Ce qui compte vraiment (mon prochain livre)

Je vais droit au but, car ceci est un appel. Je publie le 20 – ou le 22 – février un livre dont le titre est Ce qui compte vraiment (Les liens qui libèrent). Je vais essayer de vous mettre sa couverture en PDF, de manière que vous puissiez vous rendre compte. J’ai un besoin aussi évident qu’essentiel de votre aide, pour de multiples raisons. Ce livre sort en pleine campagne présidentielle, dont il se moque éperdument, et la plupart des journaux n’en ont, d’avance, rien à faire. Je ne vous demanderai jamais de me faire confiance a priori, mais vous pouvez, et je crois que vous devez faire circuler la nouvelle de sa parution.

J’ai ouvert ce blog il y aura dix ans cet été, et j’ai bien dû y écrire 1500 articles, ce qui n’est pas rien, je pense que vous le savez. Je l’ai fait bénévolement bien sûr, à la réserve près qu’il m’a régulièrement coûté des sous. Non seulement je ne me plains pas, mais je dois dire que je suis pleinement satisfait d’avoir apporté informations et jugements sur l’infernale crise écologique dans laquelle nous sommes tous plongés. Je ne crois pas que mes lecteurs ont été volés, et comme ils sont – vous êtes – des milliers, je m’avance et vous dis : donnez-moi un coup de main. C’est à votre portée, et si vous avez pris intérêt et plaisir à me retrouver ici ces dernières années – et ce n’est pas fini ! -, eh bien faites usage de ce que je pourrais appeler un contre-don. Recopiez  et diffusez ce petit mot, ou mieux encore écrivez-en un à votre manière, que vous enverrez à vos amis et connaissances. Je suis très certain que, de votre engagement, peut naître un succès d’édition.

Pourquoi ? Mais parce que ce livre est un contrepoint, et même un contre-pied à tous les discours politiques en cours. Lesquels ne parlent ni ne parleront de notre planète en déroute. À l’opposé de ce que j’écris généralement, ce livre n’est pas vraiment de dénonciation. Je l’ai voulu non optimiste, car c’était au-dessus de mes forces, mais en tout cas tourné vers un avenir possible pour tous. Ici, ailleurs, humains, animaux, plantes, mers et rivières. J’y passe en revue cinq questions à mes yeux décisives – le sort des campagnes en France; la restauration des écosystèmes dans le monde; la situation des mers et de la pêche; le si grand malheur des eaux vives; la cohabitation avec ces Autres si proches que sont les animaux.

À chaque fois, je prétends démontrer qu’il y a une voie, un espoir véritable, une faille dans le grand mur par laquelle nous pourrions nous faufiler. Ainsi que vous verrez peut-être, certains constats sont difficiles à contester. Et c’est bien pourquoi ce monde malade n’a aucunement l’intention d’en parler. Mais vous, mes amis, mes lecteurs, et même mes critiques ? Ne croyez-vous venu le temps de dire enfin ce que nous pensons ? Ce que nous voulons ? Ce que nous devons, envers et malgré toutes les forces de la destruction ?

Ce que vous pouvez faire peut vous sembler sans importance. Moi, je suis convaincu que j’ai besoin du moindre geste du dernier d’entre vous. Au fait, votre présence m’aide constamment à faire face. Car je crois que je fais face.

CE QUI COMPTE VRAIMENT

Cliquer ci-contre pour La couverture

65 réflexions au sujet de « Ce qui compte vraiment (mon prochain livre) »

  1. Comme par le passé, je serai du nombre des lecteurs de « Planète sans visa » à répondre à ton appel. Et ce ne sera pas de trop, si j’en juge par un constat fait récemment. Dans le département du Tarn, une enquête d’utilité publique a été lancée sur le projet d’autoroute Castres-Toulouse amorcé depuis une dizaine d’années. On pouvait répondre à l’enquête soit par Internet sur un registre numérique soit sur un registre-papier mis à disposition du public dans les mairies concernées par le projet. Je dois reconnaître avoir été stupéfié par le nombre d’observations figurant sur le registre numérique, car la plupart du temps très peu de gens répondent à ces consultations. On aurait cru qu’il s’agissait d’un vote pour ou contre, la très forte majorité ( de 70 à 80%) favorable au projet n’apportant pas de réponse à la question d’intérêt public et en donnant un avis péremptoire sans l’étayer avec des arguments. On pouvait souvent lire des formules très brèves, entre autres, :  » oui à l’autoroute « ,  » je suis favorable à l’autoroute « ,  »  il faut désenclaver Castres »,  » oui à l’emploi « . Quand on sait que, dans le cadre d’une amélioration de cette liaison Castres-Toulouse, il y a, avec l’aménagement de la route existante, une alternative moins coûteuse pour le contribuable que la construction d’une autoroute payante, que plus de quatre cents hectares de terres agricoles seront stérilisés à jamais, que les pollutions de toute nature vont s’accroître sans parler d’imprévisibles nuisances, on peut se demander où se trouve l’intérêt général. Tout ce gâchis pour gagner quelques minutes sue ce trajet.On peut d’ailleurs légitimement se demander si l’enquête n’a pas été diligentée, parce que la loi l’impose et si la décision n’a pas déjà été prise en faveur de ce « projet inutile », mais en l’occurrence soutenu par une énorme majorité des personne qui ont répondu à l’enquête. Cela démontre que notre société n’a pas encore pris conscience de la gravité et de l’urgence des enjeux écologiques. Puisse ton livre participer à cet éveil des consciences, même s’il est bien tard !

    1. Je suis complètement d’accord sur le constat : une très grande majorité de la population de notre pays ne voit pas ou refuse de voir l’urgence de la situation , refuse d’admettre que si l’on continue sur la même voie c’est l’humanité dans son ensemble qui est menacée.
      Chacun est concentré sur sa petite personne , son avenir , son propre intérêt .
      Leur résistance me parait bien plus solide que notre capacité à convaincre !!
      Bien sûr que je vais continuer d’essayer mais au fond , je n’y croit plus guère .
      Bon courage

      1. Je ne suis pas d’accord il ne s’agit pas d’un refus mais d’un conditionnement. Autrefois on parlait du conditionnement de la classe ouvriere qui l’empechait de prendre conscience de ses interets de classe. Aujourd’hui le conditionnement de la personne est obtenu par l’internet. Internet donne l’impression d’une independance et d’une liberté qui permet a Fabrice d’ecrire plus de 1500 postes de blogs. Mais Fabrice est aussi la victime de ce systeme et ne lui accorde pas assez d’importance dans l’exposé des motifs de son livre. Internet a transformé la révolte en expression.

  2. Maigre consolation peut-être, mais je fais le même constat en Allemagne ! Si les années 80 furent porteuses de quelques espoirs, si on a pu croire à une prise de conscience des citoyens des dangers que représentaient la course folle au soi-disant « progrès », avec ses besoins en ressources démentiels, la réalité d´aujourd´hui est bien différente, surtout parmi la jeunesse. J´ai longtemps cru, bien naïvement sans doute, à un sursaut des jeunes générations qui serait la source d´un renouveau, d´un changement profond des comportements. Mais rien de tel ! Les jeunes s´engouffrent sur les traces de leurs aînés, faisant même mille fois « mieux » que ces derniers, poussant au paroxysme les erreurs commises par les générations précédentes, anesthésiés dans un engourdissement ronronnant des consciences. Et on ne peut pas leur en vouloir.
    Le 21 janvier 2017, et comme chaque année, il y avait à Berlin une grande manifestation contre les méthodes criminelles de l´agriculture intensive, contre l´exploitation effrénée des animaux. Nombre de participants : 18 000, pour un pays de 80 millions d´habitants !!! Inutile de commenter, les chiffres parlent d´eux-mêmes.

    Je vais aussi essayer d´apporter ma petite pierre au succès de votre nouveau livre, Fabrice.

  3. Pardon d´être hors du sujet :
    Rions un peu, d´un rire jaune !
    Connaissez-vous la fable « Le tracteur et le chasseur » ? Une fable bien de chez nous ! Elle conte la terrible rencontre entre un pauvre chasseur terrorisé et le tracteur conduit par un maraîcher bio ! Un tandem terrible, que ces deux-là, une paire de sadiques criminels qui voulaient faire la peau du malheureux chasseur ! Chacun connaissant la nature douce et sensible, le degré émotif extrême de ces humains amis et protecteurs de la nature, on imagine sans peine les affres insupportables qui assaillirent le misérable alors qu´il tentait avec l´énergie du désespoir d´échapper à ses poursuivants !!!

    https://reporterre.net/Un-chasseur-poursuit-un-paysan-dont-le-tracteur-l-aurait-effraye

    Quand je lis ce genre d´histoire grandguignolesque, je suis partagée entre la colère, le rire et l´incompréhension ! Mais finalement, c´est la colère qui domine de voir ce lobby cynégétique infâme dicter ses oukazes à toute une nation et mettre les pouvoirs exécutif et législatif à sa botte !

    A diffuser le plus possible.

  4. Bonjour Fabrice, bonjour à tous les lecteurs et lectrices de Planète sans visa,

    Je vais faire circuler l’info à propos de ce nouveau livre, et voir si je peux déjà réserver son achat.

    De mon côté, j’aimerai partager une information, à propos d’un projet lancé par l’ami d’un ami. Il s’agit de l’aménagement et la mise en exploitation de 150 ha de terre fertile pour la production de riz, céréales et légumineuses biologiques à Madagascar.
    Voici un lien qui donne plus d’informations, et l’occasion de soutenir ce projet : https://fr.ulule.com/foodformada/

    Merci d’y jeter un coup d’œil et, pourquoi pas, de contribuer si cela vous intéresse.

  5. Merci de nous dire que nous comptons et que nous t’aidons à faire face, mais c’est sans doute à la mesure de ce que tu nous apportes…

    Contente que l’aventure ne soit pas finie.

    Je continue, envers et contre tout, à croire que ça peut s’arranger et ça va s’arranger.
    Grâce à toi, grâce à vous toutEs.

  6. Je dîne avec deux amis chers bientôt, je leur en offre un exemplaire chacun et j’ai commandé le mien (sort le 21 février m’a dit mon libraire préféré 😉
    Je demande à ma médiathèque départementale d’en commander un exemplaire.

    A bientôt,

    Patrick

  7. J’oubliais : ce qui arrive à ce « xxcrihbcxbdee » de Fillon me fait beaucoup, beaucoup rire : avec lui, pour 500 euros/mois t’es un assisté, avec 5000 euros, t’es un assistant ! (entendu à la radio).
    Fillon est fini, c’est certain ce soir. Qu’il dégage, vite ! Lui et les autres.
    Toute cette clique politique doit disparaitre, ce sont tous des monstres aveugles qui détruisent le monde et ne ferons rien pour le sauver.
    Il ne faut pas voter en 2017, il faut les rendre TOUS illégitimes, élus avec moins de 10% de l’électorat.
    Ca c’est une première étape.
    Seconde étape, tous dans la rue pour faire triompher l’écologie de terrain !
    Je répète que ceux qui me font le plus peur, ce sont les électeurs !
    RE-VE-ILLEZ VOUS !

  8. Bien sur que l’on te doit ceci…

    Les constats sont journaliers… que ce soit crise éco. ou non intéressement du monde…
    Je ne peux que me dire qu’il n’y à pas de petit geste si l’on est des milles à le créer…

    Merci à toi et à vous tous qui me fassent sentir un peu moins seul!

  9. Ce qui me touche dans Planete sans Visa (et dans les livres de Fabrice Nicolino que j’ai lu) c’est qu’on se situe en quelque sorte a un niveau ou l’ecologie et la morale ne seraient pas encore dissociees, ou alors, seraient a nouveau reunies. Consequence logique (meme si pas pour tout le monde) de l’ecologie qui est l’acceptation de la non-dissociation entre la nature et la culture.

    En guise d’illustration dans l’acualite, petit regard sur notre pays, celebre pour clamer « les droits de l’homme »:

    « Pourquoi la France est-elle si corrompue? »

    …se demande « Foreign Policy », un magazine Etats-Uniens atrocement neo-conservateur mais justement… Ils savent de quoi ils parlent, et a vrai dire l’article n’est pas du tout a cote de la plaque.

    http://foreignpolicy.com/2017/02/01/why-is-france-so-corrupt-fillon-macron-le-pen/

    Quel rapport? Un parmi tant d’autres: La France consomme 10 fois plus de pesticides par habitant que le Bangladesh, qui nourrit une population 3 fois plus importante sur un territoire 4 fois plus petit… Avec une esperance de vie qui continue d’augmenter et depasse 70 ans, qui etait celle de la France non au moyen-age mais en 1960, alors qu’en France elle decline aujourd’hui.

    En fait la France, pays rural et peu peuple, est l’un des plus gros consommateurs au monde de pesticides par habitant.

    https://ourworldindata.org/fertilizer-and-pesticides/
    http://www.nationmaster.com/country-info/stats/Agriculture/Pesticide-use

    En fait la notion de corruption se situe a un niveau plus elementaire que la morale: C’est quand on a perdu meme le bon sens de base, l’instinct de la decence et de la vie, qu’ont encore les enfants.

  10. Hé, Ho ! Tu nous as foutu la trouille avec tes 40° de cette saloperie de grippe, et puis ce quasi black-out informatique. Bon, apparemment tout refonctionne, le bonhomme comme Planète sans visa. 3 semaines sans pouvoir glisser une bafouille, l’anti-spam Hal9000 veillait au grain …
    Ceci dit ça bloque encore pour mon vieux PC.

    J’ai commencé illico « l’opération pub ».

    Ce livre semble répondre aux questions de tes lecteurs que j’ai pu lire, qui te demandaient ton avis sur le chemin à prendre, au-delà des constats désespérés.

    Et puis la méthode pour rompre avec la télé-réalité « la mort est dans le pré », animée par « LeMarchand de saloperies » .

    2 alertes hors-sujet :

    La connerie de la France semble être contagieuse, puisque l’Italie se met à dégommer du loup. Une pétition pour aider nos amis italiens, via le site Ferus :

    http://www.ferus.fr/actualite/jour-sombre-pour-le-loup-en-europe#more-35284

    Et puis cette calamiteuse Royal qui en remet une couche de bonus sur le même sujet. La mort, toujours la mort, notre ministre préférée finira avec un parfum de charogne qui la suivra pendant des années. Vous pouvez dire ce que vous en pensez (consultation), idem :

    http://www.ferus.fr/actualite/dites-non-au-tir-de-4-loups-supplementaires#more-35289

  11. Proposition d’achat faite à ma petite bibliothèque municipale ! Comme sûrement toutes et tous ici, j’ai hâte de vous lire.

  12. Vous pouvez compter sur moi pour donner l’envie de découvrir ce livre très certainement éclairant et inspirant. Tout particulièrement en cette période pré électorale navrante et digne de la télé-réalité. L’écologie n’est citée qu’à des fins électoralistes et les ambitions personnelles et le profit sont pour beaucoup « ce qui compte vraiment ». Tellement loin de ce qui nous préoccupe réellement. Votre livre est commandé et je l’attends avec impatience. Votre voix s’élève et nous parvient à travers votre blog et vos livres. Elle nous est précieuse et nous allons œuvrer à la faire entendre. Bien amicalement

  13. Une tres bonne video:

    https://reporterre.net/Et-si-l-on-discutait-de-la-bombe-atomique-Une-video-bousculante

    Les Anglais, dans un genre different, denoncent les commandos-suicide:
    https://www.rt.com/uk/376202-trident-suicide-bomber-posters/

    Effectivement, l’equipage d’un sous-marin qui lance un missile nucleaire devient visible et n’a plus qu’une demi-heure d’esperance de vie.

    Il y a quelques annees j’avais participe au jeune de Taverny contre la bombe atomique, et je portais une pancarte « non au terrorisme nucleaire ». Un militaire sort de la base en voiture, s’arrete devant moi, me regarde de haut en bas, lis ma pancarte, je m’attends a une confrontation, mais il me dit: « C’est bien ce que vous faites, mais c’est pas ici qu’il faut le faire, le PC est Boulevard St-Germain maintenant ».

    Ca a change mes stereotypes sur les militaires. Par la suite j’ai appris que de nombreux militaires dans de nombreux pays sont tres mal a l’aise avec les bombes atomiques, qui ne sont pas des « armes » mais du terrorisme, et donc n’appartiennent pas au domaine militaire.

  14. Une idée pour promouvoir très facilement le livre de Fabrice :
    Vous imprimez le document « couverture » sous la note de Fabrice ci-dessus.
    Vous le pliez en deux comme un fac-similé du livre… et vous en distribuez à tous vos amis concernés, à vos collègues de travail potentiellement lecteurs, à vos contacts associatifs, etc… Ca fait un peu de papier utilisé mais vous pouvez le faire en A5 (même si 4ème de couverture peu lisible car un peu petit…).
    Selon la personne, vous pouvez ajouter au feutre couleur sur la 1ere de couverture : « Ce livre va parler de…. » ou « ce livre ne parlera pas du Penelops-Gate » ou des trucs de ce genre pour personnaliser selon les centre d’intérêt des uns ou des autres couverts par le livre…
    Je l’ai fait hier où je mangeais avec 3 associatifs et 3 cinéphiles, ils ont tous eu leur fac similé et je leur ai donné RV le 21 février pour la parution du livre afin qu’ils aient envie de le lire donc de se le procurer !
    Pour 2 amis à qui j’offre carrément le livre avant sa parution, j’ai imprimé la couverture sur papier cartonné et je leur offrirai telle quelle dans un papier cadeau. Je leur remettrai la commande effective après.

  15. Bonjour Fabrice et bonjour à tous !

    Je suis passée sur votre blog aux environs du 23 janvier mais je n’ai pas pu déposer mon message. Je vois que tout semble rentré dans l’ordre du point de vue technique. Me voici contente de vous savoir en meilleure santé. Comme je ne l’ai pas encore fait, j’en profite aussi pour vous adresser ainsi qu’à tous les défenseurs de la nature tous mes meilleurs voeux pour cette année. Je souhaite bien évidemment que les causes qui vous (et nous) tiennent à coeur et pour lesquelles vous vous investissez tant parviennent à la conscience du plus grand nombre et qu’enfin la lucidité l’emporte sur le déni ou les faux semblants (il y a encore un sacré boulot) !

    Bien évidemment, je m’empresserai de me procurer votre prochain livre « Ce qui compte vraiment » et ferai tout mon possible pour le faire connaître au tour de moi. En pleine période électorale, je trouve qu’il est scandaleux de ne quasi jamais entendre parler d’écologie dans les médias qui dominent l’info. L’humanité court à sa perte, entraînée par les manquements des uns (qui eux savent) et l’indifférence ou l’ignorance de la plupart des autres…

    Demain, 5 février, je participerai à la grande marche contre la méga centrale à biomasse 850 000 T à Gardanne dans les Bouches du Rhône. Déforestation massive locale et mondiale en perspective (2500 Tonnes de bois brûlé par jour). Rendez-vous si vous le pouvez à 10H30 devant la Mairie !

    Bien cordialement !

  16. Le nucléaire, c’est fantastique… plus de 500 siev à Fukushima (dose mortelle instantanée dépassée) :
    http://www.liberation.fr/planete/2017/02/03/japon-pic-de-radiation-et-trou-beant-dans-les-entrailles-de-fukushima_1546005

    En attendant, « La vallée des loups » en Ardèche, J1 Aubenas = 160 scolaires + 300 grand public (réouverture d’une salle en catastrophe, file d’attente de 40 m dans la rue… 100 personnes reparties sans place… / J2 Les Vans = 300 personnes, salle comble. J3 = aujourd’hui, 17h à Privas. J’espère que l’on va approcher les 1000 spectateurs sur 3 séances.

    A vous de jouer aussi 😉
    Et puis… promo de « Ce qui compte vraiment » à mettre en place et à suivre pour tous !;-)

    Ma seule campagne électorale en 2017 ressemblera à ça, il faut disqualifier les candidats car ils ne règlent aucun problème : ils les aggravent tous !

  17. Bonjour Fabrice,
    Fidèle lectrice, j’attends ta chronique tous les mercredis dans CH avec impatience… Et toutes publications. Parfois, comme Paccalet, je me dis que le Sapiens ferait mieux de disparaître et notre planète pourrait repartir à zéro ! J’ai l’impression que nous sommes des Sysiphe, nous qui luttons, qui sommes conscients de ce désastre : ce catastrophocène ! Mais on recommence, chaque jour…
    (Mission accomplie : diffusion du Pdf de la couverture du livre)

  18. Je suis bien contente de vous savoir en meilleure forme; comme d’autres lecteurs de PSV j’ai plusieurs fois posté des messages qui ne sont pas passés, qu’importe l’essentiel est que vous alliez mieux;
    je viens de signer ceci
    http://sauvonslesterresagricoles.agirpourlenvironnement.org/
    il faut à tout prix arrêter le bétonnage
    au moindre pépin pétrolier on mangera quoi?
    je rêve de forum des métiers où des agriculteurs viendraient parler de leur boulot aux jeunes urbains car ceux auxquels j’ai eu l’occasion de participer n’avaient aucun paysan présent et je suis sûre qu’il faut rendre visible ce travail de la terre; à ce sujet j’ai lu « le soin de la terre, les nouveaux paysans » ed Tallandier et j’ai beaucoup aimé;
    je vais acheter votre livre Fabrice, peut-être aussi l’offrir, et le faire acheter à la médiathèque si la direction est d’accord
    belle semaine malgré tout

  19. Cher Fabrice,
    Une bonne centaine de courriel sont partis ce matin avec une invitation enthousiaste et impérative et le libraire m’en a commandé quelques uns pour commencer. J’ai hâte !
    Vous ne pouvez pas savoir combien cette même initiative a eu du succès avec “la Lettre à un paysan…“. Les retours et la circulation de ce petit bouquin sont étonnants et vivifiants, tant mieux car c’est urgent.
    Je profite de l’occasion pour recommander à qui peut, d’aller visionner le film de Marie Monique Robin, « Qu’est-ce qu’on attend ? », à mon sens excellent et cheminant parmi les initiatives qui ont vu le jour à Ungersheim, en Alsace, grâce à l’engagement du maire Jean-Claude Mench et à de nombreux citoyens. L’exemple du paysan céréalier et de son épouse, ressuscitant littéralement des blés anciens pour la panification, est vraiment émouvant et tellement éloquent… Je recommande, au-delà des réserves que certains expriment toujours les éternels tristes.
    Amicalement
    Nicolas

  20. Hâte de te lire. L’info sera largement relayée, compte sur moi.

    Parmi ce qui a compté aussi pour moi ces derniers temps, l’exposition Antarctica au musée des Confluences à Lyon : http://www.exposition-antarctica.com/

    Une muséographie géniale qui nous immerge dans l’expédition de Luc Jacquet, Vincent Munier et Laurent Ballesta, partis à la rencontre de la faune d’Antarctique… Sur et sous la glace. Des images comme je n’en avais jamais vues.

    Elle est prolongée jusqu’à mi avril. Je ne connais pas beaucoup d’expos naturalistes au succès tel que les organisateurs les prolongent sur une année entière… Courrez-y vite !

    Pour celles et ceux qui ne peuvent faire le déplacement, on peut aussi regarder le film de Luc Jacquet sur le même sujet, encore visible sur le replay d’Arte : http://future.arte.tv/fr/antarctica

  21. Je suis contente. Je m’explique. Sur Twitter, je suis (du verbe suivre, sinon ça n’a pas de sens, jugez par vous-même ) mon député, Philippe Martin (également bref ex-ministre de l’écologie), pour me tenir un peu au courant de ce qu’il fait. Et il a retweeter un tweet faisant la promotion de ton livre. Du coup je me dis qu’il va probablement le lire et prendre en considération ce que tu y as écrit qui est, je l’affirme sans savoir mais je ne puis penser l’inverse, d’une utilité salutaire. Donc je suis contente. Oui, il m’en faut peu 😉
    Pour ma part je vais tâcher d’acheter le livre en question et d’en parler autour de moi.
    Bien à vous,

    Lisa

  22. En rapport avec un autre des bouquins de Fabrice, Bidoche :
    Steak machine, les camps d’extermination modernes, dont le consommateur de viande est le carburant. Civilisation, vous avez dit ?
    https://reporterre.net/Plongee-au-coeur-des-abattoirs

    Sinon, une autre consultation, pour permettre à nos gros matous, abimés par la folie humaine, de recouvrer la liberté :
    http://www.ferus.fr/actualite/consultation-publique-pour-relacher-les-lynx-en-detresse-jusquau-17-fevrier

  23. René,
    merci pour le complément d´information.
    Encore un bel exemple de la dictature implacable qu´exercent les patrons voyous.

    PS Moi non plus je n´ai pas la télévision, je m´en porte très bien et je suis toujours contente de savoir que d´autres personnes ont aussi fait ce choix.

    Merci également à Stef pour le lien du film de Luc Jaquet. Les photos sont d´une beauté époustouflante, celles de Vincent Munier tout comme celles de Laurent Balesta. Elles m´ont fascinée. Mais à l´immense plaisir de les contempler, s´est mêlée la tristessse de savoir ce monde menacé de disparition, et aussi un certain malaise à la pensée de la logistique nécessaire pour le tournage du film. Le bilan carbone d´une telle entreprise est sans doute très lourd. Il reste alors à espérer que ces images magnifiques contribuent à faire prendre conscience de la fragilité de ce continent. Un vœu pieux, je le crains !

  24. J’ai hâte aussi de découvrir ce nouveau livre, et j’espère que Fabrice aura la santé et l’occasion de le présenter à un large public.
    Je ne sais pas si quelqu’un ici a déjà fait mention de ce site qui cite abondamment Fabrice, ses livres et parfois le contenu de « Planète sans visa » : http://partage-le.com/2017/02/lecologie-du-spectacle-et-ses-illusions-vertes/

    J’y suis arrivée parce que je m’intéresse aux origines de la catastrophe en cours et la sérendipité m’a conduit là :

    http://carfree.fr/index.php/2017/02/08/un-monde-sens-dessus-dessous-quelques-rappels-sur-notre-situation-ecologique-en-ce-debut-2017/

  25. Test
    LA VALLEE DES LOUPS A TRIOMPHE EN ARDECHE !

    PRIVAS :
    (…) De retour de Privas, 3ème salle comble (200 personnes) avec 100 personnes en plus restées à la rue hélas !
    760 + 200 = 960 On approche bien les 1000 personnes sur 4 séances, on aura eu 1260 personnes qui se sont déplacées pour voir le film même si « seulement » 960 on pu le voir du fait de la dimension des salles.
    Attention, Privas est une petite préfecture de Province (8300 habitants seulement) MAIS (!) son cinéma est un monument dans la ville, il est très fréquenté , c’est une salle totalement indépendante avec un patron très investi, très dynamique. Bref, ce cinéma en a vu beaucoup d’autres. Pourtant, avec « La vallée des loups », il y a eu :

    – des personnes refoulées à l’entrée pour raison de salle comble mais qui sont revenues pour le débat
    – nous avons contribué à faire la meilleure recette depuis 2 ans ! (Privas)
    – ce cinéma n’a jamais eu une telle affluence en faisant venir un réalisateur ! (200 en salle + 100 dehors) (…)

    Les 40 livres « La vallée des loups » on été vendus et dédicacés sur 3 jours !

    LES VANS :
    (…) Et ça continue : projection aux Vans hier soir, 2ème salle comble, 300 personnes, le patron du ciné se demande ce qui se passe avec 25 m de file d’attente dans la rue, surtout qu’il y avait de la concurrence hier soir avec une grande soirée inter-associative festive de soutien aux réfugiés (notre date était calée depuis plus d’un mois alors qu’on ignorait que cette soirée aurait lieu).
    460 + 300 = 760… avec la projection de Privas à 17h aujourd’hui, on espère approcher les les 1000 spectateurs en Ardèche !
    Les discussions après le film sont toujours aussi intéressantes.
    On a vendu plus de 20 livres du film pour le moment et Milou enchaîne aussi les ventes de son film précédent sur l’aigle royal. (…)

    AUBENAS :
    (…) La Vallées des loups triomphe en Ardèche !
    160 scolaires à Aubenas cet après midi + en soirée salle pleine (presque 200 personnes), le cinéma a dû ouvrir en catastrophe une autre salle où un autre film était programmé… un peu moins de 100 personnes de plus. Et 100 personnes qui n’ont pas pu rentrer !
    444 entrées payantes totalisées (+ 26 accompagnateurs adultes), reste demain aux Vans (salle de 300 places) et dimanche à Privas.
    Enorme succès local donc pour La vallée des loups et pour Ferus, FRAPNA 07, LPO 07 !

    La presse a bien annoncé l’événement.
    Et puis… le film est un bijou sur la nature et un très très bon film, foi de cinéphiles chevronnés rencontrés lors des projections.

    N’HESITEZ PAS A LE DEMANDER et REDEMANDER à votre cinéma préféré en lui parlant de la grande qualité du film et de son succès.
    Il reste en piste plusieurs semaines encore.
    En Ardèche, les patrons des 3 salles vont le reprogrammer étant donné le succès rencontré !
    Liste des tournées de JM Bertrand ici :
    http://www.ferus.fr/actualite/la-vallee-des-loups-toujours-en-salles

    Et n’oubliez pas de diffuser des couvertures du prochain livre de Fabrice au lieu de coller des affiches ou tisser des tapisseries pour Macron, Hamon, Mélenchon ou Fillon ! Test

  26. Anne-Lise,
    merci aussi à vous pour le premier lien. Beaucoup d´articles qui promettent une belle lecture.
    Et je conseille à tous de regarder le film de Rob Stewart, « Sharkwater, les Seigneurs de la mer » (certaines scènes sont très dures, je n´ai pas pu les voir). Rob Stewart vient de mourir pendant une plongée au large de la Floride alors qu´il tournait un troisième documentaire sur les requins, et c´est très triste car il était un de leur plus ardent défenseur. Une partie du film a été tourné sur un navire de Sea Shepherd et documente les ennuis sérieux qui menacèrent Paul Watson et son équipage au Costa Rica, leur assignation à résidence et leur décision de fuir quand ils ont compris qu´ils avaient affaire à un ennemi terrible, la mafia taiwanaise des ailerons de requins, et la corruption du gouvernement du Costa Rica, vendu à cette mafia.
    http://partage-le.com/2017/02/les-seigneurs-de-la-mer-sharkwater-revolution-merci-a-rob-stewart/

  27. Salut,

    Ce qui compte vrai (ment), c’est que tu ailles bien et que ton envie d’écrire soit présente. Merci a toi.

    Ben alors? Tu nous fait pas confiance, ou quoi?

    Grosses bises,

    ——-

    http://www.20minutes.fr/high-tech/1974935-20161205-video-faire-queue-caisse-fini-epicerie-futur-amazon

    http://www.20minutes.fr/sciences/2003715-20170126-chercheurs-cree-embryon-chimerique-cochon-humain

    http://www.rtbf.be/info/societe/onpdp/detail_une-societe-belge-implante-une-puce-electronique-sous-la-peau-de-ses-employes?id=9511535

    ——-

    Comme si de rien n’était

    Car le système que j’ai mis en place pour vous les faire ignorer est solide. Je suis partout, je suis l’argent, je suis le pouvoir, je suis la haine de l’autre, je suis l’esclavage et je suis en train de gagner sur tous les fronts. Votre petit univers bascule sous vos yeux et vous ne bougez pas une oreille.

    Je sais depuis toujours pouvoir compter sur vous pour faire comme de rien n’était, comme si rien de ce qui vous entoure ne vous concernait. Je peux enfin être moi-même. Vous resterez toujours ces enfants grisés les jours d’orage qui dansent sous l’arbre jusqu’à ce que la foudre tombe.

    http://www.francetvinfo.fr/replay-radio/si-j-etais/si-j-etais-le-diable_2013186.html

    Bien a vous toustes,

  28. Bravo Fabrice, je suis sur que cet ouvrage sera dans la lignée des précédents : clair, sincère, bien documenté et plein d’espoir malgré tout.
    Merci de continuer à écrire.
    Jean-Gabriel

  29. Regardez comment nos fin politiques on trafiqué lors de l’accident de Fukushima. C’est affligeant, ils me dégouttent !
    Je jure que le jour où ça pète ici je passe la fin de mes jours à les traquer jour et nuit, de Fillon à Kosciusko-Morizet en passant part Besson, Sarko et Cie. Ils me font honte, je les vomis plus que jamais :
    http://www.liberation.fr/planete/2017/02/12/fukushima-la-bataille-de-la-france-au-nom-de-l-atome_1547304
    Ca repasse jeudi sur France 2… à 1h40 !

    1. Merci P.P. Cet article ne nous apprend evidemment rien du tout mais il est en lui-meme un evenement. 6 ans seulement pour que Liberation commence a regarder en face, non ce qui s’est passe a Fukushima, mais au moins et on espere pour commencer, au sein des gouvernements des « grandes democraties occidentales »… c’est un progres. Peut-etre un jour, le quotidien « Liberation » nous donnera les nouvelles du jour d’avant! En attendant, la publication de cet article, le langage relativement direct employe, et meme les noms cites, confirment que « l’explosion de la doctrine nucleaire francaise » selon notre hote, a lieu sous nos yeux memes: http://fabrice-nicolino.com/?p=2307#comments

      Mefions-nous doublement, l’heure des aveux c’est souvent pour nous preparer a l’annonce qu’il va falloir mettre la main au porte-monnaie.

  30. bonjour et bienvenue et bien sur. que moi même et l équipe mille-traces ( vu. au CA d avant hier ). et déjà. je prends une première de 20 exemplaires et un stock pour notre fête de la nature et surtout fête du renard. sur le versons. la bise A+. jean marie

    1. Bonsoir Martine,

      Si des vols longue distance t’empêchent de dormir cette nuit, c’est que Véro et moi les avons chargés de te porter notre bonjour. En effet beaucoup de vols ont pris leur ascendance au-dessus de nos têtes et ce toute la journée, car nous sommes sur un couloir de migration.
      Bises de Véro et stan.

  31. Véro et Stan,
    Alors ce sera avec la plus grande joie que je passerai une nuit blanche. Je les attends déjà avec impatience, ces vols-là ! Nous sommes aussi sur une route migratoire, un embranchement, avant la grande aire de repos des étangs de Linum, au nord-ouest de Berlin.
    Merci et bises aussi à vous deux.

    1. Ah ! ainsi tu n’as pas peur : du loup cervier, du loup tout court (pas le croisé de Tchéquie), de l’ours, du stan … 🙂

    2. Si si 🙂
      2eme tour ça dépend qui restera, je n’irai pas repêcher les gros cons.
      J’espère qu’on pourra en discuter de vive voix dans qq semaines 🙂
      Je pense qu’étant donné la situation actuelle, ce n’est pas antinomique avec ton doc joint, que j’ai lu il y a un certain temps, mais complémentaire.

  32. A Bangalore, capitale de « l’Inde high-tech », le plus grand lac de la ville prend feu (pour la troisieme fois deja!!!) tellement il est pollue…

    Et la municipalite dit qu’elle ne sait pas quoi faire (ca a le merite de la franchise!!!)

    https://www.change.org/p/chief-minister-siddaramaiah-order-immediate-clean-up-of-bellandur-lake?utm_source=action_alert_sign&utm_medium=email&utm_campaign=713051&alert_id=woeaEGwHvK_b9uWV%2BU8MpzbfCSUM2pmIAGEnqmAfKAhI2XEnCQU0Ck%3D

    Ce qui nous attend probablement dans tous les domaines, sur toute la planete. Les zones humides, les rivieres, que les citoyens n’auront pas protege contre « le developpement economique », ce sera quand meme aux citoyens de les nettoyer quand les developpeurs auront abandonne les lieux apres avoir fait leur argent…

  33. Une nouvelle enquête de L214 sur le calvaire des animaux dans les abattoirs. Là, il s´agit de ceux de Houdan :
    https://www.l214.com/enquetes/2017/abattoir-made-in-france/houdan/

    Un commentaire sur Nestlé semble avoir été pris pour du spam.
    Une substance cancérigène a été trouvée dans des biscuits pour bébés de la multinationale suisse qui ne veut que du bien aux enfants 🙁 ! D´autres petits gâteaux, de la marque Picot (groupe Lactalis), et de Carrefour contiennent également de l´acrylamide, classée probablement cancérigène par l´OMS. Si cet organisme que l´on sait plus ou moins vendu aux lobbys pharmaceutiques et agroalimentaires le dit, alors il y a urgence. Faites les biscuits vous-mêmes, bon sang, cela ne prend pas de temps et au moins vous savez ce que vous donnez à vos enfants.

  34. A P.P.

    Ce que j’ai lu de Castoriadis sur l’autonomie n’encourage pas la participation à la farce électorale du printemps prochain.

  35. Bonjour René,

    Pour moi, pas question en effet de participer à la farce électorale de 2017.
    Castoriadis est un immense penseur et il donne le fond intellectuel nécessaire pour penser cela, donc pour mieux agir !

    L’essentiel, comme l’écrit Fabrice, « ce qui compte vraiment », se joue vraiment ailleurs que dans les urnes de 2017 !
    N’est-ce pas d’ailleurs une bonne nouvelle que d’avoir quasiment comme devoir de s’éloigner du grand délire pestilentiel actuel (Pénelope, Fillon, Hologram man, Uber-Macron, Hamon la gauche qui ne comprend rien à l’écologie, etc… Rien de bon ne peut sortir de bon de tout cela, c’est pour moi certain !).

    Je souhaite que le nombre d’électeurs soit si faible et l’abstention si forte que les grands vainqueurs de la farce soient immédiatement illégitimes, élus de personne ou presque ! Ceci afin de rendre légitimes toutes les mobilisations qui prendront la rue ou d’autre moyens de lutte pour engager un changement de civilisation responsable, indispensable et réellement écologique. Vital en réalité…
    Je ne vois pas autre chose.

    Il faut rappeler partout que nous vivons non plus une crise mais une double catastrophe écologique (changement climatique et extinction massive de la biodiversité) que l’on peut résumer sous le terme d’Anthropocène… et que les conséquences de tout ceci sont infiniment plus durable, plus lourdes donc beaucoup plus graves que les conséquences des deux guerres mondiales réunies. Même la comparaison ferait presque sourire tant elle est disproportionnée hélas…
    Quel politicard de 2017 est capable de dire cela et d’en tirer les bonnes conséquences ? Aucun, assurément.
    C’est au peuple de le faire, à nous en premier.
    Nous avons un énorme mouvement de fond à construire.

    Et Fabrice le dit souvent : ce ne sera pas facile, il faudra renoncer à beaucoup de choses et changer de manière très forte, radicales disent certains. (Ce qui n’a aucun rapport avec la manière honteuse dont le terme « radicalité » est en ce moment dévoyé par les derniers gardiens du chaos organisé et qu’ils organisent eux mêmes depuis 150 ans au moins …).
    Radicalité, c’est ce qui prend les choses à la racine. S’il ne faut pas prendre les choses à la racine aujourd’hui, merci de m’informer !

  36. Je ne prendrai pas non plus part au Barnum des élections, ce que j´ai fait pourtant consciencieusement pendant des années, même si le quotidien français ne me concerne pas directement. Que Marine Le Pen se retrouve au second tour ou non, je ne recommencerai pas l´épopée de 2002 pour aller mettre mon bulletin dans l´urne, à plus de 300 kilomètres de chez moi dans l´espoir de faire barrage au front national. Le résultat des élections ne changera rien à la chienlit généralisée de la politique.
    Et je me désabonne systématiquement des lettres d´info envoyées aux Français de l´étranger par les candidats qui semblent tout à coup se souvenir des voix à récupérer de ce côté-là.

    PS Bien que ce ne soit pas lié directement aux grands thèmes de l´écologie, je voudrais signaler une excellente documentation présentée par Arte et intitulée « Mafia et la République ». C´est extrêment bien fait, sobre et très documenté. Le pouvoir et les pouvoirs occultes, jusqu´à la France Afrique et le scandale Elf Aquitaine. La réalité dépasse la fiction et vous fait dresser les cheveux sur la tête. Mais on comprend un peu pourquoi et comment le monde politique français est pourri jusqu´à la moelle. Peut-être encore plus que dans certaines démocraties du nord de l´Europe, qui ne sont pourtant pas blanches comme lis.

  37. Pour en finir avec les électeurs… qui me font presque plus peur que ceux pour qui ils votent…:

    http://fabrice-nicolino.com/?p=2127#comments

    Sinon, pour rigoler un peu, cette abstention assumée voire stratégique doit être dans l’air du temps : mon libraire préféré laisse traîner ostensiblement sur son comptoir en ce moment une pile de « La grève des électeurs » d’Octave Mirabeau et une pile de « Note sur la suppression générale des partis politiques » de Simone Weil…
    On a bien rigolé !
    N’est-il pas grand temps de cesser de perdre notre temps avec les professionnels de leur propre carrière qui se présentent à nos suffrages ? Niet je vous dis !

  38. Bonsoir,

    première visite, et premier acte d’engagé volontaire…
    pour la diffusion, pas de problème, j’en serai!

    encore merci Fabrice…

    un lecteur fidèle.

    1. « Une perte majeure pour la France » d’après François Hollande ! Il fallait la faire celle-là…

      On n’a pas le droit de se réjouir de la mort des gens, parait-il. Ça compte aussi quand il s’agit de la mort d’un empoisonneur ?

  39. Et de trois. Pour compléter la trilogie, consultation sur le volet ours brun de la stratégie pyrénéenne pour la biodiversité. Enfin non, pour la biodiversitude. Parce que ce document est une excellente synthèse sur la situation du plantigrade, avec même les réintroductions qu’il faudrait pour sécuriser le noyau central et sauver le noyau occidental. Oui mais…sans réintroduction prévue. Le plan ours sans ours. Balèze non ? C’est comme s’il manquait un chapitre. Du coup avis défavorable du CNPN. Encore une bouffonnerie de notre ministre qui attend la bonne volonté des cigognes pour apporter des oursons dans leur baluchon. N’hésitez pas à balancer force poil à gratter dans le dos et cactus dans le slip jusqu’au 8 mars :
    http://www.ferus.fr/actualite/comment-participer-a-la-consultation-publique-sur-le-projet-de-nouveau-plan-ours

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *