Gloire immortelle aux animaux de la ferme (une bonne nouvelle) !

Génial, génial, génial ! La « Ferme des animaux » a enfin été trouvée par l’association Protection mondiale des animaux de ferme (PMAF). J’avais moqué ce printemps, gentiment cela va sans dire, le sigle foutraque de ce groupe voué à la défense des bêtes (ici). Mais là, sans seulement réfléchir, je les salue, je les embrasse, tous.

Je les embrasse, car ils sont enfin parvenus à acheter une ferme de 44 hectares de prairies dans la Meuse. Des centaines de dons – des milliers ? – ont permis ce qui paraissait hors de portée. À quoi servira ce lieu unique ? À accueillir les éclopés, les édentés, les martyrisés, les paumés de l’élevage industriel. Bienvenue aux vieilles biques et rosses. Aux canassons et haridelles. Aux vaches de réforme, aux vaches enragées.

Pour le moment, on y creuse des mares pour les canards, on y aménage des parcours pour les cochons. La ferme (ici) pourrait ouvrir à l’été 2009, mais doit déjà faire face à une liste d’attente interminable. Elle ne pourra évidemment pas recueillir tous les rescapés du grand massacre. Mais elle est un fabuleux message. Le signe qu’il est possible de changer l’ordre inhumain des choses animales. Il existera donc bientôt un territoire libéré où les veaux, vaches et cochons seront regardés et aimés pour ce qu’ils sont. Si je ne me retenais pas, je danserais. En hurlant de joie. Si.

22 réflexions au sujet de « Gloire immortelle aux animaux de la ferme (une bonne nouvelle) ! »

  1. Enfin un message d’espoir! Si la désolation dominait depuis quelques semaines, ce billet redonne le courage nécessaire pour continuer la bataille. Merci.

  2. Salut à tous

    Ca me rappelle une histoire semblable dans le livre de Jane Goodall
    Harvest for Hope: A Guide to Mindful Eating New York: Warner Books, Inc. ISBN 0-446-53362-9
    elle raconte plusieurs histoires d’animaux qui se sont échappés de l’abattoir accueillis par une ferme similaire, aux USA il me semble.

  3. C’est beau. Merci, Fabrice, pour cette nouvelle.

    La compassion est au coeur d’un tel projet! D’ailleurs, dommage que le terme ait disparu dans la traduction de CIWF (Compassion in…) en PMAF (Protection Mondiale…).

    Cultivons notre humanité, la vie le vaut bien…

    Et pensons aux animaux en une période où ils sont tellement instrumentalisés au service du luxe et de la « bonne chère ». Se sentir en paix avec les animaux, n’est-ce pas une sérénité qu’on peut tous s’offrir à soi-même? Un cadeau gratuit, mais qui remplit le coeur et tranquillise l’âme, tant il est vrai qu’on n’envisage vraiment l’horreur des traitements faits aux animaux que lorsqu’on s’en est libéré-e, une fois qu’on peut voir la vérité en face sans avoir peur de se sentir terriblement coupables de nos actes…

    « Maintenant je peux vous regarder en paix. Je ne vous mange plus ». Franz Kafka (végétarien)

  4. Ravi ! Même si le fait d’avoir besoin de cela en dit long et que ces bonnes gens ont bataillé dur pour cela, pour ce si peu, qui est beaucoup quand même. Ravi, donc…

  5. Quelque part, le mal que l’homme inflige aux espèces vivantes « inférieures » le rend indigne et insidieusement incapable d’être. Incapable d’aimer. Incapable d’intégrer sa responsabilité de dominant.

    J’ai vu il y a qlqs années un repportage d’archives sur ARTE. Il racontait l’histoire d’une baleine blanche qui parcourut le Rhin jusqu’au coeur de l’Allemagne. Elle manquat de peu d’en mourrir tant les eaux de ce fleuve étaient rendues deleteres par la pollution industrielle.
    Elle suffoquat plusieurs jours sous les ponts de Munich (je crois bien), sous les yeux consternés d’une foule de plus en plus nombreuse et sous le feu des caméras. On la crut morte. Puis elle refit surface reparti, franchissant à nouveau tous les pièges de béton et d’acier de la Rhur et des polders hollandais.
    Un message d’avertissement?
    L’histoire c’est passée au cours des années soixante.
    Qui l’a écouté?

  6. coucou, concernant le circuit de formule 1 , voici le blog anti-circuit : http://www.ccgp78.com ! n’oubliez pas de signer la pétition en passant .
    Pour la ferme, oui, c’est magnifique . mais j’attends, j’espère un changement , une prise de conscience chez l’être humain qui est tout , sauf de raison . C’est incroyable toute cette brutalité que nous véhiculons avec nous .

  7. Je vais être à contre courant.
    La plus part des animaux qui seront receuillis seront des animaux domestiques en maltraitance.
    Les animaux des élevages industriels ne tiennent pas sur leur pattes, dans des bâtiments à air filtrés.
    Les mettre à l’air libre sans leur ration de d’antibiotiques, vaccins, probiotiques, vitamines anti-oxydants, ils crèvent.
    C’est à l’élevage industriel médicalisé qu’il faut s’attaquer.(allez sur le site de Nucléus)Saint Sulpice de Landes.
    Les services vétérinaires s’en mêleraient vite

  8. merci bruno !
    @ jean-yves Morel . C’est clair qu’on ne resoudra pas le prob comme cela . mais c’est un symbole fort qui permet une prise de conscience . et je préfère que quelques éclopés trépassent comme ça . la destinée des animaux des élevages industriels est une telle horreur , d’une telle violence jusque dans la mort .

  9. L’occasion de rappeler l’existence du documentaire « Earthlings », sur la condition animale. Attention, comme l’autre fois, il faut savoir qu’il ne se regarde pas comme ça en passant et surtout pas en famille. C’est rude, très rude, et certainement pas pour les enfants (déconseillé au moins de 16 ans). Ca laisse KO, mais il faut le voir.

  10. ouais bonne initiative, mais les pauvres(bêtes et hommes) savent-ils qu’à deux pas et sous leurs pieds se trouve(se cache) le site de Bure?
    c’est le centre d’enfouissement (pour l’instant « laboratoire d’études » de l’ANDRA, « accepté » (!!!) par les pauvres communes meusiennes et haut marnaises grâce aux mesures d’accompagnement (salles des fêtes, ronds points, casernes de pompiers,…)des déchets nucléaires hautement radio actifs et à période très longue

    mais bon, entre le bâton et les radiations, il faut choisir le moindre mal,ou du moins celui qui est le moins indolore…

  11. Benedicte j’ai signé la pétition aussi. mais je suis si heureuse de la réussite du projet de la PMAF. Ces bêtes vont enfin avoir le droit de vivre, loin de nos instruments de torture.

  12. il manque des sous au Pmaf pour l’aménagement de la ferme. Alors, si vous le pouvez, n’hésitez pas. Moi, c’est fait

  13. oui c’est une bonne nouvelle, j’ai modestement participé à l’achat de cette ferme, mais n’oublions pas la souffrance animale cette fin d’année, pour une bouchée de foie gras, quelques cuisses de grenouilles, homards, crevettes, chapons, galantine de porcs élevés en batterie etc, c’est dégoulinant de cruauté . Vive les treuffes au fromage fines herbes

  14. @l’escargot :
    Pourriez-vous vous presser un peu ?
    Il y a un marsouin, juste derrière nous, qui me marche sur la queue.
    Voyez avec quelle impatience les homards et les tortues s’avancent !
    Ils attendent sur les galets… Voulez-vous entrer dans la danse ?

    Vous n’avez pas la moindre idée du plaisir que cela peut faire
    Lorsqu’on vous prend et qu’on vous jette, avec les homards à la mer !
    Qu’importe la distance ?
    Il y a un autre rivage, vous savez, une autre espérance.
    Plus on s’éloigne de l’Angleterre, plus on s’approche de la France…
    Ne pâlissez donc pas, bien-aimé escargot, entrez plutôt dans la danse.

  15. pas mal le passage à CO2 mon amour !
    j’ai loupé le début de l’émission et la présentation des intervenants.
    j’écoutais, j’écoutais et puis je me disais, « y’en un qui fait rien à dire la même chose que sur ce blog ! »
    avant de comprendre que c’était la même personne …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *