Si vous avez du temps, c’est le moment

J’utilise frauduleusement Planète sans visa pour vous lancer un message (presque) personnel. Je prépare quelque chose d’important, en relation directe avec la crise écologique, et j’ai besoin de volontaires, disposant de nombreuses heures entre maintenant et fin septembre. Dans quel domaine ? Dans tous ceux touchant à la réflexion, à l’organisation, à l’action. Oui, c’est de l’humour, mais je ne peux hélas pas en dire beaucoup plus. En tout cas, il s’agira de créer, via le net, un réseau très mobilisé autour d’objectifs simples.

Bon, on peut le dire autrement : je vous propose d’entrer dans une danse collective qui sera épuisante et peut-être ratée. Ou pas. Si vous avez le goût de bouger vos fesses en rythme, répondez ici, depuis une adresse valide. Dernière précision : je ne peux ni ne veux traiter avec beaucoup. Autrement dit, je vous en supplie, ne vous vexez pas si je vous annonce que le groupe dont j’ai besoin est déjà constitué. Je vous jure bien que vous aurez tôt ou tard à vous jeter dans le gouffre avec nous.

39 réflexions au sujet de « Si vous avez du temps, c’est le moment »

  1. Eh bien Fabrice, je réponds présent. Je suis retraité et je dispose d’un peu de temps. Je suis un vieux routier de l’écologie que j’ai rejoint avec la candidature Dumont en 1975. J’ai rejoint les rangs de ME qui avait son siège à la Cité Fleurie à Paris dans le 13e et dont le premier secrétaire général a été Roger Fischer. Je m’occupai d’une Association adhérente du ME, l’Atelier Ecologique des Alpes-Maritime, avec pour “mission” de propager les idées écologiques, mais surtout de pratiquer l’auto-construction et le bricolage autour de l’énergie solaire.
    Aux Assises de Dijon en novembre 1979, j’ai quitté le ME, comme beaucoup d’autres à ce moment là, Antoine Waechter était aux commandes et je me sentais totalement étranger aux pratiques du ME qui allait devenir le MEP puis Les Verts. J’avais compris ce qui se tramait et la suite m’a largement donné raison.
    En 1979, j’étais venu vivre à Paris et j’ai été engagé en qualité de libraire pour m’occuper de le Librairie Alternatives, spécialisée dans l’écologie, j’ai continué par la suite à présider aux destinées de le Libraire Parallèles. Si je peux vous aider, ce sera avec grand plaisir.

  2. Je suis partant. Je vous dédie un temps plein jusqu’à fin septembre si mon profil vous convient. Googlez le nom et prénom de mon addresse mail pour le connaître.
    Je me rangerai sous vos directives par respect pour vous et pour vous permettre de tenter votre coup.

  3. Je viens, de temps en temps, me rafraichir les idées sur ton site voire lire et promouvoir certains de tes bouquins. J’ai milité très activement plus de 30 ans au PS en Occitanie mais j’ai renoncé au milieu du quinquennat de Hollande. Ok pour donner du temps pour la « crise de l’écologie » mais à durée déterminée comme indiqué. A 70 ans, j’ai tout loisir de choisir mes contraintes à condition d’en savoir un peu plus.
    Amicalement,
    Jean-Georges Lechner

    1. 30 ans au PS (!!!!) en Occitanie et tu te sens écolo ?
      Désolé, je n’ai pas pu m’empêcher, mais il y a tant à reprocher au PS en matière d’écologie (nucléaire, tout routier et auto-routier, armement, guerre du golfe de 1991, essais nucléaires criminels à Tahiti, OGM, biotechnologies, TGV, agriculture industrielle qui a bousillé la nature, notre santé et le monde paysan, etc…etc…etc…) que j’ai l’impression que ton message est une blague !
      Et il t’a fallu attendre le milieu du quinquennat de Hollande pour quitter ce parti pourri jusqu’à l’os depuis au moins 1983 ? Allez, tu plaisantes ?

  4. Alors la, je suis super intriguée.
    Si tu penses que cela peut le faire, je suis partante.
    De toutes façons je me tiens prête pour maintenant ou plus tard.
    Bon courage.

  5. Salut Fabrice,

    Bah… Mon email, tu l’as déjà depuis un moment je crois.

    Je serai en vacances en Auvergne pendant la première moitié de juillet. Mais après… Ok pour aider, si y’a besoin.

    Bonne journée.

  6. 🙂

    “Via le net.”

    Si cela est trop pointu, je doute fort pouvoir aider, pour la création du réseau. Pour la suite, oui, prête. Affaiblir la matrice et éveiller les consciences, oui.

    Bises à toustes,

  7. Ben, moi aussi ! Si un coup de main d´Outre-Rhin peut être utile. Je ne sais pas faire grand´chose mais je le fais bien :-))) !

  8. A Mumbai, capitale economique de l’Inde, l’interdiction des sacs en platique entre en vigueur le 23 juin:

    http://www.freepressjournal.in/mumbai/plastic-ban-in-mumbai-from-june-23-you-can-be-fined-up-to-rs-10000-for-carrying-plastic-bags/1294905

    Dans le reste de l’etat du Maharastra (dont Mumbai est la capitale), les administrations et autorites locales (municipalites, entreprises, “police du tourisme”, fonctionnaires des forets, etc.) ont tout pouvoir pour, et sont encouragees a, interdire le plastique dans leurs jurisdictions respectives:

    https://timesofindia.indiatimes.com/city/mumbai/mumbai-mahrashtra-extends-plastic-ban-to-sale-and-manufacture-of-pet-bottles/articleshow/63446507.cms

    L’amende pour un seul sac en plastique est plutot salee: 5000 Rs, c’est une semaine d’un bon salaire d’ouvrier a Mumbai, et un mois de revenu pour certaines familles…

    Le gouvernement du Maharastra est aux mains du BJP, droite dure “pro-hindou” et pro-americaine, et la municipalite de Mumbai aux mains du Shiv Sena, parti local d’extreme-droite. Une sorte d’alliance Macron-Sarkozy-Le Pen, et le business en masse derriere eux…

    Mais ne soyons pas jaloux et ne boudons pas notre plaisir, une fois en place, cette interdiction sera difficile a remettre en cause.

  9. Adresse valide pour ma part.
    La période estivale est chargée de boulot chez les pécores comme moué mais si je peux aider, ce sera avec conviction sois en sur.

  10. “Partout dans le monde, nos sœurs et frères se lèvent, se battent et consacrent leurs vies à la lutte.
    Il ne tient qu’à nous d’écouter nos cœurs et de les rejoindre…”

    livre de coloriage
    Stéphanie Mc Millan
    Éditions LIBRE

  11. Bonjour Fabrice,

    Je n’ai pas une grande expérience en matière d’écologie, mais je suis tout de même consciente que si ça continue, ça va pas pouvoir continuer ! Je reste disponible pour cette grande danse collective car j’aime bouger mes fesses en rythme !

    Salutations militantes.

  12. Bonjour Fabrice, même si je n’ai pas énormément de temps , j’en trouverai bien pour t’aider. Bises.

  13. L’Antarctique fond à un rythme accéléré et renforce la hausse du niveau des océans.

    L’Antarctique a perdu 3.000 milliards de tonnes de glace depuis 1992, assez pour faire monter le niveau global des océans de presque 8 millimètres, et cette tendance s’est accélérée de façon spectaculaire au cours des cinq dernières années, selon une étude parue mercredi.

    Avant 2012, le continent blanc situé au pôle Sud perdait environ 76 milliards de tonnes de glace annuellement, ont calculé les 84 scientifiques qui ont participé à cette étude de référence parue dans Nature.

    https://www.romandie.com/news/ZOOM-L-Antarctique-fond-un-rythme-acc-l-r-et-renforce-la-hausse-du-niveau-des-oc-ans_RP/927312.rom

    1. Ma chère Sylvie et tous autres lecteurs adorables,

      Je vais vous contacter, mais de grâce, il ne s’agit pas de m’aider. Il s’agit d’agir ensemble. Bises,

      Fabrice Nicolino

  14. Bonjour Fabrice et tout le monde !

    Je ne serai pas disponible 24h/24 – 7j/7 mais je suis prête à faire ma part si besoin de renforts en cours de route (aujourd’hui comme demain). A partir du moment où je connais suffisamment bien le sujet et que l’objectif défini est en accord avec mes convictions, je n’ai absolument aucun problème à intervenir sur le net.

    Bien cordialement.

  15. Bonjour,

    Si je peux être utile à quelque chose, pourquoi pas.
    Etudiante, je serai en vacances du 5 juillet jusqu’à début septembre, donc je risque d’avoir pas mal de temps.

    Lisa

    Ps: juste pour info, un truc qui a pas loin de chez moi, début août autour de l’agriculture durable (agroforesterie, sols vivants,…) : http://paysages-in-marciac.fr/programmation/ au milieu d’un festival de jazz

  16. Je peux aussi aider dans la mesure de mes moyens.
    Mon point fort c’est sur le Net… partager des infos pour faire avancer le schmilblick…
    Je suis impatiente de savoir de quoi il s’agit…

    Les manifestations, les grèves, les pétitions sont des moyens qui appartiennent au passé.
    Maintenant il faut mettre sa vie en danger pour pouvoir travailler décemment…
    Ça fait réfléchir…

    Cette année

    https://www.humanite.fr/psychiatrie-victoire-des-soignants-et-fin-de-la-greve-de-la-faim-lhopital-du-rouvray-656552

    C’était déjà arrivé en mars de l’année dernière à Limoges

    https://www.francebleu.fr/infos/economie-social/les-grevistes-de-la-faim-du-chu-de-limoges-obtiennent-17-equivalents-temps-pleins-et-cessent-leur-mouvement-1490372281

  17. En voisin, en activiste, en curieux, en révolté, en boulanger, en animateur de l’educ pop, je me propose.

  18. Bon ! je ne vois pas bien comment on pourrait enrayer la belle mécanique qui a nous a mené là mais … comme je suis en phase avec les témoignages de Fabrice, et il faut bien le dire assez curieux de découvrir à quelles formes d’actions il a pu songer ces derniers temps je suis, à distance !, mais je suis … Mes compétences sont naturalistes (en gros mettre un nom sur les plantes et les animaux qui fréquentent mon environnement : l’ex bassin minier du N PdC) et la possibilité d’être un relais local vers le réseau associatif qui étudie et protège la nature et les espèces ..

  19. Du temps on en a Tous IL faut surtout de l envie et pour la Vie et la planet ca ne pourrai se refuser, suis partant.

  20. Bonjour, je lis très régulièrement vos écrits et je partage vos idées. J’ai bientôt 30 ans et je m’inquiète de plus en plus de l’avenir. J’essaie de parler autour de moi des problèmes écologiques mais c’est vraiment difficile de faire évoluer les mentalités.

    Je suis mauvais en informatique mais partant pour vous suivre !

  21. Vous êtes déjà fort sympathiquement illustré par le grand Zorro, mais dans la mesure du possible, Le Frambois est sur les rangs pour un coup de patte.
    merci

  22. Le terrain et le quotidien, ça use les souliers… Un peu de mal à évaluer les force, énergie, espérance qu’il me reste et possiblement du temps à libérer dans le créneau que tu indiques. Sinon , ce sera pour plus tard en prenant le train en marche. Curieuse d’en savoir davantage.

  23. Je suis depuis longtemps frustrée de ne pouvoir faire quelque chose de vraiment efficace contre l’effondrement de notre environnement, je suis d’accord pour agir dans la mesure de mes petits moyens , j’ai du temps !! Je suis curieuse de savoir ce que Fabrice nous propose ….

  24. Mon temps sur le web est déjà assez limité… Mais si je puis faire quelque chose, je le ferai…
    Je suis écolo dans l’âme et dans mes gènes…
    Lorsque j’étais haute comme trois pommes, ma mère en achetait à une productrice et exigeait qu’elles soient non traitées aux engrais et pesticides dits “chimiques”.
    La paysanne déclarait posséder deux vergers : un pour sa propre consommation et ses proches, non traité aux produits nocifs, et les fruitiers destinés à la vente étaient traités à gogo; car les paysans depuis de longues décennies, n’ignorent pas les conséquences que leurs produits empoisonnés sur les consommateurs… Et très souvent en étaient eux-mêmes victimes…

    Ce qui est assez désespérant est de revenir toujours au point zéro… Les politiques et les industriels feignent encore de s’interroger sur ce qui semblait évident il y a plusieurs décennies…

    Donc, les paroles de cette paysanne sans scrupules furent ma première grosse indignation de ce genre…

  25. Bonjour Fabrice,

    C’est intriguant et excitant vu l’urgence.
    Nous sommes deux jeunes de 25 ans, nous agissons respectivement à travers la fabrication artisanale du pain et la realisation de documentaire. Nous aimons danser et sommes prêt.es à agir pour une (re)volution.

    Nous sommes disponibles de maintenant à fin septembre.

    Amicalement,
    Pauline et Thomas.

  26. Bonsoir Fabrice,

    Nous sommes deux jeunes de 25 ans, nous aimons danser et sommes prêt.es à réfléchir et agir pour cette (re)volution qui s’annonce.
    Nous manions la fabrication artisanale du pain et la création documentaire.

    Nous sommes disponibles de maintenant a fin septembre.

    Amicalement,
    Pauline et Thomas.

  27. Le César de la Connerie 2018 est attribué à … l’industrie pétrolière.

    L’industrie pétrolière remporte le César de la Connerie 2018 grâce au mécanisme suivant :

    1- Depuis des dizaines d’années, l’industrie pétrolière extrait du pétrole en Alaska.
    2- Pour parvenir à extraire ce pétrole, elle est obligée d’utiliser du pétrole.
    3- Du coup, elle provoque le réchauffement climatique.
    4- Du coup, elle ne peut plus accéder à ses propres pipelines : elle ne peut plus faire rouler ses véhicules sur le permafrost de l’Alaska car le permafrost est fragilisé.
    5- Du coup, elle place des milliers de tubes réfrigérants dans le sol de l’Alaska pour garder la couche de permafrost gelée.
    6- Du coup, elle peut continuer à accéder aux pipelines.
    7- Du coup, elle peut continuer à extraire du pétrole.
    8- Du coup, elle est obligée d’utiliser du pétrole.
    9- Du coup, elle provoque le réchauffement climatique.
    10- Etc.

    Source :

    https://www.lemonde.fr/big-browser/article/2018/06/13/en-alaska-les-petroliers-gelent-le-sol-rechauffe-par-l-augmentation-des-temperatures_5314498_4832693.html

  28. J’ai hâte d’en savoir plus et je serais partant pour me rendre utile si mes compétences l’autorisent.
    Bémol, je suis pas très bavard et n’utilise pas le téléphone.

    Amicalement, JF

  29. Habitant près de Lille, dans le Nord, une des régions les plus sinistrées en matière d’environnement… On nous vend en ce moment une plateforme “multimodale” dans le port de Santes ( à 100 mètres de notre école maternelle). L’enfer des camions, trains et bateaux va s’accentuer pour transporter un tas de marchandises qui nous empoisonnent depuis des décennies (plastiques et pneus de bagnoles). Heureusement le bâtiment sera à” haute performance énergétique” et en fonctionnement il n’y aura pratiquement aucune incidence écologique d’après l’entreprise… Je vomis chaque ligne de leur dossier de propagande et le pire c’est que j’ai l’impression d’être quasiment le seul à vouloir lutter contre ce nouveau méga-projet industriel ! alors oui Fabrice j’ai du temps et beaucoup d’énergie pour lutter avec toi et la communauté que tu arrive à soulever pour faire avancer l’écologie politique, le retour au bon sens et la préservation de la nature.
    Merci pour ce que tu offres via ce blog et merci de résister.
    Amicalement
    Emmanuel

  30. Bonsoir, le temps j’aime le prendre… ☺ J’organise des rencontres en septembre autour des plantes médicinales… Mais je libérerai volontiers un temps de réflexion et d action pendant cette saison estivale qui démarre, et ce depuis la Bourgogne du sud. Et si je peux faire quelque chose pour ce que je considère comme une urgence alors je veux bien participer… ☺

  31. Bonjour,

    il semble que votre site ai été piraté.

    Il y a un lien tout en haut de page et tout en bas de page.

    NE CLIQUEZ PAS DESSUS.

    La premiere chose a faire avant inspection approfondie serait de changer vos mots de passe d’administration du site.

    Cdlt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *