Archive pour juillet, 2010

Chantal Jouanno en service sur le front de la bidoche

J’ai évoqué il y a quelques jours les belles déclarations de notre sous-ministre à l’Écologie à propos de l’ours. Chantal Jouanno est réellement au service de son maître bien-aimé, et mène une véritable offensive politique, à l’échelle lilliputienne qui est la sienne. Après avoir condamné l’ours des Pyrénées à ne jamais repeupler le si vaste […]

Suite..>>

Et pendant que nous pérorons

Pendant que nous parlons et pérorons, tandis que je parle et pérore ici ou là, le monde poursuit son irrésistible descente aux enfers. Nous sommes le 30 juillet 2010, et je devrais avoir en tête d’autres histoires, moins macabres. Mais il faut croire que j’ai l’âme d’un croque-mot, d’un croque-mort, car voici. La revue bien […]

Suite..>>

Al cul (sauce catalane)

Merci à René et quelques autres de partager avec moi cette incroyable nouvelle civilisée : le parlement de Barcelone vient d’interdire la corrida. Dans toute cette région de Catalogne où jadis - depuis l’épopée de l’Association internationale des travailleurs, dès 1860, jusqu’en janvier 1939 - l’on crut à une société sans argent ni maîtres. Je […]

Suite..>>

Gérer les vautours d’une manière transfrontalière

Un vif merci à Sylvie Cardona, qui m’envoie des extraits du discours de Chantal Jouanno, prononcé le 26 juillet à Toulouse. On le sait, notre sous-ministre y a annoncé que la clique sarkozyste se foutait totalement de l’ours et que la vingtaine d’animaux qui traînent entre Ariège et Béarn ne seraient pas rejoints par des […]

Suite..>>

Sous nos applaudissements (Jouanno et l’ours)

Je n’étais pas là. Physiquement, j’étais ailleurs tous ces derniers jours, et donc silencieux. Je rentre et découvre l’hallucinant propos tenu par Chantal Jouanno à propos de l’ours des Pyrénées. Vous le savez sans doute, la secrétaire d’État à l’Écologie a voulu faire plaisir aux braillards, aux Pyrénéens « de souche », dont nombre sont […]

Suite..>>

Page suivante »