NKM, trémolos et rigolade (une ministre disparaît)

Je suis mort de rire, inutile de le cacher plus longtemps. Madame Kosciusko-Morizet, cette militante de droite qu’adorent ou semblent adorer tant d’écologistes, à commencer par José Bové, madame n’est plus. Elle vient donc d’abandonner son poste de secrétaire d’État à l’Écologie, et si j’écris qu’elle n’est plus, ce n’est pas pour le motif qu’elle serait morte. Non, c’est parce qu’elle n’aura cessé de clamer que l’écologie était la chose la plus importante au monde. Si elle abandonne le poste, ne peut-on parler d’une sorte de mort civile, politique et démocratique ? Je vous laisse le soin de juger.

Pour vous aider tout de même, je vous invite à lire au moins une partie de ce portrait dithyrambique que le journal Le Monde a consacré il y a quelques jours à notre grande idolâtre de la nature (ici). Cela vaut plus qu’un seul éclat de rire. À cet instant de sa grandiose histoire, NKM, comme l’appellent tous ceux qui veulent se faire bien voir, ne sait pas encore qu’elle ira valser à la Prospective, au poste si peu convoité du traître de comédie qu’est l’ancien socialo Éric Besson. Et comme de juste, comme à chaque fois, elle en fait trop, déclarant par exemple : « Je me suis très tôt intéressée aux questions de l’environnement, bien avant Polytechnique. Je pourrais vous montrer des photos de moi à deux ans en train de cueillir des pâquerettes avec ma sœur… ».

C’est sublime, hein ? Si tu cueilles des fleurs à deux ans, tu es un écologiste précoce. Evviva la propaganda ! Plus sérieusement, quoique, ce départ de madame Kosciusko-Morizet démontre, devrait démontrer aux plus demeurés que le propos est une chose, et que la réalité en est une autre. Le propos (de NKM), c’est qu’il n’y a rien de plus urgent que d’imposer l’écologie à des élites politiques frileuses. La réalité, c’est que cette même écologie est aussi pour elle, et j’ajouterai surtout, un marchepied. Parmi ceux qui la vantent, combien savent qu’elle est secrétaire nationale adjointe de l’UMP ? Qu’elle passe des heures chaque jour, alors que flambe la planète, à régler les histoires sordides de ce parti à la solde de qui vous savez ?

Je ne pense pas que cette dame se moque de l’écologie. Je crois pour commencer qu’elle est très ignorante, malgré Polytechnique et les efforts de son service de presse. Je crois qu’elle considère cette question comme intéressante. Mais sûrement pas plus décisive que son sort personnel. On peut le dire autrement : entre la lutte pour la vie sur terre et son sublime destin politique de banlieue, elle a choisi, et depuis longtemps. Pensant à elle, j’ai fini par penser à nous. Nous, qui sommes si faibles, si rares, si peu puissants. Et j’en ai conclu que, pour un  temps qui risque de nous sembler long, l’apparence restera plus forte, et de loin, que la réalité.

Vous croyez que je pleure ? Eh bien non, j’ai mieux à faire. Je pense. Attention, pas de malentendu surtout : je ne dis pas que je pense bien. je ne dis pas que je pense mieux ou plus vite que quiconque. Seulement, sincèrement, indéracinablement, je pense à notre sort commun. Cette activité, j’en suis bien certain, est étrangère à celle qui cueillait des pâquerettes dès l’âge de deux ans. Enfin, il me semble. Je me trompe, vous croyez ?

16 réflexions sur « NKM, trémolos et rigolade (une ministre disparaît) »

  1. « NKM » a estimé être allée au bout de sa mission à l’Ecologie, après 18 mois « passés à 100% » sur le Grenelle de l’environnement (Afp)
    🙁

  2. je crois que l’intervention de ce matin sur Inter était encore plus dure à avaler que celle de la veille, quand un autre acronyme était invité.
    absolument indigeste pour moi, en tout cas.

    Je viens de finir le dernier livre de Jean Ziegler, « la Haine de l’occident », sur des sujets très proches de ce blog.
    Pour le coup, ca se dévore et se digère très bien.
    Deux exemples sont particulièrement abordés : le Nigeria (plutôt sinistre comme situation) et la Bolivie(plutôt encourageant au contraire).

  3. Jean Ziegler, proche de ce blog? Dans l’état d’esprit, certainement, mais malheureusement Ziegler est d’une ignorance crasse en matière d’écologie. Qu’on ne se méprenne pas, il est un excellentissime dénonciateur des massacres de la faim, et j’adore l’entendre et le lire, mais malheureusement, en ce qui concerne l’écologique, c’est pas la grande fête.

    Des fois je me prends à rêver qu’on puisse donner des cours de rattrapage écolo à des gens comme lui… Fabrice tu te proposes?

    Quant à NKM, puisque c’est d’elle qu’il s’agit ici, mon avis est plutôt qu’elle paie son « insolence » au moment de la loi OGM (entre autres)… à mon avis c’est le roi qui lui a tranché son poste…

  4. Une ministre disparait. Un autre la remplacera. La valse des maroquins continuera sans interférer sur le drame écologique qui étend ses conséquences sur toute la société. La crise financière et maintenant économique a bien évidemment rangé cette crise écologique loin derrière les préoccupations premières de nos dirigeants mais également celles de nos concitoyens.
    Alors que la crise financière et économique pourrait être une fabuleuse opportunité de refonder le système et d’investir dans la voie d’une « écolomie » (néologisme) salvatrice, je crois que nous allons au contraire nous arcbouter sur des attitudes fondées sur la peur. Peu courageux s’abstenir, il va y avoir de la casse, et de la sévère.
    Quant à nos politiques, n’ayez aucune crainte pour eux. Ils s’en sortiront, eux. Mais n’attendez rien de ces gens là pour traiter réellement la crise écologique. J’entends dans toute sa grandeur et dans toutes ses conséquences. Ils n’ont pas les épaules. Ils ne sont plus les vrais décideurs. Ils sont à la ramasse. Ils ne savent que gérer des queues de budget. C’est tout. De vulgaires gestionnaires. Il y a belle lurette que l’Homme Politique au sens fort et plein du terme, a quitté le devant de la scène politique.
    L solution viendra d’ailleurs. Mais d’où ? D’un homme providentiel ? D’un soulèvement général suite à une goutte d’eau ou suite à une catastrophe majeure ? difficile de le prédire.
    Néanmoins, je sens que quelque chose bouge. En « bas ». Par l’action de gens comme toi, Fabrice. Par l’action de plein d’anonymes. Il est faut de croire le « système » invulnérable. Il suffit de souvent peu de choses. L’Histoire est là pour le témoigner.
    A nous tous d’être créatifs, attentifs, actifs et imaginatifs. Nous n’avons pas le choix. Je suis sûre que la solution NE peut PAS venir d’en haut. Définitivement certaine.

  5. @ sandro minimo , Tout à fait d’accord, jean Ziegler oublie l’écologie dans chacun de ses écrits alors que nos sorts sont plus que liés à celui de la planète que nous abimons .

  6. Sandro,

    La chose certaine, c’est que je suis très éloigné de Ziegler. Et qu’il est très ignorant en matière d’écologie. Mais je n’oublie pas qu’il est un grand coeur, et que les hommes réels, à ses yeux, comptent. Ce qu’on ne peut pas dire de tout le monde.

    Fabrice Nicolino

  7. La manif générale c’est le 29. Rendez-vous devant la maison de la Radio, qu’on rigole un peu. ( JM2, NKK et consort, ras la frange!

  8. merci pour les précisions sur Ziegler.
    J’avoue que le coup du « proche » n’était d’une grande précision …

    Cela dit, sa description des choix de la Bolivie en matière de développement, énergie, culture … est particulièrement intéressante.
    Et c’est vrai qu’il n’y a pas beaucoup d’écologie directement là dedans. Mais l’analyse des enjeux et des rapports de force vaut vraiment le coup d’oeil.

  9. (yawn and stretch)
    So once again there’s been some noise
    down by the river side
    I heard it on the grapevine from
    a mouse whose name is Clyde

    they say the pilot was an ace
    but I’d like to add a word
    I don’t give a f… that they are safe
    I’m just sorry for the bird

  10. NKM se serait fait virée pour cause de bons rapports avec J.Bové et Con-Bendit et sans doute action des lobbys.(couloirs du ministère).
    Ce n’ai pas une promotion puisqu’elle retrouve un secrétariat d’Etat, sans structures pour agir.

  11. Bonsoir,

    Je découvre votre blog.

    Bien vu votre message.

    J’y avais pourtant cru au Grenelle.

    Je n’aime pas la violence des manifs.

    Que faire ?

  12. que faire ? mais aller demain à la manif avec les jeunes et le 29 tous dans la rue , enfin!!
    en attendant l’an 01 de alain resnais (a voir , et les 5 dernieres mn de  » mon oncle d’amérique « )

  13. Dubai vient d’annoncer que 200 liaisons aériennes étaient supprimées faute de suffisamment de clients, mais qu’à cela ne tienne, préparons l’AVENIR ! Nos voisins allemands viennent de donner le feu vert à … l’extension de l’aéroport civil de Francfort (3ème en europe) !

    Une sacrée bagarre se prépare. De nombreux jeunes sont déjà dans les arbres qui doivent être abattus (les arbres pas les jeunes). A suivre donc.

    MH

  14. En mai 2008, la préfecture du Vaucluse assignait le conseil municipal de la ville du Thor devant le tribunal administratif de Nîmes. En cause, une délibération du conseil qui s’opposait à toute culture d’OGM sur le territoire de la commune. Finalement la décision du juge, rendue publique ce 12 janvier dernier, a donné raison au conseil municipal en validant l’argumentation de celui-ci, fondée sur l’application du principe de précaution pour ce cas particulier.

