C’est un jardin extraordinaire

On ne refuse pas un cadeau pareil. Et le fait qu’il me – nous – soit offert par Frédéric Wolff ajoute à mon bonheur. Pour ceux qui découvrent Planète sans visa, je précise que, si je n’ai jamais rencontré physiquement Frédéric, je le tiens pour un ami vrai. Comme il écrit merveilleusement bien, je lui ai laissé ma place ici plus d’une fois. Et je récidive donc avec ces mots consacrés au jardin, magnifiés par des photos que je trouve émouvantes.

Un seul problème, technique. Je vais vous mettre ci-après un document que, je l’espère, vous pourrez ouvrir en cliquant dessus. Et si ça ne marche pas, je tenterai autre chose. Amitiés à tous. Voici le doc : Ce qu’un jardin m’a dit.

17 réflexions au sujet de « C’est un jardin extraordinaire »

  1. Merci à vous Frédéric Wolf pour ce très beau partage, merci de nous permettre d´entrer dans ce merveilleux jardin et de le parcourir au gré des mots et des images. Je vous souhaite de pouvoir y passer encore de longues années de bonheur.
    Et, naturellement, merci Fabrice d´avoir ouvert votre espace à ces splendeurs, et aussi bon courage. Je lis beaucoup vos écrits en ce moment, et je termine la journée, c´est devenu un rituel, par quelques pages de la « France sauvage racontée aux enfants ». Je ne m´en lasse pas. Je vous envoie tout plein de bonnes pensées, tout en sachant qu´elles ne seront malheureusement qu´un piètre réconfort.

  2. merci pour le partage.
    Est ce que Frédéric a pris les photos ? Elles sont magnifiques et ont dû nécessiter de longs moments de patience.

  3. Merci Frédéric !

    On te savait talentueux écrivain, et s’y ajoute le photographe.

    L’ensemble est absolument superbe !

    Je m’y suis retrouvé.

    PL

  4. Superbe !
    Et les photos qui nous montrent de ce qui n’est pas vu la plupart du temps
    Et les mots si beaux…
    De la délicatesse, de l’aérien, du vaporeux, de l’infime et du merveilleux

  5. Merci. Ce jardin est non seulement magnifique, les pensees qui l’habitent sont hospitalieres et rafraichissantes. Bravo!

    .

  6. Quelle merveille que cette magnifique ode épurée et concise à un jardin … extra et ordinaire à la fois.
    Merci Fabrice, merci Frédéric

  7. Merci à Fabrice pour ce partage…
    Merci à Frédéric pour cet hommage à la beauté « qui sauvera le monde »…

  8. Merci cher Monsieur Nicolino pour ce partage, dont j’ai à mon tour fait profiter mes amis.Merci également pour tout ce que vous publiez sur votre blog, dont je suis fidèle lectrice.
    Enfin, merci Monsieur Wolff pour ces mots et ces images qui reflètent si bien la grâce et la générosité de Dame Nature,pourtant si malmenée par certains de nos congénères …Bon courage et bel été à vous.

  9. Ce sont les petites poésies écrites pour les photos qui me touchent particulièrement.
    J’aime votre sensibilité Frédéric , votre vision de la nature.Nous nous rejoignons .
    C’est si bon de savoir que d’autres sentent comme nous !
    Merci et bel été à vous .

  10. Pour les photos, pour les mots délicieux, pleins de sensibilité et de tendresse poétiques, trouvés pour faire partager ce « jardin extraordinaire » (Trénet) que nous ne saurions peut-être pas voir, merci !

    « Oui, terre, je suis à toi.
    Terre! Terre! Oui c’est toi.
    Terre! Terre! Qui donne la joie.
    Terre! Terre! Viens à moi.
    Oui, terre, je suis à toi.
    Quel jardin merveilleux
    Brille sous nos veux.
    Ah, les belles tomates!
    Le ciel est parfumé.
    Quand on aura semé,
    On pourra s’aimer. » (Georges Brassens)

    Cela nous apporte un souffle frais qui permet de respirer et nous change des simagrées et de la pantomime, abondamment relayées par les médias de tout poil, que nous offre notre couple présidentiel. Et c’est précieux quand on ne peut jamais se permettre de partir !

  11. Merci Frédéric pour cette poësie qui déborde du cadre magnifique de ton jardin. Tu nous as appris à connaître le pain, le vrai, et tu prolonges avec cette ode à la Nature. Toute mon amitié.

  12. Merci à Vous Frédéric et Fabrice.
    Pendant ce temps, la lutte contre l’écolo menée par les gouvernements successifs se poursuit. Franchement, où est le terrorisme ?
    Lisez, c’est insupportable, nous aurions tous pu être dans le même cas que cette victime…:
    http://www.liberation.fr/france/2017/08/18/manifestation-a-bure-mon-pied-a-ete-dechiquete_1590628
    Je vous recommande aussi cela si ce n’est déjà lu :
    https://reporterre.net/Remi-Fraisse-et-Vital-Michalon-sont-le-symbole-de-la-violence-d-Etat

    Que font les APN pour taper du poing sur la table ? FNE ? Les autres ? Ce qui vient d’arriver à Bure ne doit pas être banalisé, c’est totalement inadmissible et odieux.
    Toute négociation, toute collaboration avec ce gouvernement doit s’arrêter jusqu’à nouvel ordre.
    Notre pays massacre ses propres habitants, comme tant d’autres pays, mais il le fait lui aussi.
    Ces armes de destruction policières doivent être interdites. Absolument interdites ! Demain, c’est nous, ce sont nos propres enfants qui seront mutilés … ou tués ! STOP !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *