Je suis allé à Notre-Dame-des-Landes, et j’y retournerai

 En pensant à Lilou

Pour ceux qui ne sont pas au courant, car il y en a. Ayrault, actuel Premier ministre et ancien maire de Nantes, veut imposer un deuxième aéroport à cette ville de 300 000 habitants. Il a ressorti pour cela un projet des années 60, qui nécessite de détruire un bocage de près de 2 000 hectares somptueusement préservés. Sur place, la bataille fait rage entre 200 à 300 jeunes qui occupent les arbres et les clairières, d’une part, et environ 1000 flics de l’autre.

Mardi passé, avant-hier, j’étais à Notre-Dame-des-Landes. Je ne peux pas vous raconter pour le moment, car j’y étais en mission commandée. Mais c’était d’une rare beauté. Le bocage convoité par les abrutis du projet d’aéroport est somptueux, gorgé d’eau, décoré de houx géants, d’aubépines, de chênes. On s’y enfonce dans une boue noire qui paraît pouvoir vous aspirer, on y rencontre un peuple sautillant de Hobbits - des jeunes squatters venus de France, de Belgique, d’Angleterre, d’Allemagne, d’Afrique du Sud, d’Australie - qui refusent l’argent et toutes les conneries du monde. Dans ce pays neuf fait pour Peter Pan, le Lapin Blanc, John le Lézard ou le chat du Cheshire, traverser le miroir est un véritable jeu d’enfants.

Vous suivez un chemin, en pleine forêt, encerclé par les bouleaux et les châtaigniers, et vous tombez sur une clairière où les Hobbits ont planté une maison sublime, faite de matériaux récupérés dans les déchetteries et poubelles de notre si pauvre univers. Ou vous vous retrouvez comme par magie au pied d’une cabane poussée dans les arbres, tenue par des cordes et des nœuds, sans l’ombre d’un clou ou d’une vis. Je vous résume : ceux qui refusent le grand massacre sont d’une part un collectif d’habitants, que j’ai rencontrés. Ils sont épatants, et s’appuient avec bonheur sur les 200 à 300 Hobbits dispersés dans les forêts alentour. Ajoutons quelques dizaines de paysans, dont la propriété serait en partie ou en totalité touchée par les sagouins de l’aéroport. Ne pas oublier les flics. Depuis le 9 octobre, ils sont entre 500 et plus de 1 000 à tenter de virer les Hobbits. Avec des dizaines d’engins, parfois des hélicos. Ils ont aidé à détruire quantité de cabanes, mais aussi des maisons en dur, qui étaient là depuis des lustres. Ces pauvres barbares n’ont visiblement pas conscience de la triste besogne qu’on leur fait accomplir.

Bon, stop, car j’ai à faire. J’ai à écrire. Encore un mot : le samedi 17 novembre, une grande manifestation nationale a lieu sur place. Il s’agira de réoccuper le bocage au nez et à la barbe des gardes mobiles. Et de rebâtir, poutres et planchettes en main, ce qui a été détruit. Si la flicaille ne gâche pas cette fête, cela sera sans doute grandiose. Parmi les lecteurs de Planète sans visa, quantité ont déjà demandé : mais qu’est-ce qu’on peut faire ? Il y a des jours où je ne sais pas quoi répondre, mais en ce matin du 8 novembre 2012, je vous le dis sans hésiter : il faut aller à Notre-Dame-des-Landes. Il faut montrer que nous sommes là, bien là, et que ce lamentable aéroport ne doit pas être construit. Merde ! L’heure n’est pas à la dérobade. Il faut y être. Il faut en être. Pas de mot d’excuse.

Le site des Hobbits : http://zad.nadir.org/

Le site de l’Acipa, la grande association locale : http://acipa.free.fr/

Une vidéo : http://www.laseiche.net/les-chroniques-de-la-seiche/article/si-loin-si-proche-3-en-pays-de

Déja 40 commentaires

  1. bruno le hérisson le 8 novembre 2012

    En Ille et Vilaine (35) nous avons des clones du sieur premier ministre.

    Une manif est aussi prévue à Rennes le samedi 10 novembre :

    Le texte issu du tract :
    “Nous, citoyen-ne-s et paysan-ne-s d’Ille-et-Vilaine réaffirmons notre
    opposition au projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes et témoignons de
    notre indignation face aux expulsions et destructions de maisons et
    bâtiments agricoles en cours depuis le 16 Octobre dernier.
    Nous demandons ainsi aux élus de Rennes Métropole, du Conseil Général d’Ille-et-Vilaine et de
    la Région Bretagne de revoir leur position vis à vis de ce grand projet inutile et imposé. Nous
    souhaitons interpeller les citoyens d’Ille-et-Vilaine sur les conséquences pour notre
    département que ce projet implique :
    → L’aéroport de Nantes Atlantique a été déclaré « meilleur aéroport régional 2011 »par les
    compagnies aériennes régionales européennes et Jean Marc Ayrault veut le fermer ! Pourtant
    une usine Airbus avec 900 emplois s’y trouve et a besoin de cette piste. Une étude internationale
    commandée par plus de 1000 élus regroupés dans le CDEPA a pourtant conclut qu’il peut comme
    Genève qui a le même format accueillir 4 fois plus de passagers qu’actuellement !
    → La région Bretagne a mis de l’argent pour l’étude d’un projet de ligne grande vitesse (LGV)
    entre Rennes et Nantes avec un (seul) arrêt à Notre Dame des Landes, évitant Redon, rayant
    2000 ha supplémentaires de terres agricoles ! Une LGV sur moins de 100 km: une
    aberration économique ! un argument publicitaire pour l’aéroport, alors que quasi tous les
    projets LGV sont arrêtés pour cause d’économie budgétaire et que l’on peine à trouver les
    fonds pour rénover les lignes ferroviaires de Rennes vers Brest, Quimper et Nantes.
    → Le Conseil Général d’Ille et Vilaine et Rennes Métropole participant au Syndicat Mixte de
    l’aéroport Notre Dame des Landes n’ont jamais demandé d’étude d’impact sur l’aéroport de
    Rennes St Jacques ! Qu’en sera t-il de l’aéroport de Rennes st Jacques, de ses emplois, notamment
    de la zone de frêt Airlandes. Faudra-t’il la renommer St Jacques « Notre DRame d’Airlandes ».
    2 convois de tracteurs de paysan-ne-s d’Ille-et-Vilaine se formeront
    un convoi Sud partira à 11h depuis l’Ecomusée de la Bintinais route de Noyal-Chatillon
    un convoi Nord partira depuis la voie C7 entre les lieu-dits Bel-Air et la Victoire en Betton, (près du
    centre de réadaptation)
    Les citoyens à vélo sont conviés à se joindre aux convois tracteurs.
    Grand rassemblement et pique nique
    Samedi 10 novembre, 12h, place de la Mairie de Rennes
    Prises de paroles d’acteurs de la lutte contre la construction d’un aéroport à Notre-Dame-des-Landes.
    Amenez de la terre (dans un sac, une brouette, une remorque)
    pour contribuer à une action symbolique
    Dire NON au projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes en 2012, c’est affirmer”

  2. Biodiversité le 8 novembre 2012

    Victoire de l’ASPAS : le Conseil d’État sanctionne l’alibi scientifique de la chasse des oies en février
    http://www.aspas-nature.org/6173/victoire-de-l%E2%80%99aspas-le-conseil-d%E2%80%99etat-sanctionne-l%E2%80%99alibi-scientifique-de-la-chasse-des-oies-en-fevrier/

  3. lionel le 8 novembre 2012
  4. Obooble le 8 novembre 2012

    On seras de la fête, est vous tous ?

  5. Frédéric Wolff le 8 novembre 2012

    Le 17, j’en serai. Rebâtir ce que la brutalité d’Etat a détruit, défendre la beauté, la vie. Le temps presse.
    On sera quelques-uns à se retrouver le 10, à Guingamp, pour distribuer des tracts, évoquer la suite.
    J’ai vu que Là-bas si j’y suis avait consacré une émission spéciale aujourd’hui et demain encore. Le cercle s’agrandit, les chansons fleurissent, quelque chose de crucial se joue.
    Le 17 pourrait marquer un tournant.
    Frédéric

  6. […] Planète sans visa » Je suis allé à Notre-Dame-des-Landes, et j’y r… From fabrice-nicolino.com - Today, 10:17 PM […]

  7. CHAB le 8 novembre 2012

    Afin d’appuyer les propos de Frédéric, oui le 17 sera crucial…a vous d’y être.

    @ Fabrice, merci pour cette description du bocage, lorsque l’on connaît c’est émouvant. Encore merci.

    No pasaran.

    http://zad.nadir.org/spip.php?article66
    en bas de page des affiches et flyers a imprimer et diffuser…

  8. lionel le 9 novembre 2012

    Fabrice,

    Il y a aussi une manif à Paris ce samedi :

    http://www.demosphere.eu/node/32844

    rem : information lue sur le site de la très bonne revue Offensive Libertaire et Sociale que je ne peux que vus recommander :
    http://offensive.samizdat.net/

  9. Maxandre le 9 novembre 2012

    Ce qui est triste aussi, il faut le dire, c’est que la maison que tu as vu à Phare West est un des derniers vestiges de l’architecture spontanée et vernaculaire que les Hobbit ont soigneusement pris le temps de construire durant les trois dernières années. En une semaine, tout à été emporté. Ce que vous verrez en revanche, c’est la quantité de saloperies qu’on laissé flics ont laissé derrière eux en une semaine : les potagers ruinés par des cartouches en plastique au Sabot par exemple. Il y avait là un formidable exemple de cultures agroécologique qui nourrissaient plus que les occupants de la ZAD… Ca non plus vous ne le verrez plus. C’est aussi pourquoi il faudra être présent le 17. Ils ont besoin de soutien. C’est le moment, ou jamais… Il y a mille choses à faire. Tout reste à faire - à recommencer. Le temps n’est plus à la dérobade. Aucune excuse. C’est beaucoup plus qu’une baston de symboles qui s’y joue.

  10. Charlotte le 9 novembre 2012

    Que j’aimerais y être ! Malheureusement depuis Sydney ça va faire loin… je me suis demandée un instant si on ne pouvait pas mobiliser les français à l’étranger également… mais je crains que les expats ne s’en foutent…
    En tout cas je vais faire passer l’info auprès des amis et de la famille !
    Merci Fabrice.

  11. François de Beaulieu le 9 novembre 2012

    La mayonnaise prend : des comités de soutien commencent à fleurir un peu partout. C’est une dynamique Plogoff qui se met en route.
    Oui, Fabrice, tu l’as vu : c’est une merveille de biodiversité parce que, depuis 40 ans, il était interdit d’y toucher et que ce coin là n’a pas été ravagé par l’agriculture industrielle. Détail intolérable pour Ayrault et ses amis : il y a des agriculteurs qui s’en accommodent très bien et qui en vivent.

  12. […] Planète sans visa » Je suis allé à Notre-Dame-des-Landes, et j’y r… From fabrice-nicolino.com - Today, 6:28 AM […]

  13. EricL le 9 novembre 2012

    un nouveau paradigme qui ne tiendrait pas compte d’un autre rapport à la nature, au temps, et à l’utile, serait aussi nuisible que le précédent. Ce serait aussi malfaisant que par le passé. Ce n’est pas uniquement une question d’augmenter les salaires ou instaurer un pouvoir , une domination d’un groupe ou d’une classe qui conserverait les mêmes idolâtries , les mêmes cultes d’une monstrueuse science , nucléaire, financière, manipulatrice des gènes et du vivant, et de l’esprit des gens. Machine globale rodée au cours des siècles , et qui tient la planète sous sa botte de terreur .

  14. lionel le 9 novembre 2012

    Pour ceux qui habitent Montreuil (comme il me semble le tenant des lieux) , un conférence qui promet d’être intéressante :

    Conférence d’A. Jappe : André Gorz, après le marxisme, au-delà du capitalisme [le 15 novembre à Montreuil] :

    http://palim-psao.over-blog.fr/article-conference-d-a-jappe-andre-gorz-apres-le-marxisme-au-dela-du-capitalisme-le-15-novembre-a-mont-112221258.html

  15. […] dans les déchetteries et poubelles de notre si pauvre univers. Ou vous vous retrouvez comme parmagie au pied d’une cabane poussée dans les arbres, tenue par des cordes et des nœuds, sans […]

  16. Marieline le 9 novembre 2012
  17. Cathou Laval le 9 novembre 2012

    Merci à vous Fabrice pour cette sensible description du lieu et à vous tous pour vos réactions pertinentes.
    Enfin un certain impact médiatique, des rassemblements dans tous les coins de France demain.
    De quoi accroître la motivation des résistants de la première heure.
    J’espère au 17 pour redonner vie dans un esprit de fête à ce qui a été saccagé avec tant de mépris.
    No pasaran.
    Cathou

  18. Brigitte le 9 novembre 2012

    Charlotte, comme tous ceux qui ne peuvent se déplacer vous pouvez signer les pétitions en cours et envoyer un courriel aux élus (président, députés, sénateurs, députés européens)et aux membres du gouvernement.

    http://acipa.free.fr/Petition/petition.htm
    http://www.aeroport-nonmerci.fr/

  19. blanc mr le 9 novembre 2012

    le journal des AMAP propose d’envoyer à Notre Dame des Landes des cartes postales de toute la France, voyez ceci:

    http://allianceprovence.org/IMG/pdf/CP_NDDL_AfficheA4.pdf

  20. stan le 9 novembre 2012

    Au potager du dernier carré de l’autre côté du miroir.

    Pour une salade de blé, pas de rampon et ne mâche pas ta raiponse…tous à la doucette !

  21. marie le 9 novembre 2012

    http://www.article11.info/

    « On a bien compris que l’aéroport signifiait notre mort »Il y a un paysan retraité, un membre de collectif, une éleveuse de vaches laitières et des nouveaux habitants, installés sur la ZAD depuis quelques mois ou années ; tous ont de bonnes raisons de s’opposer au projet d’aéroport de NDDL. Il y a deux ans, les camarades de la revue Z avaient recueillis leurs témoignages - publiés dans le numéro d’automne 2010.

  22. Marieline le 9 novembre 2012

    Voici une liste de ce dont ils ont besoin :

    Besoin de matériel
    - matelas, couvertures, sommier
    - tentes, caravanes // tentes et caravanes

    Les cuisines nous réclament :
    - des bouilloires, électriques ou pas ; des thermos et des cafetières ; des tupperware ; casseroles (2 ou 5 litres), poêles ; assiettes ; produit vaisselle
    - bouteilles de 1 et 5 litres pour l’eau/jerricans
    - nourriture : vinaigre, ail et oignons, huile d’olive, légumineuses (lentilles, pois cassés, pois chiches, haricots), céréales (boulgour, semoule…), épices (muscade, cumin, gingembre), trucs qui se transportent (barres de céréales, fruits secs, chocolat), lait, sucre, miel, confitures, œufs

    Vêtements : (chauds det étanches)
    - bonnets, gants, écharpes, cagoules, sacs à dos cirés, imperméables, etc. (à capuches !), ceintures, sous-vêtements, chaussettes, pulls, manteaux, bottes, pantalons, t-shirts

    Matos medic :
    - propolis, citro plus, ventoline, maalox ou xolaam, serum physiologique, citrons ou jus de citron, pansements, sparadrap, médoc contre le rhume, pansements contre les ampoules, boules Kiess, plantes médicinales et huiles essentielles, argile verte

    Matos de reconstruction :
    - bois (poutres, planches, palettes),
    - bâches plastique, tôles ondulées,
    - rallonges et multiprises
    - paille
    - outils : marteaux et masses, scies, tronçonneuse, haches, merlin, cordes
    - gros clous et vis, gants de travail,

    matériel électrique :
    grandes longueurs de câbles électriques de différentes couleurs (gros calibre, 1 ,5cm2, 2,5 cm2)
    disjoncteurs différentiels (mono ou triphasé), disjoncteurs de différents ampérages ( ou tableaux électriques déjà prêts)
    dominos de différentes tailles
    lampes (douilles et ampoules)
    interrupteurs
    prises
    boitiers de dérivation
    projecteurs
    rallonges ( grandes longueurs)
    gaines électriques (grandes longueurs)

    matériel d’escalade : cordes, mousquetons, polypropylène de 4 et 10 mm, baudriers

    Les trucs divers :

    - communication : radios portatives, stylos, jumelles, piles (AAA et AA), peinture (rose), marqueurs, feutres vélédas, talkies, téléphones anonymes
    - vélos et matos de réparation (rustines, pneus, chambres à air)
    - lampes frontales
    - pochettes plastiques pour protéger les cartes géographiques
    - PQ, serviettes hygiéniques et tampons
    - de grands miroirs pour renvoyer les projecteurs aux envoyeurs
    - des instruments kamikazes pour égayer les barricades

    Vous avez surement comme nous une foule de trucs qui trainent dans le garage, voici l’occasion de faire de la place de manière utile !

  23. Cathou Laval le 9 novembre 2012

    Et si tout le monde part là-bas, qui va venir avec du matos pour m’aider à construire la cabane de mon fils, hein, qui???
    Bon, ça va, nous venons aussi et la cabane attendra un peu…..beaucoup….que je m’y mette!
    Bon courage à toutes et tous.
    Cathou

  24. LBL le 10 novembre 2012

    Bonsoir,

    Merci, de faire avancer, de faire bouger pour les bonnes, belles causes. Merci.

    Cela me fait très mal au coeur de ne pas pouvoir être des vôtres.

    Je vous fait don d’un petit bout de mon coeur, a chacun, chacune, comme cela c’est un peu comme si j’étais présente, si vous le voulez bien. Merci a tous, et toutes. Soyez prudents.

    Gros Bisous,

    Attention!

    http://www.nantes.maville.com/actu/actudet_-Notre-Dame-des-Landes.-Melenchon-attendu-a-la-manifestation-anti-aeroport_fil-2241035_actu.Htm

  25. Charlotte le 10 novembre 2012

    @Brigitte : merci, c’est signé !

  26. Cathou Laval le 10 novembre 2012

    LBL, je vous embarque au chaud de mon coeur avec affection; vous serez donc des nôtres pour faire avancer la bonne cause alors ne soyez pas triste!
    Cathou

  27. cultive ton jardin le 10 novembre 2012

    Pour avoir vu défiler (un peu trop vite) les photos de ces improbables cabanes, en particulier sur “Le fol aéroport de Nantes” chanté par La Parisienne Libérée, je trouve qu’il y a vraiment matière à en populariser plus largement les images, accompagnées du récit de leur construction et de la vie de leurs occupants.

    En contraste avec les photos des ruines que laissent derrière eux bulldozers, pelleteuses et “playmobils”. Que je mettrais personnellement non pas à la fin mais au début (du bouquin,de la vidéo, ou autre réalisation) pour une question de dynamique.

  28. marie le 10 novembre 2012

    marieline et on envoie tout ce matériel à qui?

  29. Guirec le 10 novembre 2012

    On comprend qu’ils soient démunis, ces “Hobbits”. A l’armée on posait cette question: “de quoi sont les pieds?”
    réponse: “les pieds sont l’objet d’une attention régulière et quotidienne”…
    “De quoi sont les nains?”
    réponse: les “Hobbits” sont l’objet d’une violence régulière et quotidienne…(flashball aux testicules des hommes et seins des filles, grenades lachrimos etc…)
    J’ai horreur de ce terme que vous employez Fabrice, j’ai horreur de cette condescendance.
    Ils ont prouvé que l’on pouvait vivre en autonomie complète à partir de presque rien, ces jeunes, vous leur devez plus de respect, à l’heure où Valls, via le “criminologue” Alain Bauer, les traite lui d’”ultragauchistes”.
    Merci

  30. Biodiversité le 10 novembre 2012

    Question a Ayrault, va t’il envoyer les gendarmes mobiles en savoie contre les élus qui refuse de signè la charte du PNV.

  31. Biodiversité le 10 novembre 2012

    Merci Fabrice, des amis de la savoie ont été sur place soutenir les habitants.

  32. fabrice le 10 novembre 2012

    Guirec,

    On se comprend décidément bien mal, ici ou ailleurs. L’usage du mot Hobbit - il suffit de lire ce que j’ai écrit pour le comprendre, du moins le pensé-je - est affectueux, respectueux, c’est en réalité un hommage. Où diable avez-vous vu la moindre condescendance ??? J’avoue être sidéré.

    Fabrice Nicolino

  33. […] dans les déchetteries et poubelles de notre si pauvre univers. Ou vous vous retrouvez comme par magie au pied d’une cabane poussée dans les arbres, tenue par des cordes et des nœuds, sans […]

  34. […] Planète sans visa » Je suis allé à Notre-Dame-des-Landes, et j’y r… From fabrice-nicolino.com - Today, 6:20 PM […]

  35. […] http://fabrice-nicolino.com/index.p… [buena poesia sobre la lucha en francès que puedo traducir. Hay que ver la version francès] […]

  36. Guirec le 11 novembre 2012

    Fabrice,

    Ce que dit la préfecture de ces personnes: “une minorité violente venue d’ailleurs”.
    Des gens de Tarnac on entendait: “ils vivent sans portable, ils vivent tapis dans l’ombre”.

    Hobbits sous les étoiles, sous le soleil, sous le chômage exactement. Rejetant la médiocrité relationnelle, choisissent l’autonomie, la sublimation des tares de la consommation, une inversion de l’exclusion, la solidarité simple, donc imaginative.
    Hobbit est un des seuls choix qui reste dans ce tourbillon d’inhumanité. Les grands et les petits, tout dépend du paradigme…un gendarme mobile, une CeRiSe (dé)livré(e) à elle-lui-même dans ce quotidien “sauvage”, privé(e) de sa carapace se sentira-t-il nain ou géante?
    Hobbit est à poil, et le garde mobile sort du parc d’abstraction de l’église de la républing, tout armé comme Athéna…sans trop y croire…peut-être la prime-carotte pour batton-service rendu (vomi).

    Au grand jour on ne verrait plus que du merveilleux? A lumière violente, ombre puissante, apparemment c’est très stimulant pour l’imagination.
    Mais une flashballe en pleine poire, dans les parties ou dans les seins transcende vite cet imaginaire, alors OUI mille fois OUI venez nombreux, en hobbits que vous êtes car après NDLL, il y a aussi Flamanville et tout ces nombreux projets hyper-dangereux révélés par vos soins, Fabrice.
    Ce dont je vous remercie, humblement et sincèrement.
    Guirec
    ps (parti salocialo):
    Pendant ce temps à Nantes, un autre collectif (Un toit pour toutes et tous)alerte pour la énième fois sur l’ubuesque situation des sans-logis à Nantes, occupe, provoque et se bat avec énergie et sans violence, les tortues janines contre les escargots, avé leur maison sur le dos.
    Hobbits urbains?
    http://www.citizen-nantes.com/article-expulsion-du-lieu-unique-de-un-toit-pour-tous-et-toutes-112003673.html

  37. Guirec le 11 novembre 2012

    Je reposte, car ce que je viens d’écrire a disparu, à jamais, tristesse de moi…
    Qu’est-ce qu’un très vieux flic? Un condé sans dents.
    Ce que vous n’êtes pas.

    Hobbits urbains, dans une lutte frangine, à deux pas de NDLL.
    http://www.citizen-nantes.com/article-expulsion-du-lieu-unique-de-un-toit-pour-tous-et-toutes-112003673.html

    Hobbits, contre les forces des ténèbres et leurs dragons, unissons nous!

    Rions plutôt que de nous en foutre.
    Comme en amour, l’affection mal reçue confère à la sidération.
    Sidérons ce pouvoir de ruine et de fuite en avant par le peu de peur qu’ils nous fait (emprunté à Totor Hugo).
    L’important c’est d’être très nombreux pour la réoccupation du 17 novembre, et pas à la petite semaine.
    Voir sur le site des “zadistes”!

    Affectueusement, cordialement et tendrement et respectueusement et effectivement, vous avez raison, sans le coeur avec la raison il n’y a pas d’horizon (Habib), et ré-aprenons qu’un univers si grand soit-il a commencé d’abord petit.
    Guirec

  38. Anne-Lise le 14 novembre 2012

    Cars unitaires pour Notre-Dame des landes

    Ces cars unitaires sont organisés dans le cadre du collectif local IDF. Pour permettre à un maximum de monde de se rendre sur place, ces cars sont à prix libre sachant que le tarif normal serait d’environ 50€ (pour les samedi) à 70€ (pour le vendredi). Plusieurs organisations membres du collectif participent au financement des cars.

    Départ samedi matin retour samedi soir
    Aller : rendez-vous 6h Place d’Italie – arrivée vers 11h30 sur place.
    Retour : rendez-vous à 18h pour un retour vers minuit à Paris.

    Il est impératif d’être là à 6h si nous voulons arriver à l’heure à la manifestation dont le rendez-vous est à 11 heures. Le dernier car partira au plus tard à 6h30.
    Départ vendredi retour dimanche
    Aller : rendez-vous vendredi soir à 18h Place d’Italie – arrivée vers minuit sur place.
    Retour : rendez-vous dimanche à 13h pour un retour en début de soirée à Paris.
    Inscription
    L’inscription est obligatoire pour nous permettre de gérer au mieux les cars. Pour vous inscrire, envoyez un mail à cette adresse : en précisant : noms, appartenances si vous en avez, trajet choisi.
    Des tickets seront remis à chaque inscrit au moment du départ. Nous ferons en sorte de faire monter un maximum de monde dans chaque car, en tenant compte de l’ordre d’inscription alors inscrivez-vous vite !
    Informations pratiques
    NDDL, c’est la campagne humide ! prenez vos bottes imperméables et parapluies !
    Prévoyez d’être autonomes : apportez votre nourriture et, pour ceux qui vont dormir sur place, vos couchages et tentes. Des salles sont prévus pour l’hébergement à Notre-Dame des Landes et au Vigneux, mais nous ne pouvons garantir qu’il y en aura pour tout le monde.
    Les matériels seront acheminés par d’autres moyens, évitez d’en apporter dans les cars.
    Évitez, surtout, d’apporter des matériels pouvant être considérés comme des armes par destination, histoire qu’on ne fasse pas bloquer bêtement par un contrôle.
    Une fiche « pratique » sera remise à chaque personnes avec les diverses infos et un plan.
    Il y aura des responsables dans chaque cars, qui pourront communiquer entre eux pour gérer au mieux le trajet, notamment d’éventuels, mais peu probables, blocages.

    Tout le monde pourra s’y retrouver : ceux qui veulent apporter leur soutien en manifestant et ceux qui veulent contribuer aux constructions sur place.
    Venez nombreux !

    Ecrire de ma part à syndicats@solidairesparis.org

  39. […] Une note de blog de Fabrice Nicolino […]