Un simple commentaire post-électoral

Je me sens, ainsi que d’autres, enfin majoritaire. Non merci, je n’ai pas davantage voté qu’à la présidentielle, car je (re)mets en question l’organisation générale de la société, et comme j’essaie d’être cohérent, je ne donne pas ma voix à ceux qui la perpétuent. Mon commentaire sera bref :

Les candidats macronistes pur jus ont obtenu le vote de 13,43 % des électeurs inscrits – on ne compte pas ceux qui ne le sont pas -, auxquels il faut ajouter 1,94 % pour l’allié du Modem. Soit en tout 15,37 %. Et ils vont décider en notre nom pendant cinq ans. Ma foi.

Ajoutons que le PS obtient 3,54 %; la France Insoumise 5,25 %; le Parti communiste 1,29 %.

La France ? Mais quelle France ?

40 réflexions au sujet de « Un simple commentaire post-électoral »

  1. Je me permets de recoller mon commentaire d’hier soir :

    CE SOIR, LE GOUVERNEMENT MACRON A PERDU SA LEGITIMITE, QU’IL LE SACHE !

    Une fois n’est pas coutume, je suis dans le camp des grands gagnants de ces élections : 51,2 % dès le premier tout. Pas mal, non ? Un candidat avec un tel score serait élu sans avoir à affronter le second tour !
    J’espère que l’on va faire encore mieux au second tour.
    Avec un président qui n’a obtenu QUE 24% des votes EXPRIMES au 1er tout, mais élu au second tour uniquement pour éviter de se coltiner une présidente Front National (donc SANS ADHESION DEMOCRATIQUE A SON PROGRAMME) et aujourd’hui, un 1er tour des législatives avec une abstention record de 52,1%, on peut l’affirmer haut et fort : ce gouvernement de lobbyistes industriels est parfaitement ILLEGITIME.

    Il devra accepter de gré ou de force d’infléchir sa politique à la faveur des mouvements écologistes et sociaux qui, espérons- le, ne manqueront pas d’émerger assez rapidement. C’est bien à cela que nous devons tous oeuvrer !

    Oui, je sais, je suis TRES optimiste. Mais… c’est important ce soir de faire la différence entre le droit et la morale. C’est la différence (énorme !) entre légal et légitime !
    Ce gouvernement , s’il possédait une once de morale, ne pourrait pas appliquer le programme de Macron.
    J’espère que ce 51,2 % va nous encourager à être nombreux pour leur montrer que le droit ne suffit pas, la morale compte aussi !

    LES MINISTRES DE MACRON SONT ILLEGITIMES ! QU’ILS COMMENCENT PAR SE TAIRE… avant de DEGAGER EUX AUSSI !

  2. 6/47 (Macron = Monsieur 6/47 ème…) :

    L’arnaque du « renouvellement » Macroniste :
    https://reporterre.net/Avec-Macron-on-remplace-l-ENA-par-HEC-observe-Thibaut-Rioufreyt

    Un autre chiffre : Macron 1er tour des législatives = 6 millions de voix sur 47 millions d’électeurs ! I-LLE-GI-TIME je vous dis !

    Et je recolle ma réflexion sur le FN :

    Bizarre : taux d’abstention record (51,2 %) et… le FN s’effondre !
    Dire qu’on ne cesse de faire croire aux abstentionnistes qu’à cause d’eux, le FN grossit, grossit, grossit…

    Il faudrait arrêter de se planter quand on analyse les faits politiques ! Ca devient grave…

    1. C’est bien parce que les Français sont quelque peu écoeurés que ces élections paraissent aussi peu « légitimes » (les médias sont là au garde-à-vous) et, au premier mouvement dit social, M.Macron va s’empresser de se légitimer.

      Bri-bri d’amour veille, instille et conseille et les Français sont, paraît-il, béats, contents, contents ! On y est… presque ! « Français, encore un effort si vous voulez [ne plus] être républicains  » ! Que les dix-huitièmistes veuillent bien me pardonner cet emprunt « dénaturé » !

  3. Merci P.P. Tu as absolument raison.

    L’article de Kempf est remarquable de calme, de precision, de temperance et de recul. Ce que « Le Monde » arrivait a faire parfois, en de rares occasions dans le passe. Ce n’est pas lui qui est parti c’est eux qui l’ont vire, pour notre plus grand bien, sauvegardant ainsi ce que « Le Monde » avait de meilleur en l’expulsant du navire avant le naufrage complet. Et maintenant heureusement nous avons « Reporterre », pas notre boussole mais notre « hune », en tout cas l’une des plus importantes, avec « Planete sans visa » dans un autre genre et quelques autres media authentiques, ces rares et fragiles « hunes » qui nous permettent de regarder un peu autour de nous la situation avec un peu d’objectivite.

    e

  4. Bien sur que vous n’avez pas tord et un jour vous pourrez vous glorifier de n’avoir jamais voter pour ces « perturbateurs », mais aujourd’hui il y a des gens dans la misère qui ne savent pas faire des discours ou écrire des livres et surtout qui eux ne peuvent pas attendre ..ceux la donc qui s’abstiennent parce qu’ils n’ont plus d’espoir auraient besoin que les intellectuels (les vrais,dont vous êtes ) s’investissent davantage en politique.Je sais que vous en faites déjà beaucoup mais le constat est là : ne pas voter ne fait qu’aggraver la situation .Je suis sceptique : faut il démonter le système de l’intérieur ou le renverser de l’extérieur?
    Pardon et merci de parler avec nous les csp-

      1. Kempf en fait certainement beaucoup plus pour l’écologie politique que tous les cerveaux mous d’EELV.
        Lui aussi est un pionnier, mais je l’ai entendu à la conférence de presse de Mélenchon ,et ils avaient l’air de s’apprécier .Et puis son article sur le sortilège oligarchique est excellent.
        Amitiés !

  5. Merci de laisser un commentaire pour protéger le loup et dire ce que vous pensez de son assassinat programmé

    Consultation Loup
    La consultation

    Projet d’arrêté fixant le nombre maximum de spécimens de loups (Canis lupus) dont la destruction pourra être autorisée pour la période 2017-2018 est ouverte sur le site Internet du Ministère de la Transition écologique et solidaire.

    http://www.consultations-publiques.developpement-durable.gouv.fr/spip.php?page=article&id_article=1728

  6. 5eme circonscription de la Hte Garonne. Bon. Pas de France insoumise mais une coalition Parti de gauche-PCF. Dans le programme, 5 mesures prioritaires sans écologie, le volet écologique de France insoumise à la trappe. Pas un mot. Juste « produire autrement pour l’humain et la planète ». Foutage de gueule. Que le cul leur pèle. J’ai voté pour l’ours, le chat et l’abeille. Si, si, le parti écologique indépendant (soutenu par Waechter) n’affichait pas une photo des candidates sur le bulletin, mais ces 3 animaux :-).

    1. Tu as de la « chance » : en Ardèche, aux dernières municipales, cette coalition Parti de Gauche-PCF + … EELV (!), car il y a avait aussi des dits « écologistes » (!) ont osé afficher dans leur 4 page programmatique … une position pour l’éradication du loup en Ardèche ! Et oui…
      J’espère que le cul leur pèle encore comme tu dis !
      Ca a occasionné entre eux et moi quelques échanges un peu… crus, je te laisse imaginer…
      En tout cas, aux législatives, ils sont tous à la rue. Mais ils le sont par définition… voilà pourquoi le changement que nous appelons doit être bien plus profond que rejouer ces vieilles cartes pourries jusqu’au trognon !

      Ceux qui s’accommodent du jeu politique actuel non pas compris l’immensité du bouleversement que nous avons créé à l’échelle de la planète entière (climat + effondrement de la biodiversité) ET au bouleversement monstrueux de la pensée que cela nous impose NE-CE-SSAI-RE-MENT (comme disait mon prof de philo au lycée : « qui ne peut pas ne pas être ») !

      Cela dit, j’ai un faible pour la Haute-Garonne et ses hêtraies sapinières si bien habitées par des êtres à poils et à plumes tellement sympathiques 😉
      On va bien finir par s’y retrouver un jour 😉

      1. Oui, et là j’hallucine en plus. Je vais voir les résultats sur la circonscription : je ne reconnais pas les candidatures que j’ai reçues. Je vérifie. France insoumise et PCF sont en candidature séparées… Ce qui veut dire qu’en plus ces élections sont truquées ! Les listes et les bulletins qu’on envoie aux électeurs ne sont pas les bons !! Résultat : En marche contre FN au 2eme tour. Du jamais vu ici. Elections piège à cons. Cette fois-ci les bulletins ils se les utiliseront en rouleaux. Que le cul leur pèle…jusqu’à l’os !!!

    2. Le chat sylvestre j’espère. L’autre – le civilisé – cumule très souvent une grande partie des… qualités… de l’homme en ce qui concerne le sauvage. Bref, pour moi, gardez votre greffier dans votre salon.
      🙂

  7. Bonjour Fabrice et bonjour à tou(te)s !

    Bravo pour votre cohérence Fabrice et je souhaite sincèrement que la majorité des abstentionnistes le soient tout autant que vous car la société que vous appelez de vos vœux est aussi celle dans laquelle j’aimerai vivre.

    Hélas, je doute fort de la cohérence d’une grande partie des abstentionnistes ! Au simple constat du monde qui m’entoure, je m’aperçois que beaucoup d’entre eux le sont d’abord par « je m’en foutisme », parfois par manque d’instruction (et cela ne peut être reproché à ces personnes qui n’ont certainement pas bénéficié des conditions idéales de vie pour être en mesure de se forger une opinion éclairée) mais également par manipulation (les médias n’ont pas été en reste pour insister, avant le premier tour des législatives (pour ne parler que de celles-ci), sur le fait que les gens en avaient marre de toutes ces élections et qu’ils préféreraient sans doute aller… « à la pêche » ce jour là). Pour toutes ces personnes, il me semble que l’inconscience des enjeux est claire.

    Bien sûr, une prise de conscience est en cours mais comme vous le dites si bien au travers de vos écrits, nous n’avons pas le temps d’attendre. La question qui me taraude est la suivante : les bonnes volontés seront-elles assez nombreuses pour inverser, ou du moins atténuer, le cours des choses ?

    Le monde auquel nous aspirons ici n’est hélas pas celui qui fait rêver une majorité de français (pour ne parler que du cas français bien entendu). La plupart n’aspire qu’au toujours plus. Pour certains, il va de soit que ce soit compréhensible (la misère fait hélas partie du système qui l’entretien), personne ne peut reprocher aux pauvres de vouloir plus, mis à part les monstres qui nous gouvernent. Par contre, les français bien mieux lotis qui, raisonnablement, devraient comprendre l’effort de sobriété qu’ils devraient engager sont inexcusables… Quant à ceux qui ont voté, ils l’ont majoritairement fait pour les prédateurs au pouvoir et ce sont ceux là même qu’il faut craindre car ils dominent, si ce n’est par le nombre, par le pouvoir et l’argent et sont prêts à tout pour que rien ne change dans leurs comportements de prédateurs.

    Alors face à un tel constat, j’en déduis, pour ce qui me concerne, que l’abstentionnisme n’est pas la meilleure solution en l’état actuel des choses. Mais les « jeux » étant faits, inutile de revenir en arrière. Souhaitons simplement que cette majorité d’abstentionnistes soit prête à en découdre, d’une façon ou d’une autre, avec le système oligarchique le plus tôt possible. Nous n’avons probablement plus longtemps à attendre pour voir de quoi il en retourne…

    Je souhaite, malgré tout, que tout se passe de la façon la plus pacifique qu’il soit !

    Bien cordialement !

  8. Agnès, comme toi, je ne me fais aucune illusion sur le niveau de conscience des 51,2 % d’abstentionnistes qui constituent la majorité néanmoins éclatante (en pleine poire !) du corps électoral français.
    Néanmoins, certains le sont bien d’avantage que l’image qu’on veut bien en donner (il suffit de penser à un Fabrice Nicolino ou à un Antoine Peillon …).

    Cela dit, je ne peux m’empêcher de préférer et de très loin, l’inconscience irresponsable de n’importe quel abstentionniste (j’en fait partie)… à la grande conscience parfaitement responsable (et coupable !) de n’importe quel électeur du FN, de LR ou de LRM ! (ce ne sont que des exemples 😉

    Ce serait bien de le préciser parfois et de regarder les choses bien en face 😉

  9. Question qui suscite de l’inquietude dans la « majorite presidentielle » (ne riez pas) au point que le service propagande du « Monde » se porte a la rescousse avec ses gros sabots, en elaborant longuement, dans son langage simpliste et techniciste, que le choix de la majorite des electeurs n’a aucune signification politique, sociale ou sociologique.

    http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2017/06/14/diplome-age-chomage-peut-on-predire-les-resultats-electoraux-a-partir-d-indicateurs-sociaux_5144653_4355770.html

  10. BONJOUR, A TOUS
    Heureusement que le site de Fabrice excite depuis bien des années, cela ma permis d’apprendre des choses, et avoir un regard extérieur sur les sujets de la société.
    Et il faut dire bravo aux personnes de Planète – Reporterre , bien sur à Hervé Kempf , d’avoir créer se site indépendant , et oui l’Ecologie est bien le sujet principal.
    Je souhaite vous invité à lire un magazine , qui mérite aussi les lettres de noblesses de l’écologie, d’ailleurs un article sur le livre de Fabrice Nicolino <>, puis des sujets bien fait, ex Parcs, nature et peuple premiers, ou sauver les abeilles, et un article sur Alexei Yablokov, le grand père de l’écologie russe. Je vous laisse découvrir par vous même. Dommage qu’il faut attendre tout les trois mois, -;) . A oui sont nom L’écologiste N° 49 Mai-Juillet . Puis acheter le livre de Fabrice.
    Nature
    Vive l’écologie.

  11. Bonjour à Tous !

    Je viens donner une petite précision à P.P. car j’ai le sentiment de ne pas avoir été assez claire dans mon commentaire précédent 😉

    J’ai donc commencé ma « critique » des abstentionnistes par mes félicitations à Fabrice qui est un abstentionniste éclairé et cohérent dans sa démarche. Cette remarque est tout aussi valable pour n’importe lequel des abstentionnistes qui, sans vouloir cautionner le système sur lequel repose notre société (qui je le reconnais est déplorable), œuvre à la transformation de ce système destructeur. Et il y a mille et une façons de s’impliquer. Le seul problème résidant dans le fait que cela risque d’être insuffisant si le nombre n’y est pas.

    Quand vous dites préférer un « inconscient irresponsable », je ne suis pas sûre qu’il soit moins à craindre qu’un « conscient responsable ». Seul le degré de culpabilité diffère. Je crois qu’une grande partie du problème découle de cette inconscience. Pour agir de façon responsable et apporter des solutions à un problème (ou tout au moins ne pas l’amplifier), il faut en être conscient. Le système en place faisant tout pour masquer la réalité des problèmes écologiques et ce, jusqu’à la désinformation, en faire prendre conscience aux gens s’avère très long et compliqué voire impossible si on ne change pas ce système. Je reconnais qu’en soi, il est préférable qu’un abstentionniste « inconscient irresponsable » ne donne sa voix à personne plutôt qu’il ne la donne à la mauvaise (en admettant qu’il puisse y en avoir de meilleures que d’autres). Mais il ne faut pas oublier que cet « inconscient irresponsable » peut très bien donner sa voix à un candidat de la pire espèce qui soit (LR – LREM – FN et tout productiviste acharné). Je vous signale, P.P., que lorsque je parlais de « prédateurs au pouvoir », je pensais avoir été assez claire 😉 Enfin, je vous confirme que je pense comme vous sur ce point 

    Mais je crois qu’il y a, outre l’inconscience, un problème de déni. Déni qui peut conduire à l’abstention par « je m’en foutisme » ou au vote pour un des prédateurs ci-dessus cités car l’homme moderne étant un individualiste acharné, pourquoi se soucierait-il du reste du monde si tout va bien pour lui (pour l’instant il s’entend) ?

    Bref, le chiffre élevé d’abstentions dans ces conditions n’est pas forcément si réjouissant que cela hormis le plaisir qu’il peut procurer par la baffe administrée à tous ceux qui se croyaient légitimes (gagnant compris)…

    Pour terminer, je dirai que je m’insurge un peu contre l’abstentionnisme car il me semble qu’il soit dommage que des personnes conscientes des problèmes et porteuses de belles idées laissent perdre leur voix au profit d’autres qui ne pensent qu’aux profits et accentuent, de fait, ces problèmes … Et le système électoral étant ce qu’il est, je ne vois pas comment en changer autrement qu’en passant par les urnes ou en se révoltant (ce qui n’est pas pour moi la meilleure des solutions) ? Quelques belles initiatives prennent forme en France et dans le monde en dehors des systèmes mais ce que je crains c’est qu’elles ne soient que trop peu nombreuses. Ces quelques initiatives ne suffiront jamais à régler des problèmes gigantesques qui doivent être traités à grande échelle et le plus tôt possible par des politiques appropriées. A moins, et c’est ce par quoi je terminais mon précédent commentaire, qu’une sorte de « miracle » ne se produise… Mais je ne crois pas aux miracles et je regarde toujours les choses en face 😉

    Pardonnez-moi si je vous ai « saoulé » ! Bien cordialement et sans rancune !

    1. Besoin de petits chefs multicolores ? Votez pour des petits chefs multicolores ! Mais surtout, surtout, ne mêlez pas le sauvage à vos élucubrations auxquelles il est totalement étranger. Il essaie de survivre sur cette planète qui fiche le camp à la vitesse grand V , parole de stan. Là, je demande : comment ce fait-il qu’un Grand nom de L’écologie (ou considéré comme tel) employé chez les petits chefs laisse défiler des pétitions à signer pour s’opposer à l’assassinat des loups…
      Le sauvage, merveilleux, pleins d’enseignements, se meurt de l’incompréhension de notre espèce.
      Paradoxalement 🙂 notre super savoir nous entraîne avec lui.
      Bon je ferme pour trois semaines.

  12. Je crois qu’il y a beaucoup de gens ici qui ont compris que le « systeme » ne pourra jamais changer par les urnes ni par la violence, ses deux mamelles! Ce qui nous differencie ce sont plutot des nuances d’imagination, d’optimisme et de pessimisme, ce va-et-vient entre l’optimisme et le pessimisme, de preference bases sur des considerations les plus abstraites possible, les plus esoteriques et hors d’atteinte possible,
    « Seule alternative » possible, dans lequel le systeme voudrait nous enfermer pour nous faire oublier que, plus encore que des etres pensants, nous sommes doues d »imagination. La non-violence et la cooperation sont la hantise du systeme du pouvoir, qui le vident non seulement de sa legitimite, mais plus radical encore, de sa substance meme. La non-violence et la cooperation dissolvent le pouvoir comme deux acides puissants.

  13. Bonsoir Agnès, merci d’engager le débat. Je continuerai dès que possible, pas du tout le temps ce soir hélas… Juste le temps de dire que j’étais très ironique et un peu amer en écrivant ce que j’écrivais, car non, je ne pense pas que la majorité des abstentionnistes est faite d’inconscients irresponsables. J’ai appris à en écouter beaucoup ces dernières années… et à avoir beaucoup de respect pour le discours de la plupart d’entre eux, le plus souvent très bien construit, d’une logique implacable et fort éclairé avec aussi, de l’espoir et de la générosité. Ceux avec lesquels j’ai parlé en tout cas. Et puis… une colère tellement, tellement légitime !
    Au point qu’ils m’ont rallié !
    La galaxie abstentionnistes n’est pas monolithique 😉

  14. Et les abstentionnistes sont en general les gens les plus conscients des problemes politiques et les plus militants sur le terrain.

    Je suis frappe de la parente entre les motivations des associations d’agriculture biologique et « architectes et ingenieurs pour la verite sur le 11 septembre ». Dans ces deux cas typiques d’impulsions vraiment modernes, il ne s’agit pas de « defendre les interets de la profession » contre le reste de la societe, mais presque du contraire: Defendre les interets de la societe, moyennant un cout materiel financier et humain non negligeable pour les membres de ces associations!

    Il y a toujours eu des paysans de genie, des ingenieurs honnetes. Mais lorsqu’ils se reunissent et forment des associations ayant des objectifs precis, qui n’ont rien a voir avec la protection des interets de ses membres, c’est la soiete imaginative et non-violente qui prends le dessus!

  15. Bien dit, Stan. Tes mots sont rares ici, mais ils vont à l´essentiel. Tu fermes pour trois semaines ? Dommage 🙂
    Bises au blaireau.

  16. Bonjour à Tou(te)s !

    Réponse à Stan

    Contrairement à vous Stan, toute idée qui permettrait d’enrayer les désastres en cours me semble être la bienvenue et ce, même si elle n’est pas parfaite et ne correspond pas exactement à l’idéal que je m’en fixe. Je vois que vous avez du mal à tolérer la différence de pensée et c’est bien dommage car toutes les bonnes volontés sont utiles et même celles qui ne pensent pas exactement comme vous.

    Vous me demandez de ne pas « mêler le sauvage à mes élucubrations » et je vous trouve bien prétentieux car ce monde sauvage n’appartient pas plus à moi, qu’à vous ou tout autre. Ne croyez pas que je ne porte aucun attachement à ce monde sauvage, bien au contraire je l’admire. Personne n’a le monopole de la pensée juste et vraie et si elle existait, nous n’aurions même plus à en discuter car les problèmes ne se poseraient pas.

    D’ailleurs, que savez-vous de moi ? J’ai voté blanc au 2ème tour des présidentielles et m’apprête à le faire à nouveau pour les législatives, c’est étonnant venant de ma part non ? Et puis, concernant le loup, puisque vous en parlez, j’ai déposé un commentaire en sa faveur sur la consultation publique en cours.

    Je ne viens pas sur le blog de Fabrice pour contrarier les gens ou les obliger à accepter mon point de vue mais simplement pour faire part de ma vision des choses de temps à autre et je n’ai pas la prétention de détenir la vérité ou la solution. J’apprécie beaucoup les écrits de Fabrice et ils sont précieux à la compréhension des problèmes et enjeux actuels alors ne croyez pas que je vienne ici pour perturber quoi que ce soit de vos luttes, combats ou que sais-je… Luttes que je soutiens par ailleurs autant qu’il m’est possible de le faire.

    Cordialement quand même !

  17. C’est bien parce que le vote blanc n’est pas comptabilisé que beaucoup, en toute connaissance de cause, s’abstiennent et ont décidé de s’abstenir. Alors, ignorance crasse, je « m’en foutisme », conscience, inconscience, ils (elles) décident malgré tout de ne pas aller voter. Comment ne pas considérer le fait de s’abstenir à la fois comme un agir et un non-agir ? Plutôt que de ne pas agir, l’abstention ne devient-elle pas alors une action directement utile car de toute façon, par sa seule existence, elle agit ? Le refus d’aller voter est une action, une manière aussi d’une fidélité à ce qu’on croit, même si apparemment cela n’a pas de portée immédiate, une fidélité envers les autres et à soi-même.

  18. Agnès,
    Loin de moi l´intention de répondre à la place de Stan.
    Mais je voudrais simplement vous dire que je n´ai eu le sentiment que son commentaire s´adressait à vous personnellement, vraiment je ne l´ai pas compris ainsi. Sans même y réfléchir à deux fois je l´ai interprété dans un sens beaucoup plus vaste, plus général. Je n´y ai pas vu une quelconque agression envers vous. Et plusieurs relectures n´ont rien changé à ma première impression. Bon, ce n´est que mon avis, je me trompe peut-être. Mais je tenais à vous faire part de ce sentiment.
    Je fais aussi partie des abstentionnistes, ne pas déposer de bulletin dans l´urne est un acte de désobéissance civile, conscient, mûrement réfléchi et encore nouveau pour moi. Tout aussi important que le refus de tomber dans le piège de la consommation à outrance. Une autre forme d´abstention, en quelque sorte !

  19. Agnès,
    PS
    Correction : « …que je n´ai pas eu le sentiment… »

    J´ajouterai que la manière dont j´ai compris le commentaire de Stan a bien entendu déterminé la réponse que je lui ai faite.
    Il est vrai pour une grande majorité de citoyens qu´ils se moquent éperdumment de la vie sauvage et qu´ils se contentent de voter pour un fantoche quelconque. Mais je n´ai pas eu l´impression que vous en faisiez partie.

    1. Bonjour à Tou(te)s !

      Martine, ne vous inquiétez pas, je démarre un peu au quart de tour mais je savais bien que mes propos seraient peut-être mal interprétés lorsque j’ai envoyé mon commentaire et je reconnais que je suis quelque peu enquiquineuse. Que voulez-vous, on ne se refait pas 😉

      Je respecte vos choix même si je ne les partage pas entièrement. Et je me rends bien compte qu’ici, les abstentionnistes le sont par conviction et que c’est votre démarche pour exprimer votre désaccord. Peut-être me suis-je mal exprimée ?

      J’en profite pour vous donner quelques nouvelles de mon jardin. Je suis contente car pour la première fois j’ai pu apercevoir 2 crapauds (j’avais installé quelques pierres et tuiles depuis quelques années pour leur confectionner des abris) et le plus petit se cache dans le creux d’un monticule empierré. Un hérisson se balade aussi et il se pourrait qu’il y en ait d’autres car j’ai entendu leurs cris en soirée. Cette année, j’ai rajouté une nouvelle cabane pour eux. Deux ou trois écureuils se baladent de branche en branche et j’attends avec impatience le moment ou ils vont venir croquer les noisettes. Hélas, il me semble qu’il y en ait un peu moins qu’il y a quelques années. Ma chouette hulotte mâle a déménagé de son creux d’arbre qu’elle a habité de nombreuses années mais je l’entends la nuit répondre à la femelle. J’ai également installé de nouveaux nids pour les oiseaux et il y a eu des naissances (mésanges et sansonnets pour ceux que j’ai pu observer).

      Voilà, voilou !

      Je vous souhaite un bon week-end !

      Bien cordialement.

  20. Pour Agnès et Martine,
    Chez les humanoïdes.
    Fiesta : mise à mort de « toros » par un toréro.
    Drame : mise à mort d’un « toréro » par un « toro ».
    🙁
    Apolitique : peut se dire du droit d’une écologie bien comprise.
    🙂
    Prétentieux : sorte de bestiole à deux pattes qui passe sa vie à la défense du vivant pour la survie des espèces y compris la sienne.
    🙂
    Bonne journée.
    Bises à Martine.

  21. Sauvage: Se dit de ce qu’on n’a jamais rencontré, qu’on croit avoir existé dans le passé, ou exister loin de chez soi, et qu’on espère voir réapparaitre dans le futur. Synonymes: Paradis perdu, jardin d’Eden, Dieu le Père (désuets).

  22. Agnès,
    merci pour les nouvelles de votre jardin. Je n´ai pas la chance d´en avoir un, seulement un balcon. Mais il est rempli de pots de fleurs mellifères. Lavande, phacélia, sauge, scabieuse, bourrache et thym. Petit mais bien moins stérile que la plupart des jardins du quartier où le gazon tondu deux fois par semaine est aussi hospitalier à la biodiversité qu´une plaque de béton peinte en vert. A part les barbecues, rien ne pousse là-dessus 🙁

    Stan,
    pas versé une larme pour le boucher des arènes. Ce sont les risques de son sale boulot.
    D´accord avec toi pour la définition de « apolitique ».
    Mais pas avec celle de « prétentieux », bien que je sache à quoi tu fais allusion. Ou bien alors, je fais mienne la prétention d´appartenir aux prétentieux, modestement, certes, mais je progresse 🙂 !
    Aussi des bises pour toi et pour le blaireau aux ancolies 🙂

    Je lis et relis Robert Desnos, toujours le même bonheur.
    « Histoire d´une abeille »

    Abeille bruissante des matins d´été,
    Abeille qui bourdonne dans la tasse,
    Abeille où es-tu-allée ?
    Abeille bruissante et jamais lasse.

    J´ai construit ma ruche
    Dans la cervelle d´un enfant
    Mais tant va l´abeille à la cruche
    Que la fleur fleurit dedans.

    Ce furent d´abord les yeux étonnés
    Et le miel, et la cire bien construite,
    Le sourire et le rire et le mot chantonné
    Et la question jamais détruite.

    Tant qu´à force de bourdonner
    Dans la cervelle de l´enfant
    Il finit par s´en étonner
    Et par inquiéter ses parents.

    Quand il fut approvisionné
    De miel et de cire bien mûrs
    Alors je l´ai abandonné
    Dans le baiser d´une piqûre.

    Mais nul jamais ne fera sortir de sa mémoire
    Mon bourdonnement à moi, l´abeille,
    Et jamais il ne voudra croire
    Aux mots pourris qu´on lui glisse dans l´oreille,

    Qu´on glisse sournoisement
    Dans l´oreille des enfants,
    Avec la complicité des parents.

    « État de veille » 1936

  23. Lu sur le site d´Arte : 57 % d´abstention au second tour des législatives. Encore mieux qu´au premier !!!
    Ce qui a fait dire à une enseignante au sortir d´un bureau de vote de Pantin qu´il faudrait rendre le vote obligatoire. D´après elle, c´est révélateur du j´m´enfoutisme qui règne dans ce pays.
    Le vote obligatoire ? Très démocratique !
    Et que ferait-on avec les abstentionnistes, les récalcitrants de l´urne ? Poursuites judiciaires ? Tôle ? Avec 45, 7 millions d´électeurs inscrits (février 2017), cela ferait 26,05 millions de citoyens à mettre derrière les barreaux ! Ouh là ! Père Ubu, à l´aide ! 🙂

    1. Sont vraiment c..s ces enseignants (enfin… parfois !)… je sais, j’en suis… 😉

      Ils aiment quand même un peu trop le formalisme… reproduire des modèles… « institutionnaliser » les choses dit-on chez nous…

      De l’audace que diable, de l’audace chers collègues !!!!!

      De toute façon, si vous n’en avez pas, la destruction du climat et l’effondrement de la biodiversité planétaire vont nécessairement vous en donner ! Car elle est là la vraie révolution… et ce sont les lois de la nature (thermodynamique entre autre, pour le climat) qui vont nous le rappeler avec une force malheureusement implacable et d’une brutalité…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *