Aimez-vous (encore) Obama ?

Que ferait-on sans les amis ? David Rosane m’envoie un lien américain que j’invite les connaisseurs de l’anglais à visiter (ici). Ce n’est pas triste, et c’est encore moins gai que ce que j’imaginais (ici-même). Le nouveau président Barack Obama devrait incessamment nommer secrétaire à l’Agriculture – un poste ministériel d’une rare puissance – l’ancien gouverneur de l’Iowa Tom Vilsack. Si cela devait se confirmer dans les prochaines heures, ce serait une nouvelle exécrable pour le monde entier, et surtout pour ses innombrables gueux.

Vilsack, qui copine avec Monsanto, est tout ce que j’exècre. Il milite – mais réellement ! – pour la viande clonée, l’agriculture industrielle et ses élevages concentrationnaires du MidWest, les OGM, les biotechnologies en général, les biocarburants bien entendu. En septembre 2001, il a même reçu le prix honteux de la Biotechnology Industry Organization (BIO) pour sa vaillance à défendre les intérêts industriels dans ce qu’ils ont de plus extrémiste (ici).

Je vous le dis, et j’en suis désolé pour nous tous : mauvais présage, immense nuage.

PS : Ci-dessous, l’argumentaire du groupe Organic Consumers Association, c’est-à-dire l’Association des consommateurs bio. Même quelqu’un qui ne lit pas l’anglais peut comprendre au moins dans les grandes lignes, et c’est pourquoi je le mets en ligne sans traduire.

Il ne FAUT PAS choisir ce mec, pour au moins les six raisons que voici :

* Former Iowa Governor Tom Vilsack’s support of genetically engineered pharmaceutical crops, especially pharmaceutical corn : http://www.gene.ch/genet/2002/Oct/msg00057.html


http://www.organicconsumers.org/gefood/drugsincorn102302.cfm

* The biggest biotechnology industry group, the Biotechnology Industry Organization, named Vilsack Governor of the Year. He was also the founder and former chair of the Governor’s Biotechnology Partnership.

http://www.bio.org/news/pressreleases/newsitem.asp?id=200…



* When Vilsack created the Iowa Values Fund, his first poster child of economic development potential was Trans Ova and their pursuit of cloning dairy cows.

* Vilsack was the origin of the seed pre-emption bill in 2005, which many people here in Iowa fought because it took away local government’s possibility of ever having a regulation on seeds- where GE would be grown, having GE-free buffers, banning pharma corn locally, etc. Representative Sandy Greiner, the Republican sponsor of the bill, bragged on the House Floor that Vilsack put her up to it right after his state of the state address.

* Vilsack has a glowing reputation as being a schill for agribusiness biotech giants like Monsanto. Sustainable ag advocated across the country were spreading the word of Vilsack’s history as he was attempting to appeal to voters in his presidential bid. An activist from the west coast even made this youtube animation about Vilsack

http://www.youtube.com/watch?v=Hmoc4Qgcm4s

The airplane in this animation is a referral to the controversy that Vilsack often traveled in Monsanto’s jet.

*Vilsack is an ardent support of corn and soy based biofuels, which use as much or more fossil energy to produce them as they generate, while driving up world food prices and literally starving the poor.

25 réflexions au sujet de « Aimez-vous (encore) Obama ? »

  1. Et que faut-il penser de la nomination de Steven Chu comme ministre de l’énergie et de l’environnement? On nous le présente comme un fervent écologiste (dans le Monde notamment).

  2. concernant Tom Vilsack, le syndicat national des agriculteurs s’est félicité du « très bon choix » d’Obama, concernant Tom Vilsack.
    et sur le site internet de son équipe de transition, Obama s’engage à maintenir la position dominante des Etats-Unis dans le secteur des biocarburants…

  3. Normal qu’il y ait du blanc et du noir dans les choix de nominations d’Obama ! Politique métissée : on développe les biocarburants pour le lobby agricole et on développe une politique de diversification énergétique pour contenter l’opinion et se rendre moins dépendant.
    Pas fachtoche d’être président des Etats-Unis. Pas fachtoche…

  4. Dans le même genre il y a quelques jours:

    http://blogs.arte.tv/LemondeselonMonsanto/frontUser.do;jsessionid=A47CECF6CD9939E6312FBF7EBD15E64A?method=getPost&postId=58496&blogName=LemondeselonMonsanto

    Michael Taylor, l’ancien avocat de Monsanto, recruté par la FDA pour écrire la non-réglementation des OGM, avant de devenir vice-président de Monsanto, a rejoint l’équipe de transition de Barak Obama, pour le conseiller dans les domaines de l’agriculture et de l’énergie!

  5. Les labos ont réussi à éloigner AL Goore.
    Je me souvient de sa préface dans un bouquin de Théo Colborn et Damanofsky « L’homme programmé à disparaître. »
    Il s’en prenait aux laboratoires pharmaceutiques.
    Cela date des années 90.Cela lui a valu son échec contre BUSH.
    On est arrivé au bout du système dans les productions animales, et végétales.
    Pour les cochons ils en sont arrivé à reproduire les géniteurs par cesarienne, dans des bâtiments à air filtré, niveau P3, pour éviter un circonvirus PCV2.
    Il y a aussi la BVD sur les bovins, le H5N1 qui contrairement à ce que l’on dit provient des élevages industriels.
    Les pesticides sont de plus en plus puissants parce que les advantrices et les insectes ravageurs s’adaptent mais pas les abeilles ni les hommes.
    L’AFSSA il ne faut oublier dépend du ministère de l’agriculture, pas du ministère de la santé.
    Ce sont des vétérinaires qui s’occupent de notre santé.
    Il est vrai que certains porchers pourraient assurer les garde dans les services de maladies infectieuses ou hémathologique.
    En tenant la bouffe ils tiennent la société en otage.

  6. J’ai encore laissé des fautes, je suis en colère.
    Je suis ces problèmes depuis plus de vingt ans et c’est pire de jours en jours.
    On en est tous là à dire qu’est ce qu’on peut faire?
    Je trouve que le monde médical est peu présent dans ce combat.

  7. Arrêtons de pleurer comme des enfants sur ce que nos dirigeants seraient censer faire . ils sont formé dans des établissements prestigieux vieux de 200 ans ! leurs idées sont périmées avant même de germer dans leurs cerveaux et leurs mains sont liées par le loboying . a nous d’être audacieux , actifs, entousiastes . a ce sujet : des nouvelles du mouvement anti-circuit (conférence de presse ce weeckend) :
    Le mouvement « anti-circuit » de F1 s’organise
    Flins-sur-Seine : Samedi matin, les écologistes ont mené leur première action contre le projet de circuit de F1.
    Le Courrier de Mantes
    Publié le: 15 novembre 2008
    Page 2

    Les verts se sont rassemblés samedi matin avec des élus et des militants d’ATAC.

    Il faisait office d’invité de dernière minute autour de la table. Mais voilà que le projet de circuit de F1 présenté par le président du conseil général, Pierre Bédier, est passé du rôle d’outsider à celui de favori.

    Coup de théâtre en milieu de semaine dernière : le dossier Val d’Europe qui semblait partir gagnant a eu de sérieux problème d’allumage. Protestation des communes riveraines et difficulté à boucler financièrement le projet : le duo Lagardère Sport et Disneyland ne sont pas loin de jeter l’éponge.
    Cette situation nouvelle a donné un sacré coup d’accélérateur à la contestation, mais cette fois-ci dans les Yvelines. Les Verts avaient déjà signé un communiqué jugeant cette « proposition rétrograde et ridicule » face à la crise de l’automobile et à la nécessité d’économiser le pétrole. Depuis ce week-end, ils ont pris la tête d’un mouvement “anti-circuit”. Samedi, les responsables du parti écologiste des Yvelines, accompagnés de deux conseillers régionaux Anny Poursinoff et Lucien Ferrier, du maire de Mézy, Jean Mallet, du maire adjoint des Mureaux Albert Bischerour, de l’association ATAC et de la CFDT de Renault-Flins ont organisé une première manifestation sur la départementale 14, à proximité du site prévu pour accueillir la F1.
    « Hold-up foncier » selon les Verts
    « La levée de bouclier ne fait que commencer. S’il le faut, nous occuperons le terrain », promet Carlos Lopez, le secrétaire départemental des Verts qui donne le ton. Les écologistes ne décolèrent pas et comptent bien élargir l’opposition au projet. La CFDT de Renault-Flins a déjà pris position : « Nous n’avons pas besoin à Flins d’un circuit sale pour développer une voiture électrique propre ».
    Les Verts estiment que Pierre Bédier « commet un hold-up foncier ». Explications. Le 21 octobre, s’appuyant sur l’OIN Opération d’intérêt national, la préfecture a pris deux arrêtés de création de ZAD, zone d’aménagement différé, sur Les Mureaux et Flins, de façon à bloquer les terrains et de permettre à l’établissement foncier des Yvelines de les acquérir.
    Or, la région Ile-de-France avait un tout autre projet à cet endroit précis : elle s’apprêtait à finaliser l’acquisition des 178 hectares de la ferme de la Haye pour y implanter un céréalier qui s’était engagé à passer à l’agriculture biologique dans les deux ans et deux maraîchers bio. Le plus gros projet bio d’Ile-de-France à ce jour ! « Ces arrêts pour remplacer l’agriculture bio par un circuit de Formule 1 ont été pris le jour même où les députés votaient la loi Grenelle de l’environnement 01. A la place d’un projet exemplaire pour le développement du bio en Ile-de-France, on nous sert un projet archaïque », lance Anny Poursinoff. Pierre Bédier s’est pourtant engagé à ce que le projet de maraîchage soit maintenu. « Quel maraîcher bio voudra s’installer au bord d’un circuit ? De toute façon, nous ne voulons pas d’un projet réduit à quelques hectares et il n’y a pas d’autres terres disponibles dans les Yvelines. Pierre Bédier est en train de casser la dynamique du bio alors que nous sommes très en retard dans ce domaine », rétorque la conseillère régionale. Aujourd’hui, la région parisienne est à la traîne avec 0,78 % d’agriculture biologique. L’objectif fixé par Jean-Louis Borloo va beaucoup plus loin : il est de 6 % de production bio en 2012 et 20 % en 2020.
    Les opposants en appellent à Jean-Louis Borloo
    C’est d’ailleurs au ministre de l’environnement qu’en appellent les opposants pour qu’il intervienne contre ce projet « vecteur de pollution et de gaspillage ».
    Ils ont également fait une demande de recours gracieux, auprès de la préfète Anne Boquet pour qu’elle annule les arrêtés de ZAD. « Ils sont contraires au SDRIF, le schéma directeur d’Ile-de-France qui prévoit que cette zone soit un corridor écologique. Ils sont en contradiction avec les plans locaux d’urbanisme et le SDADEY, le schéma départemental d’aménagement pour un développement équilibré des Yvelines. Qui plus est, une partie des terres « zadées » n’est pas dans le périmètre d’intervention de l’OIN », souligne Lucien Ferrier prêt à attaquer, s’il le faut, les arrêtés de ZAD devant le tribunal administratif.
    De son côté le maire de Mézy, Jean Mallet place le débat sur un autre champ politique :
    « C’est un passage en force. En imposant ce projet sans aucune concertation, au nom de l’OIN, Pierre Bédier risque de briser le climat de confiance qu’il avait instauré avec les maires », estime-t-il. Sa commune se situant en face du circuit, de l’autre côté de la Seine, il craint entre autres, les nuisances sonores. Il entend lui aussi mobiliser les communes de la rive droite proche du site retenu. Bref, Pierre Bédier pourrait rencontrer quelques chicanes sur sa route.
    Francine Carrière
    j’ajoute que le maire de mezy propose, avec les fonds publics employés, de lancer un laboratoire interentreprises renault-peugeot . selon ses dires :  » cela aiderait sans doute plus la filière automobile que la construction d’un manège pour adultes ! « .
    Evidement, je pense que nous devons sortir de la voiture cinq places dédiée à l’individu . Et il est certain que si les etats investissaint dans la recherche, des etudes sérieuses concernant l’avenir des transports, nous serions moins dans la panade ! saviez vous que françois fillon est, d’après le courrier de Mantes, licencié en sport automobile ? cessons de rêver et avançons .

  8. J’ajoute qu’à travers les massacres annoncés du rinareze, du mercantour, des yvelines etde bien d’autres régions , nous constatons de façon très claire ce que nos dirigeants entendent par développement durable . A nous de nous battre .

  9. @ marie et Cyrill, oui bon vous savez, je parle, je parle, mais le plus souvent avec mes petits bras, j’ai surtout l’impression de brasser de l’air !

  10. Benedicte: Alors là ne t’inquiète pas, tu n’es pas la seule…Mais quels trésors de patience ne nous faut-il pas déployer!
    Alors que çà urge! j’aimerais tant que la situation change! clac! comment après le passage d’une fée et de sa baguette magique.
    Bon on en est loin loin loin .
    Comment faire? Parler aux gens est extrèmement difficile (je parle de ceux qui semblent inconscients et ignorants)Ce jour j’ai qd même gentiment, poliment « attaqué » un footballeur sur le sort des abeilles face aux pesticides…une petite graine? qui sait? Il faut faire feu de tout bois. Une radio que tu connais sans doute passe des messages qui sont bien,Radio nova fréquence 101, ici, et aussi ce qui ne gâche rien, bonne musique. Les contacter peut-être pour l’histoire du circuit?

  11. à Bénédicte. L’appel à la radio de Marie me fait souvenir qu’il est possible aussi de contacter par mail France Inter ou France Culture et notamment des émissions comme Terre à terre de Ruth Stegassy et CO2 Mon Amour.

    Je l’avais fait pour la campagne des nécro et j’ai eu de très bons contacts. Histoire de diffuser….Je peux le faire à nouveau d’ailleurs mais vous l’expliquerez surement mieux que moi…

    Voilà.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *