse d´outre-Rhin), mais seul le titre en dit déjà long : “L´Allemagne est le troisième pays exporteur d´armes dans le monde”. Les clients de cette Allemagne si vertueuse sur le parquet international ? Le Quatar, l´Algérie, l´Egypte et, principalement l´Arabie Saoudite, ce charmant pays !!! Alors consolez-vous !

    http://www.zeit.de/wirtschaft/2016-06/ruestungsindustrie-waffenexporte-deutschland-drittgroesster-waffenexporteur

    1. La destruction systematique du Yemen a ete decidee et est conduite de main de fer par la si vertueuse Europe: Armes Allemandes, Britanniques, israeliennes et Americaines, renseignement militaire et choix des cibles Britannique et Francais, encadrement et formation Britannique et Francais, pilotes Americains et Israeliens… Seul l’argent est “Saoudien”. Dire que c’est une guerre “Saoudienne” c’est comme si on disait que la guerre du Vietnam etait une guerre des noirs et proletaires Americains contre le Vietnam,au vu de la majorite des soldats envoyes se faire tuer la-bas. La famille Saoud fait ou on lui dit de faire et paye ce qu’on lui dit de payer. Elle n’a pas le choix si elle veut garder ses palais, ses vacances sur la cote d’Azur, et l’illusion de regner sur un pays.

  21. Pour aider les résistants de Bure a acquérire un nouveau lieu de résistance

    Bonjour à tous et à toutes,

    Un pigeon voyageur émanant de quelques chouettes hiboux quant au projet
    d’acquisition de la maison de garde-barrière de Mandres :

    À l’instar de la Maison de la Résistance à Bure, ce projet consiste à
    s’arroger une maison vigilante dans le fief de l’Andra, à Gondrecourt le
    Château.

    D’un côté, le maire, Stephane Martin, président de la Communauté de
    Communes à laquelle Bure appartient, un des plus fervents soutiens
    locaux de l’Andra.

    De l’autre, une résistance ancienne et organisée autour des habitants
    vigilants.

    Au centre : une ville qui est sur le trajet de l’acheminement futur (et
    hypothétique!) des déchets radioactifs, avec une maison de
    garde-barrière le long de l’ancienne voie ferrée (qui devrait être
    réhabilitée pour y faire rouler des trains de déchets nucléaires).

    Le projet de l’assos les Habitant Vigilants :
    Racheter cette maison ; une sacrée épine dans le pied de l’Andra s’ils y
    arrivent! Ce serait aussi une nouvelle base logistique, associative et
    militante, un lieu d’accueil et d’information, comme la Maison de la
    Résistance à Bure l’a été pendant 13 ans.

    Ce projet coûte cher, et l’association tente actuellement de réunir
    40000 euros.

    Ci-dessous l’appel à dons :

    https://www.helloasso.com/associations/les-habitants-vigilants/collectes/une-maison-vigilante-dans-le-fief-de-l-andra-a-gondrecourt-le-chateau

    Acquérir et fonder une maison vigilante pour surveiller l’implantation
    de l’Andra à Gondrecourt

    Présentation du projet

    Une maison Garde Barrière, située évidement tout au bord d’une voie
    ferrée. Cette maison a vu passer des trains de voyageurs, puis de
    marchandises, notamment de longs convois céréaliers. Aujourd’hui, la
    voie ferrée risque de prendre une autre orientation. C’est le trajet
    projeté pour acheminer matériel et colis radioactifs sur la plateforme
    multimodale de Gondrecourt le château, dernière étape avant le site de
    CIGEO, à Bure. Actuellement il est impossible de se promener le long de
    la voie ferrée gardée par un vigile maître chien, sous menace d’amende.

    L’emplacement de la maison Garde Barrière est « stratégique » pour tous
    les opposants. Il est important d’installer un lieu de vie
    Anti-Nucléaire dans la commune. Symbole de la vigie sur la progression
    de la pieuvre ANDRA, la maison Garde Barrière reprend ses fonctions et
    tout son sens d’origine. Face au château d’eau qui arbore les couleurs
    de l’Andra et sa suprématie en surplombant la commune, la maison
    vigilante saura leur tenir tête. Il est important d’acquérir cette
    maison.

    Origine du projet

    La destination opposante de la maison vigilante sera d’être réellement
    habitée par un(e) résident(e) ou un couple et d’y aménager un espace de
    réunions, de bureau (internet, photocopieuse, …). Il s’agira d’une sorte
    de base logistique en plus de sa mission de surveillance. C’est pourquoi
    nous lançons un appel à dons pour l’acquisition de ce bien.

    Notre équipe

    Les habitants vigilants sont des habitants du canton regroupés en
    association de vigilance et d’information sur les risques liés à
    l’enfouissement des déchets radioactifs projetés par l’Andra à Bure.

  22. Peu de chose en effet que cette exposition sur l’histoire du mouvement antinucléaire dont il est difficile d’ailleurs de lire les textes en petits caractères. A défaut de bilan ,
    elle offre un aperçu de cette histoire, ce qui n’est pas si mal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *