Henri Nallet, Bernard Kouchner, Nora Berra et le Mediator

Le grand socialiste Henri Nallet, ancien ministre de la Justice, lobbyiste des laboratoires Servier, propriétaire du poison Mediator ? C’est possible. Il suffit de demander.

C’est de la pure folie, et ça ne fait que commencer. Un médicament criminel, le Mediator, a été accusé d’avoir tué 500 personnes en France. Une étude, dénichée par Le Figaro, et soigneusement dissimulée dans un placard, parle aujourd’hui de 2 000 morts possibles (ici). Or on sait maintenant avec certitude qu’une alerte limpide avait été lancée par de hautes autorités médicales dès 1998, soit onze ans avant le retrait du marché de ce poison (ici). Le scandale est donc patent, foudroyant, inassumable. Les courageux politiciens qui ont eu des responsabilités d’État vont fatalement se refiler cette patate brûlante de manière à pouvoir se défiler.

Comme Bernard Kouchner ? Je ne l’accuse de rien, soyons clair. Mais le fait est que cet ancien médecin, rallié à Sarkozy dans les conditions que l’on sait, a été secrétaire d’État à la Santé entre juin 1997 et juillet 1999. Il était donc en poste lorsque son administration étouffait une vérité gênante pour les laboratoires Servier, propriétaires du médicament miracle Mediator. J’ai le pressentiment qu’il va devoir s’expliquer. Notez que je n’entends pas m’acharner contre lui. L’actuelle secrétaire d’État à la santé de Sarkozy, Nora Berra, a travaillé de 1999 à 2009 pour l’industrie pharmaceutique, notamment Sanofi. La chose est en soi inouïe, caractéristique de cette époque de déréliction morale, mais ce n’est pas tout. Le 16 novembre dernier, alors que le scandale Mediator était pleinement établi, cette malheureuse dame a déclaré sur i>Télé : « Il faudra voir la relation d’imputabilité entre le médicament et ses effets », ajoutant même qu’il faudrait « un gros travail de compilation de données et d’expertise » pour vérifier l’éventualité d’un problème.

Tenez, voulez-vous un scoop ? Ce qui suit en est un. Jacques Servier est un homme de droite, d’une droite dure. Grand bien lui fasse, n’est-ce pas ? Mais le patron du laboratoire qui a commercialisé Mediator sait s’entourer. En 2000, il embauche un certain Henri Nallet, ancien ministre de l’Agriculture, ancien ministre de la Justice. Un bon socialiste, vous pouvez m’en croire. Nallet est recruté pour son carnet d’adresses - on s’en serait douté - et suit en particulier les procédures décisives des Autorisations de mise sur le marché (AMM). Il est toujours appointé par Servier, comme conseiller, au moment où j’écris. À 71 ans. Il est hautement probable que vous verrez sortir ces faits ailleurs, mais je signale que cette info figure dans mon livre Bidoche, publié en septembre 2009 aux éditions Les Liens qui libèrent (LLL). Il faut bien que je me place. Si vous voulez voir la tronche de Nallet parler au nom de Servier, regardez donc ces bien belles images (ici).

Une conclusion ? Oui, une courte conclusion. En face de faits d’une gravité pareille, si nous n’étions pas tous inertes, passifs et même souvent indifférents, il se lèverait enfin un vent de véritable révolte contre l’infamie. Mais j’ai beau me mettre à la fenêtre, je ne vois rien venir. Et vous ?

Déja 28 commentaires

  1. marie le 18 décembre 2010
  2. david rosane le 18 décembre 2010

    pendant ce temps, lindustrie americaine continue de tester sa came dans les pays les plus pauvres
    http://www.democracynow.org/2010/12/17/deadly_medicine_fda_fails_to_regulate

  3. ourse le 18 décembre 2010

    et les vaccins hépatite b et sclérose en plaque,et des milliers d’autres médocs mis sur le rang des letaux,et les médecins qui continuent a prescrire,en sachant que les effets nocifs sont pire que le symptôme,le problème c’est cette médecine qui fait son fric avec la maladie et pas avec la guérison,les labos continuent parce que les médecins sont vénaux en majorité et donnent a leurs patients ce que les visiteurs médicaux payés par les labos leurs donnent avec cadeaux a l’appui,ca commence là et cette médecine là est pourrie,les pontes qui cumulent des postes dans l’industrie et a l’hôpital ,c’est quoi,les labos sont des tueurs et ca les médecins le savent,alors pourquoi prescrire,parce que ils obéissent et reçoivent de rétributions pour beaucoup,cadeaux,sejours payés par labos,etc……

  4. cultive ton jardin le 18 décembre 2010

    En 1974, dans “Le guide des médicaments les plus courants” du Dr Henri Pradal, le médiator était signalé comme efficacité nulle, toxicité certaine (entendu ce matin sur France Info, non vérifié par mes soins, quoique ce foutu guide, je l’ai eu à l’époque, va savoir où il est passé!).

  5. cultive ton jardin le 18 décembre 2010

    Euh, Nora, c’est pas “Berra” son nom?

  6. bakounine le 18 décembre 2010

    Votre conclusion de trois lignes résume ce qui m’exaspère et me fout en rogne; cette population inerte, voir bovine, qui voit s’accumuler les injustices, les financiers orduriers, les mises en danger des populations pauvres, travailleuses, la socialisation des emmerdes,la privatisation des richesses, les pourrisseurs de vies…etc…
    Et ces partis de gauche (ps) qui se disent “parti de gouvernance”, même pas foutus de se choisir entre eux pour se représenter, ils font appel à la population inerte(plutôt étourdie, par ces coups qu’on lui porte) qui devrait se réveiller pour de bon ! Ils comptent nous refaire le coup de 1981, “faites nous confiance”, alors que les riches n’ont jamais aussi bien profités que depuis cette date !
    Mais nous en avons encore trop dans l’assiette pour descendre comme des désespérés foutre tout cela en l’air une bonne fois !
    D’où mon pseudo.

  7. fabrice le 18 décembre 2010

    Cultive ton jardin,

    Je pensais à quelqu’un(e), pas à elle. Mille excuses.

    Fabrice Nicolino

  8. Luline le 18 décembre 2010

    Eh oui, notre inertie est grande, nous classe moyenne, parfois dit bourgeoise, ou plutôt embourgeoisé. Mais en 1788, en 1916, il en était de même dans certains pays que vous connaissez bien, et puis la faim terrassa les pauvres qui se soulevèrent, eux qui ne voulaient que du pain, et alors tout a pu basculer, pour le mieux et pour le pire, comme toujours.
    Quel scénario pour demain ? Je n’en sais rien, car du pain, il va en manquer, mais nous ne somme plus au temps des États, maintenant la planète est interconnecté, alors vers quel effondrement allons nous, vers quel destin allons nous ?

  9. La petite bergère le 18 décembre 2010

    Personnellement, je ne vois pas d’herbe qui verdoie mais des truc nommés “Loopsi 2″ ou “Millenium Ecosystem Assessment” pour faire court…

    Ce sont des dérives totalitaires.C’est grave. Je n’étais pas née en 36 mais comme un certain nombre de personnes ,je suis inquiète.

    Pour le reste, mafia, mafia, mafia!
    Et donc les insoumis ( même les plus modestes)subissent des pressions assez balèzes et ont de plus en plus les jetons. Voilà.

    L’infamie de cette aube du 21ème siècle a beaucoup de visages, certains nouveaux, et la révolte elle-même semble être différente.
    Peut-être une explication avec “anthropologie du présent”:

    http://berthoalain.wordpress.com/

  10. Eugène le 18 décembre 2010

    @ Fabrice,

    Je suis aussi dépité que toi. En attendant, je travaille sur la prédictibilité de l’amoralité, de façon à éviter que les remplaçants ne soient encore pire que ceux que tu as raison de pointer du doigt… Mais çà n’intéresse pas grand monde non plus, j’en ai la preuve ici même…

  11. Winston Mc Clellan le 18 décembre 2010

    Moi, je suis de plus en plus adepte de la pédagogie de la catastrophe… que Shanghai, Los Angeles, New York, Hong Kong, Singapour et Londres finissent sous les eaux, ça ne peut pas être une si mauvaise chose que ça, non?

  12. Max le 18 décembre 2010

    Pour se prémunir des simplifications, cet article très documenté :
    http://www.rolandsimion.org/spip.php?article169&lang=fr

  13. Lléa le 19 décembre 2010

    Bonsoir ,

    Médiator .

    Que représente une ( des vies ) vie par rapport a des millions d’euros engrangés ?

    Notre socièté est malade ! Malade de tout !

    Notre pays consomme de deux à quatre fois plus d’anxiolytiques, hypnotiques, antidépresseurs et autres neuroleptiques que n’importe quel autre pays européen.

    Au total, avec près de 8O millions de boîtes vendues chaque année, le marché français des seuls tranquillisants représente un bon milliard de francs.

    La pilule du bonheur a l’avantage d’ensuquer et de rendre apathique .

    C’est surement pour cela que nous nous sentons si seuls en nous mettant a la fenêtre , et ne rien voir venir ….

    Nous serons peu nombreux a bouger !

    Bien a vous , Léa .

  14. Lléa le 19 décembre 2010

    Au total, avec près de quatre vingts millions de boîtes vendues chaque année .

    ^^

  15. bakounine le 19 décembre 2010

    @ Winston; (je suis nouveau, connais pas votre humour)

    Si votre texte se veut cynique, ok, j’en suis adepte aussi, mais si cela est réel dans votre esprit, je trouve lèger de jeter par dessus l’épaule des millions d’êtres vivants dans une telle théorie !
    Si vous additionnez les villes citées ci-dessus, vous faites plus de morts qu’Hitler ou Staline, dans l’extermination !!
    Je suis un peu mysanthrope sur les bords, mais pas à ce point !
    Si c’était une blague, elle est plus lourde que mes “bobos” :)

  16. Eugène le 19 décembre 2010

    @bakounine,

    la réponse est là:
    http://wendao.over-blog.com/categorie-10886747.html
    et à décoder

  17. diksha le 19 décembre 2010

    Médecins, pharmaciens, labos…tous participent à la curée ! La victime est la Sécu bien sûr, et puis les “malades” ensuite.

    Concernant les médecins, ils ont presque tous une mentalité de fonctionnaire avec un salaire du privé, en particulier dans les hôpitaux. Ils ne soignent plus, ils vendent des arrêts de travail, et puis des tranquillisants. Ils sont un peu les curés d’antan qui écoutaient le mal être de leurs ouailles. En Chine les médecins de l’Empereur n’avaient qu’une obsession: maintenir l’Empereur en bonne santé, car si ce dernier tombait malade, ils risquaient leur tête. Autre temps, autres moeurs…

  18. bakounine le 19 décembre 2010

    @ Eugène;
    merci pour le lien, mais je suis trop bas de plafond pour me lancer dans ce dédale plein de zenitude !
    Quant au décodeur, effectivement, il en faut un très bon :)
    ce lien reste tout de même dans mon volet favoris, tout n’est pas perdu en moi…

  19. martine le 19 décembre 2010
  20. marie le 19 décembre 2010

    lacher d’un ours..:::::: Voilà ce ce que permettent d’annoncer ceux qui se sentent en position de force.m’est avis que l’ours risque de faire les frais de ces lamentables histoires…mais voyons la réaction de madame Morizet.
    “Avec le lâcher annoncé, “on est en situation de guerre et on va riposter”, a renchéri Bruno Besche-Commenge, vice-président de l’ADDIP (photo), un regroupement d’associations et d’élus “anti-ours”. “On prendra des mesures sur le terrain, y compris sauvages”, a-t-il lancé.” (Source)

  21. jean pierre le 20 décembre 2010

    sujet différent (excuses…)mais cela rejoint des idées habituelles de Fabrice
    3 ornithologues lancent un texte d’alerte sur les rapports discutable s chasse et certaines organisations de protection de la nature en France

    http://www.lotnature.fr/spip.php?article156

  22. ourse le 20 décembre 2010

    et le decret scandaleux du 4 JUin 2010 ,qui va condamner tres severement les defenseurs des animaux,ca promet,ils veulent nous interdire de bouger,tous des terroristes!!

  23. marie le 20 décembre 2010

    pour tout cela remercier nos concitoyens : ce sont EUX qui veulent tout çà ou que tout cela ne dérange pas! conformisme et egoisme matinée d’une grande indifférence!

  24. Lléa le 20 décembre 2010

    Bonjour ,

    OGM: Bruxelles décidée à poursuivre le processus d’autorisation de culture

    BRUXELLES - La Commission européenne est décidée à poursuivre les autorisations de culture des plantes OGM en Europe malgré l’opposition d’un grand nombre d’Etats et de l’opinion publique, a annoncé lundi son responsable en charge du dossier, John Dalli.

    http://www.romandie.com/ats/news/101220141800.923bwh7u.asp

    ^^

  25. Lléa le 20 décembre 2010
  26. en passant le 23 décembre 2010

    Une vue divergeante des hystérie habituelles ( et dix verges c’est beaucoups dirait Desproges) de tout ce que l’on peut lire sur le Mediator
    http://www.rolandsimion.org/spip.php?article169

    à lire et éventuellement “décoder” , extrait =

    Et si l’on se demande, à la fin, ce qui a pu se passer pour qu’un laboratoire justifiant une telle corruption de l’administration sanitaire française et de ses meilleurs-experts devienne, 15 ans après, l’objet d’une telle unanimité dans l’opprobre, on se dit qu’il est probablement temps de penser à la succession du deuxième groupe pharmaceutique français alors que son fondateur atteint l’âge respectable de 88 ans : et que si en affaiblissant ce groupe par une histoire invraisemblablement médiatisée, on parvient à en faciliter la transmission à devinez-qui tout en se refaisant une virginité, c’est vraiment qu’il y a un Bon Dieu.:

  27. matthieu le 26 janvier 2011

    Henri nallet est intervenu comme invité pendant une heure lors de notre assemblée général de la coopérative agricole LA DAUPHINOISE du 21 janvier 2011. Je suis scandalisé, il s’est bien gardé de mentionner ses liens avec Servier.
    Il n’a pas pu s’empêcher de faire la promotion des ogm en taclant le bio, les écologistes et josé Bové…
    http://www.agriculturedesavoie.com/index.php?option=com_content&view=article&id=808:21-janvier-montmelian-assemblee-generale-de-la-dauphinoise&catid=37:lagenda-pro&Itemid=69

  28. […] lecture du blog Planète sans visa. Son auteur, l’écrivain journaliste Fabrice Nicolino, y signe un article titré Henri Nallet, Bernard Kouchner, Nora Berra et le Mediator : « C’est de la pure […]