    Le Thor, première ville de France reconnue officiellement sans OGM !
    Ah ! La France ! 2000 ans d’Histoire de passions, de déchirures, de querelles, de fourberies, d’actes de bravoure, de médiocrité, de panaches… quel pays, quels paysages, quel caractère ! Souvent France varie et bien fol qui s’y fie ! Quelle femme ! La France de l’inquisition est aussi celle des Lumières, la France de l’Affaire Dreyfus et celle de Jaurès, celle de Pétain comme celle de De Gaulle… 36 000 communes et presque 80 millions de mômes sortis d’ici, de partout et de nulle part. Tous différents et au fond tous pareils. 36 000 communes posées là à flanc de planète comme les goélands défèquent en haute mer. De cette planète qui se meurtrie comme aurait chanté Brel « par manque d’insouciance ». De cette planète comme de notre deuxième mère biologique qui sombre dans la nuit brune et polaire ; qui souffre à n’en plus finir et va exploser de la division des enfants qui lui lacèrent le ventre. 36 000 communes ? Non ! Pas toutes ! S’il en est une qui n’a pas encore perdu la raison, c’est Le Thor dans le Vaucluse.
    Ah, Le Thor ! Un nom de dieu scandinave qui raisonne comme le tonnerre. Un si joli village de 7835 âmes planctons perdues dans l’océan de l’Humanité. Un havre de paix où il fait bon vivre… Ah ! Pensez donc… Le Thor, c’est Notre-Dame-du-Lac, sa charmante petite église romane de la fin du XIIe siècle avec sa voûte en croisées d’ogives bombées. Le Thor, c’est son château et ses vieux quartiers médiévaux, l’accueil de ses hôtels et autres chambres d’hôtes, son camping, ses restaurants, son marché forain, sa petite mairie… son Maire. Et quel Maire !
    Jacques Olivier, 56 piges à la pesée. Fils d’une famille de « Paysans de pères en fils » installée dans le Vaucluse depuis 1677. « Anti-nucléaire primaire » et syndicaliste. Dès l’enfance, il se passionne de géographie et de ce militantisme humaniste qui ronge nombre de membres de sa famille. Il grandit avec deux raisons de vivre : sa terre et les siens. Au sens universel du terme : la planète et ses habitants. Ses dictons préférés sont « Si tu veux que ton sillon soit droit, accroches ta charrue à une étoile ». « Seule la lutte peut changer le cours des choses ». C’est dire si notre Maire est tombé dans la marmite de l’écologie politique étant petit ! Dans cette France abattue, résignée, ses proches le disent homme extrêmement déterminé, fidèle à ses convictions, intransigeant, radical. C’est dire aussi si tout autant que Thor est une ville accueillante, il ne fallait pas venir le chatouiller en faisant peser le risque d’ empoisonner les cultures de sa commune avec des petites graines génétiquement modifiées par des savants fous en mal de reconnaissance. Ni lui, ni les siens. Pas au Thor où vivent une soixantaine d’agriculteurs dont bon nombre sont labellisés « agriculture biologique », qui de surcroît est traversée par la Sorgue (une rivière en zone de protection Natura 2000) et possède sur son territoire des vignes AOC. Pas sur des terres où des citoyens militants concernés organisent tout au long de l’année des marchés, des conférences et des animations en vue d’apporter des réflexions de fond. Non, fallait pas !
    C’est d’autant plus moche que Jacques Olivier est une sorte de réincarnation de Jacquou le Croquant moderne et férocement anti-OGM. Tout autant que peuvent l’être ses concitoyens. A peine en place, le 5 mai 2008, en vue de protéger les agriculteurs locaux et de préserver la biodiversité de l’environnement, le conseil municipal déclare que la commune s’oppose à toute culture OGM sur son territoire. Bien sûr c’est symbolique car en France les élus locaux n’ont pas de compétence en matière de politique agricole, chasse gardée du ministère de l’Agriculture. Et même si toutes les communes ayant auparavant fait la même déclaration ont été déboutées cela n’a aucune importance pour Jacques et ses élus qui pensent comme Corneille qu’ « à vaincre sans péril, on triomphe sans gloire ». La nouvelle tombe comme un coup de tonnerre à la préfecture du Vaucluse qui le même mois assigne le conseil municipal de la ville du Thor devant le tribunal administratif de Nîmes. De leur côté les habitants derrière leur Maire, un rien provocateurs, vont jusqu’à pousser la plaisanterie en érigeant une pancarte à l’entrée de la ville indiquant que la commune est sans OGM.
    Et ce 12 janvier, le jugement tombe comme un couperet sur la tête d’un royaliste. Cette fois, bing ! la justice décide que le conseil municipal avait le droit d’agir de la sorte en raison de l’ « impact éventuel » des OGM « sur la santé publique et l’environnement » dans une commune « à vocation essentiellement agricole ». La plainte de la préfecture a donc été rejetée contre toute attente. C’est une première en France ! Une fois n’est pas coutume dans notre pays qui croule étouffé sous les lobbys financiers et industriels, le peuple triomphe. Et notre Jacquou de croquer : « C’est une victoire pour l’ensemble des gens qui se battent pour la vie et la biodiversité, pour une agriculture de qualité et de proximité ». Notre Super Maire Vert du Thor a d’autant plus raison d’être heureux que la décision du tribunal administratif va certainement faire jurisprudence. A quand d’autres Maires courageux pour faire fleurir des pancartes « commune sans OGM » sur tout le territoire français ? Finalement, ce n’est pas si utopiste que ça l’écologie politique… Merci Monsieur le Maire !

  15. NKM ou l’histoire d’une non histoire, ou la verte aventure du gazon elyséen, ou les pots d’échappement des bateaux mouches, ou les frasques d’une écologe d’opérette, ou la survie des marroniers du 16ème, ou la jungle du jardin du Luxembourg, ou le souffle court des parlementaires en mal d’aventure.
    Kyoto, fille des NKM en tenue de bal, on avait dit moins 5% pour les émissions de gaz à effets de serre, en se basant sur 1990 , les derniers chiffres de 2007 montrent +25%. Vu les résultats du désastre, on a bien fait de la virer, de toutes façons il reste un bon tas d’incompétants dans les arcanes du pouvoir pour faire encore moins bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *