Et pourquoi pas Jean-Louis Borloo (Arrest him) ?

Et si on faisait un concours doté d’un prix véritable ? Et s’il s’agissait de tenter d’arrêter l’un de nos politiciens favoris ? Allez, je vous raconte : il existe en Grande-Bretagne un jeu qui fait fureur – au moins sur le Net – et qui s’appelle Arrest Blair (ici). Les règles en sont strictes. Évidemment, toute violence est proscrite. Pour gagner le quart du pot existant au moment où quelqu’un estime avoir réussi, il faut avoir essayé, symboliquement, une interpellation de Tony Blair, ancien Premier ministre, pour crimes contre la paix. Ce charmant homme a lancé son pays dans l’invasion de l’Irak en mentant, tel un arracheur de dents, sur l’existence d’armes de destruction massive dans l’arsenal de Saddam Hussein. Il faut également des témoignages et des traces écrites ou filmées dans la presse. Ce qui me semble assez juste. L’émulation est saine.

Moi, je crois que l’on s’amuserait bien en France si l’on savait faire de même avec quelques-uns de nos préférés. Je pense immédiatement à Jean-Louis Borloo, que les écologistes officiels et de salon ont propulsé sur la scène médiatique depuis le si funeste Grenelle de l’Environnement. Il en est bien d’autres, y compris des dames, mais Borloo me plaît décidément. Ministre de l’Écologie, officiellement en première ligne dans la lutte contre la crise climatique, il a signé le 1er mars 2010 des autorisations d’exploration en vue d’exploiter en France des gaz de schistes. Des dizaines de milliers de km2 sont concernés, et si les marchands, en cheville avec nos damnés politiques, parviennent à leurs fins, c’en sera fini, bien sûr de la loi de 2005 sur l’énergie. Laquelle prévoit de diviser par quatre au moins nos émissions de gaz à effet de serre.

Le triomphe des gaz de schistes, voulu et contresigné par Borloo, signifierait évidemment la fin de ces promesses qui n’engagent que ceux qui les croient. Et même la fin de toute négociation internationale, car si un pays riche comme la France augmente massivement ses émissions, tout autre pays se sentira autorisé à le faire. Je crois pouvoir écrire que la signature de Borloo qualifie un crime écologique. Et je suggère donc respectueusement à qui en aurait le temps et l’envie de se pencher sur la création d’un site Internet sur le modèle de nos amis british. Tiré du Blues parlé du syndicat, adapté de Woody Guthrie par Béranger : « Enfin ce que je vous en dis…Prenez-le comme vous voulez ! Mais faites-le ».

19 réflexions au sujet de « Et pourquoi pas Jean-Louis Borloo (Arrest him) ? »

  1. le 29 janvier 14 heures, rassemblement à Fontaine de Vaucluse, devant la source, cette belle résurgence vauclusienne chantée au temps lointains et enfuis de Pétrarque. Cette eau risque d’être polluée par les explorations, exploitations prévues.
    Pour ceux qui ne sont pas loin, venez avec des bidons et venez nombreux.
    ne laissons pas gagner le petit frisé sournois, çi-devant ex ministre de l’écologie! ah c’est vraiment rigolo! l’écologie on en fait ce qu’on en veut! un vrai fourre-tout!

  2. Manifestement on devrait plutôt écrire gaz de schistE et non de schisteS… même si c’est toujours la même merde! shit…

    Sur ifpenergiesnouvelles.fr on lit (avec ou sans S, Rolland Vially qui prêche pour sa fonction):

    « Les progrès réalisés dans le suivi et le contrôle de la fracturation hydraulique des couches riches en gaz de schistes – et qui sont situées généralement à plus d’un kilomètre sous les nappes phréatiques – rendent le risque d’une mise en communication directe entre la couche exploitée et les nappes phréatiques très improbable. »

    On a dit ça aussi du nucléaire…
    Et ça n’est qu’un des problèmes soulevés.

  3. Des milliards d’abeilles sont en train de mourir en silence, ce qui met en danger nos cultures et notre alimentation. Et une interdiction généralisée d’un groupe de pesticides toxiques pourrait éviter l’extinction des abeilles.

    Mais la France, sous la pression des puissantes industries chimiques, vient de renouveler l’autorisation d’un de ces pesticides. Pour sauver les abeilles, et alors que le débat fait rage pour répondre à cette crise, nous devons faire changer la position de notre gouvernement.

    Envoyons un appel gigantesque au gouvernement français, très influent sur la politique agricole européenne, pour faire interdire ces produits chimiques et sauver nos abeilles et notre alimentation. Signez la pétition urgente, et faites la suivre à tous, nous la remettrons au Ministre français de l’agriculture Bruno Le Maire et aux décideurs européens:
    http://www.avaaz.org/fr/france_save_the_bees/?fpbr

    lu chez Francesco Panella : en seulement 12 jours plus de 1 millions de citoyens du monde ont signé l’appel pour sauver les abeilles; la pétition au ministre Lemaire s’est transformée en un appel global adressé au gouverNants américains et européens : nous vous demandons d’interdire IMMEDIATEMNT l’usage des pesticides neoctinoides…pour sauver les abeilles de l’extinction..

  4. Bonsoir,

    Pas de soucis, on s’occupe des abeilles ….

    Bruxelles veut surveiller davantage la mortalité des abeilles dans l’UE.

    BRUXELLES.

    La Commission européenne a annoncé lundi qu’elle allait lancer d’ici la fin de l’année un programme européen de surveillance de la mortalité des abeilles dans l’UE, afin de mieux évaluer l’étendue du phénomène et d’y trouver des explications.

    Reste a savoir pour conclusions et quels moyens Bruxelle optera!

    Bzzz, bzzz

  5. Comment peut-on attendre des mêmes instances qu’elles puissent à la fois servir la VIE et contribuer à son anéantissement? C’est toujours à partir de là que j’ai du mal à comprendre ce que veulent les uns et les autres.
    En nous agitant dans tous les sens par besoin de tenir la tête hors de l’eau nous finissons par aider ceux qui nous enfonce toujours un peu plus. N’avez-vous pas remarqué qu’à chaque fois qu’un mouvement populaire se manifeste la réaction opposée est toujours plus rapide, violente et rédhibitoire pour longtemps. Historiquement vérifiable.

    Pourquoi toujours attendre? Pourquoi toujours quémander plus de clémence de la part de ceux qui profitent de notre ignorance? De qui attendre plus de compréhension et d’intelligence de la vie? Je ne vois que d’émanant de moi cette possibilité de dire non : je m’oblige à freiner sévèrement ma consommation, maintenant. Je vais désobéir face à ce qu’on attend de moi, je vais même aider ceux qui aiment vivre dans des yourtes au fond des bois. Je vais en construire une dans mon jardin. Comme ça, pour « rien ».

    Remplacer ou compléter le pétrole par le gaz n’est possible que si nous tenons absolument, TOUS – du moins en Europe, aux USA et au Canada, ça peut suffire – à consommer ce confort dédié aux esclaves que nous sommes. Consommons moins, entraidons-nous. Il y en a toujours pour rendre service à ceux pour qui c’est plus difficile. Ne comptons que sur notre intelligence, notre créativité, notre imagination. Essayons !!! Mais surtout, s’il vous plait, plus de chefs ni de gourous et autres penseurs éclairés. Eclairons-nous, nous-mêmes. Et pour plagier un peu facilement Coluche, le drame ce n’est pas que ce gaz, tout comme le pétrole se vende. Le drame c’est que nous continuons à acheter!

  6. qui a entendu ce matin sur france inter une pub pour les «  » bio «  » carburant ?
    en gros, on met des fleurs dans le moteur et on réalise le rêve du flower power …
    on n’arrête pas le progrès

  7. Cette histoire de : on va compter les abeilles, celà m’en rappelle une autre à propos du comptage des ours dans les pyrénées (le fumeux IPHB de Jean Lassale). On va compter et recompter les abeilles qui d’année en année vont continuer de disparaitre. Et à la fin on dira, la tendance est effectivement à la baisse et il est nécessaire de recompter encore …

    UN ours…

    Sinon pour Fabrice une petite histoire sur les relations entre Greenpeace et Sea Sheperd de Paul Watson?

  8. Bonjour,

    Eolien en mer: « une victoire sur les grenello-sceptiques »

    PARIS – La ministre de l’Ecologie Nathalie Kosciusko-Morizet a estimé que le lancement d’un appel d’offres pour développer l’éolien en mer, annoncé mardi par Nicolas Sarkozy, constitue « une victoire sur les climato-sceptiques et les grenello-sceptiques.

    La ministre, interrogée à l’Assemblée nationale, a confirmé les noms des cinq sites retenus pour accueillir les premières éoliennes en mer françaises à l’horizon 2015: Dieppe-Le Tréport (Seine-Maritime), Fécamp (Seine-Maritime), Courseulles-sur-Mer (Calvados), Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor) et Saint-Nazaire (Loire-Atlantique).

    Nicolas Sarkozy a annoncé mardi à Saint-Nazaire l’ouverture au 2e trimestre 2011 d’un appel d’offres pour la construction d’éoliennes en mer d’une capacité de 3.000 mégawatts, pour un investissement de l’ordre de 10 milliards d’euros.

    « Avec une puissance de 3.000 MW, le président de la République et le Premier ministre ont retenu la plus ambitieuse des options envisagées », a souligné NKM, répondant à une question du député (UMP) de Seine-Maritime Daniel Fidelin.

    « C’est une victoire du Grenelle, une victoire sur les climato-sceptiques et les grenello-sceptiques », a-t-elle lancé sous le regard approbateur de Jean-Louis Borloo, ex-ministre de l’Ecologie désormais député (apparenté UMP) du Nord.

    « Nous serons très vigilants pour que le cahier des charges (de l’appel d’offres) intègre de bons critères, des critères qui permettent de faire émerger une filière industrielle en France. La France a tous les atouts pour être le leader mondial de l’énergie éolienne offshore », a ajouté NKM.

    25 janvier 2011

    Bien a vous, Léa.

  9. Salut,

    Au sujet des gaz de schiste(s), la résistance s’organise pour ce qui est des éventuels projets de forages dans le Sud-Est de la France.
    Outre la mobilisation de José Bové, Michèle Rivasi monte également au créneau et organise une réunion publique ce jeudi 27 janvier à 20h à Montélimar.

    Si vous êtes dans le secteur, faites passer l’info autour de vous…

    http://www.michele-rivasi.eu/a-la-une/gaz-de-schiste-reunion-publique-dinformation-a-montelimar-le-27-janvier/

  10. Chaperon Rouge,

    Une réunion est prévue le 11 février prochain à Montpellier, au cours de laquelle je dois parler. Seulement, je ne sais pas où elle a lieu…

    Fabrice Nicolino

  11. Bonsoir,

    J’ose m’immiscer…. 🙂

    Une conférence est programmée au Corum de Montpellier le vendredi 11 février à 20 h au Salon du Belvédère.

    « l’extraction des gaz de schistes, une terreur pour notre eau potable » avec André CICOLELLA, Agence française de sécurité sanitaire de l’environnement et Fabrice NICOLINO, journaliste enquêteur la conférence sera filmée par Daniel Berneron.

    http://www.espacesdufuret.free.fr/index.php?page=lieux

    😉

  12. Bonsoir,

    Un mot pour signaler que Jean-Jacques Bourdin sur RMC a reçu José Bové ce matin sur les gaz de schistes. Bourdin s’est engagé en direct à soutenir José Bové et tous les opposants à cette folie. Je crois qu’il faut envoyer régulièrement des infos sur le sujet à ce journaliste de grande qualité pour qu’il participe à l’éveil des consciences.

    Salutations

  13. « La force n’a ni droit ni raison, mais il peut être impossible de s’en passer pour faire respecter le droit et la raison. » Saint-Just

  14. Arrest Xavier Beulin !

    Le nouveau leader de la FNSEA Xavier Beulin est digne de son successeur Jean-Michel Lemétayer, je crois même qu’il le surclasse.

    Lors du congrès d’Orama le 19 janvier il est entré en transe scientiste pour mieux enfumer Bruno Lemaire :

    Compétitivité ! Croissance ! Progrès ! Innovation !

    65 ans de « progrès » sans merci, d’innovation, de techno-science, de pétroculture, ont ruiné des millions de paysans, conduit à un milliard d’affamés chroniques,à une épidémie de cancers, et mis la planète à sac, et bien d’après ce lascar, c’est parce qu’il n’y en avait pas assez !

    Il faut lâcher encore plus le monstre. Courir plus vite vers la falaise pour mieux sauter dans l’abîme.

    Au diable les contraintes environnementales ! les précautions sur les OGM en plein champ, les freins sur l’irrigation ou sur les traitements de semences…

    source :
    Congrès d’Orama: La France et l’Europe sont en mesure de répondre aux besoins alimentaires.
    http://www.maisondesagriculteurs37.fr/terre-de-touraine/index.php?page=actu-detail&id=3347&retour=accueil

    http://www.maisondesagriculteurs37.fr/terre-de-touraine/index.php?page=actu-detail&id=3347&retour=accueil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *