Quand Cécile Duflot rêve d’un mirage

[Je ne vais guère mieux que la dernière fois. La désormais certitude, c’est que tout cela durera bien plus longtemps que ce que j’avais espéré. Chaque fois que je me réveille, j’ai droit à une poignée de secondes qui me font croire que rien n’est arrivé. Et puis mes satanées jambes se réveillent, elles aussi. Miserere.]

Juste un court commentaire, car il m’importe. J’apprends ce que vous savez peut-être déjà : Cécile Duflot, reine de l’embrouille – mais toujours sous couvert de parfaite camaraderie -, rêve de créer un mouvement comme l’Espagnol Podemos (ici). Je dois dire que cela ne manque pas d’humour. Bien que voyant les évidentes limites de Podemos, j’ai eu l’occasion d’en dire du bien. Et il est un poil trop tôt pour en dire du mal, ce qui arrivera sans doute.

Si je moque avec autant d’entrain Cécile Duflot, c’est qu’elle est à l’exact opposé de ce qu’est Podemos. Car elle est en effet une pure apparatchik, qui n’a obtenu son poste et sa célébrité que grâce aux extraordinaires moyens de son Créateur, c’est-à-dire Jean-Vincent Placé. Écrivant cela, je ne veux pas dire qu’elle ne vaut rien. Simplement que, ce qu’elle a, elle le doit à sa soumission. J’ajoute que pour garder le pouvoir dans des écuries d’Augias aussi peuplées que celles de son parti, il faut impérativement jouer le jeu. Qui est affreux. Qui n’est fait que de chausse-trapes, de trahisons, d’alliances aussi lamentables que celles des pires radicaux-socialistes de l’histoire.

Le plus consternant, peut-être, est que Duflot n’est pas Placé, malgré tout. Elle a une petite conscience environnementaliste, sans doute réelle. J’insiste sur le vocable environnementaliste, qui désigne tous ceux qui ne considèrent que la part des humains. En la circonstance, chez Duflot, la part des humains vivant en France. Ou plutôt celle des humains vivant en France et s’intéressant encore à la pantomime politicienne quotidienne. Dites-moi un peu pourquoi nous ne voyons jamais ces braves gens d’EELV mener campagne sur l’Apocalypse chinoise, dont nous sommes pourtant coresponsables ? Ou sur la pêche industrielle, désastre d’entre les désastres ? Ou sur les achats massifs de bois tropical dans nos magasins ? Pourquoi n’ont-ils même jamais profité d’un moment favorable pour pousser, dans les négociations avec les socialistes, les intérêts de l’agro-écologie ?

Je vais vous dire ce que vous savez déjà : ces gens pensent d’abord à leur sort, ensuite à quelques bricoles qui ne risquent pas de les éloigner trop des caméras et des postes. Je suis trop dur ? Nul ne sera plus dévastateur à leur encontre qu’eux-mêmes. S’ils ne m’insupportaient tant, ils me feraient pitié. Or donc, Duflot à la tête d’un Podemos à la française ? Mais ignore-t-elle que ce mouvement est né dans la rue et qu’il a pour mérite essentiel, à ce stade, d’avoir fait émerger une génération nouvelle ? Ada Colau, la très probable prochaine maire de Barcelone, a le même âge que Duflot, mais pardon ! Elle n’a pas passé sa vie à magouiller dans les réunions fermées. Elle s’est battue toute sa vie pour les pauvres de la ville, et seul un destin farceur vient de la tirer de l’anonymat le plus total. Quel rapport avec Duflot ? Aucun.

Je ne sais pas ce qui se passera. Mais si Duflot réussit à créer quelque chose d’autre que son parti nécrosé, cela ne pourra pas ressembler à Podemos. Peut-être la propagande, celle que relaient tant de journalistes politiques incultes, réussira-t-elle à le faire croire aux crédules. Peut-être. Mais ce ne sera qu’une méchante plaisanterie de plus. Quant à ceux – « intellectuels », membres d’associations, militants divers – qui accepteraient de jouer un rôle dans la comédie, qu’ils sachent au moins que la critique, cette démarche profondément honorable, existe encore.

53 réflexions au sujet de « Quand Cécile Duflot rêve d’un mirage »

  1. Démonstration tautologique et auto-réalisatrice :

    1) Appeler à ne pas voter et ne pas jouer le jeu de la politique car on est forcément pourri.

    2) Effectivement, les « vrais » écolos on ne votent pas et l’écologie fait 1% aux élections.

    3) Les rares hommes/ femmes politiques écologistes au gouvernement qui y sont sont muselés ou inféodés – effectivement – et font ce qu’ils peuvent en essayant de faire passer leurs idées tout en devant réciter le catéchisme économique de la croissance et de la transition.

    4) On reproche alors aux hommes et femmes politiques écologistes d’être des faux-culs qui ne pensent qu’au pouvoir et à leur plaplace bien chaude.

    5) On appelle alors à ne pas voter : retour au 1) tout en disant que le FN monte

  2. Des nouvelles de Pologne :

    Bonjour,

    Il y a aussi parfois de bonnes nouvelles. Les 34 paysans ont tous été relaxés après un long procès contre Chevron qui les avait attaqués. Pour rappel des habitants de Zurawlow (est de la Pologne) avaient bloqué les travaux de recherche de gaz de schiste sur un permis octroyé par l’État à Chevron. Le blocage sur le terrain avait duré 400 jours http://occupychevronfr.tumblr.com/

    Nicolas-

  3. cet après midi, sur Fr Culture,
    « Les effets des perturbateurs endocriniens sur le développement foetal »
    commentaire du Pr F.:
    si vous êtes enceintes mesdames, évitez de vous faire des teintures !( sur le ton :irresponsables que vous êtes !)

    les coupables ? les femmes écervelées bien sûr
    pas les loobies des labo, qui inondent de poison les rayons, les rivières, l’air …

    je pense que le jour où les gens cesseront d’accepter de se laisser traiter comme des abrutis,
    podremos,

    y podras, ti tambien Fabrice,encontrar la alegria de vivir

    avec vous
    FranBoise

  4. EELV est de ce monde et il faut changer de monde. Donc EELV ne sert à rien et ne changera rien. C’est pour moi très clair.
    Podemos, « quel rapport avec Cecile Duflot » ? Aucun. » En effet, aucun. Merci Fabrice de le préciser avec clarté.

  5. Lionel – Tautologie vraiment ?… tu as le droit de te réfugier vers ce genre « d’analyse de texte » pour continuer d’y croire, à une « courageuse cohabitation-confrontation » du petit EELV face au mammouth PS, etc.!
    – Le FN monte, oui… et est-ce une raison pour croire à ta pauvre démonstration de « tautologie » ? Alors que l’on sait bien que cette montée du FN est due, justement, à ces « combinaziones » politicardes !
    – ce n’est pas l’écologie qui ne fait pas 1% aux élections, c’est EELV qui – Fabrice le démontre encore ici – a ce qu’il mérite, en trahisant le combat écologiste de terrain, lequel est en essor constant, lui!
    – le parallèle avec Podemos, d’abord né sur le terrain, alors qu’il faisait 0,001% en voix électorales le montre : l’équivalent est possible en France, mais surtout pas avec une « OPA politicienne » de la Cécile-des-magouilles !!!

  6. Je modère quand même mon propos car je sais que ton point de vue est réfléchi et aussi car elle m’a déçu (réforme de l’éducation nationale, twitter addict, ne dénonce pas l’imposture de la voiture électrique).

    J’espère en tout cas que ça va aller mieux pour toi bientôt.

  7. A Lionel

    Si je « vois net » je me demande ce que je faisais à Bure de mon propre « chef ». Mais bon cela m’a permis de retrouver des amis « des vrais ».:D

  8. Prolongeant les propos inspirés de Framboise, le professeur Sultan (CHU Montpellier) a pu s’exprimer à la télé, pour nous expliquer que moultes études montrent une corrélation évidente entre les perturbateurs endocriniens qu’on connait bien et qu’on bouffe tous les matins et les malformations congénitales de l’enfant. Ce professeur était sidéré du désintérêt des politiques pour ce qu’il nomme désastre à venir, à savoir qu’on fabrique en masse des jolis bébés avec des quéquettes toutes tordues et des boules avec rien dedans, et que tout le monde s’en fout… Je comprends qu’il y a de quoi les avoir, les boules ! ! Il tire des sonnettes dans tous les sens, mais Monsanto n’entend rien, Bayer non plus, BASF pareil…
    Relire à ce sujet le livre de Fabrice ici présent, très documenté sur cette affaire.
    PS@Framboise : c’est pleine saison pour mon fruit préféré, engraissé au crottin de cheval, miam miam…

  9. tellement difficile de parler d’écologie dans ce pays! les oreilles habituées au format télé se ferment souvent ou restent distraites aussi toute occupées ailleurs dans les bruits multiples du quotidien
    ce matin sur europe 1 la jounaliste pale de la ferme aux mille vaches qui ne seraient pas 500 mais 700, comme si tout cela était normal banal, aucun questionnement..ce formatage il est partout; voir aussi ce que se prend Caron dans la figure ! le ministre le foll sur la maltraitance animale : « je n’ai pas de leçons à recevoir de vous » répartie d’un classicisme consommé! dès que vous informez quelqu’un il vous rétorque cela; il y a aussi l’écologie punitive! bref il faut vraiment passer entre les gouttes pour aborder le sujet de l’écologie;
    ici un texte de Rohmer dit par Lucchini et datant de 1992 un film : « l’arbre, le maire et la médiathèque » . Tout ou presque est dit icihttp://www.dailymotion.com/video/x9o3ax_l-arbre-le-maire-et-la-mediatheque_shortfilms

  10. Fabrice, un grand bravo et merci pour ton courage et ta résistance. Que la vie t’apporte un peu de réconfort dans tes épreuves physiques et morales.
    Je ne sais si tu peux lire La Croix, mais depuis le 1er juin et jusqu’au 14 juin, ce journal informe ses lecteurs sur le combat de l’Église chrétienne (catholique, protestant et orthodoxe) pour le climat. C’est le doossier Planète 2015 : l’écologie, un défi pour les chrétiens.
    On souhaiterait voir la même chose avec autant d’ampleur ailleurs.

  11. Vu deux vaches de races Simmental et Red Holstein, hier après-midi, ruminant tranquillement dans un pré. Elles arboraient fièrement leurs cornes. Je leur ai dit qu’elles avaient de la chance de faire partie des 10% de leurs congénères qui mènent encore une vraie vie de vache et dont l’intégrité physique est respectée.

  12. Rem *,

     » tu as le droit de te réfugier vers ce genre “d’analyse de texte” pour continuer d’y croire, à une “courageuse cohabitation-confrontation” du petit EELV face au mammouth PS, etc.! »

    Ce n’est pas du tout mon point de vue. Un gouvernement écologiste n’a jamais été au pouvoir totalement.
    Je demande à voir, c’est tout.
    Déjà virer le nucléaire, les pesticides, travailler moins, ça changerait pas mal la vie.

  13. Bon courage Fabrice et merci de ta vaillance malgré tout !
    Et voilà que la FNSEA et les bergers veulent à nouveau éradiquer les loups : entends-tu le son de l’écolo encarté au fond des bois ?

  14. Lionel
    Merci de préciser ton point de vue, suite à ma remarque.
    Je précise donc la mienne (qui est sûrement celle de tous les écolos-de-terrain déçus d’EELV) : La « stratégie écolo » de faire ami-ami avec le PS pour grignoter des bouts de pouvoir en vue d’arriver à assez de popularité pour un « gouvernement écolo » est en soit une aberration : il entraîne FORCÉMENT à des compromis politiciens qui, en fait, sont des COMPROMISSIONS qui dénaturent l’écologie-politique sincère !…

    Autrement dit : « l’étiquette gauche »(souvent frelatée) n’est pas une garantie pour choisir AVEC QUI s’allier…
    et les écolos-de-terrain, selon lieux et circonstances, s’allient facilement avec toutes sortes d’autres mouvements sociaux de base locaux, qui ne se réclament pas d’étiquette de « gauche », d’abord !
    Ainsi s’est créé – entre autres – Podemos…

  15. Bonsoir,

    Merci Fabrice, merci a toustes,

    Mâââ, pauvre chou, Fabrice, tu fais peine. Courage, « mon » grand, courage!

    Ne me dit pas que tu as oublié? D’emmener avec toi le mouchoir ( le drap dimension xxxxxxx L ) avec tout les noeuds pour te souvenir combien de personnes t’aiment et qu’elles t’envoient les plus belles pensées afin que tu te rétablisse au mieux. Ben, tu vois, le gros gros gros noeud a gauche, près de ton orteil, c’est le mien!

    Sérieux. Cesse d’utiliser ton PC. Le petit vieux de la chambre voisine a son paisse maiquer qui sautille grave et sa gentille petite épouse, lors de ses visites journalières, sa prothèse auditive qui fait des blancs!

    Mme Duflot? Sur un rafiot qui prendra les flots!

    Enormes bises a toustes,

  16. Encore une chose ….

     » Bien que voyant les évidentes limites de Podemos, j’ai eu l’occasion d’en dire du bien. Et il est un poil trop tôt pour en dire du mal, ce qui arrivera sans doute. »

    Attend, je monte sur mon tabouret de prétentieuse!

    Comme quoi, les grands esprits se rencontre. Toi l’intelligence, Porcinette l’intuition.

    Maslow. Du niveau 1 au niveau 5, il n’y a qu’un pas.

    Podémos, nous en reparlerons. Enfin pas Porcinette! Toi!

    Prend bien soin de toi, Ciao,

  17. Mme Franboise,

    « les femmes écervelées bien sûr
    pas les loobies des labo, qui inondent de poison les rayons, les rivières, l’air … »

    Ce qui ne s’achète pas, ne se fabrique pas. Personne n’oblige a consommer. Si les femmes cessaient de se cacher sous des couleurs qui ne sont pas les leurs, pour suivre une mode, ou pour vouloir se faire remarquer du sexe masculin, les rivières seraient un peu plus propres, l’air serait un peu plus pur.

    Cheveux blancs = manque de magnésium.

    Bien a vous,

  18. Podemos est un mouvement de la base, qui a mis du temps et de la concertation à murir dans plusieurs villes d’Espagne, après le fameux mouvement des indignés. Rien à voir avec ce que prétend vouloir faire Duflot, ce n’est pas une personne seule qui est à l’origine de Podemos, c’est un collectif.
    Duflot se comporte en politique professionnel qui se cherche une niche électorale pour assurer son propre avenir. L’avenir de Duflot, tout le monde s’en fout, ça ne marchera pas.

  19. Lionel, au risque de te choquer, un gouvernement ecologiste « au pouvoir totalement »… me ferait tres tres peur! « totalement peur », meme! Le pire pouvoir est celui qui sait qu’il a raison, qu’il est dans le sens de l’histoire, qu’il agit dans l’interet superieur de l’humanite, voire meme (pour certains), « de la vie ». Brrr… On a vu ca bien souvent, ces deux derniers siecles, non? Puisque nos politiciens sont professionels, (ce qui est tres regretable d’accord mais EELV ne semble pas avoir le desir de changer cela), un ecologiste ne peut pas etre un politicien et vice versa. Je prefere de loin un politicien professionel pas trop corrompu qui eventuellement peut etre sensible au bon sens, voire avoir un certain sens moral. Apres tout, qui a interdit l’amiante en 1996, en l’absence de toute « affaire », de toute pression populaire? Je pense que c’etait un politicien decent, qui a probablement eu le sentiment, apres avoir lui-meme interdit les flocages d’amiante en 1976, de n’avoir pas tout a fait termine son travail. Et il n’etait meme pas de gauche d’ailleurs… Le seul rapport possible des ecologistes au pouvoir selon moi c’est de forcer les politiciens a faire leur travail, sans ceder au piege de devenir soi-meme politicien, ni surtout, de devenir « conseiller de l’ombre », ni meme « communiquant », au contraire de tant de personnes qui tristement n’hesitent pas a « monnayer » leur credibilite quelle qu’en soit la source d’ailleurs…

  20. Richard Truchot |

    Bonjour Fabrice,
    Tout d’abord un grand merci pour ce grand sourire que tu affiches sur la petite photo de ton site… c’est comme un engagement à résister!
    Tu avais fait paraitre un article sur les vergers à graines que nous défendons… et nous organisons une manif le 20 juin prochain… tous les détails sur le site ou à l’autre bout du mail.
    Prends soin de toi!
    Richard

  21. Je pense que les français ne sont pas du tout prets pour creer spontanément un partit du style podemos on aime trop dans notre pays nos petits privilèges et puis je pense que malgré les crises etc nous n avons pas encore suffisamment souffert pour être capable d ouvrir bien large les yeux sur l orage qui va nous tomber dessus. On veut pas changer cette fois si l histoire ne vibrera pas depuis le pays des lumières, le pays des lumières dors sur ses lauriers et est toujours éblouie par sa gloire passée. Réveillons nous, un jour.
    Courage

  22. Meuhhh !
    A propos de la « ferme » aux 1000 martyrs, non seulement son propriétaire ne respecte pas l’engagement pris initialement (500 bêtes maxi) mais on apprend de source sure (employés licenciés) que les pauvres animaux sont dans un état lamentable, meurent à grande vitesse, ne tiennent pas debout et s’effondrent dans leurs excréments… Que faut-il qu’il se passe encore pour que nous prenions TOUS (et pas seulement les lecteurs de ce blog) conscience de l’absurdité de notre consommation inacceptable de viande et de lait et autres produits animaux et qu’on aille botter le cul du ministre de l’agriculture ???

  23. Laurent Fournier,

    Je ne suis pas d’accord. Tout d’abord, car l’histoire ne se répète pas malgré les conseils de prudence des dictons.
    Ensuite, car les partis qui ont été au pouvoir depuis des décennies ont tous été persuadés qu’ils avaient raison, qu’ils oeuvraient pour le bien commun, puisqu’il veulent mettre en place leur idéologie, leur vision du monde, des relations sociales.

    Et ce n’étaient pas des fascistes ou des clones du NSDAP pour autant.

    Je suis pour essayer.

  24. pas de malentendu ;))

    je n’approuve évidemment pas le point de vue du Pr F. sur Fr Culture lorsqu’il désigne les femmes enceintes d’user de futilités, alors qu’il serait urgentissime d’interdire les pratiques toxiques des labos, ce qu’il évite évidemment de faire, préférant désigner les victimes comme étant coupables.
    l’ironie demande un pas de côté façon Charlie H. ou le Canard E.;))

    Fabrice, vous voilà hors débat, le Pr F. ne pourra pas vous sermonner pour avoir teint vos cheveux

    avec vous,aux couleurs naturelles de la vie
    FranBoise

  25. Fabrice,

    Cet auteur (Léon Werth) et ce livre, pour vous : « la chambre blanche »(ed. Viviane Hamy). Vous aimerez Léon Werth – que vous connaissez peut-être ? – parce qu’il a la liberté, la lucidité et la gravité joyeuse d’un Victor Serge (qu’il a croisé par ailleurs) et ce livre-ci parce qu’il fait le récit d’un long séjour à l’hôpital où il va osciller entre la guérison et la mort. Je n’ai pas le temps de développer. Le mieux est de vous en donner cet extrait :

     » J’éprouvais une sensation très douce de méditation en liberté, analogue à celle qu’éprouve un rameur qui s’est couché dans le fond d’une barque et qui se laisse aller au courant. Je m’abandonnais avec confiance à mon propre corps. C’était lui qui était chargé de lutter. Je n’avais rien de l’effroi qui me hantait, sans me paralyser, lorsque, glacé par le froid en pleine mer, je dus nager jusqu’à la rive, à courtes brasses pour ne pas m’essouffler. Calme méditation, dans le bien-être de cette immobilité, sans autre divertissement que suivre les mouvements de l’infirmière blanche dans la blancheur de la chambre ».

    En tout cas, lisez, lisez tout Léon Werth, sa plume est belle, son regard est juste, son cri salvateur.

    Comme tant d’autres, je suis avec vous de ton mon coeur.

    Pascale

  26. Lionel, je comprends ton point de vue. Je suis pourtant effraye par les positions des Verts sur plusieurs questions de politique etrangere ces dix dernieres annees. Et puis ce n’est pas vrai que tous les partis ont une vision du monde, la plupart n’ont qu’une sorte de « style », de connivence avec leur electorat. Ca me rassure, d’une certaine maniere! Le dernier parti qui avait encore une ideologie fut le parti communiste, c’est vrai qu’il y a eu quelques toutes petites poches dans lesquelles ils n’ont pas fait que des conneries, mais d’une maniere generale ce fut un desastre, non? En fait le danger principal c’est quand des idees justes (l’ecologie, rien a redire) servent a justifier une position qui se pretend morale. Grand danger. Les Communistes, le regime d’apartheid d’Afrique du Sud, Georges Bush, Tony Blair, tous invoquaient la moralite pour justifier leurs crimes. Meme Francois Fillon se refugie derriere la « moralite » pour justifier la destruction de la Libye! Oser dire cela, il vide le mot de toute signification. Chaque action particuliere de chacun de nous peut etre morale ou pas, mais croire qu’il y a un lien « automatique » entre avoir des idees intelligentes (en ce qui nous concerne, l’ecologie) et la moralite est un grand piege, dans lequel nous sommes collectivement beaucoup tombes. Mais je comprends qu’il puisse y avoir des nuances entre nous sur ce sujet.

  27. A propos du traitement des animaux, je tiens cette information d’une éleveuse de chèvres qui a fait « la formation » adéquate pour s’installer :
    Dans un élevage standard de chèvres, on admet que
    25 % de mortalité par an est normal ……………!

  28. http://reporterre.net/Des-partisans-d-une-ferme-usine-menacent-par-le-feu-l-association-ecologiste

    Que risque un président départemental lorsqu’il défend publiquement en les dénommant « courage » des actes de dégradation et de menace d’une grande violence contre des personnes ? La relaxe habituelle ? L’injonction ? L’avertissement ? Trois croix sur son agenda ? Une fois encore , j’ai hâte de connaitre le résultat exemplaire de notre bonne vieille justice française .

  29. Hier soir, en sortant de la projection du documentaire « Dirty gold war » de Daniel Schweizer, j’ai pensé « Fabrice Nicolino a forcément déjà écrit quelque chose là-dessus ». Forcément : http://fabrice-nicolino.com/index.php/?p=1462

    Si vous n’avez pas l’occasion de voir ce docu, voici de quoi il s’agit : http://www.daily-movies.ch/interview-de-daniel-schweizer-realisateur-de-dirty-gold-war

    et voici un moyen d’agir : http://www.survivalfrance.org/peuples/guyane

  30. Les méthodes employées par les partisans des fermes-usines ressemblent fort à celles du Ku Klux Klan. Lobbying au moyen d´actes criminels encouragés par le président de la république en personne ! Hollando furioso 🙂

    Un peu d´humour féroce, pour voir les décideurs politiques tels qu´ils sont dans la réalité.
    La scène se passe « Dans une annexe du palais présidentiel du Vieuxconistan, république bananière et gérontocratique assez unique en son genre… »
    http://www.buvettedesalpages.be/2013/08/le-clientelisme-pour-tous.html

    « Le conseiller : De toutes façons, quel que soit le contexte, vous n´aviez pas spécialement prévu de faire preuve de courage ?
    Le président : Ah non, surtout pas. Moi, j´ai fait voeu de ré-élection, pas de courage. A la limite, je veux bien essayer la pédagogie, mais uniquement si ça peut m´éviter le courage. »

    Bon courage Fabrice, prenez soin de vous, pensez tout d´abord à vous, avant toute autre chose.

  31. Cécile Duflot c’est deux images qui me reviennent.

    Celle, risible, où elle dit devoir se reprendre, être sérieuse, maintenant qu’elle est ministre… Le Graal quoi. On peut ajouter qu’elle ne s’est pas accrochée coûte que coûte.

    Celle terrifiante des députés qui se moquent de sa robe portée à l’assemblée. On pourrait la qualifier “simple et de bon goût cette robe”. Mais les quolibets des élus…

    Rémy FONTIER

  32. @ Bianca , merci pour le lien, j’espère que le nombre de signataires doublera avant leurs comparutions .

  33. On peut lire sur la page de la pétition de soutien aux « neuf de la conf » que « 68% des Français s´opposent aux principes des fermes-usines ».
    C´est déjà pas mal et j´espère que le pourcentage des citoyens conscients de l´horreur de ce système d´élevage contre-nature va encore augmenter.
    Alors si 68% de Français s´opposent à l´élevage industriel, on devrait logiquement retrouver ce chiffre dans la production et la consommation de viande bio, non?
    Pourtant, si mes informations sont exactes, la production de viande bio en France reste encore largement minoritaire, pour 2013 par exemple elle a à peine dépassé les 3% du total de la viande conventionnelle produite en France. Alors où sont donc passés les opposants à l´élevage industriel?
    « Y a quéqu´chos´qui cloch´là-d´dans » ou bien je n´y comprends rien :-)!
    (consommation annuelle de viande par habitant en France pour 2014 : 89 kg équivalent carcasse. C´est colossal !)

  34. La premiere fois que j’apprends quelquechose d’interessant sur le pipi et le caca:

    http://ocw.unesco-ihe.org/pluginfile.php/595/mod_resource/content/1/2_Lecture_Materials/C1U2_Lecture_Presentation/C1U2_CharacteristicsUrineFaecesGreywater.pptx

    Saviez-vous que la difference essentielle est que l’urine est le residu de ce que nous avons digere et les excrements le residu de ce que nous n’avons pas digere?

    Et que cela explique pourquoi la masse des excrements varie de 1 a 4 entre les pays? (mais les germes et poisons je suppose probablement dans le rapport inverse, mais ce n’est pas dans le rapport)

    Et pourquoi c’est tellement stupide de melanger ensemble l’eau propre, l’eau de lavage, l’urine et les excrements, 4 choses qui n’ont rien a faire ensemble, avant de tout traiter dans des usines de plus en plus cheres?

    Bref, pour tous ceux qui s’interessent aux eco-san, un document tres instructif.

  35. Vision du jour : une cane colvert avec ses cinq rejetons sur la rivière. Elle a bien du mal à rassembler sa marmaille, entre ceux, entraînés par le courant gonflé des dernières pluies, qui peinent à remonter vers elle et les autres étourdis retenus par des rochers. L’histoire se termine bien, grâce à une petite crique en contrebas. Il y a des jours où ça me plairait qu’on prenne les enfants du bon Dieu pour des canards sauvages.

  36. Dialogue environnemental : boycott de la réunion du conseil national de la transition écologique

    Mardi 16 juin 2015 se tient la réunion du Conseil National de la Transition Écologique, avec à l’ordre du jour l’examen du rapport Richard sur la démocratie environnementale concluant à la nécessaire exemplarité de l’État dans la qualité du dialogue environnemental. Or au même moment, l’Assemblée nationale examine le projet de loi Macron qui intègrerait certaines propositions de ce rapport. Face à ce contre-exemple parfait de démocratie participative, France Nature Environnement (FNE), La Ligue de Protection des Oiseaux (LPO), Surfrider Foundation et les Amis de la Terre ont décidé de boycotter la réunion du CNTE. Il paraîtrait surréaliste de cautionner par notre présence un tel déni de dialogue.
    La suite :
    http://www.amisdelaterre.org/Dialogue-environnemental-boycott.html

  37. 🙂 Ces deux-là (CD et JVP) ont tué EUROPE ÉCOLOGIE! Ce sont de faux écolos. Ils voulaient être ministre et sénateur. Point. Que d’espoirs, d’énergies et de temps précieux perdus.
    Bon courage Fabrice. C’est un plaisir de pouvoir continuer à te lire.

  38. Je m’aperçois que je me suis trompé de topic !

    Je répondais à l’article « Le pape est avec nous ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *