Al cul (sauce catalane)

Merci à René et quelques autres de partager avec moi cette incroyable nouvelle civilisée : le parlement de Barcelone vient d’interdire la corrida. Dans toute cette région de Catalogne où jadis – depuis l’épopée de l’Association internationale des travailleurs, dès 1860, jusqu’en janvier 1939 – l’on crut à une société sans argent ni maîtres. Je ne sais si un lien existe, mais je le fais, car ma mémoire ne doit aucun compte à personne. Et donc, adonques, al cul ! Qu’on me pardonne cette grossièreté qui n’est rien au regard de la mort abjecte donnée en public à des animaux de rêve. Oui, dans le cul de tous ces soi-disant esthètes qui vont répétant depuis le début de leur pauvre vie que voir saigner un taureau est un magnifique spectacle. Al cul, crétins de la terre, assassins par procuration, bouchers-charcutiers par goût de la mort, al cul !

Nous voici revenus par miracle au temps ancien du taureau Hâpi des Égyptiens, lorsque ces animaux étaient sacrés. Quand ils incarnaient la prospérité et la fertilité, lorsqu’ils étaient des dieux, nos dieux. En approuvant l’interdiction des corridas par 68 voix contre 55, les députés catalans défient la tradition castillane la plus vile. Dès le 1er janvier 2012, on ne pourra plus bandouiller dans les tribunes, ni s’y passer les lèvres sur la bouche au moment où l’épée fracasse le dos et coupe l’artère du toro. Ma foi, les gars, me parece ser un homenaje a Durruti y Ascaso y a todos los Solidarios.

51 réflexions au sujet de « Al cul (sauce catalane) »

  1. Comme quoi il ne faut jamais désespérer. D’ailleurs borloo va proposer l’interdiction de cette torture en France dès la rentrée. La question est de quelle année?

  2. Excellente nouvelle, en effet!

    par contre certains (les mauvaises langues?) affirment que ces taureaux seraient voués à disparaître, étant donné qu’on ne les « utilise » que pour la tauromachie. Quelqu’un en sait plus?

    Et relevons cette perle, lue sur un journal espagnol: « pourquoi parle-t-on de souffrance? ces taureaux ont la belle vie durant 15 ans, et ne souffrent que quelques minutes, alors que certains bovins n’ont jamais vu de pâturage ». Ce n’est pas faux, mais ce n’est pas la peine de justifier la souffrance: rien, absolument rien, ne la justifie.

  3. Bravo à tous ceux qui ont eu le corrage de voter dans un premier temps pour l’interdiction et pour tous ceux qui ont magnifesté avec courage car c’était pas gagné avec leur traditions à la noix ex : en Espagen ils battent le plus vieille ane du village jusqu’à la mort, .. ils jetent une chèvre du haut d’un clocher, il tire sur des poules accrochées sur un fil par les pattes et j’en passe
    Ces traditions sont d’un autre temps et pourtant les defenseurs des ses traditions à la con invoquent justement que celà se fait depuis des generations…. des sauvages….

  4. et bien , moi qui suis du sud ST RAPHAEL et bien j’aimais bien les vachettes et puis je crois savoir qu’au Portugal il existe des corridas sans que le taureau soit bléssé. Si ils veulent se mesurer au taureau qu’ils y aillent sans armes et sans mise à mort.

    Et puis plutot que de couper les champs à coup de tracteur et bien laissons les animaux brouter c’est tellement plus joli et satisfaisant de laisser vivre les animaux tranquilles sans compter que les enfants seront ravi de voir un vrai taureau car à part sur les photos et lors des corridas ils n’ont pas l’occasion d’en voir.

  5. Bonjour,

    L’UE subventionne l’élevage intensif de taureaux de combat. Les éleveurs reçoivent 220 euros par an et par taureau en plus des subventions nationales. (Debt in the Afternoon, The Guardian 12 mai 2008)

    Revendications de l’industrie de la corrida :

    « La corrida assure 3 700 000 journées de travail, 378 emplois à temps plein à durée indéterminée et 2 950 emplois saisonniers. Elle joue un rôle vital dans l’industrie du tourisme espagnol et la population locale la considère comme un spectacle important ».

    http://www.bullfightingfreeeurope.org/index_fre.html

    SADISME :« C’est une aliénation mentale, une perversion consistant à faire souffrir un être vivant, qui peut aller jusqu’à sa mort, en éprouvant de la volupté et de la jouissance à cette souffrance et à cette mort. »

    Ciao,Léa.

  6. Hello,

    Une question,

    Pourquoi ne pas garder les corridas,mais sans armes tranchantes et mises a mort?
    C’est la cruauté et le sang qui sont perverses.

    Juste le petit chiffon rouge pour amuser la galerie.Et les fesses du torero trouées de toutes parts.

    Non?
    Comment non?
    Ceux qui ont des chats et des chiens ne jouent ils pas avec?
    Foutez leur la paix alors!
    Mauvaise foi!

    Bonne journée,léa.

  7. Décision d’autant plus remarquable qu’en France c’est la dégringolade sur tous les fronts. Un extrait d’un CP de l’association Stéphane Lamart que je viens de recevoir :

    (au sujet de la future loi de modernisation de l’agriculture et de la pêche)

    « Le député Marc LE FUR, a profité de la discussion portant sur la modernisation de l’agriculture et de la pêche, pour faire passer un amendement opportuniste qui modifie substantiellement la portée de l’article L.214-4 du Code Rural qui deviendrait :

    « L’attribution en lot ou prime de tout animal vivant, à l’exception des animaux d’élevage dans le cadre de fêtes, foires, manifestations sportives folkloriques et régionales traditionnelles, concours et manifestations à caractère agricole, est interdite ».

  8. J’espère que la nouvelle sera durable certains d’après ce que j’ai crue comprendre vont « observer » l’impacte économique de cette décision en matière d’emploie d’économie de tourisme de …..
    A une époque le monde de la finance a tremblé à l’annonce de l’abolition de l’esclavage, vous vous rendez compte de l’impacte sur l’économie !!!
    Je trouve cet argument détestable et tous les problèmes des ours des loups des vautours viennent de cet argument débille.
    Comment calcule-t-on le prix de la valeur d’un Ours des Pyrénée, fruit de l’évolution durant des millions d’années d’une protéine ??? Tout l’argent du monde depuis qu’il existe ne suffirait pas à dédomager l’espèce.

  9. bonjour,
    on interdit la corrida en Catalogne, bon admettons
    c’est leur choix , mais dire: « on ne pourra plus bandouiller dans les tribunes, ni s’y passer les lèvres sur la bouche au moment où l’épée fracasse le dos et coupe l’artère du toro. »
    c’est méconnaître la corrida , j’ ai assisté à plusieurs et je n’ai jamais vu ce genre de comportement parmi les spectateurs. la mort , la pique c’est choquant, mais les spectateurs viennent pour beaucoup d’autres raisons et c’est pourquoi c’est un spectacle plus compliqué qu’il n’y paraît…

  10. Désolée,hors sujet,

    A votre avis,ils demandent le notre,d’avis?

    BRUXELLES – La Commission européenne a autorisé mercredi de son propre chef l’importation dans l’UE pour la commercialisation de six maïs génétiquement modifiés destinés à l’alimentation humaine et animale, soulevant les protestations des écologistes.

    Bruxelles a pris cette décision faute d’accord entre les Etats membres sur une position commune sur ce sujet sensible.

    « La Commission fait une proposition pour autoriser la commercialisation. Les Etats doivent (ensuite) se prononcer à la majorité qualifiée et s’ils ne parviennent pas à s’entendre pour ou contre, la Commission est obligée de les autoriser », a expliqué un de ses porte-parole, rappelant les règles en vigueur au sein de l’UE.

    Il s’agit de trois maïs hybrides développés par le groupe américain Pioneer, de deux maïs transgéniques de la firme Monsanto et d’un autre du groupe suisse Syngenta, numéro un mondial de l’agrochimie.

    La Commission à qui revenait le dernier mot a tranché mercredi en donnant son feu vert « pour sortir de l’impasse », a souligné le porte-parole. Les autorisations sont valables dix ans.

    Les maïs concernés sont destinés surtout à l’alimentation animale et ont obtenu un avis scientifique favorable. Cette autorisation va surtout permettre d’éviter le blocage des cargaisons de maïs naturels destinés au marché européen sous prétexte qu’ils seraient contaminées par des OGM, a précisé la Commission.

    Dans le passé une telle situation avait provoqué un début de pénurie pour l’alimentation du bétail en Europe.

    La règle de la tolérance zéro prévoit en effet l’interdiction de débarquer dans l’UE toute marchandise dans laquelle des traces de produits OGM non autorisés ont été détectées.

    Bruxelles reconnaît que ce mécanisme d’autorisation est loin de donner satisfaction, car il la désigne comme « bouc émissaire » à la vindicte des opposants aux OGM.

    L’exécutif a soumis aux gouvernements et au Parlement de l’UE une proposition pour tenter de débloquer les processus d’autorisations pour les cultures et pour la commercialisation en laissant le choix aux Etats d’appliquer ou non les autorisations de culture décidées au niveau européen.

    Bruxelles veut également proposer de tolérer la présence de faibles quantités d’OGM non autorisées dans les importations de nourriture destinée aux animaux. Toutes ces propositions suscitent des réserves.

    Dans l’immédiat, le parti des Verts en France a dénoncé mercredi « le passage en force » de la Commission sur la commercialisation des six maïs génétiquement modifiés, alors qu’une « majorité d’Etats » ne veut pas poursuivre « la fuite en avant vers la contamination génétique de l’agriculture et de l’alimentation ».

    Un eurodéputé libéral français, Jean-Luc Bennahmias, a qualifié lui de « grossièreté » le feu vert de Bruxelles.

    Malgré le peu d’appétit des Européens pour les plantes transgéniques, la culture de la pomme de terre Amflora, premier OGM autorisé cette année à cette fin par la Commission européenne depuis 12 ans, a reçu un avis scientifique favorable mercredi en France.

    Selon les scientifiques du Haut conseil des biotechnologies, « les études de toxicologie entreprises n’ont pas identifié de risque majeur lié à la consommation du végétal », mais son utilité économique est « limitée ».

    Cela commence a bien faire!!!

  11. bonsoir…
    quelle heureuse journée pour tous les défenseurs des animaux et pour ces pauvres taureaux…
    espérons que ce soit de bonne augure pour la mise à mort définitive de la corrida partout dans le monde…

  12. @jf

    « …c’est méconnaître la corrida , j’ ai assisté à plusieurs et je n’ai jamais vu ce genre de comportement parmi les spectateurs. la mort , la pique c’est choquant, mais les spectateurs viennent pour beaucoup d’autres raisons et c’est pourquoi c’est un spectacle plus compliqué qu’il n’y paraît… » dites vous ?

    C’est de l’humour ou bien vous méconnaissez le arcanes du sadisme ?

  13. « Jean-Luc Bennahmias, a qualifié lui de “grossièreté” le feu vert de Bruxelles. »
    je pense que ce type est un leurre! il est à fond pour le capitalisme vert et ne perd jamais une occasion de se positionner, çà mange pas de pain: non vraiment pas!.

    JF écrit : corrida, « c’est un spectacle plus compliqué qu’il n’y paraît »
    …tout à fait d’accord, comme la gégène et la torture il y a toute une complexité mentale qui se met en route…au moment de la mise en route.

    par contre, je ne sais pas ce que vous en pensez JF, ce qui reste simple à mes yeux dans cette histoire , c’est le rôle: je préfère de loin ne pas être dans la position du cocu de l’histoire celui qui va se faire poignarder et piquer. et vous? Il me semble qu’il faut raisonner sur cette base certes un peu chétienne (désolée)qui est de ne pas faire à autrui ce que l’on ne veut pas que l’on nous fasse: c’est con tant c’est simple en fait.

  14. Quand on a eu la chance d’observer les superbes « Miuras » dans leur décor andalou, comment supporter qu’ils puissent finir de façon aussi pathétique leur paisible existence ? Victimes désignées de « danseuses ridicules » entraînées à toutes les ruses pour planter leurs muletas dans leurs échines…
    Tout ça pour procurer le grand frisson à des aficionados sanguinaires.

    Bravo aux catalans pour ce vote historique !
    Catalans également en révolte contre les OGM qui ont colonisé leurs champs depuis une décennie. Dommage qu’un élan séparatiste et pour le moins égoïste vienne un peu gâcher la fête.

    Et pendant ce temps, la Commission Européenne rame à contre courant en autorisant cette semaine la culture de 6 maïs génétiquement modifiés, sous prétexte de mettre tout le monde d’accord.

    Une belle leçon de démocratie qui n’est pas sans rappeler le coup du traité de Lisbonne.

    Heureusement que Mr Benhamias veille au grain.

  15. Bonjour,
    je vois que certains s’excitent et je pose la question : avez-vous une corrida? pas à la télé, dans l’arène , après on peut discuter.
    Pour ma part si elle est supprimée je n’en ferai pas une maladie.
    si on regarde un précédent sujet , on évoque la réintroduction d’ours et pourtant si on regarde
    de plus près: on va prendre un animal chez lui ,
    le prélever de son milieu , l’endormir , lui faire près de 2000km, l’affubler d’un collier émetteur ridicule pour tranquilliser certaines personnes ,et le balancer dans un territoire inconnu où certains on trouvé la mort!
    Et là ça ne vous gêne pas?
    Il y a de quoi méditer me semble -t-il…

  16. Bonjour JF,

    Ours,taureau.Oui,mais il y a une nuance de taille.

    L’ours n’est pas élevé pour mourir en sacrifice sous les applaudissements d’un public scandant a tue tête olé.Piteux spectacle.La corrida est un jeu morbide,entre deux êtres vivants dont un n’est pas consentant.Un jeu très lucratif.Un jeu faussé dès le départ,étant donné que le taureau n’a aucune chance de s’en sortir.
    Jeu,sport,loisir,art?De la barbarie,pure et simple!

    Que ceux qui sont pour cette boucherie,prennent la place du taureau!

    http://www.veganimal.info/article.php3?id_article=39

    En Espagne, le « toro » est un « spectacle » populaire qui remporte un succès exceptionnel. En une année, 200.000 employés travaillent pour les 10.000 spectacles taurins qui brassent quelque millions d’euros.
    A cause du succès de la corrida, les directeurs d’arène réclament de plus en plus de taureaux et les éleveurs ne peuvent plus répondre à la demande.

    Pour ne pas épuiser ce marché si « juteux », un Espagnol, propriétaire de 800 têtes de bétails sur 3.000 hectares andalous a décidé, en association avec une société française versée dans la génétique, voici quelques années, de créer une race de taureaux parfaits.
    Pour ceux qui ne seraient pas encore convaincus de la nécessité de boycotter les corridas, lisez la suite…
    Combat de vie ou de mort entre l’homme et l’animal ? Pures c…ries !
    Le taureau stressé qui pénètre dans l’arène peut avoir eu les cornes limées et les yeux enduits de vaseline. Parfois, on l’a même drogué. Un emblème en métal est enfoncé dans son dos, portant la marque de l’éleveur.
    Après avoir couru autour de l’arène, excité par les toréadors, le picador, sur son cheval, plante à plusieurs reprises une pique acérée dans les muscles de l’animal avant de laisser la place aux banderillos qui enfoncent des piques barbelées dans ou autour des blessures.
    A ce stade-là, le taureau perd son sang et agonise. Le « fier » matador peut entrer en scène pour plonger son épée entre les omoplates du taureau afin d’atteindre le cœur.
    Dans le meilleur des cas, l’animal mourant voit là ses souffrances se terminer. Mais le plus souvent, après plusieurs coups d’épée, un coup de poignard (puntilla) viendra trancher la moelle épinière.
    Que le taureau soit mort ou toujours pas, les oreilles et la queue seront tranchées et lancées à la foule qui applaudira « le courage » du matador victorieux…
    Et, pour ceux qui ne le savent pas, cet assassin a fait son apprentissage en martyrisant dans des arènes privées, veaux, vaches et taureaux en s’exerçant à planter des banderilles, à larder ces animaux à coups d’épée, donnant des coups de pied à l’animal tombé d’épuisement pour pouvoir continuer de le persécuter..

    Tuer un animal sur un ring c’est comme les combats intégraux entre hommes qui vont à la mort pour de l’argent, enfermés dans une cage avec des fous qui hurlent de vice et de plaisir autour de la cage. C’est revenir aux jeux du cirque, où des hommes s’entretuaient pour le fun du peuple ou se battaient contre de gros félins, c’est comme les combats de chiens…

    PS.La corrida n’est qu’une goutte d’eau de la débilité humaine.Il pleut dru en ce moment!Ce n’est pas digne de la nature humaine.Basta!

    Ciao,Léa.

  17. Bravo léa tu m’enlèves les mots de la bouche.

    bises

    sophie

    ps : je n’arrive pas à croire que l’on puisse aimer voir torturer et assassiner un animal, je ne peux pas comprendre….

  18. Avec ou sans mise à mort; il n’y a pas que le taureau qui est victime…Il y a aussi des cheveaux qui sont là pour controler le taureau en colère et qui se font régulièrement encorner…

    Le pire je crois se sont des gamins qui pratique la tauromachie; on ne va pas me dire qu’un mineur chosi de se mesurer à un taureau…

    Non ça n’a plus rien a voir avec une quelquonque tradition; et le seul sens de ces spectacles c’est l’argent que ça rapporte…C’est donc très bien qu’on y mette fin!

  19. La seule bonne nouvelle de la semaine…
    Pour le reste,tout le reste, j’éprouve une colère froide…
    Et je n’en dirai pas plus pour que mes mots ne rejoignent pas mes pensées!!

  20. bonjour,
    je dirai pour en terminer:
    1) si on supprime la corrida en Catalogne ce n’est pas pour la défense des animaux;il y a un sérieux contentieux entre Catalans et ceux de la Castille , c’est un acte purement politique , les Catalans veulent montrer une certaine indépendance
    mais je vous rassure leur bravooure a des limites
    , le Barça continuera à jouer dans le championnat espagnol!
    2) Pour Lléa, sa vision de la corrida ne correspond pas à la réalité mais je comprends parfaitement que ce spectacle choque.
    N’oublions pas quand même quand le toro rentre personne ne l’excite, seul le matador exécute des passes et si la place du toro n’est pas enviable
    je ne prendrai jamais celle du matador même pour un beau pécule.
    Ensuite quand le toro est piqué (assez souvent 1fois) c’est après cette phase qu’il devient le plus dangereux car le leurre de la muleta le devient de moins en moins.

    3) que le spectacle soit lucratif , c’est évident
    mais à mon avis ce n’est pas là le problème.

    4) Enfin supprimer la corrida je le répète ne m’empêchera pas de dormir,
    mais n’oubliez pas non plus de ne plus manger de foie gras ni même certaines viandes et à l’occasion visitez un abattoir…

  21. @ jf, je peux discuter avec toi, car j’ai vu une corrida, au Vénézuela, destinée….aux enfants !! Et voir des centaines de gamins crier ensemble « mata lo, mata lo » (tue-le), je te jure que ça donne la chair de poule.C’est glaçant.C’est l’horreur absolue.Oui, le spectacle était joli jusqu’à ce moment là….les paillettes, les virevoltes de la danseuse, mais il faut qu’il s’arrête là !

    Alors, jf, vue sous cet angle, elle te plaît toujours la corrida ?

  22. encore une fois cele ne réponds pas à tout ce que j’ai dit;
    une corrida destinée aux enfants est évidemment
    à proscrire mais j’ai bien peur qu’en Amérique du sud les enfants voient d’autres violences.

  23. Pour le foie gras je suis ok avec toi JF mais pour la corrida absolument pas, c’est cruel, il n’y a rien de joli la dedans et excuses moi la place du matador est la meilleurs il ne sera pas sacrifié lui c’est une poupée ridicule (comme le disait Francis Cabrel) et pour répondre aussi à Marieline pour les enfants qui criaient « Mata lo » et en voyant les réponses des gens du sud concernant l’arret de la corrida « Ils sont contre pour cause de tradition » cela montre bien o combien l’éducation est importante de nos enfants car l’avenir est dans leurs mains et si nous voulons que plutard il y ai un peu plus de respect du vivant il faut commencer par eux.

    bien à vous

    sophie

  24. mais c’est quoi ce débat? y a pas autre chose? qui a jamais dit que la corrida était LA seule vilenie commise sur la terre?

    mais, déjà beau: des hommes ont décidé d’en oter une petite partie! la corrida va être abolie en Catalogne en 2012 (avec la chasse à courre en Angleterre, déjà fait)et c’est déjà çà, tant il est rare de voir un progrès moral de ce type .
    (les Canaries l’ont fait en 1991.)
    pour la suite..il faudra des siècles.

  25. http://www.lepost.fr/article/2010/07/29/2167942_abolissons-les-corridas-en-france-aussi.html

    Il n’est pas interdit d’écrire à « ses » députés pour les soutenir dans cette démarche ou pour les encourager à rejoindre les signataires.

    Je fais le lien avec la liste des personnalités, parrains et marraines des ours, que JB a eu la bonne idée de citer plus bas. Il doit bien être possible de leur envoyer un petit mot à tous ces braves gens.

  26. Bonjour,

    « Enfin supprimer la corrida je le répète ne m’empêchera pas de dormir,
    mais n’oubliez pas non plus de ne plus manger de foie gras ni même certaines viandes et à l’occasion visitez un abattoir… »

    Mr JF,loupé pour moi,je ne mange rien qui a des pattes.

    Consentement mutuel.Accord des deux parties.
    Consentement pas mutuel.Cruauté.

    L’oie ne veut pas se faire gaver pour satisfaire le commerce juteux des fêtes de fin d’année.

    Le taureau ne veut pas donner ses oreilles et sa queue pour remplir les caisses des organisateurs.

    Le vison ne veut pas donner sa fourrure pour vêtir les rombières fortunées des quartiers chics.

    Le rhino ne veut pas donner sa corne pour palier illusoirement a des faiblesses passagères.

    Tout ce qui n’est pas issu d’un consentement mutuel,doit être considéré comme une violence.

    La nature nous donne tout.Elle donne suffisemment pour que les hommes soient amplement satisfaits,de tout,sans en venir a des atrocités.Et surtout pas pour un spectacle!

    Donner,c’est donner généreusement,gratuitement.Prendre c’est voler,violer.

    La vache donne son lait,beurre,fromage.
    Un arbre donne ses fruits,les pépins tombés au pied du tronc donneront d’autre arbres.
    Une poule donne ses oeufs.

    Pour mettre tous d’accord.Ne fait pas a autrui ce que tu ne veux pas que l’on te fasse.:)

    PS.Je m’égare,je m’égare….allez zou,je vais me garer sur une autre planète!

    Bises,Léa.

  27. @JF et ce sera mon dernier message là-dessus

    Ce n’est pas la première fois que constate le nombre de gens qui, comme toi, supporte si bien la souffrance… surtout celle des autres !
    Quelle que soit la raison profonde de l’arrêt de la corrida, un seul fait compte pour moi, c’est la suppression de cette barbarie. Et puis, je ne vois pas en quoi une raison politique disqualifierait cette décision.
    L’argument selon lequel il y a d’autres souffrances justifie donc à tes yeux celle-ci. Ce genre d’arguments a tellement servi à faire accepter l’insupportable…

    Encore une dernière chose: je suis végétarien, alors tes petites remarques sur le foie gras et autres… Et toi ? Je suppose que que tu l’es aussi sinon, je suis bien obligé de ne considérer tes écris que pour ce qu’ils sont: un discours

    À tous les autres: je pense qu’il est inutile de continuer à lui répondre, car de toute évidence et quoiqu’il en dise, JF, comme tous les autres aficionados, enrage (sinon, pourquoi insisterait-il ?) et veut surtout gâcher notre plaisir… mais c’est raté en ce qui me concerne

  28. Mouton noir a raison : lâchez « Jean-François ». On se fout totalement de ce qu’il pense. Ce type n’a pas plus sa place sur ce blog qu’un taureau dans une arène.

    Vive la vie !

  29. Rho….

    Mr JF,loupé pour moi,je ne mange rien qui a des pattes.

    Mince alors,ce qui n’a pas de pattes non plus!

    Pas de limaces donc!

    Bon samedi-dimanche a tous,Léa.

  30. Bien vu Léa, excellente réponse.

    Quant à JF, il y a 2 manières d’expliquer les pbs. aux gens: soit en faisant appel à leur mental, en l’occurence à leur intelligence qui sous-tend un minimum de raisonnement et de compréhension, soit en leur faisant comprendre et expérimenter le pb. sur le plan physique.

    Je pense que le seul moyen de convaincre les pro-corridas, c’est l’expérimentation physique, càd celle qu’éprouve le taureau dès l’entrée dans l’arène jusqu’à un peu avant l’estocade finale…

  31. Bonjour à tous
    je réponds moi aussi une dernière fois sur ce sujet,les propos de certains sont discourtois et déforment ce que j’ai dit, cette suppression ne me fait nullement enrager,
    par contre Jeanne dit que je n’ai plus ma place sur ce forum (de quel droit?), je le lis régulièrement et souvent j’approuve les sujets et remarques évoqués par F. Nicolino.
    Simplement, la corrida je connais un peu et je n’ai jamais dit être un pro corrida.
    S’il vous plaît pas de conclusions hatives ni de leçons.Merci

  32. merci beaucoup Fabrice;
    d’avoir vu des corridas et de défendre la nature
    (plus souvent la nature heureusement)
    m’a valu des commentaires amusés dans le privé(mais c’étaient des amis et j’assume.)
    Bon week end. Jean-François

  33. JF ne semble pas être Simon Casas..
    Il y a des années de çà, une photo (noir et blanc) de corrida vue dans le figaro, résume bien le personnage, Casas et ses semblables: dans des arènes en premier plan le visage d’un homme avec des lunettes noires (très chic, comme chacun sait)pendant qu’au second plan, couché sur l’arène se meurt, loin de tous, seul, le « petit bovin » comme l’appelait Théodore Monod.

  34. La tiédeur face à l’horreur m’inspire de la violence. Je maintiens donc mes propos.
    Vous n’êtes pas pour mais enfin vous n’êtes pas contre non plus, quoi !!!

  35. Une bonne nouvelle (celle de l’interdiction possible… c’est pas encore fait … 2012, c’est loin. :), peut en cacher une mauvaise.
    Le gentil Casas envisage d’organiser des tortures de taureaux au Emirats… http://0z.fr/p6aw0

    Et merci Jf pour les conseils. J’ai vu une corrida à 5 ans avec mes grands parents, j’ai gueulé sur le public qui venait voir cette torture publique… la verite sort de la bouche des enfants.
    Pour le fois gras et la viande, je te l’accorde complètement… je te rassure, par rapport à la clope, arrêter, c’est rien du tout 😉

  36. Malheureusement pas de quoi se réjouir en France.
    La corrida fait désormais partie du patrimoine immatériel de notre pays (comme le fest noz ou la tapisserie d’Aubusson).
    Ces ordures vont recevoir des subventions et pourront donc continuer à torturer en paix…

  37. Je suis consternée de voir à quelle point les (ou certains) humains peuvent être cons et cruels depuis quand le droit de tuer est à inscrire au patrimoine, nous marchons vraiment sur la tête et là vraiment nous voyons la force des lobbies.
    Je n’ai pas entendu ni WWF ni Hulot ni les autres à part bardot et la SPA dont je fais partie depuis 16 ans maintenant (je sais qu’elle n’est pas parfaite mais je parle aux noms des bénévoles et pas de la direction).
    J’espère que les toréadors se feront tuer et ce jour là j’irai faire un gueuleton au resto et au passage qu’il(le toro) en fauche pas mal au passage et surtout qu’il ne les loupe pas.
    Pas de pitié pour ces monstres.
    sophie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *