Notre-Dame-des-Landes envahie par les barbares

Que dire ici que vous ne sachiez déjà ? L’État a décidé de montrer sa force, de produire des images sur mesure de ses flics à l’ouvrage. Collomb, triste bonhomme, bande une dernière fois peut-être ses muscles envieillis, et parade, et va parader encore. Or donc, 2500 gendarmes à Notre-Dame-des-Landes, dans ce splendide bocage où quelques-uns d’entre nous essayaient une vie différente. L’affaire n’est pas terminée, et je souhaite pour ma part qu’elle continue et que les expulsés reviennent. Mais d’ores et déjà, l’infini dégoût pour un gouvernement à genoux devant les transnationales qui détruisent le monde. Et matraque à la main face à ceux qui cherchent, et parfois trouvent. Solidarité totale avec ceux qu’on arrache aux haies et aux chemins creux.

37 réflexions au sujet de « Notre-Dame-des-Landes envahie par les barbares »

  1. Au lieux de chercher, en concertation avec tous ceux qui y ont vécu et ont tenté de le faire vivre, la meilleurs solution afin de pérenniser cet espace naturel, le gouvernement à préféré montrer son vrai visage : celui de gens totalement asservis devant la puissance de l’argent.
    Quant a faire intervenir 2500 gendarmes pour expulser environ 200 zadistes, ça résume bien le mal que l’on peut penser de ce gouvernement qui tourne au totalitarisme.
    Je ne sais pas pour vous, mais moi ce gouvernement me donne envie de vomir !

  2. « ILS NE SAVENT PAS CE QU’ILS DECLENCHENT ! »

    Faisons en sorte que ces paroles d’expulsé de NDDL encore sur le toit d’un hangar aux « Cent Noms » il y a quelques minutes, aient l’impact qui se doit dans les heures, les jours, les semaines, les mois à venir.

    Ce gouvernement légal mais illégitime n’ a pas tous les droits !

    Non seulement un gouvernement « à genou devant les transnationales qui détruisent le monde », mais aussi, un gouvernment fer de lance de ces transnationales, qu’on ne s’y trompe pas…

    Extrait de Reporterre :

    « (..) Pour nous, cette expulsion est illégale, parce que nous sommes huit personnes s’étant signalées comme habitant sur ce lieu. C’est notre domicile principal depuis cinq ans. On ne s’attendait pas à être expulsés. On avait une inquiétude, mais on n’osait pas y croire. On a un projet agricole conséquent, crédible, on est soutenus. Sauf que ce projet agricole n’est pas déclaré comme projet individuel et ça ne plaît pas. Je dois dire mon émotion, mon incompréhension, c’est absolument scandaleux. Ils font une très grande erreur stratégique, ils ne savent pas ce qu’ils déclenchent.(…) »

    Par solidarité, je remets mes deux messages indignés de ce matin, écoeuré, à vomir, oui… :

    Comme il est incapable de sortir du matérialisme marchand (capitalisme, libéralisme, ultra-libéralisme etc…) et du fric roi (notre destin est de se rêver milliardaires selon Macron…), ce pouvoir est tout aussi incapable de se passer de la VIOLENCE, dopé par la toute puissance qu’a conféré l’état d’urgence.
    Et la com’, la com’ ! : il n’y avait plus de problème à NDDL, tout était à peu près réglé… mais non, il fallait bien tout faire péter dans la violence quand même, il faut quand même montrer (à qui ? aux milices fascisantes qui bastonnent dans les facs ?) qu’on en a ! On est des mecs, des vrais, on va les détruire ces écolos !
    Alors c’est parti le grand saccage a commencé :
    https://reporterre.net/L-intervention-militaire-sur-la-Zad-de-Notre-Dame-des-Landes-a-commence
    Hulot va-t-il encore oser sortir une improbable et minable tribune de lèche-bottes dans le JDD pour casser du zadiste comme il vient de le faire pour aider ses copains du gouvernement à mieux casser de la SNCF, confondant et mélangeant tout, entreprise publique, privée, service publique, dette et statut des cheminots ? Il est vrai que le modèle du rail anglais, bien libéralisé, bien privatise, avec toutes ses lignes disparues et ses morts de divers accidents, est un chemin qui donne envie d’être suivi…
    Le train français souffre de la concurrence avec les autres moyens de transports sur-aidés par l’Etat et les collectivités locales : train = 36 milliards d’euros de l’Etat sur 10 ans, route = 16 milliards par an, donc 160 milliards pour 10 ans payés par les collectivités locales + 101 milliards par an pour la pollution atmosphérique + 33 milliards en 2015 pour les accidents de la circulation. On multiplie tout par 10 ?
    Route = 1500 milliards
    Rail = 36 milliards
    Pendant que Macron favorisait le transport par car sur le train et sans mentionner que la dette de la SNCF est avant tout dûe à la mentalité de nos technocrates, amis du macronisme,( c’est le même moule, rien de nouveau, Macron, c’est le triomphe de l’ancien monde avec la gueule de premier de la classe…), qui ont priorisé le tout TGV sur tout le reste… ce qui n’empêche pas Hulot de dire :
    “«tout le monde peut le comprendre, dans une entreprise qui perd de l’argent, l’avenir des salariés ne peut pas être garanti»
    Dit la vérité Hulot, toute la vérité sinon on va penser que tu cherches à créer des rideaux de fumées et de la confusion pour mieux troquer le nucléaire contre la ZAD (raté !) ou d’autres marchandages avec les caciques de TON gouvernement…
    Honte à ce gouvernement. Je ne les envie pas. Mais qu’ils arrêtent de manier la VIOLENCE comme seul instrument de leur “politique”. Et qu’ils soient clairs : ils doivent renoncer à toute velléité d’écologie : ils sont incapables de se montrer à la hauteur.
    Pas compliqué à comprendre : leur seule loi, c’est celle du fric et du profit. Enrichissez vous ! Et crevez tous avec des billets de 500 euros plein la gueule !
    Le problème, c’est qu’avec ça, ils font crever tous les autres et le reste du monde… Ils se croient seuls au monde, “premiers de cordée” qu’ils s’imaginent être !
    Il va falloir que les derniers de cordée tirent un bon coup sur la corde et les précipitent dans le tréfond de crevasses béantes qu’ils n’auraient jamais du quitter !
    Vive l’union des derniers de cordée ! Et leur mise en action !
    ___________________

    Ce gouvernement anéanti avec la violence des tractopelles des années de travail. Ils détruisent des constructions entières en quelques minutes. C’est de la délinquance caractérisée. Les images de ces destructions sont insupportables, inadmissibles :

    https://reporterre.net/L-intervention-militaire-sur-la-Zad-de-Notre-Dame-des-Landes-a-commence

    La préfète ose à l’instant : “(…)Quand les squats sont vides, ils sont démolis, c’est comme ça qu’on opère. Les démolitions ont commencé pour dix squats. (…)Les gens expulsés sont sans droit ni titre. Ils ne rentrent pas dans le processus de discussion. Pour rentrer dans le processus, il faut montrer sa volonté, et indiquer son nom et ses projets. (…)”
    T’as compris ? T’as pas indiqué ton nom et tes projets, et hop, un tractopelle met ta baraque à terre, aplatie ! C’est pas compliqué non comme DIALOGUE ?

    “C’est comme ça qu’on opère” !
    Opérez, opérez…

    Monde de fous. Honte à eux !

  3. GOUVERNEMENT LEGAL MAIS ILLEGITIME ! Au minimum, 56%, au maximum 86% des électeurs lui sont opposés !

    A l’approche de certains mobilisations potentielles…

    Petit mémento à l’usage de ceux qui restent éveillés :

    Présidentielles, vote pour Macron :
    1er tour = 18,2 % des inscrits = 81,8 % n’ont pas voté pour lui
    2ème tour = 43,6 % des inscrits = 56,4 % n’ont pas voté pour lui
    (et la plupart de ceux qui ont voté pour lui ne l’ont fait que pour éviter le FN au pouvoir et l’ont très clairement annoncé comme tel).

    Législatives :
    LRM (La République en Marche = Macron) :
    1er tour = 13,4 % des inscrits,(15,4 avec le Modem) = 86,6% ou 84,6 % n’ont pas voté pour eux
    2ème tour = 16,5 % des inscrits = 83,5 % n’ont pas voté pour eux

    Conclusion : Macron et LRM sont certes légalement au pouvoir, ils n’ont néanmoins aucune légitimité populaire liée à une quelconque majorité électorale. Ils sont en effet… MINORITAIRES par rapport à tous ceux qui ont voté pour d’autres ou qui n’ont PAS voté.
    En aucun cas « les français » (!!!) n’ont choisi majoritairement Macron.
    Ce qui se rapproche le plus à un choix « des français », c’est le choix du corps électoral SOUVERAIN. Or si on rapporte le vote Macron au corps électoral, comme on le voit ci-dessus, Macron et LRM sont ridiculement MINORITAIRES.

    Ceci en grande partie grâce à nous, abstentionnistes ! Et remarquez bien que cet abstentionnisme n’a aucunement fait monter le FN, au contraire, cela l’a fait baisser, notamment parce que des abstentionnistes auraient voté FN s’ils avaient voté ! (d’où les appels à voter lancés à tue-tête par les cadres FN durant les élections…).

    Se révolter efficacement aujourd’hui, c’est s’abstenir et construire fermement la suite ! Une suite qui ne fait aucun choix politique sans les confronter à la double catastrophe écologique en cours : le climat que l’on détruit et la biodiversité qui est en train de s’effondrer.

    N.B : les pourcentages ci-dessus ne tiennent pas compte d’un certain nombre, lui aussi assez important, de personnes qui ne sont pas inscrites sur les listes électorales. En tenant compte de cet élément, les pourcentages Macroniens seraient encore bien plus faibles. Il est d’autant plus ridicule et mensonger de prétendre que Macron et ses élus ont reçu l’accord des « français » pour gouverner !

  4. Depuis ce matin, il y a un homme qui se balade dans la ZAD en filmant tout ce qu’il peut avec son téléphone portable. Les images sont de piètre qualité, mais quand on sait que les flics ont empêché la plupart des journalistes de se rendre sur place, et qu’ils veulent diffuser à tout prix leur propre version, ça ne fait pas de mal d’avoir un autre regard.

    Et là, je trouve ça vraiment fort (placer le curseur à environ 3 minutes) : https://twitter.com/ZAD_NDDL/status/983331606524936193

  5. Communiqué de la FRAPNA Ardèche :

    La FRAPNA Ardèche affirme toute sa solidarité aux occupants de la ZAD de Notre Dame des Landes. Ces derniers font face en ce moment même aux gaz lacrymogènes, aux matraques et aux bulldozers qui rasent par la brutalité et la terreur les espoirs de construire là-bas un monde différent, un monde qui ne soit pas responsable de la catastrophe climatique actuelle ni de la VIème extinction massive de la biodiversité que ce gouvernement se montre bien incapable d’infléchir.

    Nous condamnons fermement cette méthode de violence et de terreur choisie par l’Etat quand du temps aurait permis à chacun de trouver sa voie : la situation était en train d’évoluer dans ce sens, .

    Unilatéralement, brutalement, ce gouvernement a choisi de mettre à terre des alternatives, si précieuses à l’époque que nous vivons, concernant l’agriculture, l’habitat, la préservation de milieux humides tellement abimés ailleurs, mais aussi, le vivre ensemble et la gouvernance.

    La confiance est rompue dans une violence injustifiable et incompréhensible, nous en tirons toutes les conclusions nécessaires pour l’avenir. L’Ardèche, elle aussi terre d’alternatives, soutient les zadistes face à cet ultime coup dur et au double langage d’un gouvernement qui se montre bien peu exemplaire.

    Le CA de la FRAPNA 07

  6. l ‘aventure humaine,les liens tissés depuis des années ,les rèves qui nous animent , quoi qu’il arrive, on ne nous l enlereva pas et ça , c est juste etre vivant!!

  7. c’est à pleurer
    comment un gouvernement peut-il montrer sa force ainsi en se fichant de la vie des gens de bonne volonté , en mettant à mal des semaines de travail pour amener tous les occupants illégaux de longue date à entrer dans des structures légales et en détruisant des années de travail pour construire ou remettre en état des lieux de vie pour « bêtes et gens »?
    la loi c’est la garantie que le faible ne pâtira pas du fort
    m’a-t-on appris à l’école de la république
    ces actes de destruction ne sont pas des actes de maintien de l’ordre
    ils sont des actes d’obéissance aveugle à des ordres donnés par des supérieurs
    dont on se demande bien quelle morale républicaine les guide à défaut d’humanité ou d’éthique…
    si nous étions des millions à envoyer un vrai courrier au chef de l’état
    pour lui dire notre sentiment?

  8. Trop triste ce soir pour quelque commentaire constructif. Colère et tristesse encore, dégoûté…
    Je n’ose même pas une écoute ou lecture des “médias officiels“ tant la caricaturale bêtise m’en navre déjà. Nous n’avons plus aucune excuse pour ne pas voir ou entendre et enfin agir.
    A très vite et merci toujours pour ce non lieu, hospitalier et sans nécessité de visas, merci.
    Amicalement
    Nicolas

  9. « Non négociable » (1er ministre pour changer le statut des cheminots), « réforme impérative » (ministre des transports), on est vraiment sous Thatcher !

    Rappel : 56 à 86% des électeurs potentiels n’ont pas voté pour eux !
    Légaux mais illégitimes !

  10. Nouvelle déconvenue pour l’EPR de Flamanville, des écarts de soudure en cause.

    Des « écarts de qualité » sur certaines soudures du réacteur nucléaire EPR de Flamanville (Manche) ont été détectés fin mars, a annoncé mardi le groupe EDF, sans pouvoir encore se prononcer sur les conséquences en terme de calendrier et de coût.

    Une expertise a été lancée pour analyser les causes et la nature de ces écarts, selon EDF. Elle permettra de définir les actions pour y remédier à proposer à l’Autorité de sûreté du nucléaire (ASN), a précisé le groupe dans un communiqué.

    Suite aux écarts de qualité détectés, EDF a décidé de faire des « contrôles additionnels sur les 150 soudures concernées du circuit secondaire principal ». L’expertise et l’ensemble des contrôles s’achèveront d’ici à la fin du mois de mai.

    « A l’issue de l’expertise en cours et de la démarche d’instruction qui sera retenue par l’ASN, EDF sera en mesure de préciser si le projet nécessite un ajustement de son planning et de son coût », précise EDF.

    Pour l’heure, le démarrage est prévu à la fin de l’année, pour une mise en service commerciale en 2019, soit déjà sept ans de retard, pour un coût de 10,5 milliards d’euros, montant qui a déjà triplé par rapport à ce qui était initialement prévu.

    C’est lors de la « visite complète initiale », une étape réglementaire préalable à la mise en service de l’installation, que ces écarts ont été détectés.

    « Conformément aux procédures industrielles », les soudures avaient déjà été contrôlées « par le groupement des entreprises en charge de la fabrication du circuit », qui les avait déclarées « conformes », « au fur et à mesure de leur réalisation », affirme EDF dans un communiqué.

    « Les équipes d’EDF et leurs partenaires industriels sont pleinement mobilisés et poursuivent l’ensemble des autres activités de montage et d’essais de l’EPR de Flamanville, notamment les essais d’ensemble », assure EDF, qui ajoute que la conception et l’étanchéité du bâtiment réacteur ont été récemment validés.

    En cours depuis 2007, le chantier de l’EPR a connu de nombreux déboires, en raison notamment d’anomalies découvertes sur la composition de l’acier du couvercle et du fond de la cuve.

    L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) exige que le couvercle de la cuve soit remplacé avant la fin 2024. L’EPR est un réacteur de troisième génération, conçu pour offrir une puissance et une sûreté améliorées.

    https://www.romandie.com/news/Nouvelle-deconvenue-pour-l-EPR-de-Flamanville-des-ecarts-de-soudure-en-cause/907231.rom

  11. Ce qui se passe est a pleurer. Comme sous l’occupation, les elites sont du mauvais cote. « Colonel des forces speciales », directrice/directeur de ceci-cela, convenable, confortable, poli et aimable, tout pret a retourner sa veste au moment venu et dire « Personellement je ne l’ai jamais aime cet aeroport mais il y a des regles, on ne pouvais rien faire, et j’ai fait ce que j’ai pu… » C’est a dire rien. Ceux qui ont perdu leur maison, leurs livres, leurs outils, et se prennent les gaz lacrimogenes, sont les patriotes aujourd’hui.

  12. Complètement écœurée mais pas étonnée. Ce gouvernement est monstrueux, il applique la loi de la matraque. Il brutalise ses citoyens et a le front de parler d´état de droit. Encore plus que ses prédécesseurs, le tyran Macron, parfaitement décomplexé, à la manière de Poutine, a décidé d´anéantir toute dissidence, toute forme de vie différente de celle que le système inique, dont il sert activement les intérêts, est prêt à tolérer. Macron veut des esclaves consentants, de la docilité, il veut des citoyens en bon ordre de marche, taillables et corvéables à merci, qui avaleront sans broncher les couleuvres que son quinquennat leur réserve. Mais bon sang de bonsoir, relevez la tête, la désobéissance civile ce n´est pas pour les chiens. On peut se demander combien de Français se sentent aujourd´hui vraiment concernés par le destin de ceux et celles qui tentèrent un autre modèle de société ? Combien d´entre eux réalisent-ils vraiment que ce qui se passe à NDDL ne laisse rien augurer de bon quant à l´avenir de la démocratie en France, pourtant déjà bien malmenée ? Combien sont-ils prêts à dire m…. aux bulletins de vote, à la mascarade électorale ? Combien de citoyens ont compris que le pouvoir tentaculaire du système économique (et par là-même politique), qui les broit impitoyablement, vient, en grande partie, du fait qu´ils l´alimentent par leur mode de consommation, de surconsommation ? Je ne veux, ni ne peux répondre de manière définitive à ces interrogations qui me taraudent, peut-être par peur de sombrer dans le pessimisme le plus noir !!!
    Et je ne crois pas que les citoyens des états voisins de la France, dont l´Allemagne que je connais par cœur pour y vivre depuis près de quarante ans, soient plus enclins à remettre leur mode de vie en question. Mes expériences quotidiennes ne sont pas encourageantes, et pourtant je suis prête à me raccrocher au moindre fétu d´espoir !

    1. Bonjour Martine, je ressens exactement la même chose que toi . Mais je pense aussi que malheureusement la plupart des gens sont englués dans les problèmes de leur vie quotidienne, ils vivent au jour le jour , ils sont pris par leur travail ( ou la recherche d’un emploi ) ils sont toujours pressés , il y a les enfants…. Et les graves problèmes que nous vivons leur échappent .
      Je dois dire que moi-même, j’ai toujours été préoccupée par les problèmes environnementaux, mais tant que j’avais travail et enfants, je ne réalisais pas l’étendue du désastre. C’est depuis que je ne travaille plus que j’ai pu approfondir cela par de nombreuses lectures, et j’ai beaucoup changé mon mode de vie : pas d’avion , amap , pas de viande , compost , vélo etc… Mais je suis souvent perçue comme une extrémiste un peu folle . C’est pourquoi je ne suis pas très optimiste pour l’avenir, j’ai lu le livre de Pablo Servigne et je suis persuadée que nous allons vers un effondrement sans nous y préparer . J’attends tout de même avec impatience la proposition de Fabrice, l’action est toujours stimulante.

  13. En voyant le 1er ministre dans le poste de commandement militaire sous-terrain et que ses services se targuent de disposer de 200 caméras sur le terrain, on comprend que pour ce gouvernement qui cherche à MUSELER les médias, cette opération est un test. Un test pour la suite… Ils cherchent à maîtriser l’image de leurs délits inadmissibles, de leur barbarie, de leur violence pour que les français gobent des images policées. Ne laissons pas faire, dénonçons ces images « autorisées » et diffusons les autres !
    Car les barbares ont continué leur sale besogne aujourd’hui, comme des machines décérébrées que l’on s’habitue à cotoyer de plus en plus !
    Hurlons notre colère à ce gouvernement qui ne doit jamais oublier que s’il est légal, il est ILLEGITIME (plus de 80% des électeurs n’ont PAS voté pour lui ! Alors qu’il se tienne à carreau !).
    Mais à quoi jouent-ils ?
    Que s’imaginent-ils ? Gagner quoi ?
    J’espère qu’ils vont tout perdre… mais ça… ça dépend de nous tous !
    Continuons de les dénoncer haut et fort, il faut les mettre à nu car le roi est nu !
    Diffusons partout la note de Fabrice ci-dessus, d’autres qu’il a écrite sur NDDL, l’article génial de Kempf sur la ZAD et le monde, le lien vers Reporterre ! Ce n’est pas vain : DIFFUSONS ET DEMANDONS DE DIFFUSER, il faut faire boule de neige.
    Difusons ça à tous nos contacts, ce n’est pas vain quand on voit combien les médias traditionnels sont mauvais pour traiter l’info, quand ils ne se contentent pas des images pré-fabriquées par l’armée !

  14. L’éternelle question demeure :
    Faut il intégrer le système et tenter ensuite de le faire changer de l’intérieur
    ou faut il résister au système pour ne pas en subir les contraires et rester dans une dynamique alternative ?

    Dans le cas du système agricole français, il est difficile d’y échapper et ce système est particulièrement stricte, inhumain et sans aucune compassion : je le répète, des centaines d’agriculteurs se suicident chaque année dans ce pays dans une indifférence quasi générale.
    Et c’est a cause de ce système que cautionne tous les gouvernements, franco français ou européens.

    Cependant, il est difficile de s’installer en agriculture, surtout lorsque l’on est « hors cadre familiale ».

    Dans le cas des habitants de notre dame des landes qui souhaitent s’y installer pour mener des activités agricoles, il sera difficile pour eux d’avoir le choix. Ils sont de le collimateur de beaucoup de monde en Loire-Atlantique et sont une sorte de « monnaie d’échange ».
    La situation a duré tellement longtemps, il y a eu tellement de bordel dans ce département (voir par exemple, les 10 stratégies pour la manipulation des masses de Noam Chomsy).
    L’évacuation de la zad est attendue comme une justice pour beaucoup, les mêmes qui voulaient d’un aéroport a condition que ce ne soit pas chez eux.
    Donc, il est possible que ces « régularisations » proposée par la préfecture ne soient qu’un piège. Dans le sens ou pour pouvoir se « régulariser », il faut être en mesure d’accepter les « règles »…
    Surtout « sous les bombes »….
    Mais voilà, c’est comme ça et on savait que ça allait arriver. Évacuation éminemment politique…

    Donc, afin de gagner du temps et de préserver ce pauvre bocage, je leur conseille vivement d’accepter les contraintes nominatives et individuelles dans un premier temps et puis une fois installés, monter des projets collectifs comme des Amap.
    C’est eux qui voient, en espérant que leur libre arbitre soit intact, mais personnellement, je ne pense pas que les zadistes de notre dame des landes feront plier la MSA. C’est elle, entre autres, la mafia agricole française qui tue les gens sans gène!!

    Cependant, de mon point de vue, malgré ce système pourri, c’est une chance immense de pouvoir rester dans ce bocage en devant agriculteur.
    Et sinon, et bien, il y a à coup sur des candidats FNSEA pour les reprendre, ces terres….vous voyez le genre !

    En tout cas, le Ministre de l’écologie Nicolas Hulot si il n’en a rien a foutre des zadistes, pourrait quand-même faire entendre une voix pour la protection de ce bocage et appeler a accepter exclusivement des projets agricoles respectueux du site.

  15. Le fascisme de l’argent est à l’œuvre. N’est-ce pas bien plus clair maintenant qu’avec les pantins des multinationales précédents ?

  16. Lu a l’instant dans le magazine du Conseil départemental de Loire-Atlantique dans un petit encadré en bas de page a près un long article intitulé « terres a partager, entre ville et campagne »:

     » Et les terres de Notre-Dame-des-Landes?

    Suite au renoncement de l’Etat du transfert de l’aéroport, le Département a engagé une procédure pour que les 895 hectares de terres a Notre-Dame-des-Landes et Vigneux-de-Bretagne lui soient rétrocédés. Le Département s’engage à garantir la vocation agricole ou naturelle du sol, avec l’implantation de projets agricoles pérennes. Un appel a projets, dans le respect du cadre légal, permettra de déterminer l’usage des terres, le Département en restant propriétaire. Par ailleurs, le Département pourrait étendre son dispositif de protection des espaces agricoles et naturels (Pean) sur ces terres. »

    No comment, j’trouve pas les mots. Quand on connait la position féroce du Département POUR la construction de cet aéroport,chacun se fera une idée pas lui-même…

  17. Si j’étais un adepte des théories du complot…
     
    • Notre-Dame-des-Landes, bien sûr avec son opération dont la violence le dispute à l’imbécillité. Tout cela, entre autres, parce que Macron, une partie des marchistes (même pas tous) et la droite ne supportent pas le collectif. Seul compte l’individuel, dans la pensée et la démarche thatchéro-reaganienne de destruction de la cohésion social, du partage, du vivre-ensemble et de l’intérêt général.
    • Bure (avec ses militants condamnés par une justice aux ordres, digne du XIXe siècle), GCO et tant d’autres GPII.
    • Le plan loup d’un côté et l’impunité totale des extrémistes de l’agro-pastoralisme de l’autre.
    • Dans le même ordre d’idée, toutes les mesures hostiles à la nature, au vivant et à l’environnement, l’allégeance à l’agrochimie et à la FNSEA (à propos, que vient faire ce syndicat agricole dans les discussions sur NDDL ; l’a-t-on entendu avant qu’il n’y ait une part du gâteau à récupérer pour le massacrer à coups de remembrement et d’intrants chimiques).
    • Les chasseurs de l’Oise, qu’il soit de la catégorie « aristo fin de race » ou pseudo-ruraux réactionnaires, largement soutenu par un préfet qui commet l’exploit de dépasser Macron dans son soutien à ces assassins du sauvage.
    • Etc. etc. La liste, trop longue et trop tragique, vous la connaissez autant que moi.
     
    Alors, oui, si j’étais un complotiste, je dirais que l’on a affaire à la mise en place délibérée de ce qu’il faut pour que dans les rangs des gens de bien qui veulent sauver la nature pour sauver l’humanité (est-ce finalement une bonne idée ?), un individu ou un petit groupe finisse par péter les plombs et utilise la seconde violence contre la première. Ce qui justifierait la troisième violence, celle de la chasse aux « éco-terroristes » dont certains sont déjà fichés « S » sans jamais avoir eu la moindre intention violente (je parle des  » trois sortes de violence  » définies par Dom Helder Camara mais je suppose que tous ici connaisse ça).
     
    Seulement, voilà, je ne suis pas complotiste et je crois que nous avons tout simplement affaire à une bande de salopards (relativement) intelligents appartenant au même monde et partageant les mêmes idées, bien décidés à défendre leur privilège par tous les moyens et quel qu’en soit le prix pour la population et pour l’avenir du vivant. Comme ils ne peuvent agir seuls, ils s’appuient sur la violence d’État et sur une bande d’imbéciles incultes et aveugles (qui ignorent tout de la nuit de Longs Couteaux). On a là le schéma classique de la naissance de toutes les dictatures.
     
     
    À propos, il n’est pas inutile de noter que Macron, avec ses lois « travail », sa « réforme » de la SNCF et tout le reste, est en train de réussir ce que même Sarkozy n’avait pas pu ou osé faire, à savoir jeter les dernières pelletées de terre sur le cadavre du programme du CNR.

  18. Un gouvernement qui n’a pas de projet ne croit plus qu’a la guerre. A Notre-Dame-des-Landes, en Syrie, en Iraq, au Mali. Comme ecrit Herve Kempf, ce gouvernement n’est plus que le charge de pouvoir du « club des 80T par an ». Ils l’ont « fait elire », avec ou sans l’aide de « Cambridge Analytica », qui ne sont ni les seuls ni les premiers a proposer ce genre de service, meme s’ils sont les premiers a oser avoir « pignon sur rue ». Il y a presque 3 ans je lancais une petition demandant au gouvernement d’arreter de faire la guerre en Syrie. Elle a recolte 20 signatures. J’etais trop poli. J’aurais du demander au gouvernement francais d’arreter de soutenir l’etat islamique. Elle aurait peut-etre eu 5 signatures :))

    Etre dans le systeme ou en dehors? Mais on est toujours entre les deux, pas moyen de faire autrement. On ne peut meme pas lutter contre le systeme si on n’est pas, au moins un tout petit peu, dedans.

    Exemple concret: C’est pas facile, moralement, d’etre citoyen d’un pays qui a soutenu pendant 7 ans l’etat islamique, et qui continue. Je n’aurais pas cette honte si j’etais Afghan, Irakien, Syrien. Pourtant je ne voudrais pas etre autre chose que Francais. Fierte paradoxale, incomprehensible.

    Comment ne pas voir le lien entre l’usage de la violence « chez eux » et « chez nous »? La violence se justifie elle-meme, elle genere sa propre justification. C’est le seul « message ». La meme elite est a l’oeuvre, sans meme plus se cacher, et loin de se repentir, elle met les bouchees doubles.

    J’ai banni les produits Lafarge de tous mes chantiers. C’est facile. Mais aller au-dela, c’est plus difficile. Il faut etre creatif, il n’y a pas de recette.

  19. C’est vraiment une première en France semble-t-il du point du vue du vérouillage médiatique. La dernière fois, c’était en 1991 durant la sale Guerre du Golfe du PS et de Mitterrand mais… c’était en Irak ! Là, c’est bon, ça passe… et c’est en France :

    « Selon Antoine Denéchère, journaliste de France Bleu, « la gendarmerie envoyait par mail les vidéos et photos de l’opération en cours ». Le correspondant de France 2 a déclaré qu’il n’avait jamais vu ça en vingt ans de carte de presse… (…)
    Le SNJ-CGT proteste vigoureusement contre cette mise au pas et ce contrôle de l’information visant à éviter la diffusion d’une information indépendante des pouvoirs en place et réclame immédiatement la libre circulation des journalistes dans la ZAD de Notre-Dame-Des-Landes. « 

  20. Ils détruisent
    Nous reconstruirons !

    C’est quoi le silence de Nicolas Hulot ?
    Il n’a rien à déclarer ?

    Je navigue entre les pleurs, la rage et l’envie de vomir..
    A écouter Radio Klaxon toute la journée ça fait cet effet.
    https://radioklaxon.antirep.net/

    Solidarité ! Résistance !
    Ces mots ne sont pas vains.

    Les zadistes ne sont que l’avant-garde du nouveau monde à venir
    Les Macron, Philippe et autres sont déjà morts…

    1. Cher Dominique,

      Je peux te dire que je me suis activé. Mais une pétition, non, car cette affaire a une logique politique profonde. La seule chose que nous puissions faire est de faire payer à ce gouvernement un prix si élevé qu’il soit contraint de lever le pied. A chacun de jouer à sa manière. Il faut inventer, en tout cas agir dans la réalité. Bien à toi,

      Fabrice Nicolino

  21. Article géant de Kempf, à diffuser !
    https://reporterre.net/Association-de-malfaiteurs
    J’ai encore versé un petit don à Reporterre : sans eux, on, ne sait rien ou presque médiatiquement. Faites le si vous pouvez, ils le méritent amplement !

    Les JOURNALISTES encore dignes de ce nom vont-il enfin l’ouvrir contre le muselage en cours ou bien bêlent-ils définitivement en groupe ?

    1. Oui P.P il faut soutenir reporterre tant qu’il est encore possible de le faire, vu ce qu’il se passe à Bure, NDDL et ailleurs. D’ailleurs ce blog étant un lieu public…
      Pas de smiley !

  22. Enfin !

    http://snj-francetv.fr/wp-content/uploads/2018-04-11-NDDL-Circulez-ya-rien-%C3%A0-voir.pdf

    Pour un « jugement OBJECTIF » ???!!! OBJECTIF ! Il ose… le censeur !!!

    Extraits :

    « (…) Tranquillement, le ministre de l’intérieur assume le fait d’avoir écarté des journalistes professionnels pour montrer au public des images « contrôlées » de l’évacuation des Zadistes de Notre-Dame-des-Landes. « Ce que nous voulions, c’est qu’il puisse y avoir de la part des spectateurs un jugement qui soit objectif», déclare notamment le premier flic de France pour justifier cette atteinte à la liberté de la presse.  »
    (…) »Lors de leur arrivée sur les lieux, nos confrères (les vrais) ont été parqués en bord de route puis évacués de la zone, sous escorte, avec interdiction de filmer. Certains sont parvenus à regagner la ZAD par des chemins de traverse, ils ont été contrôlés, menacés, interdits d’accès.  »
    (…)
    « Le SNJ France Télévisions regrette qu’en diffusant les images de la gendarmerie, la direction de France Télévisions cautionne indirectement cette censure imposée à nos équipes sur le terrain. »
    (…)
    « Au moment où le gouvernement lance un projet de loi contre les « fake news », il serait nettement contradictoire qu’il en fabrique lui-même. « 

  23. Cher jcp,

    J’aime beaucoup votre message, notamment le passage sur sauver la nature pour sauver l’humanité (est-ce une si bonne idée, en effet, on peut légitimement se poser la question, je trouve). Et je suis assez d’accord avec ce que vous écrivez.

    Si j’étais complostiste, ce que je ne suis pas, je rajouterais un point à votre liste non exhaustive, et me disant que le Conseil départemental de Loire-Atlantique s’approprie les terres de NDDL, afin de garder une réserve foncière, pour avoir la possibilité, dans quelques années, de relancer le processus de construction de cet aéroport (lorsque les conditions seront réunies, selon l’expression d’Edouard Phillippe)…
    C’est la théorie du complot dans le complot… avec tout ce que l’on a vécu et vu, ici, en Loire-Atlantique autour de cette affaire d’aéroport, il y a de quoi le devenir, complotiste, mais jamais je ne pourrai expliquer tout ça par écrit, il faut pouvoir le raconter de vive voix. Je vous assure que tout est bien plus compliqué, plus tordu, que ce que vous ne pouvez imaginer…
    N’oublions jamais qu’en d’autres temps, on était libre d’être cénobite ou anachorète. Ces modes de vie humains (sans connotation religieuse évidement) doivent être possibles, complémentaires et non opposés.
    Mais bon, dans cette 5ème république devenue absolument obsolète et ridicule, on a pas fini d’en baver et il va falloir batailler dur (en individuel ou en collectif) pour sauver la nature (juste pour elle-même, de mon point de vue)…

    Passez le bonjour aux ours et aux loups!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *